TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN NEW GO 970x250 Px-01-1

A+ A A-

4ème Congrès ordinaire de la Cosi-Bénin : Le Sg Noël Chadaré réélu pour 5ans

Noel-Chadare

Les organisations syndicales affiliées à la Confédération des organisations syndicales indépendantes (Cosi-Bénin) ont été conviées mardi aux travaux du 4ème congrès ordinaire de la Centrale syndicale. A l’occasion, les responsables syndicaux ont procédé au renouvellement des membres du bureau confédéral. Aux commandes depuis 2012, le secrétaire général Noël Chadaré a été réélu à l’unanimité pour un second mandat de cinq (05) ans à la tête de la centrale syndicale. Le syndicaliste plus ou moins bouillant reste donc au poste pour poursuivre la lutte après le départ des baobabs tels que Pascal Todjinou de la Cgtb et Dieudonné Lokossou de la Csa-Bénin. Faut-il le rappeler, le bilan d’activités de l’enseignant-syndicaliste a été très apprécié aussi bien des syndiqués que des partenaires techniques et financiers de la Confédération. Entre autres actions à l’actif du bureau sortant, la croissance des syndicats de base qui sont passés de 39 à 120 pendant que le nombre de fédérations professionnelles a augmenté de 6 à 9 durant les 5 dernières années. « Nous avons inscrit au moins 500 travailleurs et travailleuses du secteur informel à la Caisse mutuelle de prévoyance sociale (Cmps) et octroyé des crédits équipements à 75 autres, afin de renforcer leurs outils de production », a déclaré le secrétaire général, Noel Chadaré. Egalement à son actif, la construction en 2016 d’un module de deux toilettes et d’un bureau au profit du syndicat des femmes vendeuses de Gbégamey, et de deux modules de deux toilettes et deux hangars d’attente sur les parcs de Godomey-Houédonou et d’Agbangon dans la commune d’Abomey-Calavi avec la collaboration de la CnvInternationaal. Pour la représentante de la Cnv International, Ester Droppers, Noël Chadaré a fait preuve d’un profond dynamisme et d’un esprit démocratique dans l’exécution de ses diverses missions. « Nous lui éprouvons une admiration pour son engagement, son sens de responsabilité très élevé, son esprit de créativité et surtout le respect des textes fondamentaux », a-t-elle ajouté. Quant à la ministre de la fonction publique et des affaires sociales, Adidjathou Mathys, elle a salué l’esprit démocratique qui caractérise cette confédération. « Je remercie les congressistes qui m’ont renouvelé leur confiance. Je promets qu’ils ne seront pas une fois encore déçu comme au cours du mandat passé », a-déclaré le secrétaire général réélu, Noël Chadaré. Il a, par ailleurs rassuré de ce que les perspectives sont heureuses et prometteuses pour les cinq années à venir, malgré la morosité ambiante qui frappe la plupart des organisations dans le monde. Plaçant son mandat sous le signe de l’autofinancement de la Cosi-Bénin,  Chadaré a appelé les fédérations et les membres de ce nouveau bureau, à faire de ce défi, le fil d’Ariane des cinq prochaines années afin de permettre à  l’organisation de se donner les moyens de concrétiser sa vision. En dehors de ce défi, la nouvelle équipe entend renforcer la lutte pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des travailleurs.

Aziz BADAROU

Dernière modification lelundi, 24 avril 2017 05:03
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !