TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Décryptage des deux ans de gestion de Talon à Zè : Du monde derrière Eustache Béhanzin et ses alliés

Eustache-Behanzin

Les Cadres de concertation communaux et d'Arrondissement (Ccc/Cca) du Candidat Patrice Talon aujourd'hui ''président de la République'' ont analysé le samedi 02 juin 2018 les deux ans de gestion du "Chantre de la rupture". C'est la salle de réunion du Collège d'enseignement général (Ceg) de Zè qui a servi de cadre à ces combattants qui ont bravé la pluie, le soleil et toutes sortes d'intimidations, il y a deux ans, pour soutenir l'actuel locataire du palais de la Marina. D'entrée, c'est le président du comité d'organisation de cette rencontre, Hyppolite Awoumènou qui a souhaité la bienvenue aux délégations venant des onze (11) arrondissements de Zè. Il a aussi invité l'assistance à observer une minute de silence en mémoire de l'ancien Secrétaire financier de la coordination, Léon Oundé. Ce fut le tour du Secrétaire exécutif de la coordination, Eustache Béhanzin de féliciter tous les coordonnateurs ayant mouillé le maillot pour le président de la République. Il a ensuite fait le point des grandes réalisations de la Rupture depuis avril 2016. Eustache Béhanzin a souligné entre autres le démarrage effectif de la construction de l'aéroport de Glo-Djigbé, l'organisation des concours transparents, le démarrage du projet "PEJ" qui a profité à plus de 300 jeunes de Zè ; chaque ayant bénéficié d’un montant de 200.000 F Cfa pour démarrer l’activité de son choix. L'autre phase de cette retrouvaille entre Ccc/Cca de Zè a été la prise de parole des invités d'honneur notamment les directeurs départementaux des sports, culture et loisirs de l'Atlantique et du Littoral respectivement Epiphane S. Honfo et Edgard Djossou. Ils ont tour à tour évoqué les grands axes du Programme d'action du gouvernement (Pag) avant d'être appuyés par le Directeur de l'Obsu, Alexis Akakpo. Ce samedi, les participants venus nombreux ont particulièrement apprécié l’intervention du sieur Henri Kpadoto qui veut qu'on se débarrasse de la "Majorité parlementaire adoptive" en 2019 afin de permettre au Président Talon d'insérer la jeunesse dans son équipe. Cette rencontre, soulignons-le, est la toute première à Zè depuis deux ans de pouvoir de Patrice Talon.

M.M

Dernière modification lemercredi, 06 juin 2018 06:17
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !