TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Grève générale des organisations et centrales syndicales : Le ministère du plan sera paralysé

Abdoulaye-Bio-Tchane

(Certains syndicats appellent déjà au boycott)
Les travailleurs du ministère du Plan et du développement réunis au sein du Syndicat national des travailleurs du plan et de la statistique (Synaplasta) adhèrent au mouvement de grève déclenché par les centrales et confédérations syndicales pour compter de ce mardi, 16 décembre 2018. Ceci, pour protester contre le retrait du droit de grève aux travailleurs des secteurs de la justice, de la santé, de la sécurité ainsi qu’aux magistrats et l’absence d’un dialogue social franc, fécond.
 
Après le boycott ce lundi de la cérémonie des couleurs au ministère du plan et du développement pour protester contre la gestion du parking par la Daf, les militants du syndicat national des travailleurs du plan et de la statistique ont lancé leur Assemblée générale comme prévue. Une Ag qui a débouché sur la décision des travailleurs d’observer la grève générale de 72h à compter de ce jour. Au cours des travaux de l’Assemblée générale, le secrétaire général du bureau exécutif a procédé à la lecture de la motion de grève des centrales et confédérations syndicales. Et tour à tour chacun des militants a pris la parole pour des observations. A l’unanimité, chaque intervenant a souligné le bien-fondé de la grève. C’est dire que ce mardi, le ministère du plan et du développement sera paralysé. Les interventions des participants montrent combien la situation a atteint son point culminant au niveau du ministère du plan et du développement. Nous sommes prêts pour la grève, chantent les intervenants. Car, la grève, c’est pour l’amélioration de nos conditions de vie et de travail, soutiennent-ils. ” Moi, j’ai quarante-trois ans, j’ai fait dix-huit ans de service, j’ai servi quinze ministres. J’ai comme l’impression que ce gouvernement, n’aime pas les Agents permanents de l’Etat “, a lancé une militante très remontée contre les abus du pouvoir de la rupture à l’égard des travailleurs. Les discussions ont aussi porté sur les stratégies pour une paralysie totale. Il n’est pas exclu que les conducteurs de véhicules administratifs soit absents au travail au cours de cette grève d’avertissement des confédérations syndicales. Le secrétaire général a martelé qu’aucun chauffeur ne devra sous prétexte d’être conducteur du Dg ou autres personnalités pour décider d’aller le rechercher pendant que la grève suit son cours. Mieux, il a rassuré ses camarades qu’ils sont protégés et donc le mouvement est à suivre avec tacite reconduction selon la motion jusqu’à satisfaction totale des revendications. Pas d’intimidation, soutient le syndicaliste qui a suggéré aux militants de saisir le Synaplasta si une autorité tente de délivrer une demande d’explication pour fait de grève. C’est donc clair que le ministère du plan ne sera point épargné par le mouvement de paralysie.

Un Collectif de syndicats appelle au boycott…

Face à la presse ce lundi, certaines organisations syndicales des ministères ont invité tous les travailleurs des différents ministères à vaquer normalement à leurs obligations professionnelles dès ce jour, mardi 16 janvier 2018. Dans leur déclaration, Fiacre Godome, secrétaire général du Synape-Justice et Hugues D. Akpo, secrétaire général du ministère du Travail et de la Fonction publique et bien d’autres ont appelé au boycott du mouvement de grève et dénoncé « la tentative d’exploitation des problèmes spécifiques des travailleurs des ministères sectoriels à des fins politiques inavouées » et la « violation flagrante et permanente de la loi portant exercice de grève en République du Bénin en ce qui concerne le respect des dispositions de l’article 13 sur l’organisation du service minimum ». Un appel au boycott qui a très tôt été perçu comme du simple vacarme. De toute façon, la quasi-totalité des secteurs sera paralysée dès ce mardi par une grève de 72heures.

Aziz BADAROU

Dernière modification lemercredi, 17 janvier 2018 04:58
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !