TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Couverture linkedln

A+ A A-

La loupe : L’alliance singleton du Prd

Adrien-Houngbedji-PRD

Dans le souci d'être au rendez-vous des réformes du système partisan, et de se tailler la part du lion, le régime de la rupture sous la houlette de Patrice Talon, a ordonné depuis un moment à ses partisans de se fondre en trois grands blocs. Cela va vite,  puisqu'au parlement,  l'élaboration des lois aussi ne traîne pas. Un dead line est même déjà fixé. Le mois de Juin au plus grand tard.

Ainsi, on observe au sein de la classe politique, surtout, dans la famille présidentielle, un remue- ménage, un branle-bas inédit.

De sources dignes de foi, il se fait que l'objectif qui consiste à constituer trois blocs, bat de l'aile.

Et pour cause, pour L'union Fait la Nation de Bruno Amoussou dans les coulisses a déjà absorbé l'essentiel des partis soutenant l'action de l'actuel chef de l'État. L'alliance Soleil est déjà "dans la sauce",  le Fdu de Mathurin Nago, l'And aile Justin Agbodjèté, ou Barnabé Dassigli, la Renaissance du Bénin aile Luc Atrokpo, ou Abraham Zizindohoué, Alternative citoyenne de Joseph Djogbénou, le Madep de Séfou Fagbohoun ou de Idji Kolawolé,  le Psd de Bruno Amoussou, même une partie du Fard- Alafia.

Voilà ce qui se trame,  voilà comment évolue le recrutement au niveau de l'Un. Pourtant ce n'est pas fini. Les tractations vont bon train.

A cette allure, des analystes du damier politique béninois, trouvent déjà,  sauf miracle, que les deux autres blocs risquent d'être faibles et sans consistance. Surtout si l'on considère que la plupart des autres partis font eux aussi leur cuisine interne, mais du côté de l'opposition.

Un cas, par ailleurs, au niveau de la mouvance suscite des interrogations, même si pour l'instant, cela n'est pas encore révélé au grand jour.

Il s'agit du bloc qu'entend diriger Adrien Houngbédji, président infatigable du Prd.

Ce bloc, vers qui peu de partis accourent, a toutes les chances de se retrouver seul, ou presque seul. Le Prd risque d'être un bloc strictement Prd. Et l'on se demandera bientôt où se trouve son alliance.

Le problème qui se pose avec le Prd est que personne ne veut aller vers maître Adrien Houngbédji. La crise de confiance est flagrante et persistante.

Cela n'avantagera pas moins Adrien Houngbédji qui intérieurement a plus d'intérêt avec une telle réalité. Elle lui permet mieux de faire ses deals avec les potentiels candidats comme d'habitude. En s'inféodant ou en entrant en alliance avec d'autres, l'opération sera plus complexe.

Les jours à venir, peu lointain, nous édifieront.

Dine ABOU

Dernière modification lejeudi, 22 mars 2018 05:15
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !