Matin Libre
TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Wole Soyinka s’inquiète du danger de la révolution Internet sur le livre, gardien du savoir

wole-soyinka

Lors de la 3eme édition de la conférence annuelle Zik de l'Université Nnamdi Azikiwe, tenue la semaine dernière à Awka, la capitale de l’Etat fédéral d’Anambra, l’écrivain Nigérian et prix Nobel de littérature, le professeur Wole Soyinka (photo), a attiré l’attention des autorités publiques, des enseignants et des élèves, sur les dangers de la révolution Internet sur le savoir. Pour lui, une forte dépendance des activités académiques par rapport à Internet pourrait conduire à la fin du livre comme instrument de développement de l’esprit et de renforcement de potentiel. À cause d’Internet, Wole Soyinka estime qu’il y a une baisse considérable de la lecture et de l’écriture chez les jeunes. Ce qui empêche le développement de leurs potentiels innés. Les esprits s’en trouvent appauvris à cause de cette course à l’adoption du numérique. Les gadgets de communication tels que les ordinateurs et les iPad vont mettre un terme à la culture de l'écriture du livre et de sa lecture. Cette révolution Internet risque de détruire le royaume de l'imagination chez les jeunes. Pour ne pas arriver à une telle extrémité, le prix Nobel de la paix encourage les autorités et les jeunes à trouver un moyen pour faire cohabiter le livre et Internet.
    
Agence Ecofin

En savoir plus...

Côte d'Ivoire : Le procès de Laurent Gbagbo devant la CPI s'ouvrira le 7 juillet

gbagbo

Le procès de Laurent Gbagbo devant la Cour pénale internationale s'ouvrira le 7 juillet, a annoncé lundi la CPI, qui accuse l'ancien président ivoirien de crimes contre l'humanité lors de la crise post- électorale de 2010-2011. Premier ex-chef d'Etat à être jugé par la CPI, Laurent Gbagbo, 69 ans, est accusé d'avoir fomenté une campagne de violences dans le but de conserver le pouvoir, en vain, à l'issue de l'élection présidentielle de novembre 2010. Au total, plus de 3.000 personnes ont été tuées durant les cinq mois qu'ont duré les violences. "La Chambre fixe la date d'ouverture du procès au 7 juillet 2015", ont annoncé les juges de la CPI, qui siège à La Haye, dans une décision rendue publique. Ces derniers précisent que le procureur avait suggéré que l'ouverture du procès soit fixée en juin ou juillet tandis que la défense souhaitait qu'elle soit fixée à novembre ou décembre 2015 en raison de la "complexité de l'affaire"."La Chambre garde à l'esprit son obligation statutaire de s'assurer que l'accusé soit jugé sans retards injustifiés et que le procès soit à la fois juste et expéditif", ont dit les juges. "Cependant, un juste équilibre doit être trouvé entre cette obligation et le devoir de la Chambre de s'assurer que l'accusé a suffisamment de temps et de moyens pour se préparer", selon la même source. M. Gbagbo est écroué à la prison de la CPI, à La Haye, depuis novembre 2011 suite à son arrestation à Abidjan en avril 2011. La CPI détient également Charles Blé Goudé, un homme-clé du régime Gbagbo. Lui aussi est soupçonné de crimes contre l'humanité, comme l'ancienne Première dame Simone Gbagbo, que le régime ivoirien a refusé de livrer à La Haye.

Agence Ecofin

En savoir plus...

Can 2015 La chasse aux dernières places est ouverte

can-2015

Il ne reste plus que six places à attribuer en phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations Can 2015, avant la dernière journée des éliminatoires (19 novembre). La lutte s’annonce particulièrement indécise pour la place de meilleure troisième de la phase de groupes. Elle représente un espoir pour la Guinée, le Congo, la RD Congo voire l’Egypte.

Dans les groupes C, F et G, l’affaire est déjà pliée car on connaît les qualifiés, Burkina Faso, Gabon, Cap-Vert, Zambie, Tunisie, Sénégal. Dans les autres, on connaît un seul qualifié : l’Afrique du Sud (groupe A), l’Algérie (groupe B), le Cameroun (D). Enfin, la situation est beaucoup plus complexe dans le groupe E (Ghana, Ouganda, Guinée, Togo) puisque personne n’est éliminé ou qualifié. Pour rappel, les deux premiers de chaque poule sont qualifiés, ainsi que le meilleur troisième toutes poules confondues.

Un dernier strapontin très convoité

C’est ce dernier strapontin auquel certaines équipes se raccrochent désespérément. C’est le cas notamment de l’Egypte (groupe G) et de l’Angola (C), condamnés à être  troisièmes de leurs groupes. Leurs chances de finir meilleur troisième sont toutefois très minces. La Guinée et le Congo, qui sont actuellement troisièmes de leurs poules, sont mieux placés avec 7 points chacun. Le tableau ci-dessous illustre le nombre de points pris et la différence de buts de toutes les équipes qui sont encore en position de se qualifier. On note que la Côte d’Ivoire et le Ghana sont actuellement en ballotage favorable dans la course à l’ultime sésame pour la Can 2015.

Source : rfi.fr

En savoir plus...

Bénin Télécoms Sa : Cabale contre le Dg Djalil Assouma

dg-bt

Les réformes courageuses engagées par le Directeur général (Dg) Djalil Assouma depuis sa nomination à la tête de Bénin Télécoms SA pour accompagner le gouvernement du Docteur Yayi Boni dérangent. C’est pourquoi, malgré les performances remarquables de cette entreprise très florissante hier, il se trouve certains détracteurs qui, depuis toujours, cherchent à empêcher l’évolution du processus. Seulement, ils ont tiré à terre.

Les ennemis de la République n’ont pas fini de faire leur deuil après la nomination de Djalil Assouma à la tête de Bénin Télécoms Sa. Ils continuent de faire feu de tout bois pour entraver les mesures idoines prises par le jeune et compétent Dg sous la houlette du chef de l’Etat et qui ne vise rien d’autre que la performance du secteur des télécommunications au Bénin. Ils ont entretemps tenté de bloquer l’évolution des réformes en travestissant les orientations mises en branle à Bénin Télécoms SA. Heureusement, la clairvoyance et l’adhésion de l’ensemble du personnel aux idéaux du président de la République, ont eu le dessus. Acte1 : la nomination par appel à candidature interne  des Directeurs techniques de l’entreprise suivie d’entretiens supervisés par le Conseil d’administration, a déclenché les diffamations et accusations mensongères à l’endroit du Dg. Alors que grâce à ses réformes, on constate aujourd’hui que les activités ont vraiment repris à Bénin Télécoms SA et suivant le plan de redressement établi et rigoureusement suivi, en 2015, la société présentera des indicateurs d’une entreprise véritablement performante. Pour preuve, à l’heure actuelle, le chiffre d’affaires par rapport à 2013, a déjà connu un accroissement de 28,91% en même temps que sont notées des avancées notables dans les réformes sur les plans institutionnel, stratégique, organisationnel et technologique. Autre innovation, le Dg a mis en place un mécanisme qui permet de mettre au même niveau d’information le personnel et les responsables de l’entreprise. Ainsi, tous les lundis matins, la fin des cérémonies des couleurs est marquée par des échanges directs avec le personnel. En effet en sept (7) mois d’exercice, il a tenu avec son personnel 4 assemblées générales et s’est adressé officiellement au personnel par des mots mensuels. Toutes choses qui contribuent à la transparence de sa gestion et qui prouvent que le Dg Djalil Assouma a fait de l’information et de la communication, des outils efficaces de management. Ce qui met le personnel à l’abri de l’intoxication. Du coup, les détracteurs du Dg alors en manque d’interlocuteurs au sein de l’entreprise pour leur projet funeste, ont préféré se rabattre sur le public afin d’embrouiller le peuple dans le seul but de faire échouer les profondes réformes chèrement engagées pour la prospérité de Bénin Télécoms Sa.  Seulement, ils méconnaissent la détermination du Dg.  Acte 2 : le Dg a décidé d’assainir la gestion de l’entreprise et son dernier acte en date est la mise en congés d’office des agents devant faire valoir leur droit à la retraite en 2015 et dont le nombre de jours de congés en instance excède la période nous séparant de leur date d’admission à la retraite. Mieux, la plupart de ces travailleurs ne sont plus disponibles pour accomplir avec efficacité les tâches à eux confiés.
 
Mesures salutaires

C’est justement la note de service (voir ci-contre) statuant sur cette décision qui a fait sortir à nouveau les ennemis du progrès. En réalité, ce n’est pas la première fois qu’une telle décision se prend. Par le passé, la décision incriminée avait été déjà prise par un ancien Dg à l’encontre d’autres agents.   Pendant ce temps, la majorité des agents concernés par la présente note incriminée étaient à des postes stratégiques de l’entreprise.  Le souci du management qui a conduit à cette mesure est d’offrir des opportunités d’emplois aux jeunes compétents et en quête du premier emploi. Toutefois, le management a proposé à ces aînés de bien vouloir convertir leurs expériences en module de formations à administrer aux plus jeunes en collaboration avec la Direction des ressources humaines.  Malgré cette mesure sociale, beaucoup de détracteurs continuent des agitations stériles afin de tenter de  jeter de  discrédit  sur  l’administration de Bénin télécoms Sa qui leur a tout donné. Mais fort heureusement, le Béninois n’est plus dupe et le peuple veille!

Miké MAHOUNA

En savoir plus...

5eme journée des éliminatoires de la Can 2015 : Des pays déjà du côté de la Guinée équatoriale

cameroun

Les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2015 étaient ce week-end, à l’étape de la 5ème journée. Avant l’ultime journée qui a permis à plusieurs pays de décrocher leur ticket pour le rendez-vous de la Guinée équatoriale en janvier prochain notamment l'Afrique du Sud, du Burkina Faso, du Gabon, du Cameroun, de la Zambie et du Sénégal. Six tickets pour la Can 2015 restent à attribuer.

Afrique du Sud-Soudan 2-1

Grâce à des buts de Serero en première mi-temps puis de Rantie en seconde, l'Afrique du Sud s'est imposée sur le score de 2 buts à 1 face à Soudan chez elle ce samedi et décroche ainsi son billet pour la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2015.

Congo-Nigeria 0-2

Mal embarqué dans le groupe A, le Nigeria est revenu samedi à hauteur du deuxième, le Congo, grâce à sa victoire 2-0 sur la pelouse des Congolais. Si l'Afrique du Sud est déjà qualifiée, tout se jouera lors de la dernière journée pour le Nigeria et le Congo.

Classement : 1. Afrique du Sud, 11 pts (+6)*. 2. Nigeria, 7 pts (+2). 3. Congo, 7 pts (-1). 4. Soudan, 3 pts (-7)°.

Malawi-Mali 2-0

Grâce à des buts de N'Gambi et Kanyenda en seconde mi-temps, le Malawi s'est imposé 2-0 sur sa pelouse face au Mali samedi pour le compte des éliminatoires de la Can 2015. Après ce succès, le Malawi revient à  la hauteur de son adversaire du jour au classement. Les deux équipes comptent toutes deux six points et se partagent la deuxième place derrière l'Algérie, déjà qualifiée.

Classement : 1. Algérie, 15 pts (+9)*. 2. Mali, 6 pts (0). 3. Malawi, 6 pts (-4). 4. Ethiopie, 3 pts (-5).

Lesotho-Burkina Faso 0-1

Grâce à un but de Jonathan Pitroipa dès la 3eme minute de jeu, le Burkina-Faso s'est imposé ce samedi sur la pelouse du Lesotho (1-0). Une victoire qui envoie les Etalons, leaders provisoires de ce groupe C, en Guinée équatoriale pour la phase finale de la Can 2015.

Classement : 1. Burkina Faso, 10 pts (+4)*.  2. Gabon, 9 pts (+3)*. 3. Angola, 5 pts (0). 4. Lesotho, 2 pts (-7)°.

Cameroun-RD Congo 1-0

Vainqueur samedi sur sa pelouse de la RD Congo (1-0) grâce à un but de Vincent Aboubakar en fin de match, le Cameroun conserve quatre points d'avance sur la Côte d'Ivoire en tête du groupe D et décroche son billet pour la phase finale de la Can 2015.

Classement : 1. Cameroun, 13 pts (+8)*. 2. Côte d'Ivoire, 9 pts (+1). 3. RD Congo, 6 pts (-1). 4. Sierra Leone, 1 pt (-9)°.

Ouganda-Ghana 1-0

L'Ouganda s'est relancé dans la course à la qualification pour la Can 2015 en battant le Ghana (1-0), samedi à Kampala. Les Cranes reviennent à un point des Black Stars dans le groupe E des éliminatoires.   

Classement : 1. Ghana, 8 pts (+2). 2. Ouganda, 7 pts (+1). 3. Guinée, 7 pts (0). 4. Togo, 6 pts (-3).

Mozambique-Zambie 0-1

Grâce à un but de Given Singuluma en seconde mi-temps, la Zambie s'est imposée samedi au Mozambique (1-0) et revient provisoirement à un point du leader, le Cap-Vert, déjà qualifié. Les Zambiens, deuxièmes avec trois points d'avance sur leur adversaire du jour, devront eux attendre la dernière journée pour valider leur billet.

Classement : 1. Cap-Vert, 12 pts (+5)*. 2. Zambie, 8 pts (+3)*. 3. Mozambique, 5 pts (0). 4. Niger, 2 pts (-7)°.

Zoom sur les résulats

Afrique du Sud     #      Soudan             2-1
Congo                  #      Nigeria          0-2
Sierra Leone        #      Côte d’Ivoire   1-5
Cameroun            #    RD Congo     1-0
Angola                  #    Gabon           0-0
Algérie                     #     Ethiopie          3-1
Malawi                  #    Mali               2-0
Togo                      #    Guinée          1-4
Ouganda                 #    Ghana             1-0
Mozambique         #    Zambie          0-1        
Botswana             #   Tunisie          0-0
Egypte                    #    Sénégal         0-1
Cap-Vert               #    Niger            3-1
Ils sont qualifiés
Afrique du Sud
Algérie
Burkina Faso
Cameroun
Cap-Vert
Gabon
Guinée équatoriale
Sénégal
Tunisie
Zambie    
Ils sont éliminés
Botswana
Niger
Sierra Leone
Soudan

En savoir plus...

Can 2015 : La Guinée Equatoriale sauve le continent africain et se qualifie

can-2015

Après le désistement inattendu du Maroc quant à l'organisation de la Can 2015, une délégation de la Caf, avec à sa tête le prince de Garoua Issa Ayatou s'est rendue en Guinée Equatoriale ce jeudi 13 novembre. Au terme des échanges avec l'Etat équato-guinéen, c'est bien le pays de Téodoro Obiang Nguéma qui abritera la 30è phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations et par la même occasion se qualifie directement malgré qu'il soit sous le coup d'une sanction de la Caf,  "le malheur des uns fait le bonheur des autres" dit-on. A souligner que le tirage initialement prévu pour le 19 novembre, se déroulera finalement le 3 décembre 2014 à Malabo. La Guinée Equatoriale déjà coorganisatrice de la compétition en 2012 avec le Gabon y sera pour une 2è fois mais ici de façon indépendante et aura à cœur de mieux faire que l'étape des quarts de finale en 2012.

 A. F. S.

En savoir plus...

« Africainement Tour » à Lomé : La bande à A’Salfo offre deux concerts magiques

magic-system

Le groupe ivoirien de musique Magic System continue sa tournée internationale et a posé ses instruments dans la capitale togolaise. Le week-end  dernier en effet, Lomé était magique et a accueilli deux concerts des « gaou » qui ont une fois encore donné le meilleur d’eux-mêmes. De la bonne musique a été offerte aux différents publics lors de cette série de spectacles dans le pays de Faure Essozimna.

Quatorze ans après son tout premier spectacle dans la ville de Lomé en mars 2000, le groupe Magic System revient devant son public togolais. Dans le cadre de sa tournée internationale « Africainement Tour », le groupe constitué des chanteurs A'salfo, Goudé, Tino et Manadja a marqué une pause à Lomé. Tout a commencé par le spectacle Vip  du Grand Rex, du vendredi 14 novembre. C’est à 22 heures 30 minutes, heure togolaise que le groupe tant attendu a fait son entrée sur le podium du Grand Rex plein à craquer et qui contraste avec un spectacle Vip. Les tickets étaient bien à 25 et 30.000 FCFA. Les enfants d’Anoumabo, du nom du quartier où est né le groupe, ont fait leur apparition sur la  scène avec cette chanson au titre  éponyme. Après cette entrée, les choses sont allées vite. Le plat de résistance, sans protocole, a commencé à être servi au public. « Destin », est le deuxième morceau servi à l’assemblée du Grand Rex de Lomé. Avant  l’exécution de cette chanson, le  public a eu droit à un peu d’histoire. Le lead-vocal du groupe A'salfo a expliqué que c’est le parcours  du groupe qui est ainsi imagé. Des tams-tams au quartier qui dérangeaient les riverains, les  railleries des voisins et les humiliations, les succès, le départ pour la France et la réussite du groupe, sont chantés dans ce morceau qui montre que c’est « Dieu qui décide de tout ». Pendant deux heures d’horloge, Magic System a  tenu  en haleine les  Vip qui sans réserve, se sont donnés à la joie. La joie de se retrouver devant un mythique et magique groupe qui a fait son bonhomme  de chemin, avant de  mériter plein de lauriers au devant  de la scène internationale. Le public composé de togolais  et d’autres nationalités, a eu droit à la substance des différents albums qui ont marqué la carrière de Magic System. Si les plus singles comme « Bouger Bouger », « Zouglou Dance », «Ambiance à l'africaine », « Même pas fatigué !!! », « Chérie coco » et autres ont été dégustés, l’heure a aussi été à  la nostalgie, le temps  de ce concert tout feu, tout  flamme. L’histoire de Séry et Digbeu, les deux inséparables Bété, du nom  d’une ethnie de la  Côte d’Ivoire, aura enregistré le fort taux de danseurs et de repreneurs dans le public qui a chanté en harmonie avec les « magiciens ». De la nostalgie, il y en avait également avec les autres tubes revisités comme « Secret d’Africain » avec Soussoua Lingué qui voulait « tracer » sans payer ses dettes à Aladji Toutouya qui est allé l’attendre à l’aéroport. Que dire de l’exécution de la chanson qui a réellement fait découvrir Magic System au Monde ? « Premier Gaou » qui est l’une des dernières chansons servies par le groupe a été un succès auprès du public d’autorités, d’hommes d’affaires et autres « boss » du Grand Rex de Lomé qui ont dégusté avec appétit, envie et douceur, les 25 morceaux de Magic System.

Le stade municipal et la jeunesse aussi à l’honneur

Le lendemain du concert du Grand Rex de Lomé, Magic System au calendrier surbooké, est allé répondre présent à une invitation de la première dame de Côte d’Ivoire. Le groupe est revenu ce dimanche 16 novembre à Lomé pour aller à la rencontre du jeune public temporairement « exclu » du concert élitiste du Grand Rex. Le spectacle grand public accessible à partir de 2.000 FCFA a été offert au public. Les mêmes installations qui ont été témoins de la défaite des Eperviers du Togo, ont été pris d’assaut ce dimanche, histoire d’oublier tant soit peu ce fameux match Togo-Guinée.
         
Almok était dans la place…

Au Grand Rex de Lomé, ce vendredi 14 novembre, c’est la jeune artiste Almok qui monte actuellement dans les hits parades du pays des « nana benz » qui a d’abord captivé l’attention des spectateurs en attendant l’entrée sur la scène des « magiciens ». La fine et sulfureuse Almok a « gâté » le coin en distillant avec la complicité de son orchestre, de belles mélodies au public qui a apprécié cette prestation aussi. La jeune artiste sera rejointe après quelques minutes par une autre voix de la musique togolaise, Dieudonné Willa qui a aussi démontré de quoi il est capable et que la musique togolaise et africaine peut compter sur lui.

A’Salfo en ambassadeur itinérant

La Commission justice, vérité et réconciliation (Cdrv) installée en Côte  d’Ivoire compte en son sein, les « gaou » de Magic System représenté par le leader A’Salfo. La commission compte sur l'aide du groupe pour une grande mobilisation aux séances d'écoutes, dans le cadre du  règlement de la crise post-électorale dans le pays de Gbagbo. En marge du voyage de Magic System à Lomé, A’Salfo ne s’est pas du tout reposé et a rencontré les différentes associations  de refugiés ivoiriens au Togo. Elles étaient cinq au total. Après avoir discuté avec ces regroupements d’ivoiriens, le chanteur  a noté leurs diverses préoccupations.  A’salfo, nommé récemennt ambassadeur de bonne  volonté de l’Unesco, a au nom de son groupe, offert 100 tickets de spectacles aux  cinq creusets d’ivoiriens du Togo. Ceci pour leur permettre d’assister au concert qui a eu lieu ce dimanche 16 novembre dans la capitale  togolaise qui a vibré à la « « magie » de Magic System.
D’autres spectacles sont prévus dans le cadre de cette tournée de Magic System, aussi bien en Afrique que sur d’autres continents.

Yves-Patrick LOKO, Envoyé Spécial à Lomé

En savoir plus...

21ème conférence annuelle Africa Upstream : Le Groupe Pétrolin reçoit un prestigieux prix

samuel-dossou

Le Président Directeur général du Groupe Pétrolin, Samuel Dossou-Aworet, s’est vu décerner le 6 novembre 2014 le prestigieux prix Distinguished Contribution to the African Oil Industry Award  pour l’année 2013 lors de la 21ème conférence annuelle Africa Upstream de Global Pacific & Partners qui s’est tenue à Cape Town en Afrique du Sud, du 3 au 7 novembre 2014.

Le Groupe Pétrolin accueille avec fierté la reconnaissance que confère ce prix à au Pdg Dossou-Aworet. Cette reconnaissance couronne un engagement constant, non seulement en faveur de la promotion de l’industrie pétrolière en Afrique, mais aussi du développement économique et social du continent. Elle récompense tout autant la mobilisation inlassable et déterminée du lauréat pour la réalisation du projet d’infrastructure dénommé Projet Epine Dorsale, au Bénin et son action humanitaire depuis les débuts du Groupe Petrolin en 1992.  Action humanitaire concrétisée notamment au travers de la Fondation Espace Afrique, une organisation panafricaine internationale à caractère humanitaire, créée à Genève par M. Dossou-Aworet et reconnue d’utilité publique en Suisse.

M. M.

En savoir plus...

Cuisant revers du Bénin face au Maroc en match amical : Les Ecureuils étrillés (6 à 1)

benin-maroc

Les Ecureuils du Bénin, ont été une fois encore mis à genou (1- 6) par le Maroc en match amical et international comptant pour les Journées Fifa du mois de novembre, joué hier jeudi 13 novembre 2014. Sur le stade d’Agadir, les poulains de Didier Ollé-Nicolle ont été dominés dans tous les compartiments en encaissant trois buts en 30 minutes. Des réalisations de Nordin Amrabat (7’mn), Abderrak Hamdallah (28’mn), Omer El Kaddouri (30’mn). Le Bénin a sauvé l’honneur grâce à Rudy Gestedé à la 45’mn. Mais ce n’était que partie remise puisqu’à la deuxième période, Stéphane Sèssegnon et ses partenaires ont encore consommé trois autres buts (Khaliqi 60’mn ; Abderrak Hamdallah 81’mn ; Chamakh 90’mn), ramenant le score à 6 buts à 1. Ce revers s’ajoute à celui enregistré, il y a de cela un mois, face à la Tanzanie 4-1. En somme, les Ecureuils du Bénin, après leur élimination de la Can 2015, continuent d’humilier les couleurs nationales du Bénin. Ils font la honte de tout un peuple, et ceci en coalition avec les responsables fédéraux qui naviguent à vue. Ces prestations humiliantes sont les fruits de l’improvisation et de l’amateurisme qui règnent en maître d’or au sein de la Fédération béninoise de football. Il est donc impératif que le football béninois retourne à la base et que cesse le gaspillage des fonds du contribuable béninois.

A.F.S

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !