TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

SGB MAF GIF 1000x250px

A+ A A-

Désignation des représentants des députés dans les centres de votes : L’Opposition non prête, fait bloquer l’horloge

assemblee

(Vers l’adoption d’une liste partielle)
Les députés se sont retrouvés mardi 24 mars 2015 en plénière pour désigner leurs représentants au niveau des postes de vote et clôturer la session extraordinaire. Mais l’Opposition n’ayant pas encore  bouclé sa liste, la plénière a décidé du blocage de l’horloge afin de vider le dossier et clôturer cette session après la suspension de trois heures.

La plénière a été lancée aux environs de 15 heures. Mais il a été constaté que du côté de la mouvance et de celui de l’opposition, tout n’est pas encore fait. Il a été décidé d’une suspension pour reprendre à 18 heures. C’est précisément à 21h12 que la plénière a repris. Seulement, le président Mathurin Coffi Nago a fait savoir que selon le compte rendu qui lui a été fait,  au niveau de la majorité parlementaire l’essentiel a été fait. Par contre au niveau de la minorité rien n’a été fait. « Aucune donnée n’a été remise au centre informatique. Aucune liste de l’opposition parlementaire n’a été déposée. Je suis venu faire le point à la plénière. Nous avons l’obligation de clôturer la session et en même temps de procéder à la désignation de nos représentants » a déclaré Mathurin Coffi Nago. Le député Augustin Ahouanvoèbla a voulu justifier leur position en ces termes : « Je me permets au nom de la minorité Monsieur le président, de vous dire que nous avons souhaité vous rencontrer quand on a été informé de ce que vous êtes déjà dans la salle. Nous ne sommes pas prêts pour deux raisons. En premier, nous ne voudrions pas faire un travail bâclé et en point deux, nous avons envoyé des listes parcellaires qui ont été rejetées. Nous sommes encore actuellement en train de saisir la liste et s’il le faut, nous allons bloquer l’horloge pour vider le dossier ». Nago a par conséquent  prononcé une autre suspension de trois heures pour permettre à la minorité d’être prête. C’est alors qu’il a été décidé du blocage de l’horloge à minuit. A la reprise, les députés devront nécessairement  adopter une liste partielle et clôturer cette session extraordinaire même si la minorité n’est toujours pas prête. Ce qui fait dire à plusieurs observateurs que le Parlement pourrait bien voter une liste partielle.

Kola PAQUI

Dernière modification lemercredi, 25 mars 2015 10:33
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !