TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN COUVERTURE 4G BILLBOARD 970x250-px-01

A+ A A-

Phase continentale du challenge trophy : La compétition délocalisée au Sénégal

challenge-trophy

Après maints reports, la Confédération africaine de handball (Fahb) a finalement décidé de confier l’organisation de l’édition 2017 de la phase continentale du challenge trophy à un autre pays. Il s’agit du Sénégal qui, selon les informations, va abriter la compétition probablement dans la première semaine du mois d’août. Ce qui arrange les deux équipes béninoises pour plusieurs raisons. D’abord, le Sénégal est un pays membre de la Cedeao. Ainsi, avec les pièces d’identité, les joueurs pourraient voyager sans grande formalité de Visa. Ensuite, les deux sélections vont en profiter pour davantage mieux affûter leurs armes. Enfin, les parents d’élèves pourraient librement laisser leurs enfants à disposition des encadrements techniques. Car, les différents examens auraient déjà fini. En somme, le report et la délocalisation de la compétition augmenteront les chances de qualification pour la phase finale aux Béninois. Selon Aimé Sèbio, l’un des sélectionneurs des équipes béninoises, trois nouveaux regroupements sont en vue afin de jauger le niveau des athlètes et de corriger les lacunes issues des anciens regroupements.

A.F.S.

En savoir plus...

Coupe d'Afrique des nations de beach volley-ball : Le Bénin présent à Maputo avec sept personnes

volleyeurs-benin

Après sa qualification spectaculaire à la Plage Fidjrossè de Cotonou lors des éliminatoires zone 3 de beach volley-ball, le Bénin prendra part, du 12 au 16 mai 2017, à la Coupe d'Afrique des nations de beach volley-ball à Maputo en Mozambique. Selon le vice-président de la Fédération béninoise de volley-ball (Fbvb), la délégation béninoise qui participera à la compétition est depuis mercredi 10 mai 2017 à Maputo (Mozambique). Elle est composée de sept personnes. Deux joueurs hommes :Faical Tamou et Tobby Tohouegnon puis deux joueuses : Sodji Gnondenou et Honorine Ballovi. Ces joueurs sont accompagnés del’arbitre Romain Ahlinvi et sont entraînés par Miguel Dossou-Yovo. Le chef de délégation a nom, Wilfried Agbodjogbe. Rappelons que c’est le Bénin et le Nigeria qui représentent la zone 3 à ce rendez-vous continental et que la compétition regroupe 12 pays du continent.

A.F.S.

En savoir plus...

‘’Prix découvertes Rfi’’ 2017 : Ouverture de l'appel à candidatures

prix-decouvertes-rfi

L’appel à candidatures pour la 37ème édition du Prix découvertes Rfi est ouvert dès aujourd’hui à tous les artistes ou groupes musicaux professionnels d’Afrique, de l’Océan Indien, et des Caraïbes.

Le lauréat bénéficiera d’un prix de 10 000 euros, d’une tournée en Afrique et d’un concert à Paris.Les candidats ont jusqu’au 30 juin 2017 pour envoyer leurs candidatures. Ces derniers doivent disposer d’une page personnelle sur Internet ou sur les réseaux sociaux incluant un minimum de quatre titres en écoute.Les inscriptions sont ouvertes sur le site www.prixdecouvertes.com

(Règlement complet en ligne).Depuis 1981, le Prix Découvertes Rfi met en avant les nouveaux talents musicaux du continent africain. Au cours des années, ce Prix a contribué au lancement de nombreux artistes qui ont depuis conquis un public international : Tiken Jah Fakoly (Côte d’Ivoire), Amadou et Mariam (Mali), Rokia Traoré (Mali), Didier Awadi (Sénégal)… Le chanteur de R’n’B guinéen Soul Bang’s a remporté l’édition 2016 du Prix découvertes Rfi.

Son Jury, composé de professionnels, est chaque année présidé par une personnalité. De FallyIpupa à Jacob Desvarieux, Youssou N’Dour, Angélique Kidjo, Richard Bona, Passi ou Asalfo, les présidents du Prix découvertes Rfi apportent leur caution et leur expérience à son rayonnement.

Rfi et ses partenaires sont des acteurs engagés auprès du lauréat, ils lui offrent un soutien professionnel et une exposition médiatique.

Le Prix découvertes Rfi est organisé en partenariat avec L’Institut français, l’Organisation internationale de la francophonie, la Sacem, Deezer et Ubiznews.

Source : Rfi

En savoir plus...

Célébration du 11 Mai : Bob Marley et le mouvement rasta à l’honneur ce jour

bob-marley

(Déjà 36 ans qu’il n’est plus)
Ce jour 11 mai 2017 l’emblématique Robert Nesta Marley connu sous le pseudonyme de Bob Marley sera une fois encore célébré partout à travers le monde. La figure de proue du rythme reggae aura laissé derrière lui un riche héritage qui se célèbre chaque année par ses disciples. Le rastafari est encore à l’honneur avec à la clé la consommation dans certains endroits de tous les produits stimulant qui accompagnent, pour ne pas nommer les stupéfiants de tout espèce. Les grandes scènes des espaces d’animation culturelle seront en ébullition et vibreront aux morceaux évangéliques du prophète à savoir : Africa unit, One love, No woman no cry, Redemptionsong et autres.

Qui est Bob Marley ?

Bob Marley, Robert Nesta Marley à l’état civil né le 6 février 1945 à Nine Miles (Jamaïque) il est  mort le 11 mai 1981 à Miami (États-Unis), est un auteur-compositeur-interprète, chanteur et musicien jamaïcain.Bob Marley rencontre de son vivant un succès mondial, et reste à ce jour le musicien le plus connu et le plus vénéré du reggae, tout en étant considéré comme celui qui a permis à la musique jamaïcaine et au mouvement rastafari de connaître une audience planétaire. Il a vendu plus de 200 millions de disques à travers le monde

TG

En savoir plus...

Election de Macron : Emmanuel l’Enchanteur ou comment convoquer sa chance ?

couple-macron

Impressionnant !!!! Emmanuel MACRON est élu huitième président de la Ve république française.

Cette élection est incroyable à plusieurs égards. Elle confère le sacre d’un iconoclaste. Par son parcours d’abord, Emmanuel MACRON nous intrigue. Naviguant avec brio entre le privé et le public avec la maestria d’un surdoué. L’inspection des finances, la banque Rothschild, le Secrétariat Général de l’Elysée, Bercy et en apothéose, encore  l’Elysée, mais comme locataire pour les cinq(05) prochaines années, cette fois-ci.

Toute critique que je me conçoive, je suis bien dans l’obligation de saluer bien bas la méthode et son magistral résultat. Le cas MACRON fera école, il est entré dans l’Histoire.

Ce jeune premier qui s’est forgé à la force de son poignet et d’une audace insolente auxquelles tous les poncifs de la Ve république n’ont pas su résister.

La vieille France et son décorum n’ont pas eu le choix…ils se sont inclinés, ébahis pour les beaucoup, meurtris pour quelques-uns, remplis d’un espoir quasi naïfs pour la majeure partie d’entre eux, devant la vague de type tsunami, que les « Marcheurs » ont fait déferler sur l’Hexagone.

Tout de même, ne nous leurrons pas. Pour novice qu’il passe, Emmanuel MACRON est le fruit abouti d’un système qu’il a survolé. Parce que trop doué pour lui. Oui, Macron s’est révélé être un vin trop fin, pour prendre le temps de vieillir un temps long, fût-ce dans les tonneaux haut de gamme que la Ve République offre aux ambitieux aux dents longues.

Quid de circonscriptions, d’ancrage si cher à la tradition paysanne de cette vieille dame qu’est la France. Son talent éclatant l’a exempté du bizutage et des stigmates que les malheureux, obligés de les subir, arborent telles des décorations de guerre, qui leur donnent tous les droits et surtout celui d’être proprement incompétents, toujours, longtemps…jusqu’à la forclusion…

Macron a  le mérite glorieux, en dépit de toutes les réticentes pertinentes qu’on pourrait nourrir à son endroit, d’avoir réussi, en un coup gagnant magistral, à désacraliser les politiques professionnels. Ceux qui ne vivent que sur la « bête », prêts à toutes les compromissions pour préserver « leurs acquis ». Ceux qui ne connaissent que par le récit que leur en font leurs communicants, les méandres de la vie des hordes de précaires qu’ils prétendent représenter.

Ceux –là, auront dorénavant du souci à se faire. Les ambitions louables se libèreront et balaieront d’un revers de main gauche, les éternels ménestrels de l’opposition stérile, de la politique qui ne résout rien et s’en porte tout de même très bien.

Bien qu’il soit loin d’être le perdreau de l’année qu’on nous présente, mais bien le candidat d’un système oligarchique, qui se sert et décide de presque tout, Macron,  peut servir de boussole à une jeunesse ayant une relation bâtarde avec la politique,en manque de projet d’avenir en commun si ce n’est cette course effrénée vers l’argent roi, sur l’autel duquel ils sont prêts à tout sacrifier et qui transfigure les valeurs les plus élémentaires.

Un exemple pour la jeunesse africaine

En effet, par sa détermination, il a prouvé à la jeunesse qu’il fallait qu’elle cesse d’être la complice consentante d’un complot dont elle est la principale victime, en se laissant intimider, décourager, dégoûter et trop souvent corrompre, pour finalement se laisser persuader d’attendre dans l’ombre son heure pour mieux s’égarer dans des motivations tardives qui se révèlent toujours contre productives sinon même destructrices, quand elles sont  finalement mise en œuvre.

L’Afrique est une nécropole toujours trop pleine de ces exemples de talents déviés au pire, sinon pour  la plupart, mort-nés.

Apprenons donc à promouvoir et à devenir des Macron et mettons nous en marche avec conviction pour ré enchanter nos perspectives communes.

Apprenons, car il s’agit bien là d’un apprentissage rigoureux…cette intrépidité, cette audace qui émane de lui s’acquiert de haute lutte.

En effet, ce jeune homme qui parait si lisse avec son air de gendre idéal et d’enfant prodigue, a révélé un cuir qui lui confère au minimum le double de son âge, concernant le volet de l’expérience.

Assumé comme il l’a fait depuis la sortie de l’adolescence une relation comme la sienne démontre s’il en est, que l’individu ne s’en laisse pas conter et que son air juvénile et affable n’est qu’un voile transparent mais trempé d’acier contre lequel se briseront les détracteurs, les censeurs et les partisans d l’immobilisme. Il trace sa route et fait fi de ceux qui ne pouvant rien apporter se contentent d’étaler leur venin et de jeter les peaux des bananes qu’ils n’ont pas su digérer.

Macron est en quelque sorte un Merlin l’Enchanteur moderne. Il a démystifié devant nous le mythe de la conquête du pouvoir. Elle est une affaire de conviction et de ténacité, car c’est à travers ces deux aptitudes intrinsèques qu’on l’on convoque la chance, cette alliée implacable, qui ne se range qu’au côté de ceux qui maîtrisent le rituel pour la faire apparaitre. La chance est l’ingrédient indispensable à la recette secrète qui mène au sommet. C’est quand on en rajoute dans le plat que le processus s’ajuste et que tout semble se mettre en place pour vous libérer le sentier. La chance fait toute la différence entre les travailleurs besogneux qui s’échine à la tâche en respectant toutes les règles  et ceux qui semblent nous éblouir de leur talent malgré leur indiscipline manifeste. La chance quand vous l’avez convaincu que vous sortez du lot, se charge d’affaiblir et d’éliminer vos ennemis, fait dire des sottises à vos contradicteurs les plus éloquents,  vous rend invisible et insaisissable à vos ennemis, bref se met à votre service et telle que personne ne peut plus vous barrer la route jusqu’à l’atteinte de votre objectif.

Bref la chance, la Providence, la Baraka ou quelque nom qu’on voudrait lui donner, a enlacé Macron, en lui garantissant le soutien de tous ceux qui comptent (médias, intellectuels, financiers…),tant il est de bonne guerre de vouloir jouir aussi de sa part de lumière, et en laissant tous les éconduits des amourettes électorales sur le carreau.

Les courtisans de longue haleine resteront sur leur faim car  comme disent les vieux français  « qui trop embrassent, mal étreint ». Qu’ils prennent leurs retraites trop dorées pour le peu  qu’ils ont accomplis, et laissent les rêveurs, faire leurs preuves. Depuis le 07 Mai 2017, leurs logiciels surannés sont obsolètes et aucune mise à jour n’est envisageable.

Je donnerais cher pour savoir en substance l’effet que ce vent de marrées a pu susciter  en nos vénérables dinosaures des tropiques, qui se retrouvent tous éclaboussés par la jeunesse de ce météore.

Je parierai un bras qu’ils fomenteraient des théories scabreuses, une fois le choc encaissé, pour nous convaincre que son talent est somme toute négligeable dans l’affaire, et que tout le mérite en revient à François Hollande, tant la solidarité entre les grands immobiles est intense, surtout devant le péril de l’imprévu.

Ne leur en déplaise, un Merlin l’Enchanteur de moins de quarante (40) ans, rôdé à susurrer aux oreilles des dames d’expérience et sans doute attentif à leurs conseils avisées, à rajouter une bien grande dame à son tableau de chasse, en achevant de séduire la France après l’avoir  courtisé si peu de temps.

Reconnaissons lui qu’il a le bon goût d’offrir à son épouse une rivale digne d’intérêt…encore une bonne raison de faire comme lui.
A bon entendeur.

Henriette N.O'NGONWOU DOSSOU (ODHN)
Le 10/05/17.

En savoir plus...

Commission de l’Uemoa : Jonas Gbian hérite du Dsame

jonas-gbian

(Voici la composition de la Commission après la prestation de serment)
Les nouveaux commissaires de l’Union économique et monétaire ouest-africaine ont prêté serment, mardi 10 mai 2017, au siège de la Commission à Ouagadougou au Burkina-Faso. Parmi eux, l’ancien ministre de l’Economie et des finances Jonas Gbian qui, après la composition du bureau a hérité du Département de la sécurité alimentaire, de l’agriculture, des mines et de l’environnement. C’est un département stratégique où il devra assurer la coordination et l’orientation des politiques des communes de l’Union dans les domaines de développement du monde rural.
Voici les postes de chaque membre.

Composition de la Commission de l’UEMOA après la prestation de serment du  09 mai 2017

 
DEPARTEMENT COMMISSAIRE
PRESIDENCE
Elle a pour mission de coordonner le fonctionnement des services de la Commission, d’assurer la liaison, au plan des politiques générales, avec les Gouvernement et autorités politiques des Etats membres, les autres organes, les institutions spécialisées autonomes et avec les partenaires extérieurs de l’Union.
Elle assure aussi la représentation de la Commission dans les relations avec les pays tiers, les organisations et institutions internationales.
Ses attributions s’articulent autour des thématiques majeures que sont la planification stratégique, la recherche, la veille stratégique, le suivi de la politique paix et sécurité, la gestion et le suivi du Programme Economique Régional, la gestion des affaires juridiques, la communication, la gestion du système d’information, la gestion documentaire, la gestion/coordination des réunions des instances de l’Union ainsi que l’audit interne et l’évaluation des politiques, programmes et projets
Abdallah BOUREIMA, Niger (Reconduction, ancien commissaire DPE)
DSAME : Département de la Sécurité Alimentaire, de l’Agriculture, des Mines et de l’Environnement
Il assure la coordination et l’orientation des politiques communes de l’Union dans les domaines de développement du monde rural. Ses interventions s’articulent autour (i) de l’agriculture, (ii) de l’élevage, (iii) de la pêche, (iv) de la sylviculture, (v) de la sécurité alimentaire, (vi) de la maîtrise de l’eau, (vii) de la lutte contre la désertification et de l’érosion côtière, (viii) de la protection de la nature et (ix) de la promotion du secteur minier.
Jonas GBIAN, Bénin
DDH : Département du Développement Humain
Le Département du Développement Humain a pour mission de superviser, orienter et coordonner les politiques communautaires de l’Union relatives à (i) la rationalisation et à l’amélioration des performances de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle, (ii) la création d’un cadre favorable au renforcement du rôle de la femme dans l’intégration régionale et le développement économique et social des Etats membres (ii) la promotion des arts et de la culture et (iv) l’amélioration du niveau sanitaire des populations l’Union.
Filiga Michel SAWADOGO, Burkina Faso
DATC : Département de l’Aménagement du Territoire et des Transports Communautaires
Le DATC assure la mise en œuvre et le suivi des politiques relatives à l’aménagement du Territoire Communautaire et des transports dans l’espace UEMOA. A cet effet, ses interventions s’articulent autour de thématiques majeures que sont :
•    les infrastructures de transport terrestre et ferroviaire ;
•    la sureté et la sécurité aéroportuaire et la règlementation du système de transport aérien ;
•    la facilitation des services de transports dans l’espace communautaires
•    l’aménagement du territoire communautaire.
Paul Koffi KOFFI, Côte d’Ivoire
DMRC : Département du Marché Régional, du Commerce, de la Concurrence et de la Coopération
Pour conduire les chantiers visant l’élimination des obstacles à la libre circulation des personnes, des biens, des services et au droit d’établissement, le Département assure la coordination et la mise en œuvre des actions relatives (i) à la promotion du marché commun, (ii) à la circulation et au séjour des personnes non ressortissantes de l'UEMOA. A ce titre, ses interventions sont focalisées sur l’Union Douanière, la liberté de circulation et droit d'établissement, les négociations commerciales internationales, la promotion commerciale, la législation communautaire de la concurrence, la gestion du visa et le contrôle des frontières.
Il exerce aussi des actions dans le domaine de la coopération avec les Partenaires Techniques et Financiers et assure la coordination et le suivi de la mise en œuvre des opérations financées par l’extérieur.
Ibrahima DIEME, Guinée-Bissau (Reconduction ancien Commissaire DSAM)
DDET : Département du Développement de l’Entreprise, de l’Energie, des Télécommunications et du Tourisme
Ce Département a pour mission de superviser, d’orienter et de coordonner les politiques communautaires de l’Union relatives au développement des entreprises, du secteur privé, de l’énergie, des télécommunications, de l’artisanat et du tourisme.
Fily BOUARE SISSOKO, Mali
DPE : Département des Politiques Economiques et de la Fiscalité Intérieure
LeDPE supervise, oriente et coordonne les politiques communes de l’Union dans les domaines (i) de l’harmonisation du cadre juridique et comptable des finances publiques, des fiscalités intérieures directes et indirectes, (ii) des analyses et prévisions économiques, (iii) de la surveillance multilatérale, de la convergence et des performances des politiques macro-économiques, (iv) du suivi de la politique monétaire, des marchés financiers et de la mise en œuvre de la liberté de circulation des capitaux, (v) de l’appui aux réformes des systèmes de passation des marchés des Etats membres, (vi) de la formulation et du suivi de la mise en œuvre de la stratégie régionale de réduction de la pauvreté et (vii) de l’assistance aux Etats membres dans le cadre des négociations avec les institutions financières internationales.
Il met en œuvre la Politique de « Convergence économique » qui vise la réalisation des objectifs fixés à l’article 4 du traité de l’Union.
Mamadou Makhtar DIAGNE, Sénégal
DSAF Département des Services Administratifs et Financiers (DSAF)
Le Département des Services Administratifs et Financiers supervise, oriente et coordonne les actions dans les domaines des ressources humaines, de la gestion du patrimoine et des affaires générales, de l’élaboration et du suivi de la mise en œuvre du budget de l’Union, de la gestion financière et comptable et du contrôle des dépenses des organes de l’Union.
EssowéBARCOLA, Togo (Reconduction)
En savoir plus...

Front National : Marion Maréchal-Le Pen se retire de la vie politique

Marion-Marechal-Le-Pen

Marion Maréchal-Le Pen a annoncé ce mardi après-midi à sa tante Marine Le Pen qu'elle renonçait à la politique, deux jours après l’élection présidentielle perdue.

La benjamine de l’Assemblée nationale doit annoncer son retrait ce mercredi dans la presse quotidienne régionale. Députée frontiste du Vaucluse et chef de l’opposition au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, Marion Maréchal-Le Pen dira qu’elle quitte son mandat de conseillère régionale et qu’elle ne se représente pas aux législatives de juin prochain.

Son retrait de la vie politique était dans l’air du temps depuis plusieurs semaines. Le mois dernier, elle avait démenti ne pas vouloir briguer un nouveau mandat de députée. Sans convaincre grand-monde. Depuis un moment déjà, on la disait lassée par la vie politique.

Selon l’un de ses proches, cette mise en retrait est motivée par « des raisons personnelles, tout un tas de choses ». Tout un tas de choses, au premier rang desquelles l’envie de souffler sans doute un peu, de voir grandir sa fille et de découvrir un autre univers. « Je pense qu’elle a besoin d’une rupture, avance l’un de ceux qui la connaissent le mieux. Elle répète souvent : "si je ne pars pas maintenant, je ne partirai jamais". »

Un départ également motivé par son âge, elle qui n’a que 27 ans. « Elle est trop jeune pour se positionner », analyse ce même proche. Comprendre : trop jeune pour contester la direction du parti à Marine Le Pen avec qui elle a toujours été en désaccord sur la ligne politique, surtout après l’échec de la présidentielle.

« Et puis elle refuse qu’on l’oppose à sa tante, il y a eu suffisamment de ruptures dans sa famille », ajoute ce conseiller. Malgré les espoirs placés en elle par de nombreux élus, Marion Maréchal-Le Pen va prendre un peu de champ et partir travailler dans le privé, sans doute à l’étranger. Vrai départ ou simple parenthèse ? L’avenir le dira. Mais pour ce proche, la jeune élue n’est pas « une vraie Le Pen ». « Elle n’a pas de bouffées d’orgueil, comme peuvent en avoir son grand-père ou sa tante », explique-t-il.

rfi.fr

En savoir plus...

USA : Donald Trump limoge le patron du FBI

James-Comey

Le directeur du FBI a été débarqué mardi 9 mai par le président américain. Dans un très court communiqué, la Maison Blanche a estimé que le départ de James Comey «permettra à l’agence de prendre un nouveau départ». Donald Trump explique que ce limogeage fait suite à une recommandation du ministre de la Justice Jeff Sessions. Ce dernier reproche à James Comey d’avoir mal géré l’enquête sur les emails d’Hillary Clinton.

Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

Ce limogeage est très inhabituel aux Etats-Unis. Le directeur du FBI est nommé pour une mission de dix ans afin d’éviter justement que l’agence d’investigation ne soit soumise aux soubresauts de la politique. La lettre adressée à James Comey a été rendue publique et elle est très claire : le directeur du FBI n’a plus la confiance du président, Donald Trump ne l’estime pas en mesure d’assurer sa mission, le limogeage est immédiat.

Quand on sait que c’est le FBI qui mène l’enquête sur les liens éventuels entre la campagne Trump et la Russie, que c’est encore le FBI qui a ouvert une investigation sur le général Flynn, éphémère conseiller à la sécurité nationale. Quand on se souvient que James Comey a publiquement réfuté les allégations de Donald Trump, qui affirme avoir été espionné par Barack Obama, on comprend mieux l’animosité du président des Etats-Unis envers le directeur du FBI.

« Cet homme est plus célèbre que moi », avait plaisanté Donald Trump en croisant James Comey, juste après l’élection.
L'opposition sous le choc

James Comey est l’une des personnalités les plus controversées des Etats-Unis. Un homme craint et parfois détesté par les républicains comme par les démocrates.

Donald Trump l’a tour à tour traîné dans la boue, puis félicité au cours de la campagne. Il l’a traîné dans la boue lorsque James Comey a annoncé qu’il n’avait aucune raison de poursuivre Hillary Clinton dans l’affaire du serveur privé. Il l’a encensé ensuite quand le FBI a rouvert l’enquête sur les emails Clinton, dix jours avant l’élection. C’est à James Comey, d’ailleurs, qu’Hillary Clinton attribue, en grande partie, sa défaite.

Le directeur du FBI, qui semblait imperméable à ces attaques, a continué à travailler, notamment sur les possibles liens entre la Russie et l'équipe de campagne de Trump.

D’après de nombreux observateurs, c’est ce qui lui coûte son poste aujourd’hui. « Nous sommes une république bananière » ; « C’est le retour à l’ère Nixon », écrivent des élus démocrates. « Une grande erreur », a quant à lui dénoncé le chef de file de l'opposition démocrate au Sénat Chuck Schumer.

Que va devenir l’investigation sur les interférences russes dans la campagne ? Il est à parier que Donald Trump nommera à la tête du FBI un directeur moins indépendant que l’inflexible James Comey.
Voir l'image sur Twitter
 
 rfi.fr

En savoir plus...

Conseillère incontournable d’Emmanuel Macron : Qui est Sibeth Ndiaye?

Sibeth-Ndiaye

Dans la campagne d'Emmanuel Macron, une femme a joué un rôle clef : Sibeth Ndiaye, sa conseillère presse et communication. Portrait de celle qui est toujours aux côtés du nouveau président de la République.

Dans le documentaire Les Coulisses d’une victoire, sur les 200 jours d’Emmanuel Macron jusqu’à sa victoire à la présidentielle, elle est omniprésente. On la voit recadrer un journaliste à cause d’un titre malencontreux, apostropher un autre lors d’une conférence de presse, évoquer son coiffeur à propos des rumeurs sur le candidat d’En Marche !.

Lundi, sur les Champs-Elysées, pour la première sortie d’Emmanuel Macron en tant que président élu, Sibeth Ndiaye était encore là. C’est elle que Gaspard Gantzer, le conseiller en communication de François Hollande, avait appelée le matin très tôt pour régler les détails de la cérémonie de commémoration du 8-Mai 1945 à laquelle Emmanuel Macron était invité par le chef de l'Etat en exercice.

Incontournable et indispensable au candidat victorieux qu'elle accompagne partout, Sibeth Ndiaye fait partie du premier cercle d'Emmanuel Macron. Leur collaboration a débuté à Bercy lorsqu'il est devenu ministre de l'Economie. Elle était alors au service de presse de son prédécesseur Arnaud Montebourg après avoir travaillé avec Claude Bartolone au conseil général de Seine-Saint-Denis.

Diplômée d'un DESS d'économie de la santé, ancienne de l'Unef, le syndicat étudiant, adhérente au PS depuis 2002, Sibeth Ndiaye est née au Sénégal et a été naturalisée française en 2016. Une partie de sa famille vit encore en Afrique, au Sénégal, mais aussi au Togo et en Côte d'Ivoire.

A 37 ans, cette maman de trois enfants a été une des chevilles ouvrières de la campagne du candidat d'En Marche ! En Diola, Sibeth signifie « qui a remporté beaucoup de combats ». Elle est certainement prête à en livrer encore d'autres aux côtés d'Emmanuel Macron.

rfi.fr

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !