TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

- cover VISUEL DE COMMUNICATION - MILLION AVEC FANICKO - by Axel DigitXplusFR 3

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Lutte contre la fraude et la corruption : Personnel Mca-Bénin II et acteurs bénéficiaires des Fonds Mcc formés

formation-mca

(Les mises en garde de l’ambassadeur des Usa)
Sur l’initiative du Millennium Challenge Corporation (Mcc), une formation sur la lutte contre la fraude et la corruption a été organisée en faveur non seulement du personnel du Mca-Bénin II, ses Administrateurs, mais aussi de tous les Consultants, Entreprises, prestataires, usagers et bénéficiaires des Fonds Mcc.  Ladite formation lancée, mardi 26 septembre 2017, à l’ hôtel Azalai de Cotonou, s’inscrit dans le cadre de mise en œuvre des programmes financés sur les ressources du Mcc.      

Cet atelier de 3 (trois) jours vise à sensibiliser les employés du Millenium challenge account (Mca), leurs partenaires, ainsi que les acteurs clés du programme sur les directives du Bureau américain pour l'éthique gouvernementale. « Ainsi, au cours des trois prochains jours, vous apprendrez que ces principes du droit américain, qui régissent ma propre conduite et celle de tous les employés de l'Ambassade des Etats-Unis, s'appliquent également à tous les employés de Mca Benin et à leurs partenaires. En réalité, en tant qu'employée du gouvernement fédéral, je suis également assujettie à une Obligation essentielle de service public qui stipule que tous les employés « doivent signaler les gaspillages, la fraude, les abus et la corruption aux autorités compétentes ». Ces mêmes principes exhortent les employés à dénoncer la corruption, même s'ils n’ont que des soupçons. Cependant, il importe de souligner que les employés qui rapportent des cas de malversations sont protégés contre toute forme de représailles par leur employeur, que les faits de corruption soient avérés ou non », a laissé entendre l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, Lucy Tamlyn. La corruption est un fléau qui a des conséquences fâcheuses sur la société et les économies partout dans le monde. A titre illustratif, la diplomate précise que « dans le cas spécifique de l’Afrique, une étude de l'Union africaine estime que la corruption coûte environ 150 (cent cinquante) milliards de dollars par an au continent. La corruption entraîne non seulement des pertes évaluées à plusieurs milliards de dollars en deniers publics dilapidés ou volés, mais décourage l’investissement de capitaux sur le continent, empêche la construction d’hôpitaux, d’écoles, de routes, ce qui aurait pour le moins amélioré le sort de milliers de familles et de collectivités ». C’est pourquoi, dans une démarche préventive, son Excellence Lucy Tamlyn met en garde. « Dans le cas précis du compact du MCC, le gouvernement du Benin sera tenu de rembourser au MCC, tous les fonds perdus du fait de la fraude et de la corruption. Vous conviendrez certainement avec moi, que les citoyens du Bénin seraient les vrais perdants dans ce cas », a-t-elle martelé.

« Comme vous le savez sans doute, la lutte contre la corruption et l’impunité est un des critères clés d'éligibilité aux programmes MCA. Qu’il vous souvienne qu’en 2013, l’éligibilité de notre pays aux ressources de MCC a été suspendue du fait de résultats non satisfaisants dans ce domaine. Le 2ème Compact qui est en cours d’exécution a été obtenu et il est donc impérieux de maintenir une veille permanente afin de soutenir et d’améliorer la dynamique de progrès sur cet indicateur », renchérit Abdoulaye BIO TCHANE, MINISTRE D’ETAT CHARGE DU PLAN ET DU DEVELOPPEMENT, Président du Conseil d’Administration de MCA BENIN II. Il a ensuite dit son satisfecit quant à cette formation et appelé à sa régularité. « Je voudrais compter sur chacun de vous, sur votre sens élevé de la responsabilité et du bien public pour assister utilement à cette session de formation et à en capitaliser les enseignements. C’est sur cette invite, que je vous souhaite une bonne session de formation, et vous réitère le soutien du Gouvernement à vous accompagner pour l’atteinte des Objectifs du Compact », a conclu le ministre d’Etat Bio Tchané.

Dernière modification levendredi, 29 septembre 2017 07:37
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !