TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

- cover VISUEL DE COMMUNICATION - MILLION AVEC FANICKO - by Axel DigitXplusFR 3

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Supposées irrégularités dans la passation de marchés publics : Le maire Démonlé Moko conforté par l’Armp

Alidou-DEMONLE-MOKO

Traité de tous les noms d’oiseaux par ses détracteurs, même via des canaux de communication, dans des marchés publics qu’il a passés, le maire de Kandi peut se réjouir de la droiture de sa gestion de la commune. Du moins pour ce qui est de la régularité des procédures de passation des marchés publics. Et ça, les détracteurs de AlidouDémonlé Moko vont devoir le constater à travers la décision rendue par l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp), structure compétente sous tutelle de la Présidence de la République.

En effet, réunis au sein du « Collectif des conseillers communaux soucieux du développement de Kandi », les accusateurs du maire Démonlé Moko ont saisi l’Armp de juillet 2017 à mars 2018, d’une série de lettres de dénonciations faisant état de ce que des irrégularités et impartialités de la première autorité communale, Responsable des marchés publics, ont entaché la régularité des procédures de passation de marchés publics, objets de contrats. Ainsi, sur le fondement des informations à lui communiquées, le Conseil de régulation statuant en matière disciplinaire, s’est autosaisi du dossier pour diligenter une mission d’investigation sur les irrégularités, fautes et infractions incriminées. Les différents acteurs impliqués dans lesdites procédures ont été donc auditionnés à l’effet de les faire sanctionner au cas où les infractions et fautes incriminées s’avèreraient.

Dans sa Décision N°2018-13/Armp/Pr-Cr/Cd/Sp/Draj/Sa du 10 Avril 2018 (extrait de la décision sur le site www.matinlibre.com), l’Autorité de régulation des marchés publics fixe chacune des parties sur son sort. Elle a simplement déclaré mal fondées, pour insuffisance de preuves, les déclarations du « Collectif des conseillers communaux soucieux du développement de Kandi » en contestation des actes et partialités de monsieur Démonlé Moko Alidou, maire de la commune de Kandi dans les procédures de passation de marchés publics de Kandi.

L’édile de la  cité des Kandissounonpeut donc passer son chemin devant ses détracteurs qui, eux, ont mordu la poussière.

M.M

Dernière modification lelundi, 14 mai 2018 05:24
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !