TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Campagne Maïs MatinLibre

A+ A A-

Rencontre secrète entre les pro-Talon : Le clientélisme désormais en mode gestion

politique

De grandes décisions ont été prises cette semaine  pour resserrer les liens entre les soutiens du Chef de l’Etat. Le mardi 02 avril dernier, un conclave secret a été organisé à cet effet dans les locaux de la Préfecture de Cotonou.

Patrice Talonveut désormais faire la politique. Et il compte bien concrétiser cette promesse faite aux Béninois au lendemain du rejet de son projet de révision de la Constitution par le Parlement. Ses collaborateurs  s’inscrivent aussi dans cette nouvelle logique. De sources concordantes, des lieutenants du président Talon se sont vus le mardi dernier à Cotonou. C’est une rencontre secrète qui a réuni plusieurs jeunes cadres, soutiens de première heure de l’ancien homme d’affaires. Durant plusieurs heures, ils ont analysé la situation sociopolitique nationale et pris certaines résolutions devant permettre selon eux, au Chef de l’Etat de marquer davantage sa présence sur l’échiquier politique national mais aussi de renforcer son pouvoir. Nos sources rapportent que  ce sont deux "jeunes rupturiens" très en vue dans l’Administration qui ont dirigé ladite séance. A les entendre, l’administration publique sera désormais politisée plus qu’elle ne l’est actuellement. En effet, tous ceux qui  sont identifiés  comme proches du gouvernement défunt, membres de l’Administration publique, et qui n’afficheront pas l’engagement ni le dévouement nécessaires pour la réussite des actions du gouvernement de Patrice Talon seront mutés ou simplement remerciés. Ils devront être remplacés par des fanatiques du président Patrice Talon. Il a été également de décider de privilégier les adulateurs du Chef de l’Etat lors de l’exécution du programme de microcrédits aux plus pauvres suspendu sans motif. Cette dernière conclusion de la rencontre du mardi ne fait que confirmer, faut-il le souligner, certaines rumeurs entretenues ces derniers jours au sein de l’opinion.Au cours du même conclave, des proches collaborateurs du Chef de l’Etat ont souligné à nouveau la volonté du gouvernement de recenser dans les rues de Cotonou certains propriétaires victimes de casse sauvage lors de l’opération de libération des domaines publics. L’idée en fait, c’est de feindre de prendre des mesures sociales pour reconquérir l’électorat perdu. Le gouvernement en difficulté serait bien décidéàdistraire des deniers publics pour rassurer des citoyens battus froid voire désillusionnés. Ces mesures ne démontrent en rien la sollicitude de l’équipe de la Rupture face aux difficultés des populations. Au contraire, elles dressent le lit au clientélisme et au népotisme.Le régime de la Rupture risque de créer une grosse machine politique qui aggrave la division déjà déplorée des Béninois et de favoriser une petite catégorie (des proches du pouvoir) au détriment de la majorité qui continuera à vivre dans la précarité et loin des regards bienveillants de ses dirigeants.

M.M

Dernière modification levendredi, 05 mai 2017 05:06
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !