TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

www.matinlibre.com 1000x250  pixels

A+ A A-

Zambie : Début de la migration vers la télévision numérique dès le 1er octobre ?

Kampamba-Mulenga

Dès le 1er octobre, les grandes villes zambiennes passeront à la télévision numérique. Cette information a été révélée par Kampamba Mulenga (photo), la ministre zambienne de l’information, dans des propos rapportés par Xinhua.

Selon la ministre, la première phase du projet zambien de migration vers la télévision numérique est désormais achevée. Après avoir rappelé que la Zambie avait été le premier pays d'Afrique à acquérir plus de 500 000 décodeurs en préparation de la migration numérique, KamapambaMulenga a assuré que le pays était prêt pour cette transition.

Le gouvernement avait confié à TopStar, la Zambia National Broadcasting Corporation (ZNBC) et StarTimes, la mise en place des installations nécessaires au passage à la télévision numérique.

Alors que l'Union internationale des télécommunications (UIT) avait fixé au 17 juin 2015, la date de migration vers la télévision numérique, le premier pays africain à réellement effectuer la transition pourrait bien être la Zambie.

Source : Agence Ecofin

En savoir plus...

Burkina-Faso : La présidente du Conseil Supérieur de la Communication arrêtée !

Nathalie-Some

Le 6 septembre, Nathalie Somé (photo), la présidente du Conseil supérieur de la communication (CSC) du Burkina Fasoa été arrêtée. Elle serait complice de « malversations financières » constatées au sein de l’institution.  Souleymane Séré, le responsable financier de l’institution, a été arrêté un jour plus tôt que sa supérieure hiérarchique pour la même affaire.

La présidente du CSC et son subordonné seraient responsables du détournement de près de 650 millions de FCFA sur plus d’un milliard de francs CFA alloués pour l’organisation des élections couplées législatives et présidentielles de novembre 2015.

L’affaire a été révélée par une enquête de l’Autorité supérieure de contrôle de l’Etat et de la lutte contre la pauvreté (ASCE-LC).
Nathalie Somé avait été nommée à la tête du CSC, le régulateur des médias au Burkina Faso, le 12 septembre 2014.

Source : Agence Ecofin

En savoir plus...

Togo : Le Code de la presse en relecture

Pitang-Tchalla

(L'encadrement des médias en ligne visé)

La Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC) a rencontré mardi le 05 août, les responsables de la presse en ligne.
Selon les chiffres communiqués par l’instance de régulation, plus d’une centaine de médias en ligne sont opérationnels au Togo et emploient un peu plus de 400 individus. Ils ne sont pourtant pas pris en compte dans l’actuel Code de la Presse. Celui-ci est en relecture afin d’intégrer des règles d’organisation et de création d’un média en ligne.

C’est pour informer et échanger avec ces responsables sur ces nouveaux dispositifs que la HAAC a convoqué ladite séance de travail. Il s’agissait également de se mettre d’accord sur des « règles minimales d’organisation » en attendant l’adoption du nouveau code de la presse, a précisé M. Pitang Tchalla (photo), président de la HAAC.   

Ainsi dans le nouveau code en cours d’élaboration, on entend par média en ligne, tout service de communication au public, utilisant le mode écrit ou audiovisuel, avec internet comme support principal, édité à titre professionnel par une personne physique ou morale, qui a la maîtrise éditoriale de son contenu. Ne peut être considéré comme média en ligne, un blog ou les réseaux sociaux.

En savoir plus...

24e Tour Cycliste de Côte-d'Ivoire : Un premier et véritable test pour Hazoumè

cyclisme

(Le Bénin présent avec six coureurs)
Après la remise de matériels et d’équipements sportifs à l’équipe nationale de cyclisme du Bénin, place maintenant aux compétitions internationales. Et la première qui se pointe déjà à l’horizon est le 24e Tour Cycliste de Côte-d'Ivoire. Ceci, avec la participation de l’équipe nationale du Bénin.

Les vélos béninois vont rouler à Abidjan à travers le 24e Tour cycliste de Côte-d’Ivoire qui aura lieu du 10 au 16 septembre 2017. Mais en prélude à cet  important événement, les cyclistes béninois vont d’abord prendre part au « Tour de la Réconciliation ». Une compétition d’ailleurs classée 2.2 par l'Union cycliste international (Uci). Elle sera suivie du Grand Prix de la ville d'Abidjan  le 17 septembre 2017. Quant à la délégation béninoise, composée de six coureurs, d’un mécanicien, en l'occurrence Bruno Woto et d’un entraîneur PapoenOsho, elle devrait, selon les informations, quitter Cotonou depuis hier pour rallier la capitale ivoirienne ce jeudi.

Premier test pour Romuald Hazoumè…

En effet, installé samedi 27 mai 2017, Romuald Hazoumè, président de la Fédération béninoise de cyclisme (Fébécy)dit vouloir «redorer le blason du cyclisme béninois ». Dans un premier temps, il a décidé de l’amélioration des conditions de vie des cyclistes béninois. Ceci, à la suite de la réception de vélos modernes au profit de ces derniers. Peu après, l’équipe nationale a reçu un lot de matériels avec la présentation de maillot en présence du ministre des Sports Oswald Homeky. Désormais, les regards sont tournés vers Abidjan pour un premier test grandeur nature, aussi bien pour les coureurs que pour le nouveau président de la Fébécy Romuald Hazoumè. D’ailleurs, au soir de son élection, celui qui a succédé à Rhétice Dagba, a affirmé qu’il n’est plus question de prendre part à une compétition pour être à la queue. Mais plutôt, participer pour prouver et démontrer la potentialité. De ce fait, au-delà de l’accompagnement du Comité exécutif, il importe que les cyclistes jouent leur partition  en élevant leur niveau de rendement. Une bonne prestation au tour de Côte-d’Ivoire permettra de dire que Romuald Hazoumè et son équipe sont sur la bonne voie de révéler le cyclisme béninois.

A.F.S.

En savoir plus...

Affaire des «biens mal acquis » : La Guinée équatoriale contre le procès ouvert en France

Teodoro-Nguema-Obiang

Le Consul général de la Guinée équatoriale près le Bénin a déploré « l’acharnement judiciaire » organisé contre le vice-président de son pays, TeodoroNguemaObiang Mangue. A la faveur d’une conférence de presse  tenue le mercredi 06 septembre 2017 à Cotonou, LeandroEbangMikoAngue a condamné les récents développements connus par cette affaire et exigé l’annulation du procès en cours à Paris.
Trois ans de prison, 30 millions d'euros d'amende et la confiscation de biens estimés à près de 100 millions d'euros, ont été requis le 05 juillet 2017 contre le vice-président de la Guinée équatoriale TeodoroNguemaObiang Mangue, au procès à Paris dans l'affaire des «biens mal acquis ». L’ancien ministre de l'Agriculture et des Forêts est jugé pour blanchiment d'abus de biens sociaux, de détournement de fonds publics, d'abus de confiance et de corruption. Hier, le Consul général de la Guinée équatoriale près le Bénin a critiqué cette demande du Parquet de Paris. « La Guinée équatoriale demande l’annulation du procès en cours à Paris », a laissé entendre LeandroEbangMikoAngue. Pour lui, la Guinée équatoriale est un pays libre et souverain qui ne subira le diktat d’aucun autre Etat. « Le peuple de Guinée équatoriale reconnaît que son excellence monsieur TeodoroNguemaObiang Mangue est un entrepreneur et toutes ses activités commerciales sont complètement légalisées dans le pays, de sorte que toute sa fortune est légale, une fortune gagnée du fruit de son travail et bien acquis…», a-t-il précisé. A entendre le conférencier, l’affaire des « biens mal acquis » a été montée de toutes pièces par l’OngTransparency international et la justice française. Il remettra en cause la légalité et la légitimité des actions entreprises Transparency international en montrant que la Guinée équatoriale protestera par tous les moyens légaux contre le procès ouvert. LeandroEbangMikoAngue a par ailleurs ajouté que la Guinée équatoriale a déjà saisi la Cour internationale de justice (Cij). Pour lui, l’instance ouverte devant la juridiction internationale oblige la justice française à suspendre «le procès illégal». Mais à Paris, c’est tout le contraire. « C’est une manipulation que la Guinée équatoriale ne saurait tolérer», a-t-il martelé.

Le silence du Bénin critiqué dans le dossier « blocage de véhicules »

Dans sa parution d’hier, «Matin Libre » montrait que plus de 150 véhicules appartenant à des équato-guinéens sont bloqués au Port autonome de Cotonou. Des véhicules, a informé votre journal, qui devraient être embarqués pour Malabo et qui ne souffrent d’aucune formalité. Ce mercredi, le Consul général de Guinée équatoriale a corroboré les écrits de « Matin Libre ». Selon lui, les autorités béninoises ont été saisies par rapport à cette situation qui dure depuis septembre 2016, mais elles n’ont toujours pas encore réagi. L’Etat a préféré se muer dans un silence assourdissant face aux intérêts de plusieurs Equato-guinéens. LeandroEbangMikoAngue  a montré que la situation est devenue invivable au Port autonome de Cotonou au point que de nombreux opérateurs économiques équato-guinéens ont investi Lomé pour échapper aux tracasseries. Le Bénin ne serait visiblement plus comme au paravent un pays d’accueil pour les Equato-guinéens. Seulement, le Consul général LeandroEbangMikoAngue a fait ce mercredi contre mauvaise fortune, bon cœur. Pour lui, la mésaventure de ses compatriotes est un cas isolé qui perturbe les bonnes relations qu’entretiennent le Bénin et  la Guinée équatoriale.

A.S     

En savoir plus...

Championnat d’Afrique de pétanque : Le Bénin très attendu, déjà à Tunis

petanque

Tunisie accueille du 6 au 9 septembre 2017, la Coupe d’Afrique des nations (Can) de pétanque. Plusieurs nations sont attendues à ce rendez-vous international dont le Bénin. Vice-champion du monde à Madagascar, le Bénin est très attendu par les autres pays. D’ailleurs, une partie de la délégation officielle est déjà à  Tunis. Elle est composée du vice-président Garba Yaya, du secrétaire général Tony Ametépé, du trésorier général Ludovic Agondanou et de Boris Tchinhoun comme joueur réserviste. Cette partie de la délégation sera rejointe, selon une source proche de la Fédération béninoise de pétanque, par quatre autres pétanqueurs (Ligali, Botre, Bio, Simba) qui participent depuis le 22 juin 2017, au Masters de pétanque de France (12 juillet au 6 septembre 2017). La même source nous informe que ces quatre boulistes accompagnés du Directeur technique national Guy Tronnou, partiront de l’aéroport de France ce mardi matin par un vol direct pour rallier la Tunisie. Pour ce championnat d’Afrique, l’objectif de l’équipe du Bénin est de confirmer son statut de favori. Vice-champion du monde, le Bénin possède tous les atouts pour réaliser cet exploit qui sera attendu par le public sportif béninois.  

A.F.S.

En savoir plus...

Tournoi de la solidarité à Ouagadougou : Une quarantaine d’athlètes représente le Bénin

Daouda-Korongou

Du 7 au 11 septembre 2017, le Burkina Faso accueille l’édition 2017 du tournoi de la solidarité en athlétisme. A ce rendez-vous sous régional, plus de 300 athlètes sont attendus. Le Bénin ne manquera pas ce tournoi et entend déployer à Ouagadougou une quarantaine d’athlètes dans plusieurs disciplines. Au niveau des courses de vitesse, le Bénin va aligner ses éléments en hommes et dames dans les épreuves de 100m ; 200m ; 400m ; 800m. Au niveau des courses de demi-fond, Noelie Yarigo, Zimé Sobabé et Frimpong Kwabena au 1500m ; Yvette Tchammou, Daouda Korongou, Salifou Yankora au 5000m vont s’illustrer à travers leur présence sur la piste. Le Bénin sera également présent dans les lancers et les sauts, dans les deux catégories. Comme ambassadeurs, on peut citer Odile Ahouanwanou (poids et javelot) ; Mariam Issifou et Roméo N’tia (longueur et triple saut) ; Géralda Houéto et Miguel Ekangnon (hauteur) ; Carine Koukou, Romanio Houdeladji, Pio Agbahoungba (poids et disque) puis Romaric Houénou et Vivien Adifon en javelot. En somme, 17 dames et 23 hommes vont défendre les couleurs nationales à Ouagadougou. Ces athlètes seront sous la houlette d’une dizaine d’encadreurs techniques entre autres, Germain Vignissy, Fortuné Ogouchi, Grégoire Koukpo, Alfred Yangainon, Moumouni Alpha, Issa Alasssane, Zépherin Hounkénou, Prudence Adélanwa et Ambroise  Adanhoumè. L’objectif pour la délégation béninoise sera de remporter une bonne moisson de médailles pour être présente dans le peloton de tête, afin de jouer les premiers rôles au tournoi de la solidarité.

A.F.S.

En savoir plus...

Togo/Dès la rentrée prochaine : Une assurance maladie gratuite pour 2 millions d’élèves

Faure-Gnassingbe

Un programme de protection sociale portant sur une assurance maladie gratuite sera mis en route par le gouvernement dès la rentrée prochaine (2017-2018).

Le projet, « School Assur », qui a pour bénéficiaires 2 millions d’élèves issus majoritairement des couches les plus défavorisées, bénéficie de l’implication personnelle du président Faure Gnassingbé qui a reçu à cet effet en audience ce mercredi 30 août, les premiers responsables des sociétés d’Assurance NSIA et OGAR (photo).
Les échanges ont tourné autour de la mise en œuvre du projet et de son effectivité dès la rentrée prochaine.
Assur School vise une couverture sanitaire gratuite et ainsi la garantie pour les parents de ne pas voir le cursus scolaire de leurs enfants stoppé en cas de maladie ou d’accidents.
C’est également un pas de plus, pour les autorités togolaises, vers la couverture universelle. Avec ce nouveau projet qui s’inscrit dans le renforcement de la protection sociale, le Togo atteindra 40% de couverture de sa population.

Source : Agence Ecofin

En savoir plus...

Echos des internationaux béninois : Certains internationaux béninois présents sur le terrain

emmanuel-imorou

Plusieurs joueurs béninois évoluant dans les clubs étrangers ont répondu présent le week-end écoulé dans leurs clubs respectifs en Europe. En championnat de France, certains d’entre eux ont fait la fierté de leur équipe tandis que d’autres non. Au nombre de ces joueurs, on peut citer Sèssegnon, Adéoti, Allagbé, Hountondji et bien d’autres.

90 mn pour Adénon, Amiens gagne à domicile

Humilié la journée précédant face à Saint Etienne, Amiens a corrigé le tir lors de la 4eme journée de la Ligue 1 du Championnat de France. Le club de l’international béninois Abdul Khaled Adéton s’est imposé devant son homologue de Nice (3-0). Le défenseur béninois a disputé les 90mn de jeu mais n’a été auteur d’aucun but. Une victoire, qui leur a permis d’engranger trois points. Amiens est 18e au classement avec 03 points (-4).

Sessegnon non convoqué, Montpellier s‘incline face à Dijon

En déplacement à Dijon, l’équipe de Montpellier s’est inclinée sur un score de 2-0 dans le cadre de la 4eme journée de la Ligue 1 en France. L’international béninois et capitaine des Ecureuils du Bénin Stéphane Sessegnon n’a pas été convoqué pour le match. Il a été spectateur du match et était dans la tribune. Mais Montpellier a été chuté par Dijon qui leur a fait perdre trois places dans le classement. L’équipe de Montpellier est 12e au classement avec 4 points (-1).

Imorou a participé, Caen s’impose de nouveau

Spectateur dans son club lors de la 3ejournée de la Ligue 1 en France, l’international béninois Emmanuel Imorou, est entré en jeu face à Metz à la 57eme minute. Caen s’est imposé pour une seconde fois de rang par un score étriqué (1-0). Il compte désormais 06 points (+1) et classé à la 8e place au classement général.

90mn pour Allagbe, Djigla absent : Niort atomisé

Pour le compte de l’acte 5 de domino’s Ligue 2, l’équipe de Niort a été humiliée parl’équipe de Valenciennes (4-1). Même la présence sur le terrain,du gardien de but des Ecureuils du Bénin,Sarturnin Allagbé durant les 90 mn de jeu n’a eu aucun effet positif sur la rencontre. Son compatriote David Djigla, dès le top de la rencontre était resté sur le banc,jusqu’à la fin de la partie. Une défaite sans assez de conséquence puisque Niort reste à la 9e au classement avec 8 points.

46 mn pour Adéoti, Auxerre enchaine les défaites

L’international béninois Jordan Adéoti était du déplacement de son club l’Aj Auxerre face à l’équipe de Paris Fc le week-end écoulé. Un match qu’il a d’ailleurs disputé jusqu'à la 46eminute de jeu, puis remplacé par Sanné. Son club s’est malheureusement incliné sur un score de deux buts à un (2-1). Cette défaite est le quatrième du nom depuis la saison sportive de Domino’s Ligue 2 de France. Il garde la 17eme place avec 03 points (-7).

Hountondji Absent, Gazélec Ajaccio s’impose

La rencontre qui a opposé Gazélec Ajaccio à l’équipe de Bourg-Péronnas pour la 5e journée de Domino’s Ligue 2 s’est soldée par un succès des visiteurs d’Ajaccio (0-2). L’international béninois Cédric Hountondji évoluant à Gazélec Ajaccio n’a pas été convoqué pour ce match. Mais son absence n’a pas empêché son équipe de prendre le dessus sur son adversaire du jour. Gazélec Ajaccio est momentanément 15e au classement avec 06 points (-1).

Kiki sur le banc, Brest remporte la victoire

L’international béninois David Kiki est resté sur le banc durant les 90mn de jeu. Mais son club Brest s’est imposé à domicile face à son homologue de Nancy (2-1). Au terme de cette 5e journée de la Ligue 2 en France, Brest est 11e au classement avec 07 points (+1).

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !