TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

A+ A A-

Mise en œuvre des politiques d’assainissement et d’accès à l’eau potable : Le Rbfpea pour la prise en compte du potentiel féminin

Rbfpea

Les femmes béninoises professionnelles du secteur de l’eau et de l’assainissement entendent désormais contribuer activement  à la mise en œuvre des programmes et politiques notamment l’atteinte des Objectifs du développement durable (Odd). C’est dans cette logique que le Réseau béninois des femmes professionnelles de l'eau et de l'assainissement (Rbfpea) a été porté sur les fonts baptismaux vendredi, 11 mai 2018 dans les locaux du Centre de formations aux métiers de l’eau…

Se réunir dans un même creuset pour impacter davantage, dans une synergie d’actions, les populations béninoises quant à l’accès de tous à l’eau potable et aux services d’assainissement. Telle est la raison motivant la mise en place du Réseau béninois des femmes professionnelles de l'eau et de l'assainissement. Engagé désormais aux côtés de l’Association africaine de l’eau, le Rbfpea entend œuvrer à une meilleure implication de la femme dans la marche vers les Objectifs du développement durable dans le secteur de l’eau et de l’assainissement ; la prise en compte du potentiel féminin du secteur dans les instances de prise de décision. A en croire la présidente du comité d’organisation, Chabi-Gonni Rosette, il s’agit d’une association à caractère social dont la mission sera de mener des actions concourant à une prise en compte du genre dans les programmes de développement  et faire du réseau, une plateforme d'échanges des expériences entre les femmes professionnelles de l'eau et de l'assainissement. Quant à la présidente du réseau, Mouminath Adjibi, elle a déploré une faible implication des femmes professionnelles de l'eau et de l’assainissement dans la mise en œuvre des politiques dans le secteur. Et ceci, malgré le rôle central et incontournable que jouent celles-ci dans l'amélioration de l'accès à l'eau et aux services d'assainissement et la préservation des ressources en eau.Pour elle, il est plus que jamais temps de faire la promotion du leadership féminin dans le secteur de l'eau et de l'assainissement. Soulignons que les textes statutaires ainsi que le logo du réseau ont été présentés et amendés par les membres présents. Dans son allocution, le Directeur général de la Soneb, Lucien Avohoueme a reconnu la nécessité d’incorporer la problématique du genre dans les questions liées à l'eau et à l'assainissement. Ceci, en raison du rôle crucial des femmes dans la satisfaction des besoins en eau dans les ménages. Pour lui, la Soneb est fière d’avoir contribué à la mise en place dudit réseau. Procédant au lancement officiel des activités du Rbfpea, le représentant du ministre de l’eau et des mines a invité l’équipe dirigeante du réseau à s’investir aux côtés des autres structures pour non seulement relever les défis mais aussi, surtout pour rattraper le retard accusé par le Bénin par rapport aux objectifs de l’Association africaine de l’eau. Il a, par ailleurs, fait savoir que les défis sont multiples mais peuvent être relevés en faisant preuve d’abnégation et surtout en œuvrant dans un esprit d’équipe.  

Aziz BADAROU

Dernière modification lemercredi, 16 mai 2018 05:19
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !