TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Cash-and-arts-4-matin-libre

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

La Loupe : L’interdiction de l’essence frelatée en question

essence-kpayo

Officiellement, et juridiquement la vente de l’essence frelatée a pris fin. L’Assemblée nationale en a décidé désormais ainsi. Bientôt, plus de maisons brulées du fait de l’essence kpayo, plus de morts inutiles, plus de quartiers entiers en feu. Dire que ce n’est pas une bonne chose, c’est être peu objectif et irresponsable.

Mais, socialement, est ce qu’une telle décision est venue à point nommée? Est-ce qu’une décision du genre en cette période de conjoncture, de  presque misère, tombe bien?

Je suis perplexe!

Politiquement,  qu’est-ce que ça vaut pour le pouvoir?  Qu’est-ce que ça vaut pour les prochaines élections? Pourquoi Adrien Houngbédji, exprès, a laissé la conduite des débats au général à Robert Gbian? Pourquoi un tel hasard et une telle coïncidence?

Disons-nous la vérité!

Celui qui ose supprimer l’essence frelatée en ces temps de précampagne a osé. Surtout pour ceux qui ont des ambitions dans la région de l’Ouémé et de l’Atlantique. On n’égratigne pas le kpayo quand on veut se faire élire ou réélire aux joutes électorales.

Patrice Talon est audacieux, mais sur ce coup,  Il est un casse-cou. Il a fait son propre Hara-Kiri, son suicide. Cela ne se pardonne pas, ça se paye cash.

Le pouvoir de la Rupture peut tout faire,  Patrice Talon peut être l’homme le plus intelligent de la planète, il peut être un extraterrestre, un politicien hors pair. Il va baver, il lui sera difficile de s’en sortir sans blessure. Et le mal est qu’il a  grillé ainsi beaucoup d’autres politiciens acquis à sa cause. Pour dire vrai, Patrice Talon se comporte comme un Président qui ne veut pas de second mandat, et tous les politiciens qui croient au second mandat de celui-ci, abordent certainement, le tournant décisif de leur propre mort politique. Je crois finalement que Talon s’en fout, et s’en contrebalance.

Son objectif finalement est de marquer son temps, de s’immortaliser, et «d’être porté en triomphe à la fin de son mandat. Les petits calculs de politiciens, les questions de mandat et de carrière le laissent de marbre, et imperturbable.
Politiciens, faites attention avec Patrice Talon, il n’a pas votre temps.

Dine ABDOU

Dernière modification lelundi, 11 juin 2018 05:40
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !