TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

La loupe : Talon et l’Union fait la Nation trompent les autres

patrice-talon

Le Président de la République confie les réformes au Bmp, précisément aux barrons de l'Union  fait la Nation. Il faut dire les choses telles qu'elles sont. Talon confie l'avenir politique du pays à Bruno Amoussou et à Lazare Sèhoueto. C'est cela la vérité. Il faut juste s'informer un peu pour savoir que le coordonnateur national du Ravip est un bras armé de Bruno Amoussou. Les politiques disent que le Ravip appartient à Bruno Amoussou. Dans le même temps, dans le cadre de la constitution des trois blocs, des trois alliances préconisées par le chef de l'État,  pour affronter les législatives,  quelques groupes politiques, les jeunes surtout boudent l'Union fait la Nation et font cavalier seul. Mieux, ils considèrent le silence de Patrice Talon comme étant un feu vert, une validation de leur démarche,

Qui ne dit rien consent.

Leurre!

Patrice Talon et Olivier Boko ont un principe sacro-saint qui se résume comme suit: "Nous on n'est pas dirigistes".

C'est pourquoi il est profitable au mouvement Ber et les autres qui se disent plus frais, et plus représentatifs, même qui prétendent que le troisième bloc de Patrice Talon, en dehors de Dynamique unitaire et du Parti du renouveau démocratique vers qui personne ne veut aller, doit tourner autour d'eux,  C'est à dire que l'Union fait la Nation doit les rejoindre, de cesser de s'illusionner.

Les hommes de main de confiance  de Patrice Talon, ce sont surtout les barons de l'Union et les fondateurs de la Dynamique unitaire en plus du Prd dans une moindre mesure.

Tout le reste, c'est pour ne pas frustrer les forces montantes. On ne peut pas confier les grands chantiers des réformes politiques à un groupe et dire que l'on ne le porte pas, c'est faux. Et ce n'est pas pour rien que le ministre Lazare Sèhoueto a été rappelé comme conseiller politique.

Le plan est qu'au moment venu, toutes les souris qui courent à gauche et  à droite vont devoir suivre le mot d'ordre du piège,  du "dictateur" Patrice Talon, qui sifflera immanquablement la fin de la récréation,  en demandant à tous de rejoindre Bruno Amoussou et les autres.

Il est vrai que l'on apprend dans les couloirs,  que le nom ne sera plus Union fait la Nation, ou bien alors, on changera le logo.

Cette démarche est prévue pour le Prd qui risque de s'y opposer, d'où naîtra la première petite crise entre Patrice Talon et Adrien Houngbédji qui se trompent aussi mutuellement depuis deux ans.

Dine ABDOU

Dernière modification levendredi, 11 mai 2018 04:58
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !