TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

SGB MAF GIF 1000x250px

A+ A A-

Audiences publiques pour l'élaboration du budget exercice 2018 : Social Watch Bénin était face aux députés

Gustave-Assah

Dans le cadre de l'élaboration de la loi des finances au Bénin, il est exigé une certaine démarche qui conduise à la mise à la disposition de la Représentation nationale  certaines informations qu'elle va intégrer au projet lors de son étude en commission. C'est  pour sacrifier à cette tradition qu'à la suite de l'Unstb, Social Watch Bénin a planché devant les députés. A la sortie de cette séance avec les députés réunis au sein de la commission budgétaire présidée par l'honorable Raphael Akotègnon, le président de Social Watch Bénin Gustave Assah s'est prêté aux questions des hommes des médias

Lire sa déclaration

Je vous remercie pour cette opportunité que nous avons. Le réseau Social Watch et plusieurs autres organisations de la société civile ont reçu l’invitation de venir au parlement pour présenter notre Mémorandum sur le budget général de l’État. Et cela a été une occasion importante de mettre l’accent sur un certain nombre de plaidoyers. Nous en avons fait au total vingt-six. Certains portent sur les axes Prioritaires et sur les points généraux. Par exemple sur la santé communautaire, nous avons souhaité qu’il y ait au niveau du budget général de l’État, un angle spécifique qui puisse permettre d’avoir un Fonds FADeC santé qui mette l’accent sur la santé communautaire. Nous avons aussi souhaité que sur le transfert des fonds FADeC, par exemple, qu’il y ait une mesure spéciale que le ministère des finances prendrait pour contraindre les ministères à affecter à temps réels, les ressources aux mairies. Dans la mesure où nous sommes aujourd’hui dans la localisation des Objectifs de Développement Durable (ODD). Et nous sommes aujourd’hui avec un régime qui a affiché son deuxième gouvernement et les mesures sociales pour qu’il puisse affecter les gens au niveau de la base. Et c‘est des questions essentielles qui sont importantes que nous avons abordées. Dans les échanges que nous avons eus avec les députés, ils sont revenus sur la question de la participation de la société civile, l’implication de la société civile, sur notamment les questions de valeur ajoutée  que la société civile peut apporter. La société civile est aujourd’hui reconnue comme étant dans la participation citoyenne. Ils sont revenus par exemple sur la question de la corruption notamment sur un point particulier que nous avons soulevé sur la révision partielle de la constitution. Nous avons demandé qu’il y ait une possibilité d’adopter les mesures exceptionnelles au niveau du Parlement, qu’un groupe de parlementaires propose une loi pour l’adoption d’une loi pour la mise en place de la Cour des comptes. Et parlant de la Cour des comptes, le Bénin fait partie des deux derniers élèves de l’UEMOA. Deux derniers élèves puisqu’on n’a pas pu régler cette question. Au lieu d’envisager avec tous les problèmes qu’on connait, la révision totale telle que cela a été apportée avec des difficultés, est ce qu’on ne pourrait pas envisager une révision parcellaire en admettant qu’on puisse avoir de petites victoires.

Je vous dirai aussi que la question de la grève du secteur de la santé n’a pas été occultée non plus. Nous avons proposé qu’il y ait un encadrement de la loi sur les mesures de pression qui se font et qu’il y ait une possibilité d’encadrer cette loi. Je dirai cette pression, c’est aussi une mesure qui permet de dialoguer avec les travailleurs sociaux et sur cette question, cela doit longtemps peser sur le Contribuable, les populations. La non-assistance à personne en danger pose  problème. La grève dans l’éducation, la grève dans la santé et dans beaucoup de secteurs, on a besoin effectivement de voir l’exemple dans un certain nombre de pays pour voir comment on peut régler cette question là.
 
Propos recueillis par Kola PAQUI

Dernière modification lemercredi, 08 novembre 2017 04:24
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !