TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Cash-and-arts-4-matin-libre

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Positionnement pour les Législatives de 2019 : Djogbénou et Alladatin se cherchent

Joseph-Djogbenou-et-Orden-Alladatin

Le compte à rebours pour les prochaines élections législatives a démarré. Comment faire, par quel bout prendre pour se voir renouveler son siège ?  La réponse à cette question doit être celle que se pose, par ces temps, tout député tant les enjeux autour de 2019 sont grands. En tout cas chez certains parlementaires, on en est conscient et on travaille déjà dans ce sens. Toutes les possibilités qui s’offrent sont à tester, à peser et sous peser. Dans les actes, ça se sent et ça se lit. Les cas Joseph Djogbénou et OrdenAlladatin semblent s’inscrire dans cette dynamique.

  Qu’il vous souvienne que c’est dans la 16ème circonscription électorale (Cotonou, 6ème au 13ème arrondissement) que Me Joseph Djogbénou a été élu, contre toute attente, sur la liste Union fait la Nation que conduisait le vieux routier politique Candide Azannai.  Pour ces Législatives de 2015, d’aucuns avaient même dit que sans ce titan nommé Azannaî qui totalise quatre législature, Joseph Djogbénou, reconverti de la société civile à la politique, ne saurait décrocher le sésame. N’empêche, il aura eu le mérite d’être parmi les 83 députés de la 7ème législature dans une circonscription très dense. Président d’une jeune formation politique, Alternative citoyenne, il avait pour suppléant son camarade de lutte, OrdenAlladatin, secrétaire générale dudit parti. Rappelé au gouvernement après un peu plus d’un an au Parlement, l’actuel Garde des Sceaux, ministre de la Justice, céda naturellement sa place à son suppléant. Quizz du positionnement pour les prochaines batailles. Légalement, c’est dans un an très exactement. Djogbénou et Alladatinvont-ils se positionner à nouveau dans la 16ème pour prendre leur revanche sur les supposés ragots qui les traitaient de sacs au dos d’Azannaï ? A défaut du positionnement du premier que l’on annonce pour siéger probablement à la Cour constitutionnellement, OrdenAlladatinpourra-t-il tester sa popularité à Cotonou ? Au regard des faits, il semble que non ! Au risque de se tromper, les deux proches de Patrice Talon s’éloignent peu à peu du Littoral. Ils se cherchent, ils fouinent politiquement, à la recherche du terrain fertile, de la citadelle prenable, pour tout dire. Et il est aisé de localiser le tandem désormais dans le Plateau d’Abomey, c’est-à-dire la 23ème circonscription électorale où il est de plus en plus présent. La dernière présence en date fut celle du samedi 3 mars 2018, jour de la tenue du congrès de Alternative citoyenne, rencontre qui n’aura pas drainé de monde. Au sein de la population, il se susurre d’ailleurs qu’il est bien rare de ne pas voir la silhouette de Djogbénou, un week-end dans la localité. On parle aussi de sa forte implication dans la résolution de mini conflits familiaux, lui qui jusqu’à un passé pas très lointain ne se faisait pas identifier comme un natif de la région. Va-t-on assister à un positionnement dans la 23ème ou la 16ème circonscription électorale ? Encore quelques mois, le temps que les choses ne se stabilisent et l’opinion publique pourra être mieux situé.

Worou BORO

Dernière modification levendredi, 09 mars 2018 04:38
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !