TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

- cover VISUEL DE COMMUNICATION - MILLION AVEC FANICKO - by Axel DigitXplusFR 3

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Makiath Chitou sur « Président d’un jour » : « Il faut aller aux soins gratuits au Bénin»

Makiath-Chitou

Makiath Chitou est la présidente de ce jour pour votre rubrique « Président d’un jour ».  Elève en classe de 1ère aux cours secondaires les élus,  cette dernière a confié à l’équipe du quotidien Matin Libre qui s’est déplacée vers elle, ses ambitions pour notre pays le Bénin.

Bonjour Madame la présidente, Comment va le Bénin ?

Notre pays le Bénin est actuellement en crise dans tous les secteurs. Rien ne va. C’est le statu- co depuis le temps de la rupture. Le panier de la ménagère est vide.  Et de jour en jour on a l’impression qu’on se rapproche du pire.

Nous allons entrer dans le vif du sujet avec le volet éducation. Madame la  présidente, quel  est votre constat dans ce domaine ?

Pas d’enseignement adéquat dans bon nombres  d’établissements (primaires  et  secondaires) ; pas de centres de documentation dans nos universités ; pas de financement  des études des étudiants pour  continuer leur recherche.

Mais puisque vous êtes là aujourd’hui, que comptez-vous faire ?

Je compte améliorer le secteur éducatif en assurant une bonne formation des enseignants ; Construire les centres de documentation  aux profits des élèves et étudiants ; améliorer les conditions d’études des étudiants c’est-à-dire, financer les recherches dans les secteurs d’études.

Le manque d’emploi des jeunes, parlons-en Madame la présidente!

Trop de diplômés sans-emplois au Bénin. Malheureusement cela explique  la montée exponentielle de la délinquance. L’état béninois ne peut employer tous ceux qui sont formés. Cela ne veut pas dire qu’il fuit sa responsabilité, non, mais il encouragera les initiatives privées et jouera le rôle d’arbitre afin que la majorité des diplômés trouve de l’emploi dans le secteur privé. Le gouvernement lancera de temps en temps des concours de recrutement dans différents secteurs à chaque fois que le besoin se fera senti.

Santé à présent monsieur le président, avec le régime précédent, nous avons assisté à la gratuité de la césarienne et au Régime d’assurance maladie universelle (Ramu). Comment appréciez-vous ces mesures et puisque vous êtes là aujourd’hui, quelle est la politique que vous allez mettre en œuvre pour marquer votre mandat dans ce secteur?

Ce sont de bonnes mesures que je continuerai à mettre en œuvre pour que les béninois démunis bénéficient aussi de bons soins. Il faut aller même à la gratuité des soins au Bénin, c’est primordial. C’est mon ambition pour le domaine sanitaire   

Le RAVIP, vous-vous êtes inscrite déjà ? Que corrigera-t-il ?

Si ! Je me suis inscrite. Mais pour moi, c’est un recensement de plus, c’est la preuve que la Lépi n’avait jamais existé. Le Ravip suit son court mais moi je suis pessimiste. J’aurai préféré améliorer ce qu’il y a là, au lieu de commanditer un autre recensement qui est une opération très coûteuse à l’Etat.  

Pourquoi tant de Dg en prison ? Est-ce une manière pour lutter contre la corruption ?

Bien-sûr, la lutte contre la corruption passe par une gestion saine des entreprises surtout celles étatiques. Il s’agit ici d’une promesse de campagne. La rupture n’aurait plus de sens si le règne de l’impunité continuait. Je fais confiance à la justice de mon pays qui jouera bien son rôle.

Votre mot de fin ?

Je vous remercie mes chers journalistes. A travers cette interview, vous me donnez l’opportunité de m’exprimer comme la plus grande autorité de ce pays. Je tiens à vous remercier sincèrement. Pour ce qui concerne le peuple béninois, je le rassure que désormais le pays ne sera plus géré comme  autrefois.

Propos recueillis par Kola Paqui
Image Hospice Koffi

Dernière modification levendredi, 09 mars 2018 04:38
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !