TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Cash-and-arts-4-matin-libre

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

La Loupe : Ça glisse dangereusement

patrice  talon

Un bruit court. Il est à la fois surprenant et inquiétant. Beaucoup se plaignaient de la volonté maladroite du gouvernement d’opérer des défalcations sur salaires aux fonctionnaires grévistes. Ils sont nombreux à insister sur le dialogue à poursuivre malgré l’entêtement des intéressés.

Le gouvernement vient de réagir. Il se déplacera constatera l’abandon de ceux qui réclament leurs droits par les mouvements de débrayage et procédera à leur radiation. C’est du moins, non seulement, les échos, mais des décisions du conseil des ministres qui nous parviennent avec récalcitrance.

Oui vous l’avez bien lu, le gouvernement béninois,  le gouvernement de Patrice Talon et de la rupture s’apprêtent à radier les grévistes de la fonction publique pour les faire remplacer par les diplômés sans emplois. Il faut prendre cette information au sérieux,  car c’est ainsi que la rumeur des défalcations a commencé pour devenir aujourd’hui une réalité tangible, et même, si l’on devrait s’en tenir à la posture du gouvernement, irrémédiable.

J’ai déjà parlé d’entêtement un peu plus haut, mais à y voir de près qui veut la paix, et qui veut l’instabilité?

A défaut d’avoir une réponse tranchée, on peut risquer de dire que le père de famille dépasse les bornes et file du très mauvais coton. Cette forme de fermeté est traditionnellement inadéquate avec la gestion du Bénin,  même du Dabomey. L’histoire de ce pays renseigne que  la main forte, la main de fer, ne s’impose pas durablement à ce peuple.

Aucun dirigeant n’a le droit sous prétexte d’être impopulaire, de continuer à diriger dans la complaisance,  mais il faut aller avec tact, délicatesse, et circonvolution.

Il faut faire preuve quelle que soit la légitimité et le droit, de manie et de sagesse. «Le Bénin est petit cependant son poids est lourd»: Feu Mathieu Kérékou, le pourtant dictateur marxiste-léniniste.

Il y a lieu de faire vraiment attention pour ne pas jeter l’huile sur le feu.

Cela nous grandira, plus que nos différentes catégories d’égocentrisme stupides.

Maintenant il est loisible à tous les camps de rester chacun sur sa position de départ, s’il advenait quelque chose de pis, toutes les filles et tous les fils du pays en subiront les lourdes conséquences.

Nul ne peut échapper aux conséquences que tout ça annonce, celui qui croit un instant au contrarie se trompe éperdument

Dine ABDOU

Dernière modification levendredi, 02 mars 2018 05:01
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !