TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Couverture linkedln

A+ A A-

Un jour de vacance dans leur vie : L’Association Action Humanitaire au côté de 57 enfants

action-humanitaire

Nul n’a le droit d’être heureux tout seul. C’est fort de cette pensée  que l’Association Action Humanitaire a réuni 57 enfants défavorisés pour «un jour de vacance dans leur vie». C’était samedi 17 mars 2017 à Obama Beach (Cotonou).

«Mon ambition est de rendre heureux les enfants». Cette portion de phrase émane de Grégoire Tamegnon, président de l’Association Action Humanitaire, un Béninois  vivant en France. Mais, l’homme n’a jamais oublié son pays natal notamment les enfants défavorisés. Et pour sa première action, il a rassemblé 57 enfants pour « un jour de vacance dans leur vie». Un menu alléchant aussi plaisant a été concocté aux enfants. Il y a avait à manger, à boire, mais aussi des jeux. A en croire Grégoire Tamegnon, un enfant qui ne joue pas est un enfant qui est perturbé. «Un enfant qui joue est important pour son épanouissement plus tard», a-t-il affirmé. «Notre objectif est que les enfants soient épanouis», va-t-il préciser. L’Association Action Humanitaire prévoit aussi d’autres actions notamment des dons dans les écoles pour faciliter la vie des écoliers. «Ce que nous sommes en train de faire, on le fait avec beaucoup d’amour, beaucoup de sérieux, de rigueur et de transparence», insiste-t-il. De telles actions nécessitent l’accompagnement des partenaires. C’est pourquoi le Groupe Carrefour et le Syndicat national de l’encadrement du Groupe Carrefour (Snec CFE CGC) ne sont pas restés en marge de ces actions humanitaires. Selon les dires de Thierry Faraut, représentant le salariés du Conseil d’Administration et président de Snec CFE CGC, il faut aider les enfants défavorisés. «Le Groupe Carrefour ne peut pas investir dans une association qui n’est pas sérieuse. Je suis là pour regarder le sérieux de l’association», dira Thierry Faraut. Pour lui, il faut qu’il y ait un suivi pour que les enfants puissent profiter de tout ce que la France pourrait donner à une association. Et vu le sérieux qui caractérise l’Association Action Humanitaire, Thierry Faraut a laissé entendre la mise en place chaque année d’une dotation de la Société Carrefour  pour l’action humanitaire de l’Association. «Il faut pérenniser tout cela pour que l’association se développe et peut être l’année prochaine, ce sera plus que 57 enfants, pourquoi pas une centaine», suggère Thierry Faraut.   

A.F.S.

Dernière modification lemardi, 20 mars 2018 06:06
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !