TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

bluediamond-TV

A+ A A-

La Loupe : La précampagne bat son plein

la-loupe

N'avez- vous pas encore votre plan pour devenir député en 2019?

Que vous soyez de la mouvance présidentielle, ou de l'opposition,  si vous n'êtes pas encore sur le terrain, si vous n'avez aucun plan, vous êtes largement en retard.

Ou alors vous avez déjà perdu l'élection à moitié. C'est comme cela ça fonctionne ici, au Bénin. Je ne sais pas grande chose des autres pays.

C'est pour cela que Okounlola,  Prudencio Claudine,  Claudine Talon, les mouvements de jeunes,  les fusions,  les alliances,  discourent, festoient, partagent, forment, font des tournées, organisent des meetings,  des émissions télévisées et radiodiffusées, promettent,  intoxiquent, manipulent, propagent le Programme d'actions du gouvernement, appellent à l'enroulement au Ravip.

La consigne donnée par celui qu'on dit ne pas s'intéresser à la politique, que c'est uniquement le développement qui le passionne, est sans murmures ni tergiversations. C'est Patrice Talon. Depuis quelques semaines, l'ordre est venu du sommet. "Mettez-vous au travail progressivement sur le terrain, ne le leur laisser pas ça. Ils vont saboter nos efforts, intoxiqueront nos populations et si on ne fait rien, nous pouvons être surpris".

Du côté de l'opposition,  les Fcbe mobilisent la troupe,  ils profitent de la crise sociale pour soigner leurs images auprès des travailleurs marcheurs. Candide Azannaï, le démissionnaire,  et le néo-opposant au régime de la Rupture est collé au chrono, et débite progressivement sa bile sur le pouvoir, avec un calendrier bien défini et suivi presque à la lettre.

L'alliance Soglo-Atao–(improbablement), Adjavon-Azannai se forme à peine discrètement. Les partis et les mouvements moins influents de l'opposition s'agrippent dans l'ombre. Les structures s'installent dans les quartiers, les arrondissements,  les villes, les départements et autres.

Les deux camps s'organisent et peaufinent la stratégie de la victoire.

Komi Koutché semble être en embuscade, observe, fait patienter ses éléments qui impatientent. Il cherche le centre ou la possibilité de saisir une opportunité de rêve, ou dans l'opposition, c'est plus probable, ou dans la mouvance présidentielle, c'est moins probable.

Le camp le plus en difficulté mais le plus "rusé" ou le plus "enragé’’, c'est celui de la Rupture. Le maître à penser, Patrice Talon multiplie les stratégies et ne parvient pas à garder le secret pour la simple raison,  qu'aucun entourage politique ne peut, quelle que soit sa bonne foi, garder tous les secrets. C'est pourquoi il se susurre dans les arcanes du pouvoir que Patrice Talon et sa famille politique auront plusieurs listes. Pour quelle finalité,  difficile de le dire. Le casse-tête avec l'alliance Prd-Rupture,  les Soglo en milieu fon, avec l'épineux Cotonou où, curieusement, Patrice Talon est en ce moment très impopulaire. Dans le Nord qu'on veuille ou non, Boni Yayi est à l'affût, et guette la moindre occasion. Le trio Gbadamassi-Adambi-Toko Charles est une équipe solide politiquement mais qui  aura fort à faire avec le phénomène Yayi. Ses partisans, à les entendre, sont déjà au parlement, en camion.
Tout est ouvert

Dine ABDOU

Dernière modification lejeudi, 25 janvier 2018 04:53
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !