TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

bluediamond-TV

A+ A A-

La Loupe : Le grand retour qui fait trembler

Yayi-Boni-retour

Quelqu’un a écrit que le vil individu a fait mouche.

Ne traînons pas sur les choses, il s’agit de Boni Yayi. El maestro!

Il a fait vibrer Parakou et le Bénin. On peut tout lui reprocher, sauf avoir réussi ce coup du siècle. Communication,  mobilisation,  discours, tenue, et tenue, oui tenue et tenue, j’écris pour ceux qui parlent français. Tenue vestimentaire et comportements. C’est cela qu’on appelle tenue et tenue.

Ce qui s’est passé à Parakou n’est pas une élection mais c’est un signal fort.

On a vu les populations. Elles étaient plus qu’euphoriques. Elles étaient plus qu’enthousiastes. Elles peuvent se tromper mais elles regrettent Boni Yayi.

Et puis voici ce que ne connait pas le grand nombre: le pouvoir de Patrice Talon a tout fait pour que cette rencontre échoue. Match de football.  Distribution de microcrédits,  réunions pour la promotion du Pag. Que n’ont-ils pas faits?

Tout et tout.

Et pourtant!

J’ai vu des rupturiens se débrouiller pour tenter de discréditer le phénoménal congrès, en vain. Ils se cherchent  encore. Peut-être que demain matin, le laboratoire va trouver une formule.

La vérité est que Patrice Talon qui n’est pas un mauvais Président a échoué tout au moins sur le plan social, et doit se reprendre au plus vite afin de ne pas mordre le sable en 2019. Oui il y a le risque de capitulation. Et d’échecs inédits pour un pouvoir qui se croit plus intelligent. Plus malin, plus perspicace, plus fort, et plus clairvoyant. Voilà où nous en sommes. Un vil individu, casse la baraque et se positionne sur l’échiquier politique national à nouveau comme un challenger du grand Talon.
Il faut vivre longtemps pour voir tout et le contraire de tout.

Laissez tomber.

On a déjà vu Kérékou et Nicéphore Soglo dans ce pays. Heureusement que Thomas Boni Yayi est déjà forclos constitutionnellement.
Mais pour les législatives, je pressens la débâcle si rien n’est fait à ce phénomène qui s’annonce, sans compter la force de frappe des bulldozers du Sud, Ajavon et Candide Azannï, et la famille Soglo.

Il y a débat dans toutes les circonscriptions électorales.

Débats et combats de gladiateurs pour ceux qui rêvent qu’il n’y a pas péril en la demeure.

Boni Yayi Welcome!

C’est peut-être le sentiment de se sentir comme le seul maître du terrain qui fait que  Patrice Talon n’écoute personne.

Dine ABDOU

Dernière modification lemardi, 13 février 2018 04:06
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !