TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

oukoikan-banniere-matin-libre

A+ A A-

Législatives de 2019/Cabale contre les Soglo : Comment Talon balise le chemin à ses poulains

talon-djogbenou

Qui maîtrise les grands électeurs peut gagner facilement les élections. Cette formule, il semble que le chef de l'Etat Patrice Talon l'a lue et l'a ensuite affichée à son chevet pour y jeter un coup d'oeil matin, midi, soir telle la posologie d'un médicament sensible. Les derniers développements de l'actualité au plan national poussent à aller sur cette piste.

Léhady Soglo, maire révoqué de commune de Cotonou a été accablé de toutes parts. En tout cas, avant qu'il n'abandonne, ce sont des tirs groupés qu'il a essuyés aussi bien du préfet Modeste Toboula que du chef de l'Etat. De la crise soudaine à la Renaissance du Bénin, son parti à son renvoi de la tête de la municipalité. Une succession de faits qui laissent entrevoir une dose de politique avec en toile de fond les législatives de 2019.  

 Ce qui a amené cela...

Beaucoup l'avaient dit. C'est grâce à la popularité de Candide Azannai en 2015 que Joseph Djogbénou, ex avocat du chef de l'Etat et actuel ministre de la Justice, a découvert l'Assemblée nationale sa toute première fois. Depuis lors, inutile de rappeler que le courant ne passe pas entre les deux hommes parce que le premier considère l'autre comme son jeunot en politique. L'autre évidence également, c'est la lune de fiel entre Patrice Talon et son ex-ministre de la Défense, Candide Azannai. Il faut donc se lever tôt pour préparer au mieux les élections législatives dans moins de 2 ans. Dans la 16ème circonscription électorale, il faut pouvoir relever le défi d'il y a 2 ans, surtout montrer qu'on y était sans l'aura de quelqu'un. Or, même si la Rb a perdu du terrain, elle constitue néanmoins une menace dans la 16ème. Et si on la dépièce? En tout cas, si tout marche bien du côté de la Justice, dans cette crise de bicéphalisme, on pourrait avoir dans la 16ème circonscription  électorale, un certain Abraham Zinzindohoué, ancien 3ème titulaire sur la liste Rb originelle que conduisait Rosine Soglo. Abraham Zinzodohoué, faut-il le rappeler, avec la crise au sein du parti,  a réussi à prendre la tête de la seconde aile à la faveur du congrès de Sun City à Abomey.  Djogbénou, lui ayant déjà fait l'expérience avec succès sur la liste Union fait la Nation, 2ème titulaire après Candide Azannai, rien n'est sûr aujourd'hui. Après son court séjour d'un an au Parlement, il a dû céder son fauteuil à son suppléant Orden Alladatin, pour rejoindre le gouvernement au poste de Garde des Sceaux. Qu'on le veuille ou non, l'ex avocat de Patrice Talon a sérieusement chuté dans les sondages. Si on récapitule, Zinzindohoué, conduisant l'aile des dissidents de la Rb qui ont fait allégeance au Pouvoir, il es plus aisé que Patrice Talon compose avec lui. Un précieux siège donc dans la 16ème circonscription. Restera le positionnement de Joseph Djogbénou et Orden Alladatin, deux autres précieux sièges. Ce qui fait déjà 3 sièges sur les 5 dans cette circonscription. Beaucoup d'observateurs y voient un 4ème pion du chef de l'Etat, à savoir Modeste Toboula qui n'a de cesse depuis sa nomination à la tête de la Préfecture, de multiplier ses sorties médiatiques, ses actions d'éclats. Et ce n'est pas pour rien qu'il se permet de tester par moments (ce fut le cas aux festivités du 1er août à la place de l'Etoile Rouge) sa popularité. Même s'il est de la région agonli, une candidature de Modeste Toboula à Cotonou se précise. Et on y travaille pour. En dégageant Léhady, le préfet qui ne voulait pas d'un maire qui lui fait ombrage, sera désormais le seul maître à bord à Cotonou. Ses actions ne seront donc plus noyées, on en fera plus de la récupération, en tout cas plus personne, fut-il membre de l'ancienne "royauté" qu'il a réussi à destabiliser. Les déplacements de Modeste Toboula et du gouvernement seront beaucoup plus dans la 16ème où déjà au niveau de la Barrière de Houeyiho, il y a le chantier d'embellissement de la zone après cette opération très controversée de libération des espaces publics. Si on réussit donc à étouffer la Rb  originelle et les Soglo, ce serait un boulevard ouvert.

Plusieurs observateurs font la même lecture avec les résultats d'audits agités contre tel ou tel leaders dans d'autres circonscriptions électorales.  

En tout cas, 2019 c'est dans moins de deux ans. Le temps sera certainement notre allié.

Worou BORO 

Dernière modification lelundi, 07 août 2017 06:09
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !