TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Enseignement secondaire : La Fesen/Cstb reconduit la grève de 72H

lucien-kokou

Après les mouvements de débrayage des enseignants de la maternelle et du primaire, ceux du secondaire observent depuis mardi dernier, un mouvement de paralysie des activités académiques dans les collèges. N’ayant pas eu satisfaction, ces enseignants du secondaire décident de la reconduction de la grève dès ce mardi, 14 février 2017.

Les salles de classes seront donc à nouveau désertées par les enseignants du mardi au jeudi prochain. Une grève générale qui intervient au lendemain des premiers devoirs surveillés de l’année. Réunis au sein de la Fédération des syndicats de l’éducation nationale (Fesen/Cstb), ces derniers revendiquent entre autres la suppression immédiate et sans condition de l’arrêté ministériel portant insertion à la fonction publique des inspecteurs retraités et leur nomination à la tête des administrations scolaires ; le respect des libertés démocratiques notamment syndicales par la poursuite des auteurs des atteintes aux libertés et le retour au poste souhaité des enseignants victimes des affectations pour activisme syndical ; la parution des avenants notamment pour les contractuels locaux reversés en Agents contractuels de l’Etat depuis 2008 maintenus au même salaire ; l’accélération du processus de reclassement et le paiement des rappels ; la proclamation des résultats des différentes évaluations de la formation des enseignants Ace 2008 du secondaire ; la signature des diplômes des stagiaires de la cohorte 4 et 5 option Mathématiques de l’Ecole normale supérieure de Natitingou déclarés admis et la programmation de la suite de la formation ; l’abrogation de tous les arrêtés fixant arbitrairement le taux de réussite à obtenir par les directeurs d’écoles pour être maintenus à leur poste et la réhabilitation des 618 directeurs d’écoles limogés ; la relecture du décret portant statut particulier des enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire en vue de la prise des arrêtés d’application et l’étude de l’avant-projet des statuts particuliers des corps des personnels de l’enseignement spécialisé ; le paiement des 5% impayés des 25% d’augmentation des salaires conformément au décret 2011-505 du 05 août 2011 et le rappel des mois impayés. Le secteur éducatif est à nouveau secoué par des mouvements de débrayages alors que les examens de fin d’année pointent déjà à l’horizon.

Aziz BADAROU

Dernière modification lemardi, 14 février 2017 04:57
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !