TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Campagne Maïs MatinLibre

A+ A A-

La loupe : Encore des annonces pour 2018

Patrice-Talon

Ça y est !

Les ‘’talonnistes’’ ont repris du métier. 2018 sera la consécration, l'année de toutes les merveilles et de toutes les réalisations. L'année du social comme c'est du jamais vu. L'année des infrastructures routières, l'eldorado.
Bravo!

Le peuple ne demande pas mieux.

Seulement le chroniqueur exhorte à l'humilité et à la mesure. Ce qui s'entend, qui se lit, et qui se dit est trop beau pour être autant vrai. On n'a pas bâti Paris en une journée. Les cités administratives, les adductions d'eau, l'asphaltage,  la route des pêches, la cité numérique et les vastes projets touristiques annoncées et naïvement relayées ne connaîtront pas tous leur aboutissement en 2018.

Techniquement ce n'est pas possible, rationnellement c'est du leurre.

Le premier piège est de  faire rêver les béninois et après de ne pas pouvoir combler leurs attentes.  Le deuxième piège c'est la crise de confiance au niveau de la lutte contre la corruption. Les béninois pensent à tort ou à raison que c'est l'acharnement et les règlements de compte. Le cas Mètongnon fait monter l'adrénaline. Si les syndicalistes endurcissent leur position, si l'école et l'administration sont perturbées,  si, on ne le souhaite pas, la justice s'en mêle, celui qui sait faire la prospective vous dira que ça peut fausser toutes les données timides qui font jubiler aujourd'hui.

Il vaut mieux prendre garde, faire attention aux récriminations des uns et des autres. Le développement n'est possible sur aucun coin de la terre sans la stabilité sociale et le large consensus. Aussi bien qu'on ne peut bâtir durablement sans stabilité, c'est ainsi qu'on ne peut développer les gens sans leur consentement. Même si ce qui leur est destiné leur est profitable.

L'idée de ne pas voir aboutir les bons vœux du gouvernement ne nous a jamais envahi l'esprit, cependant la veille en ce domaine recommande que l'on tire la sonnette d'alarme sur les choses apparemment banales,  mais qui pourraient constituer un frein à la bonne exécution des ambitions.

Il faut des gens pour le crier haut et fort.

Le pays entier bénéficiera des bienfaits de la prudence et de de l'humilité

Dine ABDOU

Dernière modification lemardi, 19 décembre 2017 04:32
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !