TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

SGB MAF GIF 1000x250px

A+ A A-

Organisation les 23, 24 et 25 juin prochain du congrès de la Rb : Comment l’aile Bada se contredit

georges-bada

La crise qui secoue la Renaissance du Bénin (Rb) ne connaîtra pas de sitôt son épilogue. Alors que plusieurs «Houézèhouè» espèrent un geste de réconciliation des frères ennemis, on apprend de source informée que l’aide des frondeurs dirigée par Georges Bada compte tenir un congrès vers la fin du mois de juin. Une initiative qui est en déphasage avec les engagements pris il y a peu par le Maire d’Abomey-Calavi.

La Rb, aile Georges Bada serait déterminée à entretenir la crise qui divise actuellement les Renaissants. Elle pourrait organiser les 23, 24 et 25 juin prochain un congrès. Une rencontre qui devrait réunir seulement une partie des membres de la Renaissance puisque l’intérim conduit par le maire d’Abomey-Calavi est fortement contesté. Si Georges Bada et son groupe tiennent cette rencontre, ils auront agi sans tenir compte de l’avis d’un bon nombre de militants déçus par la brouille qui fragilise le parti. En réalité, le congrès projeté n’a pas reçu l’assentiment de tous les membres du bureau politique de la Renaissance du Bénin ni celui de la « présidente fondatrice » Rosine Vieira Soglo. Or, Georges Bada, le président du groupe des frondeurs avait promis de rencontrer l’ancienne première dame et l’ancien président Nicéphore Soglo pour discuter de la gestion des incompréhensions. « (…) Nous conduisons les militants vers le congrès, en vue d’entériner cette décision prise par le bureau politique parce que vous savez, l’exclusion est provisoire jusqu’au congrès. Disons que nous attendons l’arrivée de notre maman, la présidente Rosine Vieira Soglo, afin de déterminer ces dates ensemble. Nous voulons rester un et un. Il n’y aura pas de bicéphalisme, parce qu’aucun bureau politique ne peut s’ouvrir sans notre majorité et cette majorité des membres, c’est ceux que vous appelez aujourd’hui les frondeurs qui veulent l’unité, qui veulent la clarté, dans la gestion », avait clamé le mercredi 23 mai 2017 Georges Bada dans une interview accordée à nos confrères d’Océan Fm. Il s’était aussi adressé au président d’honneur de la Rb : « Le leader charismatique a vraiment raison de s’indigner contre la manière cavalière dont les choses se sont passées mais, vous savez, dans la vie il faut savoir prendre les responsabilités qu’il faut et quand il le faut, pour ne pas laisser pourrir les choses. Mais, personne ne veut prendre la Renaissance du Bénin. Nous allons présenter notre mea culpa au président d’honneur». Aujourd’hui, le président intérimaire des Renaissants et son groupe semblent bien renoncer à leurs engagements. Le Maire d’Abomey-Calavi se contredit. Tout porte à croire qu’il a fait cette déclaration pour amadouer l’ancienne première dame, sa marraine. Les dissidents ont donc leur propre agenda auquel ils sont accrochés comme des geckos. Ils veulent l’imposer au risque d’aggraver la crise voire obtenir une scission.

M.M
 

Dernière modification lemardi, 06 juin 2017 04:58
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !