TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

SGB MAF GIF 1000x250px

A+ A A-

Tournée statutaire du préfet du Borgou : Point des étapes de Sinendé, Bembèrèkè, Tchaourou et Parakou

Djibril-Mama-Cisse

Djibril Mama Cissé, préfet du département du Borgou, a entrepris, depuis jeudi dernier, sa tournée statutaire pour le compte de l’année 2017. Pour ce qu’il convient de désigner par la première étape de cette tournée, l’autorité de tutelle et sa suite ont visité les communes de Sinendé, Bembèrèkè, Tchaourou et Parakou. A chaque étape, le préfet a non seulement recueilli les préoccupations des populations, mais aussi partager avec ces dernières certaines informations relatives aux grands projets de développement initiés par le gouvernement de la rupture pour lesquels, il n’a pas manqué de solliciter leur adhésion et leur accompagnement. Il a notamment insisté sur le Ravip.

Pour Sinendé, le maire, M. Akibou Yaya est revenu sur l’état d’enclavement de sa commune malgré sa position de grenier du Borgou. Il a demandé au préfet d’être le porte-parole de la commune auprès du pouvoir central pour la résolution des problèmes de manque d’enseignants et d’infrastructures, au manque de personnel qualifié dans les formations sanitaires, l’extension du réseau électrique dans la ville, de matériels roulants au niveau des forces de sécurité et de défense et la réhabilitation du tronçon Sinendé-Bérougou, la finalisation du pont de Kossia et le démarrage des travaux du bitumage de la route Guessou Sud-Sinendé.

A Bembèrèkè, l’exercice a été le même. Le maire Yarou Gounou a présenté la commune, à travers ses forces et faiblesses et des réponses ont été données par les directeurs départementaux en vue de situer les populations par rapport aux efforts consentis par le régime de Patrice Talon et les projets conçus pour le développement de la commune.

A l’étape de la commune de Tchaourou, c’est à la salle de réunion de la mairie de Tchaourou qui a servi de cadre à la rencontre où le maire de Tchaourou M. Sounon Bouko Bio a exposé un bilan sommaire de toutes les activités sociales menées au niveau de la commune depuisjanvier 2017.

Il ressort entre autres que sur les plans administratif et politique, la commune s’est dotée du PDC3 pour les (05) prochaines années et tient régulièrement les sessions communales, les sessions de conseil d’arrondissement et de village.

Sur le plan de la sécurité, le maire a salué l’ouverture de la brigade de gendarmerie de Kika qui porte à trois (03), le nombre de brigades dans la commune, ce qui contribue au renforcementde la sécurité dans la commune.

A Parakou, la seule commune à statut particulier du département du Borgou, c’est Ibrahim Chabi Mama, le premier adjoint au maire qui a reçu la délégation préfectorale venue s’enquérir des préoccupations de la commune. Il a présenté les efforts consentis par l’équipe municipale pour le développement de la commune et les défis qui restent à relever. Il est à noter la mise en route de l’administration communale avec le recrutement des ressources humaines de qualité, la construction, la réhabilitation et l’équipement des établissements scolaires de la commune. Le premier adjoint au maire a insisté sur l’élaboration des documents de planification et de gestion, la mobilisation des ressources financières propres à la commune qui restent des défis majeurs qui tiennent à cœur au maire Charles Toko et son équipe.

Dernière modification lemercredi, 15 novembre 2017 04:28
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !