TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

oukoikan-banniere-matin-libre

A+ A A-

Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) : La commission Environnement, Eau et Assainissement a tenu sa 1ère session

environnement

Les membres de la commission Environnement, Eau et Assainissement de l’Association Nationale des communes du Bénin (ANCB), était dans la cité des Koburus pour la tenue de la première session de ladite commission qui a duré 48 heures.

Se connaître en tant que membres de la commission ; prendre connaissance des fondamentaux liés au fonctionnement des commissions de l’ANCB ; examiner les dynamiques en cours actuellement dans les secteurs de l’environnement, eau et assainissement, apprécier les participations des communes à la COP22 et formuler des recommandations à l’intention des collectivités territoriales et de l’ANCB pour des actions à mener pour une bonne présence des communes dans les secteurs de l’environnement, eau et assainissement. Tels sont les raisons qui ont motivé la tenue de la première session de la commission thématique Environnement, Eau et Assainissement de l’Association nationale des communes du Bénin dont les travaux ont été officiellement lancés par Jean-Pierre Babatoundé, maire de Kétou et président de la commission.

Ibrahim Mama Chabi, premier adjoint au maire de la ville de Parakou, a dans son mot de bienvenue, remercié l’ANCB pour avoir porté son choix sur la ville de Parakou pour abriter les travaux de la toute première session de la commission thématique Environnement, Eau et Assainissement. Pour lui, les rencontres de ce genre permettent le réchauffement des liens de fraternité et d’amitié entre les communes. Il a salué la création des commissions, qui traduit la volonté de mieux aborder les questions afin d’apporter des solutions pertinentes. Les questions relatives à l’environnement, l’eau et l’assainissement sont capitales pour le développement des communes a-t-il conclut.

Le président de la commission thématique Environnement, Eau et Assainissement, le maire Jean-Pierre Babatundé s’est dit très heureux de la tenue de la première session, qui leur permettre d’échanger sur le sujet brûlant du changement climatique avec un point de sa participation à la COP22 et de passer en revue les grands chantiers en cours dans le pays et la partition attendue des communes. Il a aussi rappelé, le partage d’un compatriote sur les bienfaits d’une technologie japonaise de décomposition des déchets sans flamme et sans fumée. Il a, pour finir, souhaité que la session de Parakou marque une nouvelle page non seulement pour la décentralisation et le développement local mais aussi pour les secteurs de l’environnement, de l’eau et de l’assainissement qui sont les piliers de la commission dont il préside les destinées.

Albérique HOUNDJO
Br Borgou-Alibori

Dernière modification lemercredi, 13 septembre 2017 05:13
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !