TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

A+ A A-

Prix des droits de l’homme de la République Française : Ceradis, une Ong de référence, distinguée !

Ceradis

Le Centre de réflexions et d’actions pour le développement intégré et la solidarité (Ceradis), une Ong béninoise de référence en matière de lutte pour la promotion des droits humains appliqués à la santé sexuelle et reproductive, a été distingué hier, mardi, 08 mai 2018 à l’Ambassade de France. Une “Mention spéciale“ a été décernée à l’organisation pour sa participation au Prix des droits de l’homme de la République Française. L’occasion pour l’Ambassadrice de la France près le Bénin, Véronique Brumeaux de reconnaitre le mérite de Ceradis-Ong et de se réjouir de l’impact des actions menées…

“Démarginaliser les filles en situation de vulnérabilité par la promotion de leurs droits sexuels et reproductifs dans la commune de Ouidah au Bénin“, c’est l’intitulé de l’initiative de Ceradis-Ong qui a séduit la Commission nationale consultative des droits de l’homme, initiatrice dudit Prix. A travers ce projet, Ceradis-Ong entend contribuer à l’effort national en matière de promotion des droits sexuels et reproductifs des jeunes filles. Il s’agit pour l’organisation de renforcer les pouvoirs, la participation, les capacités de négociations et d’autonomie des jeunes filles à travers la mise en place participative et consensuelle d’interventions intégrées avec les communautés du milieu rural afin d’apporter des réponses aux problèmes liés à l’accès des jeunes filles aux services de santé sexuelle et de la procréation. Autant d’actions pertinentes et cohérentes à fort impact communautaire qui font de cette initiative, l’un des meilleurs projets recueillis au titre de l’édition 2017 du Prix des droits de l’homme de la République Française. D’où la mention spéciale décernée à Ceradis-Ong. Prenant la parole, l’Ambassadrice de la France près le Bénin, Véronique Brumeaux s’est dit séduite par cette initiative et surtout les défis relevés par l’organisation depuis vingt ans d’existence. « C’est vous que nous célébrons, nous célébrons votre travail » a-t-elle déclaré pour saluer les efforts consentis jusqu’ici pour la promotion et la protection des droits humains au Bénin. Elle a, par ailleurs, encouragé l’équipe de Ceradis à poursuivre les actions en faveur des personnes vulnérables dans l’optique de contribuer à l’avènement d’un monde de justice et d’équité. « Selon nous, la Commission nationale consultative des droits de l’homme, en décidant de retenir notre candidature au Prix des droits de l’homme de la République française “Liberté-égalité-fraternité“ au titre de “Mention spéciale“ voudrait encourager Ceradis à poursuivre ses actions en faveur de la promotion et de la protection des droits de l’homme  dans les domaines de la santé sexuelle et de la reproduction » a déclaré, très ravi, le Directeur exécutif de Ceradis-Ong, Nourou Adjibadé. Si pour lui, cette distinction vient couronner de longues années d’actions menées avec abnégation, elle s’annonce comme un catalyseur de bonnes performances pour l’organisation et l’Alliance droits et santé, à laquelle Ceradis est affilié. La présente distinction, selon ses dires, apparait comme une source d’inspiration pour continuer le combat aux côtés des autres organisations de la société civile pour rendre davantage concrets les droits sexuels et reproductifs qui sont à la fois facteurs et marqueurs de développement. « Cette distinction est une source de motivation et d’encouragement pour le personnel » a renchéri Nourou Adjibadé. Après avoir évoqué les principales actions à fort impact communautaire contenues dans le plan stratégique 2016-2020 de l’organisation, il n’a pas manqué de saluer les efforts consentis par la République française dans l’affirmation de son leadership mondial en matière de défense des droits humains. Le plus important, à en croire Nourou Adjibadé, est de rester vigilants afin qu’à aucun moment, les droits de l’homme notamment ceux des femmes ne soit jamais remis en question. Si le Président du Conseil d’administration de Ceradis, Dr Loukman Agbo-Ola reconnait que le combat n’est point facile en raison des facteurs culturels et autres, l’ancienne ministre Flore Gangbo exhorte l’équipe dirigeante de l’Ong à poursuivre ses actions tout en se disant convaincue que les défis seront relevés…

Aziz BADAROU

Dernière modification levendredi, 11 mai 2018 04:58
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !