TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

- cover VISUEL DE COMMUNICATION - MILLION AVEC FANICKO - by Axel DigitXplusFR 3

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

La Loupe : Qui sont les candidats du pouvoir à Cotonou

la-loupe

Si demain mardi, il est organisé une élection à Cotonou, qu’elle soit législative, municipale, communale ou présidentielle, Patrice Talon et les rupturiens risquent de la perdre froidement. Sans un sondage profond et raffiné, on peut prendre le risque de dire que Cotonou pour le moment échappe progressivement à Patrice Talon. Ceux qui ont le plus subi les revers justifiés ou injustifiés à cause des réformes résident à Cotonou. Les agents indélicats de l’administration, les agents du port qui ont perdu le contrôle de leurs revenus obscurs, les femmes commerçantes déguerpies et autres, résident pour la plupart à Cotonou.

Les vraies commerçantes,  les opérateurs économiques de la petite échelle et parfois même de la grande, sont laissés pour compte, et vivent pour la plupart  à Cotonou.

La deuxième chose, c’est que Cotonou est une ville cosmopolite, habitée et fréquentée par les béninois  de toutes les régions du Bénin. Tout part de Cotonou et tout finit par Cotonou. Politiquement, sociologiquement tout s’y retrouve.

Ceci étant, face à cette menace imminente, quels hommes, quels candidats le pouvoir propose?

Orden Alladatin et Joseph Djogbénou peuvent-ils être à la hauteur de ce qui se trame par le camp adverse? Il ne suffit plus d’être député ou acteur principal de la rupture. Il faut aller convaincre les cotonois sur du concret. Eux ne sont pas facilement manipulables. Face à la probable machine Azannaï- Ajavon - Soglo, pour le moment le pouvoir n’a pas de propositions vendables connues. Il y a bel et bien du pain sur la planche. La banalisation de Cotonou peut entraîner la contamination de plusieurs autres villes.

A Cotonou se trouve aussi des dizaines de milliers’ de jeunes rupturiens déçus. Même ceux qui sont promus vivent le calvaire des réformes et n’ont pas la dividende nécessaire pour alimenter leurs bases et leurs familles.

Eux disent silencieusement que si les choses continuent ainsi, ils seront toujours rupturiens mais ne mouilleront pas le maillot.

Talon couve donc un œuf pourri.

Dine ABDOU

Dernière modification lemardi, 13 mars 2018 04:59
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !