TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Campagne Maïs MatinLibre

A+ A A-

Soutenance de thèse de doctorat : Mention très honorable pour Léonide Sinsin

Leonide-Michael-Sinsin

L’amphithéâtre Benoît Sadeler de l’Institut des sciences biomédicales appliquées  (Isba) de Cotonou a  abrité lundi 11 décembre 2017, une  soutenance de thèse de doctorat en sciences économiques, sur le thème : « Economie de l’énergie et accès à l’électricité : 3 essais sur le Bénin ». Présentée par Léonide Michael Sinsin, il est codirigé dans le cadre d’une cotutelle entre l’Université Paris-Dauphine et l’Université d’Abomey-Calavi, par le feu Professeur Fulbert Amoussouga Géro et le Professeur Anna Créti.

Mention très honorable avec félicitations du jury, c’est la sentence du jury, composé des Professeurs, Alastaire Alinsato, Damien Agbodji, Albert Hlonkou, Anna Créti et présidé par le Professeur Lantz Frédéric pour délivrer l’impétrant, Léonide Machael Sinsin, au terme de la présentation de sa thèse de doctorat sur le thème « Economie de l’énergie et accès à l’électricité : 3 essais sur le Bénin ». Un thème dont le choix est motivé selon le récipiendaire, par le fait qu’au Bénin, le taux moyen d’accès à l’électricité est de 58% en zone urbaine et à peu près moins de 10% en zone rurale. Le secteur est historiquement verticalement intégré affirme-t-il et on note plus de 60% de la demande résidentielle, ce qui montre l’impact et la pression de la demande privée du mobile money et du pay as you go au Bénin comme un processus innovant et complexe. L’analyse de la fiabilité du portefeuille à travers le risque de défaut montre que de 1990 à 2016, la demande en énergie du Bénin n’a cessé d’augmenter, avoisinant les 100%, ce qui signifie que le Bénin importe intégralement l’énergie qu’elle consomme. Les pertes sont élevées de  l’ordre de 13 à 23 %.

La problématique de recherche

La problématique de recherche a porté sur trois grandes questions. La première question touche à la consommation d’électricité et la croissance économique et l’impact de l’investissement. La deuxième question traite de la tarification progressive de l’électricité en zone urbaine au Bénin, une approche plus macroéconomique interpelant sur la révélation des monopoles et la dernière équation traite de l’innovation au service de l’accès à l’énergie, pour les personnes n’ayant pas les capacités d’avoir un accès décent à travers le service Pay as you go. Il était donc question essentiellement, de  comprendre la relation de long terme entre la consommation d’électricité et la croissance économique et analyser l’impact de l’investissement sur la demande d’énergie.

Des résultats concluants

Selon la restitution des résultats par l’impétrant, les  travaux ont permis de justifier la nécessité d’investir dans les  capacités de production, pour faire face à l’économie, surtout de rendre attractif le secteur, pour bénéficier de ses investissements. La part de la demande résidentielle oblige à l’en croire, à définir une tarification optimale, au regard des multiples plaintes des clients. L’exploitation du mobile money et les perspectives du secteur, représentent des opportunités pour le développement des infrastructures de base, mais il n’en demeure pas moins qu’il se pose des problèmes de disponibilité de données dans la cadre du pay as you go. Le récipiendaire conseille pour finir, de profiter de l’élan que représentent les énergies renouvelables dans le cadre des politiques publiques mises en place pour l’accès à l’énergie. Les membres du jury ont dans leur ensemble reconnu la qualité exceptionnelle et toute la modernité qui entoure le travail dont ils souhaitent l’approfondissement des recherches.

Thomas AZANMASSO

Dernière modification lemercredi, 13 décembre 2017 05:07
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !