TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

- cover VISUEL DE COMMUNICATION - MILLION AVEC FANICKO - by Axel DigitXplusFR 3

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

La Loupe : Améliorer la loi sur le loyer

la-loupe

Bonne nouvelle. Bonne décision.

Il reste le reste. Il reste l’application. Il reste que l’on mette à contribution les muscles de Modeste Toboula comme dans le cas du déguerpissement. Voilà les circonstances dans lesquelles on devrait consacrer assez d’énergie. Au lieu de passer le temps à martyriser les populations pour lesquelles on n’a rien fait pour ne pas occuper les voies publiques avec leur commerce.

Dire que cette décision n’est pas du social, c’est être peu responsable. Maintenant, l’irresponsabilité commencera à partir du moment où la commission qui sera installée pour évaluer les immeubles se mettra en accointance coupable avec les prioritaires pour comploter contre les locataires.

Normalement l’on devrait faire en sorte que les propriétaires aillent s’inscrire au ministère du cadre de vie, qu’ils aillent inscrire leurs maisons, et il appartiendra juste aux demandeurs d’aller faire les formalités dans ledit ministère. Une telle solution sera un peu plus souple que ce qui est proposé en ce moment dans la loi.

Ce n’est qu’une proposition parmi tant d’autres. Les propriétaires immobiliers sont des gens puissants qui auront plusieurs tours dans leur sac pour contourner la décision. Il est donc plus qu’impérieux de trouver des solutions ardues pour fait respecter cette décision inédite. Sinon, d’ici dix ans, on dira juste que Patrice Talon a tenté quelque chose dans ce sens et n’a pu le faire, faute de volonté politique et de méthode.

Même parmi les actuels dirigeants de la rupture, il y a des propriétaires immobiliers insoupçonnables, qui naturellement pourraient jouer tous les va-tout pour que la mayonnaise ne prenne pas. C’est bien possible, c’est humain. Il ne suffit donc pas de jubiler sous le prétexte que voilà le social a trouvé un grand coup de main.

L’autre chose à faire est la vulgarisation étendue et généralisée de cette loi par les députés. Il faut que les locataires potentiels soient totalement imprégnés de toutes les dispositions de la loi. Ils  doivent connaître tous les paramètres par cœur, et surtout avoir la possibilité de dénonciation en cas d’obstruction à la loi de la part des propriétaires.
Ainsi, les béninois pourraient dire dans un futur proche, que c’était une première.

Dine ABDOU

Dernière modification levendredi, 27 avril 2018 06:05
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !