TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

bluediamond-TV

A+ A A-

Lancement du Projet “Map and Jerry“ à Ladji à Cotonou : L’Ird implique les jeunes dans la lutte contre la précarité

assainissement

L’Institut de recherche pour le développement (Ird) entend, dans une approche inclusive, contribuer à sortir le quartier Ladji (Cotonou) de la précarité. Ainsi, à travers le Projet “Map and Jerry“ officiellement lancé hier, jeudi 18 janvier 2018, dans l’enceinte de l’Ecole Vie Nouvelle de Ladji, une trentaine de jeunes de la localité seront formés en matière de fabrication d’ordinateurs à partir des composants informatiques recyclés et seront également outillés pour réaliser la cartographie de leur quartier. De même, ces jeunes seront impliqués dans la recherche de solutions innovantes à la gestion des ordures. Un projet fortement salué par les élus locaux et populations…

Prévu pour être mise en œuvre du mois de janvier à juin 2018 avec le concours des compétences locales de Blolab et Open Street Map Bénin, le projet “Map and Jerry“ se résume en trois principales composantes. Il s’agit de l’atelier de fabrication de Jerry Do ittogether qui se déroulera durant huit (08) jours. A en croire la Responsable du Projet, Armelle Choplin, Maitre de Conférence, enseignante-chercheuse, à l’issue de cette première phase du projet, 25 jeunes de la localité devront acquérir des connaissances et compétences pour fabriquer des ordinateurs à partir des composants informatiques recyclés et assemblés dans un bidon plastique. Il s’agit d’une solution à faible coût pour s’équiper en matériel informatique, a-t-elle fait savoir. Pour Lozivit Martin, coordonnateur du projet, l’importance de cette formation réside dans le fait que dans les quartiers précaires comme celui de Ladji, les populations manquent de moyens pour accéder ou s’offrir ces matériels informatiques. Il s’agit donc de donner de compétences de bidouille informatiques à ces jeunes. Cet atelier sera mené par le Blolab, un Fablab béninois spécialisé dans la promotion de l’innovation numérique et de la démocratisation technologique au Bénin. Abordant la deuxième phase du projet qui est prévue pour démarrer un mois après la première, la Responsable du projet, Armelle Choplina expliqué qu’il sera question d’outiller ces jeunes sur les notions de cartographie participative. Ceci, afin de leur permettre de cartographier leur quartier à l’aide des Jerry (ordinateurs fabriqués), des tablettes numériques et de smartphones. « Cette carte, en accès libre sur internet, permettra une meilleure prise en compte du quartier dans les projets communaux», a-t-elle poursuivi. Et à Lozivit Martin, coordonnateur du projet de clarifier davantage : « « Ladji, c’est l’un des derniers quartiers à Cotonou qui n’est pas cartographié, qui n’est pas loti et qui est encore considéré par les autorités de Cotonou comme un village. Lorsque vous regardez la carte de Cotonou, Ladji, c’est une zone soit blanche sur Google soit toute verte sur le plan communal. Or, c’est l’une des zones les plus denses de Cotonou. L’idée c’est donc de cartographier cette zone pour qu’elle soit plus reconnue afin qu’elle soit prise en compte dans les projets d’aménagements et d’urbanisme. »Le but visé est donc de donner des compétences aux jeunes pour compléter la cartographie de Cotonou de manière bénévole. La présente phase sera conduite par Open Street Map Bénin, un collectif béninois visant à constituer une base de données cartographique libre et gratuite du monde.

La gestion des ordures : axe clé du Projet…

La troisième et dernière étape du projet « Map and Jerry » sera consacrée à la recherche de solutions innovantes pour une meilleure gestion des ordures ménagères et autres dans le quartier Ladji. Il sera question de suivre avec les jeunes formés, les trajets des déchets à l’aide de puces RFID et d’une application mobile simple et innovante. L’objectif, selon la Responsable du projet, est de comprendre le circuit de vente et de revente de déchets et l’économie circulaire générée dans l’optique de proposer une meilleure gestion des déchets avec les habitants. A ce stade, les étudiants de l’Université d’Abomey-Calavi seront également invités à réaliser des enquêtes qualitatives. Selon les propos de Armelle Choplin, la question des déchets entraine une situation sanitaire et environnementale préoccupante à Ladji, un quartier précaire, enclavé et marginalisé situé au cœur de Cotonou. Prenant la parole, le Chef du quartier, Georges Gnonlonfoun s’est acquitté d’un devoir de reconnaissance à l’endroit de l’Ird avant de dire toute sa joie de voir au terme du Projet, des jeunes de la localité capables de monter des ordinateurs, d’initier et de conduire des projets de développement en faveur de Ladji. Quant au représentant de l’Ird, Florent Engelman, il a souligné l’implication directe des jeunes dans l’amélioration des conditions de vie des populations locales ainsi que du fonctionnement du quartier. Il s’est, par ailleurs, réjoui des résultats scientifiques attendus et qui contribueront à la mise en œuvre des projets à fort impact communautaire à Ladji.

Aziz BADAROU

Dernière modification lelundi, 22 janvier 2018 04:16
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !