TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Couverture linkedln

A+ A A-

La loupe : Le redoutable cauchemar de Houngbédji

Sebastien-Ajavon

On l’appelle Sébastien Ajavon, alias Asg. Il est le phénomène politique révélé par le scrutin présidentiel de 2016, après l’inattendu Patrice Talon.

Il jure par tous les mauvais noms que Houngbédji Adrien, qu’il estime être ingrat, doit disparaître de la carte politique du Bénin. A l’issue du vote, en  Mars 2016, il en a fait la démonstration en se hissant à un premier rang inquiétant dans les urnes. Dans la vallée de l’Ouéme, et dans tout le département. De mémoire d’homme, Adrien Houngbédji n’a jamais essuyé un tel affront. C’est pourquoi il s’active à prendre sa revanche, d’où l’accrochage au régime de la Rupture.

Asg aussi  non seulement se prépare, mais il affûte ses armes avec un éventuel professionnalisme à travers des rumeurs de positionnement supposé dans la quinzième circonscription électorale. Cette zone rassemble tout Akpakpa et tous les villages qui font frontière avec la commune de Sèmè-Kpodji. C’est le fief naturel de Houngbédji, éprouvé et déstabilisé par les phénomènes nouveaux qui sont Ajavon Sébastien et Patrice Talon.

En allant se positionner dans la quinzième circonscription électorale, le but n’est ni plus,  ni moins, autre chose,  que de réduire Adrien Houngbédji à sa plus simple expression dans ses  propres fiefs.

A Akpakpa, où les populations fidèles à Hinnouho Taofik alias Atao, pour ses bienfaits sociaux, un piège guette la Rupture et Adrien Houngbédji. Selon eux,  c’est Patrice Talon qui a fait enfermer leur bienfaiteur et elles le lui rendront dans les urnes. Secundo, Adrien Houngbédji qui est devenu ’’talonniste’’, fut l’ennemi politique juré d’Atao. Dans tous les cas donc, ce grand grenier politique qu’est la quinzième circonscription électorale risque de revenir en grande partie à Asg pour le malheur programmé du Prd si on ne pare pas au plus pressé.

Très populaire dans la vallée de l’Ouémé, imbattable dans le Mono, et féroce dans la dix-neuvième circonscription électorale à cause de Sèmè-Kpodji qui l’a incroyablement adopté, fruit de la générosité étendue sur de longues années, s’il choisit Akpakpa malgré toutes ces possibilités, c’est dans la logique toujours de la course poursuite contre Houngbédji qui, en fait, constituerait pour lui un obstacle énorme pour son ambition de 2021.

Ajavon Sébastien est donc aux manœuvres.

Dine ABDOU

Dernière modification lejeudi, 29 mars 2018 04:58
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !