TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

- cover VISUEL DE COMMUNICATION - MILLION AVEC FANICKO - by Axel DigitXplusFR 3

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Vœux du Président Adrien Houngbédji aux députés

adrien-houngbedji

Je vous remercie très sincèrement pour les bons vœux que vous avez bien voulu  m’adresser à l’occasion du nouvel an 2018 et pour les mots très aimables à mon endroit.
 
Monsieur le Premier Vice-président, Messieurs les membres du Bureau, c'est le lieu de vous témoigner ma gratitude pour la manière particulièrement encourageante avec laquelle nous nous acquittons de la mission que le peuple béninois nous a confiée à la tête de l’Assemblée Nationale, notamment pour l’esprit d’ouverture et de convivialité qui caractérise notre équipe.
 
Nous sommes dans une institution de traditions, et parmi celles qui font vivre la cordialité,  il y a ces moments uniques empreints de solennité qui nous rassemblent, comme aujourd’hui au sein de cet hémicycle, et qui contribuent à entretenir la convivialité.
 
C'est pourquoi, je me réjouis que cette cérémonie nous permette de nous retrouver et d’échanger de bons vœux à l’entame de cette nouvelle année.
 
Je vous souhaite très chaleureusement une excellente année 2018, en espérant qu'elle soit pour vous, votre famille, ceux que vous aimez et ceux qui vous sont proches, faite de joie, de succès, de santé et de paix afin que vous pussiez continuer de répondre aux attentes légitimes de nos populations.
 
L'année dernière, en cette même occasion, j'avais formé le vœu que l'Assemblée nationale continue d'occuper pleinement la place qui doit être la sienne au sein de nos institutions, en usant de tous les pouvoirs que lui confère la Constitution du 11 Décembre 1990. Je me réjouis que ce souhait, qui était aussi un défi à relever par notre Parlement, ait été réalisé en grande partie au cours de l'année qui vient de s'écouler.
 
Je crois ne pas trahir le sentiment de la quasi-totalité des députés en affirmant qu'en 2017, l'Assemblée Nationale du Bénin a exercé pleinement ses attributions, confirmant ainsi qu’elle est le lieu privilégié du débat politique. Les résultats obtenus et auxquels le premier vice-président a fait allusion tantôt dans le bilan sommaire qu’il a dressé, en constituent le témoignage incontestable.
 
 
Chers collègues ;
Mesdames et Messieurs ;
Avec votre précieux concours et votre indispensable collaboration, nous avons adopté des textes essentiels, qui changeront le quotidien des Béninois. Le premier vice-président dans son intervention en a dressé la liste. Il ne me parait plus nécessaire d’y revenir.
 
Il nous faudra crédibiliser davantage notre institution, inspirer respect et considération par nos pratiques et comportements quotidiens. Il nous faudra communiquer davantage avec la population et nos mandants.
 
 
Chers collègues députés ;
Mesdames et Messieurs.
 
Les quelques mois qui nous restent devront également et surtout contribuer à la mise en œuvre de diverses réformes importantes et nécessaires pour la Nation béninoise.
 
Toutefois, il est nécessaire et indispensable que chacun s’imprègne correctement  du sens réel et des exigences de ce concept afin qu’il ne soit pas galvaudé.
 
En vérité, la réforme du système partisan devra être comprise comme un processus global de changement positif des pratiques et des comportements au niveau de la communauté politique toute entière.
 
En conséquence, il me plaît de mettre l’accent sur la nécessité d’enclencher très tôt, la procédure devant conduire à l’examen et au vote de certains projets de loi d’importance. Il s’agit notamment :
-         la relecture du code électoral qui devra tenir compte bien entendu, d’une meilleure représentation de la femme à l’Assemblée Nationale. A cet effet, l’organisation de la conférence parlementaire des 18 et 19 janvier prochains avec le soutien de l’Union Interparlementaire (UIP) sur le renforcement et l’amélioration de la participation de la femme au parlement constituera à mes yeux  aussi, un  déclic pour parachever ladite réforme;
-         la réforme du système partisan dont les résultats visent à terme, la rationalisation dudit système dans notre pays et un meilleur encadrement juridique de l’accès au financement public tout en garantissant sa transparence et la prise en compte du genre.Le séminaire parlementaire sur la charte des partis politiques projeté pour bientôt avec  l’appui du PNUD, constitue à mon sens une étape décisive de cette réforme. A l’issue de cette rencontre, il est impérieux qu’en notre qualité de législateurs, nous prenions des initiatives afin d’opérer de sérieux changements qui favorisent l’émergence de grands partis politiques ;
-      la meilleure gestion des questions au Gouvernement en vue de dynamiser ce volet important du contrôle parlementaire permettra de hisser le Parlement au rang des institutions de contre-pouvoir et de promouvoir la bonne gouvernance ;
-      la relecture du Règlement intérieur de l'Assemblée Nationale et la mise en place d'un nouveau cadre organique de l'administration parlementaire  dont les travaux sont en cours de finalisation ;
-      l’examen du statut du personnel parlementaire dont le rapport de la commission que j’ai mise sur pied est déjà disponible et affecté à la commission des lois pour étude ;
Dans cette dynamique, je voudrais vous rassurer que je demeure particulièrement  attentif à l'image et au rayonnement de notre institution.
 
Chers Collègues ;
 
Nous serons tous comptables, majorité ou minorité parlementaire, avec le Gouvernement, de la consolidation ou non de notre processus démocratique, devant le peuple. C’est pourquoi nous avons tous intérêt à faire plus d’efforts au cours des prochains mois pour produire davantage de lois de qualité et garantir le contrôle de l’action du Gouvernement. Je sais que vous contribuerez fortement en accompagnant les réformes amorcées.
 
C’est ici l’occasion de rappeler que, dans l’accomplissement de notre mission, nous devons surtout veiller à ce que l’image de notre Parlement soit préservée.
Notre parlement a pu remplir sereinement sa mission de contrôle de l’action gouvernementale même si à ce niveau beaucoup reste encore à faire. Nous avons à nous investir fortement et mieux que par le passé, dans ce volet de nos attributions constitutionnelles à travers l’utilisation des outils de contrôle mis à disposition.C’est pour moi l’occasion d’inviter les différentes commissions d’enquête à produire leurs rapports pour son examen en plénière.
 
 
Chers collègues,
Mesdames et Messieurs,
Sur tout un autre plan, j'avais évoqué l'an dernier, dans ce même hémicycle, l’impérieuse nécessité de doter notre parlement d’un immeuble à usage de bureaux au profit des députés. Je me réjouis que ce projet soit aujourd’hui une réalité avec la réception il y a quelques semaines de ce bel édifice qui permettra d'offrir aux députés de meilleures conditions de travail et d'améliorer de façon substantielle le fonctionnement des commissions et des groupes parlementaires.
 
Voilà chers collègues, autant d’actions qu’ensemble nous avons engagées au cours de l’année passée.
Nul ne saura nier que l’année qui vient de s’achever aura été incontestablement, une année utile. Je souhaite que les derniers jours de la session en cours soient fructueux à tous égards.
Chers collègues,
Mesdames et Messieurs,
 
J'ai la conviction que cette nouvelle année qui commence sera riche d'initiatives afin que notre Assemblée retrouve dans l'opinion de nos concitoyens la place qui est la sienne. Ne laissons donc pas passer les occasions de nous rendre dignes et fiers de cette prestigieuse institution dont le rayonnement dépend grandement de nous tous. Je sais que je peux compter sur chacun d'entre vous.
 
En vous remerciant à nouveau pour les précieux vœux que vous m’avez adressés par l’entremise de votre porte-parole, je voudrais pour finir, saisir l’occasion de la présente cérémonie pour exprimer à vous tous, toute ma sympathie et toute ma gratitude pour le travail qu’ensemble nous accomplissons dans le cadre de notre mission constitutionnelle.
 
Je voudrais également vous renouveler, ainsi qu’à vos familles respectives, mes meilleurs vœux de santé, de paix, de bonheur et de succès dans toutes vos entreprises.
 
Que 2018 soit pour notre peuple et notre pays, l’année du raffermissement du renouveau démocratique si chèrement acquis et de l’épanouissement socio-économique.
 
Bonne et heureuse année 2018 à chacun et à tous.
Je vous remercie !

Dernière modification lelundi, 15 janvier 2018 04:24
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !