TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

- cover VISUEL DE COMMUNICATION - MILLION AVEC FANICKO - by Axel DigitXplusFR 3

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Rencontre du Memp et du Mestfp avec les syndicats de l’éducation : Les propositions du gouvernement rejetées, la colère monte !

education

Les responsables du Front des syndicats de l’éducation ainsi que d’autres organisations syndicales du secteur éducatif ont été conviés en milieu de semaine écoulée à des séances d’échanges avec le ministre des enseignements maternel et primaire (Memp) et celui de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle (Mestfp). Au terme des discussions menées autour des revendications des enseignants, les différentes parties n’ont pu accorder leurs violons et le ton semble avoir monté d’un cran. Du point des avancées réalisées dans la satisfaction des points inscrits dans la plateforme revendicative des enseignants, il ressort que le Gouvernement a mis en place une commission interministérielle qui, après études et amendements dudit document a proposé dans son rapport trois (03) simulations possibles pour la mise en application des statuts particuliers des enseignants. Concernant, la régularisation de la situation administrative des enseignants Agent Contractuel de l’Etat (ACE), le processus de traitement desdits dossiers suit son cours. Au sujet des autres revendications, des clarifications ont été données aux enseignants quant aux diligences faites par le gouvernement. Mais le ton est monté dans le rang des syndicats lorsqu’il leur a été annoncé, qu’après examen du rapport de la commission interministérielle en Conseil des ministres, il a été décidé de la suppression de l’allocation pour frais d’obsèques ainsi que pour le départ à la retraite. Quant aux autres projets d’applications, la somme de 26905Fcfa pourrait s’ajouter au salaire annuel des enseignants. Des propositions rejetées par le Front d’action des syndicats de l’éducation qui exige la prise en compte des conclusions des travaux de la Commission interministérielle chargée de réévaluer l’incidence financière des huit premiers projets d’arrêtés d’application des statuts particuliers ainsi que la prise sans délai de l’arrêté portant indexation des salaires des enseignants et son application. « Le Front a fait savoir au Mestfp que les collèges et lycées seront plus que jamais fermées et ne rouvriront les portes qu’après la satisfaction de nos légitimes revendications », lit-on dans le compte-rendu fait par le Front. La paralysie des activités académiques se poursuit malheureusement à quelques semaines seulement des examens de fin d’année scolaire.

Aziz BADAROU

Dernière modification lemardi, 20 février 2018 05:09
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !