TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU
A+ A A-

Séance de reddition de compte à Comè : Le député Alexis Agbéléssessi communie avec sa base

http://salpasafarit.fi/?kalimo=xm-forex-hakk%C4%B1nda&93a=48 Alexis-Agbelessessi

http://uplaf.org/wp-content/plugins/nextgen-gal/kÃÂÂÂ La cour de la Maison du peuple de Comè a rassemblé le jeudi10 mai 2018, autour du député Alexis Agbéléssessi sa base électorale de la 17ème circonscription électorale à une séance de reddition  de compte. Il s’agit d’une exigence constitutionnelle qui est respectée à travers cet exercice fait par le député des zones Athiémè, Comè et Grand-Popo, en présence de ses collègues Gérard Gbénonchi et Jérémie Adomahou et des préfets des départements du Mono et du Couffo.

enter site Le député Alexis Kokou Agbéléssessi, après avoir rappelé le fonctionnement de l’Assemblée nationale, qui repose essentiellement sur les dispositions prévues par la Constitution de la République du Bénin et le règlement intérieur de l’Assemblée nationale, avec les deux types de sessions, a annoncé à ses mandants, qu’au cours de la période , « l’Assemblée nationale a examiné plusieurs dossiers qui peuvent être regroupés en deux (02) catégories, à savoir les lois ordinaires au nombre de treize (13) et les lois portant autorisation de ratification au nombre de vingt-trois (23). Comme lois ordinaires, il a fait cas entre autres, de celle portant réglementation des bureaux d’information sur le crédit en République du Bénin. Pour ce qui est des lois portant autorisation de ratification, l’élu du peuple a mis l’accent entre autres, sur celle portant sur l’accord de financement signé à Rome, le 1er février 2015 avec le FIDA, dans le cadre du financement partiel du Projet d’appui au développement du maraîchage (PADMAR). Ces accords de crédits couvrent, entre autres, les secteurs de la communication, de l’agriculture, de la santé, de la gestion de l’environnement, de l’assainissement et de la réduction de la pauvreté. Il a par ailleurs, mis en exergue, le contrôle de l’action gouvernementale, avec les questions au gouvernement (écrites comme orales).

http://divipiso.com/rtyre/8427 Dans cette période, le député a informé ses populations que l’Assemblée nationale a examiné plusieurs dossiers, lesquels sont regroupés en deux (02) catégories, à savoir les lois ordinaires au nombre de vingt-six (26) et les lois portant autorisation de ratification au nombre de quarante (40). Comme lois ordinaires, il s’est appesanti sur la loi relative au crédit-bail en République du Bénin. Les populations ont religieusement suivi le député qui a comblé leurs attentes, compte tenu de la complexité du dossier. Au sujet des lois sur les autorisations de ratification, il est revenu sur celle portant sur l’accord de prêt signé dans le cadre du financement partiel du projet d’aménagement et de bitumage de la route Lokossa, Dévé, Aplahoué, frontière Togo et du bitumage de la route Comè, Lokossa Dogbo (COLODO).

lieu rencontre 19 En ce qui concerne le contrôle de l’action gouvernementale, il a indiqué que l’Assemblée nationale n’a enregistré aucune question écrite. Quant aux questions orales, les députés ont adressé au gouvernement, au cours de la même période, trois (03) questions orales avec débat. Pour ce qui est des questions d’actualité, au cours de la période, l’Assemblée nationale a enregistré seize (16) questions d’actualité, notamment, la diminution du prix du transport de la tonne de coton, l’augmentation du prix du ciment et la prise en charge des usagers de l’Hôpital de la mère et de l’enfant.

rencontres hp rencontre oujda Kola Paqui

Dernière modification lemercredi, 16 mai 2018 05:19
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

agieffe market opzioni binarie Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !