TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

- cover VISUEL DE COMMUNICATION - MILLION AVEC FANICKO - by Axel DigitXplusFR 3

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Pour l’eau potable à Parakou : Charles Toko en campagne de réhabilitation des forages

charles-toko

Le maire de la ville de Parakou, Charles Toko poursuit sans désemparer ses réformes. En campagne d’une quinzaine de jours pour la réhabilitation de forages, Nikki Kpérou dans le 3ème arrondissement, a accueilli dans la matinée du vendredi 16 février écoulé, l’équipe de la Municipalité qui a procédé à la réparation d’une pompe à motricité humaine. Appuyée par la ville d’Orléans, ces travaux s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du partenariat du projet de la norme Iso 24510.

Les habitants de Nikki Kpérou ont désormais peu de souci à se faire pour s’approvisionner en eau potable. Une pompe à motricité humaine a été réparée le vendredi 16 février dernier dans ce quartier du 3ème arrondissement par la mairie de Parakou.  

Lesdits travaux  interviennent dans le cadre d’une campagne de réhabilitation de forages lancée par le maire Charles Toko. Au total, 26 forages seront réparés pendant une quinzaine de jours. Ceci, pour redonner du sourire aux lèvres  aux populations des zones périurbaines de la  3ème ville à statut particulier du Bénin en ce qui concerne leurs besoins quotidiens en eau potable.  Fruit des réformes initiées par l’autorité municipale, la réhabilitation de ces ouvrages est appuyée financièrement  par la ville d’Orléans dans le cadre de la coopération fructueuse la liant à celle de Parakou. Elle s’inscrit dans la mise en œuvre du projet de la norme Iso 24510.

Mustapha Salifou, chef division eau et assainissement de base dans le 2ème arrondissement de Parakou précise que l’objectif de ces travaux est de booster le taux de déserte en eau potable en milieu périurbain. Il a expliqué qu’il n’ya pas une machine qui imprime les billets de banque à la mairie et que ce sont les collectes ou les redevances que versent les délégataires qui permettent à la mairie de prendre en charge les grandes pannes de ces forages qui sont au-delà de 50 000FCfa. «Ceci répond à l’un des principes cardinaux de la stratégie nationale d’approvisionnement en eau potable pour que désormais l’eau paie l’eau », a-t-il ajouté. Marie Loraine Gilbert, représentante de la ville d’Orléans, Abdoulaye Fousséni, artisan réparateur dans le 2ème arrondissement, ont invité les populations à faire un bon usage de la pompe afin d’éviter la plupart des pannes dues aux mauvaises pratiques au niveau des forages. A son tour, le délégataire du joyau Alagbé Ibrahim, tout heureux a, tout comme le délégué et ses populations, remercié le conseil municipal pour leur attention et s’est engagé à verser régulièrement les redevances à la mairie pour que les grandes  pannes soient prises en charge par la mairie dans les meilleurs délais.  Avec tous les efforts consentis, l’espoir est permis de dire que la cité des Kobourou peut atteindre le 1er volet du 6ème objectif des Objectifs pour le développement durable : « Garantir l’accès de tous à des services d’alimentations en eau potable ».

Albérique HOUNDJO
(Br/Borgou-Alibori)

Dernière modification lemardi, 20 février 2018 07:04
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !