TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

www.matinlibre.com 1000x250  pixels

A+ A A-

Politique : Les journalistes du Borgou-Alibori outillés sur le RAVIP

Edouard-Loko

Les professionnels des médias du Borgou-Alibori ont été outillés, mercredi 13 septembre 2017, sur le Recensement administratif initial à vocation d’identification de la population (RAVIP). C’était au cours d’une séance d’échange qui a eu pour cadre un hôtel de la ville de Parakou.

Informer les professionnels des médias sur l’importance et les avantages du RAVIP afin que ces derniers soient le relais auprès des populations à la base. Plus précisément, le comité de pilotage a sollicité la presse pour la mobilisation de toutes les couches sociales en vue de la réussite de l’étape de recensement, qui est une phase capitale dans le processus.  Les échanges ont porté sur le contenu de la loi N°2017-08 du 19 Juin 2017 portant identification des personnes physiques, les différentes étapes et processus du recensement et le rôle de sensibilisation et de mobilisation des médias.  

Prévue pour démarrer le 1er novembre 2017 avec 1500 kits sur toute l’étendue du territoire national et pour une durée de six (6) mois, l’opération de recensement permettra de doter le Bénin d’un registre national de la population, de régler définitivement la situation des citoyens sans acte de naissance, de livrer à terme à chaque béninois à partir de son numéro personnel d’identification, une carte d’identité nationale électronique aux multiples fonctions qui servira de base à tous les actes administratifs à effectuer à compter de sa date d’entrée en vigueur conformément à la loi. Tout ceci s’inscrit dans une démarche de planification du développement équilibré du territoire national.  Jean Aholou et Jean-Claude Ahouanvoébla, respectivement Président du comité technique de pilotage et Coordonnateur du RAVIP, ont insisté sur le rôle important des professionnels des médias dans la mobilisation sociale, c’est pourquoi, le comité de pilotage à juger utile d’outiller les journalistes sur le RAVIP. Pour Edouard Loko (photo), chargé de mission du Chef de l’Etat, le RAVIP va perfectionner le système d’état civil avec une base de données fiables et faciliter la vie aux citoyens. La nouvelle carte électronique qui sera issue du RAVIP, sera la carte à tout faire et obligatoire pour tout Béninois.

Albérique HOUNDJO
(Br Borgou-Alibori)

Dernière modification levendredi, 15 septembre 2017 06:28
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !