TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

bandeau-TocToc 1

A+ A A-

1ère session ordinaire du Comité d’orientation et de suivi du Pro Educ : Faire le bilan et définir de nouvelles stratégies

education

La salle de conférence du Novotel de Cotonou a abrité jeudi 04 décembre 2014, la première session  du Comité d’orientation et de suivi du projet de l’Education de base pour le renforcement des circonscriptions scolaires (Pro Educ) pour le compte de l’année en cours. La cérémonie de lancement a été présidée par le Ministre des enseignements maternel et primaire.

Cette première session permettra aux participants, d’apprécier le niveau d’exécution du projet, d’approuver les plannings annuels  d’en définir les grandes orientations stratégiques.

Financé par le Ministère de la Coopération économique et du développement allemand (Bmz), pour un montant total de 7.300.000 d’euros et mis en œuvre par la Giz, Pro Educ, contribue à l’atteinte des objectifs 2 et 3 relatifs à l’amélioration de la qualité, de l’équité de l’administration dans le secteur de l’éducation.  La deuxième phase démarrée en janvier 2014, concerne  les circonscriptions scolaires des départements du Mono-Couffo, de l’Ouémé-Plateau, de l’Atacora-Donga et du BorgouAlibiori, qui bénéficieront  de l’accompagnement du projet jusqu’en fin décembre 2014, vise l’optimisation des capacités organisationnelles des circonscriptions scolaires. Une collaboration professionnalisée entre communes et circonscriptions scolaires et qui permet d’harmoniser la planification sectorielle au niveau communal.

A l’entame de la cérémonie, le Directeur résident du bureau de la Giz au Bénin, s’est félicité du démarrage de la deuxième phase de Pro Educ, ce qui témoigne de la volonté de la partie béninoise de voir la coopération allemande au développement, poursuivre son soutien au secteur de l’éducation au Bénin à travers l’appui aux circonscriptions scolaires. Il a martelé la disponibilité de son pays à accompagner le Bénin, dans ce sens. Il a pour finir rappelé les nombreux changements intervenus au niveau de la deuxième phase notamment la nomination d’un nouveau chargé du Projet en la personne de Madame Corinna Breitag-Heinz .

Le Ministre des enseignements maternel et primaire, Eric N’dah a exprimé toute sa satisfaction par  rapport à la première phase du projet qui a permis d’améliorer sensiblement la qualité du système éducatif béninois. Il a pour ce faire remercié la République fédérale d’Allemagne pour les nombreux efforts déployés afin de redorer le blason du système éducatif béninois.
« La question de renforcement de capacité constitue une priorité pour moi et mon cabinet » a laissé entendre le ministre parce que c’est à ce niveau que se réalise les activités du ministère quotidiennement pour  non  seulement renforcer les capacités des enseignants, mais également pour  donner aux enfants une bonne éducation, a-t-il poursuivi. C’est pourquoi il ne ménage aucun effort pour apporter son soutien à cet effet.

Pour le ministre, cette session répond parfaitement au  mécanisme inhérent à tout projet de développement, car tout projet de développement  doit voir ses activités menées, suivies et évaluées pour donner de nouvelles orientations. C’est pourquoi  il a invité les participants à élever la qualité des débats en vue d’aboutir à des résultats concrets.

Thomas AZANMASSO (Stag.)

Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !