TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN NEW GO 970x250 Px-01-1

A+ A A-

Hi-Tech

Mtn facilite la vie à ses abonnés : MoMo Pay, la solution rapide à vos achats et paiements

MOMO-Pay

L’opérateur de téléphonie mobile Mtn, ayant à cœur dans ses actions quotidiennes, l’abonné, vient de lancer un nouveau produit. MoMo Pay, officialisé hier jeudi 15 juin 2017 à l’hôtel Golden Tulip « Le Diplomate », est la solution digitale ou électronique qui va révolutionner les achats et les paiements dans maints secteurs.

MoMo Pay, c’est du Tap and pay. Cette innovation fonctionne à partir d’un téléphone portable et un terminal qui est le dispositif principal. « Pour utiliser MoMo Pay, il vous suffit juste d’avoir un compte Mobile money, ensuite vous vous rendez dans l’une de nos agence ou sur l’un de nos points déployés à Cotonou à l’occasion de ce lancement, vous réclamez votre tag qu’on vous donne gratuitement, on active votre Tag auquel on relie votre numéro Mtn Mobile money, ensuite vous vous rendez chez l’un de nos accepteur MoMo Pay. A la fin de votre course ou de vos achats, vous vous approchez de la caisse et vous rapprochez votre Tag MoMo Pay du Terminal qui se trouve en point de vente. Vous recevez un push sur votre téléphone qui vous invite à inscrire votre Code PIN qui est secret, ensuite vous recevez un deuxième push qui vous demande de confirmer la transaction, enfin une notification de confirmation que votre transaction a été effectuée. Ainsi, en moins de 15 secondes vous avez fini de faire votre paiement. Dès que vous  sortez d’ici vous pouvez utiliser MoMo Pay. Nous avons déjà des zémidjan dans la ville qui acceptent MoMo Pays ; nous avons plusieurs pharmacies et super marchés : Erevan, pharmacie Camp Guezo, Mont Sinaï, pharmacie Adéchina, Restaurant chez Bijou et pleins d’autres partenaires qui acceptent MoMo Pay », a décrit Herman Ahouandjinou, Responsable de l’Ecosystème et du réseau de distribution de Mtn Mobile money/Bénin. Pour le bon fonctionnement du MoMo Pay, Virgile Toffodji, le Directeur du Mobile money/Bénin a fait savoir que 300 terminaux sont en cours de  déploiement dans les supermarchés, les pharmacies, les hôtels, les restaurants, les maquis… « L’innovation réside dans ce que nous avons un autre type de terminal qui va permettre de révolutionner le monde du transport. Désormais les taxis motos zémidjan, les taxis urbains que le gouvernement veut lancer et les bus de longs trajets pourront aussi utiliser cette solution », a-t-il ajouté. Les tags étant un élément très important dans le fonctionnement du MoMo Pay, élément qu’on colle derrière son téléphone portable, M. Toffodji s’est voulu rassurant : « Du côté des clients, rassurez-vous, nous avons assez de tag que nous déployons actuellement dans la ville de Cotonou et progressivement nous allons monter à l’intérieur du pays. Ce tag est gratuit. On peut le retirer dans tous les points de distribution ». Au tour de Directeur général Mtn Bénin, Stephen Blewett d’exprimer sa joie et sa fierté.  « Le service va changer la vie de beaucoup de Béninois. Notre objectif c’est de faciliter la vie aux millions de Béninois. C’est une première en Afrique !», s’est-il réjoui. Une chose est de lancer une telle solution, mais le plus important est que les populations se l’approprient. Mtn qui ne fait jamais les choses à moitié, y a pensé déjà. Une vaste campagne de communication sera actionnée «  pour sensibiliser les populations et les amener à adhérer à la cause », a répondu Virgile Toffodji. Plus de souci donc à se faire pour ce qui de votre sécurité. Votre porte-monnaie  mobile est désormais avec vous et les problèmes de petites monnaies qui se posent après achats sont aussi réglés.

Les achats et paiements par MoMo Pay,
c’est donc chap chap!

En savoir plus...

Amélioration de la qualité et des performances du réseau : Mtn, élève assidu, déploie des efforts palpables

DG-Mtn-Benin

Mtn, meilleur réseau au Bénin ! Ce n’est pas une invention. Les indicateurs de performance en disent long, au regard des efforts déployés et présentés de façon éloquente et transparente à la presse hier mardi, au cours d’une conférence de presse précédée d’une visite guidée des installations techniques, à la Direction générale.

C’est sur la base des observations de deux audits réalisés par l’Autorité de régulation (Arcep) que les performances de Mtn en termes de qualité de réseau ont été exposées à la presse par Armel Zannou du Département technique. Il convient ainsi de retenir que dans les10 localités dans lesquelles les indicateurs de performance obtenus pendant l’audit de 2015 n’étaient pas conformes au seuil recommandé par l’Arcep, la qualité de service a été améliorée. Les manquements préalablement observés tels que les blocages, les soucis d’accessibilité et les interruptions au niveau des appels à Ouidah, Cotonou, Savè, Parakou, Kandi, Djougou, Bantè, Abomey-Calavi, Sèmè-Podji, Porto-Novo, Kétou, Bohicon, Abomey et Lokossa, ont été donc corrigés et ces localités connectées 2G ou 3G  mises en conformité avec les normes. Avec l’audit 2017, ce n’est que dans deux localités à savoir Comè et Tanguiéta que la qualité de service reste légèrement en dessous du seuil fixé. Mais il faut souligner que ces dysfonctionnements ne relèvent pas forcément de l’opérateur Y’ello. Sur certains sites par exemple, en dépit des dispositions techniques prises pour juguler ces manquements, il y a qu’il faut compter avec la qualité de l’énergie électrique.  La qualité et l’évolution du réseau étant une préoccupation quotidienne pour le team management, le Directeur commercial de Mtn, Riadh Mezi a tenu à rassurer les abonnés des efforts qui se font en vue de combler leurs attentes. Sur ce, il faut noter que pour ce qui est du réseau 2G, il y a eu une nette des sites. De 610 en 2015, Mtn est à 664 actuellement. Le réseau 3G, lui passe de 343 à 415 sites. Au niveau de la 3G900, ce sont 158 sites qui ont été créés. De 31, la 4G a connu l’érection de 51 sites supplémentaires. En termes d’investissements financiers, Mtn, c’était près de 14, 5 milliards FCfa en 2015. En 2016, près 29, 5 milliards. Et pour l’année 2017 en cours, c’est près de 30 milliards qui sont prévus pour être investis. Cela prend sans doute en compte les 88 nouveaux sites 2G dont ceux de l’Absu-Cep qui seront déployés, sans occulter les 102 sites 3G, les 50 sites LTE additionnels, les 75 TMAs et l’activation de la 3G 900 sur 105 sites. Tout ceci contribuera à améliorer l’expérience internet et la couverture réseau, toujours pour la satisfaction de la clientèle. C’est dire à quel point Mtn place le client ou l’abonné au cœur de sa politique de développement du réseau. « Nous sommes vraiment engagés à améliorer la qualité du réseau. Ma vision n’est pas que d’être le meilleur réseau au Bénin mais aller au-delà du Bénin », a martelé le Directeur général de Mtn-Bénin, Stephen Blewett.

Il faut souligner qu’avant la conférence de presse, les professionnels des médias ont été conduits au Centre de contrôle et d’opération du réseau, fonctionnel 24h/24 et 7jours/7 avec une équipe d’ingénieurs rompus qui se relaient. Occasion pour journalistes et cadreurs de constater de visu le lourd investissement fait par Mtn à ce niveau avec des équipements de dernière génération.

Mtn, everywhere you go !

En savoir plus...

Bénin Blog Awards : La plateforme Web Benin tech lance la 1ère édition

semevo-koici

Du 29 mai au 30 juin 2017, Benin tech organise pour la première fois au Bénin, les « Bénin Blog Awards ». A l’instar des grands événements pour les acteurs du Web organisés dans d’autres pays émergents, la première plateforme web axée sur l'actualité Technologique et des Nouveaux Médias au Bénin veut initier un événement annuel qui vise à encourager la création de contenus et à promouvoir le développement de blogs crédibles et de qualités.Les blogueurs ou blogueuses au Bénin peuvent d’ores et déjà, inscrire leur blog en ligne à l'adresse www.beninblogawards.com. Ces blogs seront ensuite soumis au vote d’un jury formé d’experts digitaux, journalistes, blogueurs de renommée et chefs d’entreprise. Le Concours est ouvert à tout citoyen béninois, ayant son propre blog ou un blog communautaire. On entend par blog communautaire un blog animé par plusieurs personnes. Trois distinctions sont prévues à savoir le meilleur Blogueur de l’année ; meilleur Blog Communautaire de l’année ; le coup de cœur des Internautes.Chaque candidat(e) ne peut postuler qu’avec un seul blog. La proclamation des résultats se fera le 12 Août 2017 lors de la grande cérémonie de remise des prix aux gagnants.

A.B

En savoir plus...

Contraindre les Gsm à offrir des services de qualité : L’Arcep décidée à jouer sa partition

Herve-Guedegbe-et-Flavien-Bachabi

L’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep-Bénin) plus que jamais décidée à contraindre les opérateurs de téléphonie mobile à offrir des services de qualité aux consommateurs. Après plusieurs interpellations, elle a décidé de passer à la vitesse supérieure en ouvrant une procédure de sanction contre trois opérateurs GSM pour non-respect de leur cahier de charges. Hier, jeudi 8 juin 2017, face à la presse, à l’hôtel Novotel, le président de l’Arcep Flavien Bachabi a fait le point des activités du conseil, les préoccupations exprimées par les consommateurs et ce qu’il faut attendre de la procédure de sanction ouverte.

L’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep-Bénin) a pour mission essentielle la mise en œuvre des textes qui régissent le secteur des communications, assurer une concurrence saine et loyale, faire en sorte que les opérateurs offrent un service de qualité, veiller au respect des droits de toutes les parties. Elle est le trait d’union entre l’Etat, les opérateurs GSM et les consommateurs. S’agissant de la qualité exécrable du service offert par les opérateurs que cela soit le service Voix ou Data, le président Flavien Bachabi trouve incompréhensible que pour environ 9,7 millions d’abonnés tous réseaux confondus, les opérateurs GSM sont incapables d’offrir un service de qualité alors qu’au Nigeria un seul opérateur arrive à offrir des services meilleurs à plus de 32 millions d’abonnés.

Selon les explications du Dg/Arcep, déjà en 2015, l’Autorité avait constaté que les services n’étaient pas bons. En mai 2016 l’Arcep a adressé une mise en demeure de trois mois aux opérateurs pour qu’ils procèdent à des corrections sur leurs réseaux. L’Arcep avait même interdit, dans le temps, à certains opérateurs de continuer à vendre leur carte sim et d’arrêter certaines de leurs offres parce qu’il était devenu difficile de les évaluer. Mais après un recours gracieux et l’engagement d’améliorer au plus pressé les offres, la vente des cartes sim a été autorisée à nouveau. Mais après un contrôle effectué dans la période du 02 au 18 avril 2017, le constat n’était pas du tout reluisant. On dirait que rien n’a bougé. Les plaintes des consommateurs quant aux pertes de crédits alors que le service n’est pas rendu, les difficultés en ce qui concerne les applications et les téléchargements sont demeurées les mêmes.

La procédure de sanction et après

Dans les 26 communes parcourues pour vérifier la qualité des services, il y a des opérateurs qui ne respectent pas les débits dans toutes les 26 communes. Il y en a d’autres qui ne les respectent pas dans 20 communes sur les 26. La procédure vise donc à exposer aux opérateurs les griefsde l’Autorité à leur encontre. Les mis en cause disposent de deux semaines pour apporter des réponses, des observations afin d’éclairer la lanterne des conseillers.Ce n’est qu’après cela que des sanctions peuvent tomber dans un délai de 20 ou 25 jours. Pour le président de l’Arcep Flavien Bachabi, ce n’est pas tant les sanctions contre les GSM qui est la principale raison de la procédure ouverte mais comment les amener à respecter les engagements pris. L’Autorité s’inscrit dans une démarche pédagogique qui vise à donner aux consommateurs les raisons de choisir tel réseau par rapport à tel autre. Et cela, selon le président de l’Arcep, constitue déjà une sanction en soi.

B.H

En savoir plus...

2ème édition « Vis ma vie » à Dangbo : Mtn s’enquiert des difficultés de ses abonnés

MTN-Vis-ma-vie

La commune de Dangbo, vendredi dernier, était aux couleurs de Mtn. L'opérateur Gsm y était pour s’enquérir des difficultés que rencontrent les abonnés sur le réseau.

Tous les responsables à divers niveaux de la structure étaient présents à cette rencontre de vérité. De la Direction générale aux distributeurs, tous ceux qui interviennent dans cette chaîne ont répondu présents.  C’est le centre Nelson Mandela qui a servi de cadre à la tenue de cette séance. Selon Franck Adjou Moumouni,  responsable Segment client, par le concept « Vis ma vie », il s’agit pour Mtn de se rapprocher de ses abonnés pour un partage d’expérience afin de favoriser davantage une parfaite connaissance des produits et services. Vivre l’expérience des abonnés ; Mieux faire connaître les produits et services ; renforcer l’affinité à la marque ; collecter les feed-back terrains afin de mieux répondre aux attentes des clients : sont les objectifs poursuivis par la mise en œuvre de ce concept. Ainsi, il a été demandé aux abonnés de la zone de Dangbo de s’extérioriser afin de partager leurs préoccupations avec Mtn. Il a été soulevé des problèmes de stabilité du réseau ; des disparitions d'unités sur certains comptes. L’extension du réseau vers les zones reculées de la Vallée, l’imposition des forfaits aux abonnés, le délai insuffisant du bonus anniversaire et la question de la qualité de plus en plus mauvaise des prestations ont été aussi évoqués par les abonnés.

Par ailleurs, les populations, très émues, ont salué l’initiative qui est une première dans l’histoire des GSM au Bénin. Pour sa Majesté Agon, roi de Dangbo, il faut que les autres opérateurs Gsm aillent à l’école de Mtn. « Par ce concept, Mtn vient de renouveler sa confiance auprès de ses abonnés. Il y avait trop de frustrations mais le fait de savoir que Mtn nous écoute désormais fait dissiper ces sentiments négatifs. Ce qui nous enchantera plus, c’est de voir nos doléances prises en compte. Longue vie à Mtn et à tous ceux qui y travaillent » a-t-il ajouté. Pour ce qui est des difficultés énumérées, les responsables présents ont promis de faire dans la mesure du possible pour que les populations, dans un bref délai, ressentent l’amélioration de la qualité des services du réseau.

En savoir plus...

« Accès et service universels en Télécoms/Tic dans les pays en développement » : Jean Philémon lance officiellement le livre

Jean-Philemon-Kissangou

A la faveur d’une cérémonie fort simple, Jean Philémon Kissangou, Doctorant en politique et régulation des télécoms/Tic a procédé le mercredi 24 mai dernier, à AdéléBakéGuest House de Cotonou au lancement de deux livres intitulés l’un « Accès et service universels en Télécoms/Tic dans les pays en développement » et l’autre «  Protection des consommateurs du secteur de télécommunication ». L’auteur avait à ses côtés, le Vice-président pour l’Afrique de la Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (Icann), Pierre Dandjinou et des opérateurs privés du domaine des télécoms.

Selon l’auteur,Jean Philémon Kissangou, le premier livre  « Accès et service universels en Télécoms/Tic dans les pays en développement » traite du sujet de service universel qui se définit comme comment faire pour amener le service de télécommunication dans un village auprès de personnes qui n’ont pas les moyen, qui géographiquement sont très éloignées pour qu’elles aussi puissent profiter des opportunités qu’offrent le téléphone, l’internet. Dans ce livre qui comporte 11 chapitres ; l’auteur a expliqué entre autres le concept de service universel, comment on le finance, comment cela se planifie, comment cela s’implémente. Il a aussi attiré l’attention du régulateur et de l’Etat sur ce qu’ils doivent faire car, martèle-t-il, c’est à eux de comprendre un certain nombre de choses pour savoir ce qu’il faut faire pour amener et implémenter le service universel dans nos pays.

Quant au deuxième livre intitulé « Protection des consommateurs du secteur de télécommunication », il traite de la question des consommateurs vu que les operateurs abusent de ce qu’ils ne connaissent pas un certain nombre de choses et font des prix qui ne sont pas corrects, une qualité de service qui n’est pas normale. Ce livre décrit donc un certain nombre de choses pour attirer l’attention des régulateurs dans nos pays et des associations des consommateurs sur la protection des consommateurs. Outre cela, Il y  a aussi la question sur les ondes électromagnétiques que les antennes qui sont sur les toits de nos maisons déversent sur nos corps et les énergies que dégagent des téléphones. « Ce livre informe le consommateur sur les choses qu’il ne connait pas, par exemple sur le coût de la communication, la qualité de la prestation, vers qui aller pour se plaindre en cas de désagrément. Il apporte des réponses à ce genre de questions, donne  aussi des réponses au consommateur par rapport à sa protection contre les ondes électromagnétiques, le livre parle aussi de la corruption dans le secteur dans certains pays », a-t-il ajouté.  Rappelons que Jean Philémon Kissangou est doctorant politique et régulation des télécoms/Tic, titulaire d’un Master dans ce domaine de l’université de Witwatersrand. Il est chef de service gestion de service universel à l’Agence de régulation des communications électronique du Congo-Brazzaville (Arpce). Il est chercheur associé à Link center, Johannesburg, en Afrique du Sud.

Aziz BADAROU

En savoir plus...

Présentation des Predictions 2017 : Deloitte Benin dévoile les 8 tendances des TMT

deloitte

Chaque année, depuis 16ans, Deloitte publie une étude portant sur les TMT Predictions, une compilation des tendances clés liées à l’évolution du marché dans les secteurs des Télécoms, des Médias et des Technologies. Cette année, Deloitte Bénin lance sa première édition des TMT Predictions en adaptant cette étude prédictive aux réalités du marché béninois. La présentation des résultats de cette étude a eu lieu ce 18 Mai au Novotel de Cotonou en présence des acteurs de ces différents secteurs d’activité au Bénin.

Partager et vulgariser les tendances majeures qui feront l’actualité dans les secteurs des télécoms, des médias et des technologies ; tel est l’objectif de la publication des TMT Prédictions 2017 dont le but est également de permettre à chaque acteur béninois dans ces différents secteurs d’activité de prendre en compte ces tendances dans les processus de prise de décision et d’analyse du marché. C’est ce qu’a expliqué d’entrée Gilles Ahouanmènou, Managing Director de Deloitte Bénin en faisant ressortir le caractère tout à fait opportun d’une telle étude dans un contexte où le Programme d’Actions du Gouvernement béninois intègre 12 projets d’envergure pour développer le secteur du numérique et transformer le Bénin en une plateforme du numérique en Afrique de l’Ouest d’ici à l’horizon 2021.

Cette étude d’envergure mondiale a été adaptée au Bénin et permet à Deloitte Bénin d’attirer l’attention sur les différentes opportunités de ces secteurs aujourd’hui et pour les années à venir. Les 8 grandes tendances TMT Prédictions 2017 ont été présentées aux acteurs présents par Habib Bamba, Directeur Conseil chez Deloitte. Elles concernent : la sécurité biométrique, les attaques DDoS ou attaques par déni de service, les véhicules à freinage automatique, le  Machine Learning, la navigation intérieure et la technologie 5G. L’étude a également permis de faire remarquer, selon Deloitte, que les ventes de tablettes dans le monde ces dernières années ont connu une baisse de 10%. Un zoom a, par ailleurs, été fait sur le  défi de la transition à la Télévision Numérique Terrestre

Un riche panel de discussions

Suite à cette présentation, un panel composé de Djalil Assouma, Directeur Général de Bénin Télécoms Infrastructures, de Ahmed El Attat, Directeur Général de Etisalat Bénin et de Serge Adjovi, Directeur de l’Unité d’Exécution du Conseil du Numérique, une institution rattachée à la présidence de la République et qui a en charge la mise en œuvre de la vision du Gouvernement en matière de promotion de l’Economie Numérique ont donné leurs points de vue et appréciations sur certaines tendances présentées.

On retiendra des interventions des panélistes que l’Afrique en général et le Bénin en particulier s’est laissé aller à un bypass en matière de télécommunication. En effet, les efforts ont été mis sur le débit de connexion en premier alors qu’il aurait fallu installer les infrastructures capables de véritablement apporter la satisfaction attendue avec ce type de connexion. En outre, ils ont aussi mis un accent particulier sur la nécessité d’une réactivité rapide et efficace en cas d’attaque cybercriminelle subie. Ce qui ne se peut sans une disponibilité en infrastructures et en compétences, ont-ils reconnu.

Le panel a laissé place à un débat et une série de questions-réponses entre les participants et les panélistes avant le discours de clôture prononcé par Monsieur Serge Adjovi.

Deloitte veut désormais inscrire la présentation annuelle des TMT Predictions dans l’agenda des acteurs de ce secteur au Bénin et prend donc date pour 2018…

En savoir plus...

Lancement officiel de « Mtn, vis ma vie » : La population d’Abomey-Calavi salue l’initiative du réseau Y’ello

MTN-1

« Mtn, vis ma vie », c’est parti ! Le top management et les employés de l’opérateur Gsm descendent sur le terrain pour vivre l’expérience des abonnés par rapport aux produits et services du réseau, mieux faire connaître ces produits et services, renforcer l’affinité à la marque et collecter, en retour, les préoccupations de la clientèle afin d’y apporter les réponses idoines. Vendredi 28 avril 2017, ce sont les populations de la zone Togba-Somè, dans la commune d’Abomey-Calavi qui ont eu l’insigne honneur d’accueillir le lancement de l’initiative. Occasion pour elles d’exprimer à toute l’équipe de Mtn leur satisfaction pour cette marque de considération. Abordant les préoccupations, elles ont plaidé pour une revue à la hausse des bénéfices sur la vente des crédits par Mobile money, l’activation des forfaits en fonction du besoin du moment du client et non une imposition de montant. Aussi, les intervenants ont-ils demandé qu’on travaille à empêcher les disparitions subites de crédits sur des comptes, l’instabilité du réseau  dans certaines zones et que Mtn pense à doter, à nouveau, ses points d’opérations et de services, de parasols et autres affiches de marketing après l’opération de déguerpissement qui a fait plusieurs victimes. Mtn, grâce à sa Fondation, a prouvé qu’elle est une entreprise citoyenne. Elle s’est beaucoup investie dans la construction d’infrastructures socio communautaires dans plusieurs localités du pays. Les populations de Togba et Somè ont saisi l’opportunité pour faire un plaidoyer afin que leur zone en soit aussi bénéficiaire. Ces préoccupations exprimées, les intervenants ont tout de même avoué que Mtn reste le réseau de proximité et donc leur réseau préféré. « On a très bien écouté la population. Et nous la rassurons qu’à chaque problème, nous allons trouver une solution concrète », a réagi promptement le Responsable réseau de Mtn Bénin, AtoulKatyal. « Nous avons un plan de renforcement du réseau dans les différentes zones dans lesquelles nous avons observé certaine instabilité du réseau », a renchéri Franck AdjouMoumouni, Responsable Segment Abonnés particuliers à Mtn Bénin. « Mtn, vis ma vie », ce sera dans les différentes contrées du Bénin. Après la première édition de cette initiative qui est prévue pour chaque dernier vendredi du mois, la prochaine édition, selon Franck AdjouMoumouni, aura lieu dans la région Nord du pays.

En savoir plus...

Start-up d’annonces par mobile : L’offre Vip de CoinAfrique pour maximiser les chances de vos annonces

coin-afrique

L’hôtel Azalai de Cotonou a servi de cadre, jeudi 13 avril 2017, au lancement officiel de l’offre Vip de Coin Afrique, la start-up de petites annonces par mobile. Une offre qui permet à ses utilisateurs de mettre en avant leurs annonces sur une durée donnée dans l’application. Il s’agit d’accroitre le nombre de vues et de contacts des annonces, précise Igor Koucoi, Country Manager Bénin et Togo.

Première application interactive 100% africaine de petites annonces avec déjà plus de 300.000 téléchargements et 120 000 visites par mois, CoinAfrique entend aider les africain à trouver les meilleures occasions près de chez eux. Avec une audience en pleine croissance (soit 15%/mois), la start-up reste une grande plateforme de mise en relation acheteur-vendeur à travers toute l’Afrique. L’offre VIP qui consiste à passer les annonces en première position moyennant un coût très accessible offre 4 fois plus de vues et 2 fois plus de contacts aux produits mis en ligne. L’application reste toujours gratuite en dehors de l’offre Vip qui est accessible déjà à partir de 1000Fcfa, selon Igor Koucoi. Avec cette nouvelle offre,  CoinAfrique consolide son positionnement de facilitateur de bonnes affaires en permettant à ses utilisateurs de vendre plus vite leurs produits sur téléphone portable. « Je suis ravi que nos vendeurs béninois soient les premiers à pouvoir tester ce dispositif de mise en avant de leurs annonces. Ils vont pouvoir accélérer leurs ventes et leur visibilité sur la première plateforme mobile de mise en relation au Bénin. L’utilisation de la plateforme reste bien sûr gratuite pour tous, mais nous souhaitons proposer des solutions innovantes pour nos utilisateurs pour les accompagner dans leur développement du commerce sur mobile », analyse Igor Koucoï, Country Manager Bénin et Togo.  « Notre stratégie répond à un objectif clairement identifié : proposer un service adapté à l’ensemble de l’écosystème mobile de nos utilisateurs. Notre position de pionnier et de leader sur le marché nous oblige à continuellement proposer un produit innovant et à accompagner l’utilisateur. Ainsi, nous travaillons au développement de  véritables solutions publicitaire», précise  le Bèninois Jimmy Kumako, co-fondateur de CoinAfrique. Achetez et vendez dans toute l'Afrique. Trouver ce que vous cherchez près de chez vous. Négocier avec les annonceurs en toute discrétion, avec Coin Afrique.

Aziz BADAROU

En savoir plus...

Sixième module de la formation « Moi leader » : Open Conscience outille les jeunes sur le E-commerce

Moi-leader

Le sixième module de la formation « Moi leader » s’est déroulé samedi, 25 mars 2017 à la salle Obama Center de l'Université d'Abomey-Calavi. “La révolution du E-commerce“, c’est le thème autour duquel se sont déroulés ces échanges initiés par l’ Organisation Open Conscience que préside Nadie Précieuse Sèmana.  Dans le souci d'informer et de former la jeunesse sur les défis et opportunités actuels, le communicateur principal, Vital SOUNOUVOU, fondateur de “Exportunity“ a partagé avec la jeunesse les multiples avantages liés au e-commerce. Vital Soumanou, c’est un modèle de réussite. Et en jetant son dévolu sur lui, Open conscience ne s’est pas trompé. D’ailleurs, il a été distingué par le Magazine Forbes, comme l’un des entrepreneurs les plus prometteurs d’Afrique Tout comme le module 5 dont l'invité était un Jeune Béninois brillant du nom de Ulrich Sossou qui a permis à beaucoup participants de concrétiser leurs idées d'entreprises, 56 participants ont été présents à ce sixième module de formation et ont chacun bénéficié gratuitement d'une boutique en ligne sur la plateforme Exportunity. Open Conscience renouvelle son engagement à toujours servir la jeunesse en donnant un nouveau rendez-vous pour Avril prochain. En effet, « Moi leader »  a pour objectif de montrer aux jeunes ce qu’il faut faire, les astuces pour être un bon leader.     Pour ce faire, la présidente Nadie Précieuse Sèmanou  invite des personnes qui ont un parcours impressionnant, des modèles de leadership qui vont inspirer les jeunes, pour un partage d’expériences ou des success stories. Créée  pendant la période des élections  de 2016 au Bénin « Open conscience », vise à éveiller  la conscience des jeunes béninois, africains et du monde en vue de faire d’eux des leaders engagés  pour le développement. Depuis sa création, l’organisation mène plusieurs actions de sensibilisation dont la première, axée sur les réseaux sociaux, avait pour but d’amener les jeunes à sortir voter.

Aziz BADAROU

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !