TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

A+ A A-

Journée mondiale des communications sociales (JMCS) : L'église catholique a célébré avec les journalistes de Parakou

medias

Pour célébrer l'édition 2018 de la journée mondiale des communications sociales, la commission diocésaine pour les communications sociales de l'archidiocèse de Parakou a réuni les professionnels des médias exerçant dans la commune de Parakou pour échanger avec eux  autour des thématiques liées à l'exercice du métier du journalisme. C'est le centre Guy Riobé qui a abrité les travaux en présence de Mgr Pascal N'koué archevêque de Parakou.

« La vérité vous rendra libres» (Jn 8, 32). Fausses nouvelles et journalisme de paix. Tel est le thème retenu pour la célébration de la 52ème édition de la journée mondiale des communications sociales.«Les journalistes sont les gardiens des nouvelles» a reconnu le Pape François.C'est pour mieux comprendre cette pensée du prélat et amener les journalistes à être rien que des gardiens de bonnes nouvelles que l'église catholique a choisi cette année, à l'occasion de la journée mondiale des communications sociales, aborder le thème "«la vérité vous rendra libres» (Jn 8, 32). Fausses nouvelles et journalisme de paix".Les professionnels des médias et les hommes de l'église catholique ont échangé autour de cet thème toute la matinée du 12 mai dernier.Les différents conférenciers, du père  David Ahossinou,  le père Fulgence Mehouenou et Monseigneur Pascal N'koué, tous durant leurs exposés, se basant sur le message du Pape à l'occasion de cette  journée, ont exhorté les journalistes à bien faire leur travail, celui d'informer le public. C'est à dire être apôtre de bonnes nouvelles et de la paix. Selon le Pape François, l'on doit reconnaître et valoriser ce noble métier de journaliste. En les désignant de gardiens des bonnes nouvelles, le Pape appelle les hommes des médias à promouvoir un journalisme de paix avec le respect du code de la déontologie. Le père Fulgence Mehouenou a échangé avec les journalistes sur le nouveau code numérique. Il a porté à la connaissance des participants le contenu de la loi à travers les dispositions et les sanctions y afférentes.Le débat qui a suivi la communication a permis aux participants d'en savoir un peu plus sur la loi sur le numérique.«Dieu est le premier communicateur, il est à la fois la parole et le silence», a affirmé Monseigneur Pascal N'koué dans son message adressé aux professionnels des médias.La conscience et le sens de discernement déterminant la personnalité d'un individu, il a invité les journalistes à l'usage de leur sens de discernement, une qualité qu'ils possèdent, dans l'accomplissement de leur métier.  Il a exhorté les journalistes à promouvoir la paix dans l'exercice de leur métier, « ne permettez jamais qu'il ait des conflits religieux sur notre terre», a-t-il insisté.

Albérique HOUNDJO (BrBorgou-Alibori)

Dernière modification lemercredi, 16 mai 2018 05:19
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !