TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Couverture linkedln

A+ A A-

Ouaké : Le maire Titchalé Alassane menacé de destitution

Titchale-Alassane

A travers une motion de destitution déposée vendredi dernier et reçue ce lundi au secrétariat de la mairie de Ouaké, huit (08) conseillers sur les quinze que compte la commune, ont sommé le maire Titchalé Alassane Alimiyahou, libéré vendredi dernier de la prison civile de Natitingou, de convoquer une session extraordinaire pour un vote de défiance à son encontre, a appris ce lundi l’ABP de sources concordantes.

Conformément aux dispositions de l’article 53 de la loi 97-029 du 15 janvier 1999, ces conseillers signataires de la motion ont décidé de retirer leur confiance à M. Titchalé.

Selon la correspondance, il est reproché entre autres au maire Titchalé A. Alimiyahou, la gestion discriminatoire sur fond de favoritisme, le refus d’exécuter certaines décisions du conseil communal, les relations conflictuelles avec la plupart des conseillers communaux.

Les conseillers signataires reprochent également à leur maire, son absence prolongée entravant le bon fonctionnement des activités et son mépris affiché à l’égard des chefs de villages et de quartiers de ville ainsi qu’à l’endroit des chefs des services déconcentrés de l’Etat en activité dans la commune.

Rappelons que cette motion de défiance intervient aux lendemains de la libération de prison du maire intervenue vendredi dernier.

abp.info

Dernière modification lemercredi, 18 avril 2018 05:33
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !