TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

A+ A A-

Chargement hors parc à Porto-Novo : Préfet et conducteurs se renvoient la responsabilité

Joachim-Akpity

Réunis au sein du collectif des syndicats des gares routières de Porto-Novo, les responsables syndicalistes par une conférence de presse tenue hier, lundi 25 septembre 2017dans la salle de réunion de Pobè-Gare, ont accusé le Préfet du département de l’Ouémé, le maire et les responsables chargés de la sécurité qui pour eux, encouragent le chargement hors parc par leur silence. Ce qui cause souvent beaucoup de dégâts et des pertes en vies humaines.

En effet, le phénomène du chargement hors parc orchestré par les conducteurs des véhicules taxis prend de l’ampleur. Il n’y a de jours que les responsables des gares routières de la ville de Porto-Novo n’enregistrent des plaintes pour des bagages volés, des violences faites sur les clients par ces conducteurs ou des plaintes pour cause d’accident par un mauvais comportement de ces conducteurs indélicats. C’est au vu de tout ceci que le collectif des syndicats des gares routières de Porto-Novo a tenu hier, lundi 25 septembre 2017, une conférence de presse pour crier leur ras-le-bol et situer les responsabilités. Ce phénomène prend des proportions inquiétantes face à l’impuissance des syndicalistes qui sont parfois menacés d’être tués par ces mauvais conducteurs s’ils se hasardent à venir les empêcher. Pour Alfred Hontongnon Loko, secrétaire départemental de l’Ouémé pour le syndicat UCTIB, membre du Cosycotrab de la gare routière centrale de la ville de Porto-Novo, il y a longtemps que les responsables syndicalistes saisissent les autorités administratives pour régler cette histoire de chargement hors parc. Malheureusement, les nombreuses lettres et rencontres avec le maire Emmanuel Zossou et le préfet du département de l’Ouémé Joachim Akpiti sont restées sans suite. Le phénomène prend de l’ampleur au vu et au su de tous face à l’impuissance des responsables syndicaux et rend désertes les gares routières. « Le chargement hors parc qui caractérise la ville de Porto-Novo n’honore pas les responsables administratifs de la ville et ceux du département de l’Ouémé. Des mesures et toutes les dispositions requises sont déjà prises à notre niveau. Nous n’attendons que la réaction du Préfet de l’Ouémé Joachim Akpiti qui doit instruire les forces de l’ordre pour réprimer ces conducteurs afin que cesse ce désordre », a-t-il déclaré. Celui-ci a continué en révélant que le chargement hors parc est un mauvais comportement et cela ne fait pas du bien aux usagers puisque ces derniers qui pour une raison ou pour une autre, doivent prendre ces taxis, se font le plus souvent voler leurs bagages. « Nous sommes à bout de souffle face à cette situation c’est pour cela que nous exhortons les autorités compétentes surtout le préfet à nous aider pour finir avec cette situation » a-t-il ajouté.

Joint au téléphone, le Préfet Joachim Akpiti a fait savoir que les forces de l’ordre sont suffisamment instruites pour régler la situation afin que le chargement des clients ne se fasse que sur les gares routières. Malheureusement, ce sont ces mêmes syndicalistes qui demandent des moratoires interminables avant la mise en œuvre de la phase répressive. Pour l’autorité départementale si les syndicalistes sont prêts alors elle est prête.    

Kola Paqui

Dernière modification lemercredi, 27 septembre 2017 04:22
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !