TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN COUVERTURE 4G BILLBOARD 970x250-px-01

A+ A A-

Rencontre ministérielle de Banjul : Le Hcr et la Cedeao mobilisent les Etats de la région dans la réponse à l’apatridie

rencontre-ministerielle-de-banjul

La ville capitale de la Gambie, Banjul abritera du 7 au 9 mai 2017, une réunion ministérielle pour la validation et l’adoption du plan d’action régional sur l’éradication de l’apatridie en Afrique de l’Ouest. Acte de haute portée, il constitue une avancée unique et majeure en matière des droits de l’Homme.  

Les quelques un million de personnes, vivant « sans nationalité » dans la région ouest-africaine peuvent désormais pousser un ouf de soulagement. La rencontre de Banjul (Gambie), initiée par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et le Haut-commissariat pour les réfugiés (Hcr), annonce de belles perspectives pour ces dernieres. Une initiative qui fait suite à la réunion d’Abidjan qui a débouché sur l’appel d’Abidjan. Cette nouvelle initiative  débouchera quant à elle, sur la mise en place d’un cadre politique commun pour mettre fin au phénomène dans la région. Le Plan d’action de l’éradication de l’apatridie en Afrique de l’Ouest sera ainsi adopté suite à la révision et à la validation du projet initial rédigé en consultation avec le Hcr ainsi que le partage des bonnes pratiques et la production d’un état des lieux des avancées en matière de lutte contre le fléau. Sont attendus à la rencontre, les points focaux apatridie des gouvernements, les ministres des Etats membres de la Cedeao en charge des questions de nationalité, les représentants de la Commission de la Cedeao, les experts indépendants et ceux du Hcr. L’Union africaine sera représentée de même que la Commission africaine des droits de l’Homme et des Peuples. Courant  mai-juin prochain, le Plan d’action sera soumis, pour approbation, au Conseil des ministres de l’institution économique d’intégration sous régionale. Enfin, les chefs d’Etat et de gouvernement donneront leur accord de mise en œuvre des décisions, à cette occasion.

Le déclic de la marche…

Cet acte majeur fait suite à l’engagement des 15 Etats membres de la Cedeao de mettre un terme à l’apatridie avant l’an 2025 et contenu dans un document adopté en février 2015 à Abidjan. Et ce, après avoir constaté les dégâts causés par le phénomène, qui n’est rien d’autre qu’une violation des droits de l’Homme reconnus comme étant universels, dans leurs pays. Ces individus, appelés apatrides parce que dépourvus de la moindre preuve de leur identité, se voient bloquer l’accès à l’éducation, à l’emploi et même aux services de santé de base. Ils s’exposent alors, à toute sorte de vices allant jusqu’à la perturbation de la sécurité de la société. Plus encore, ils sont vulnérables et deviennent donc candidats forcés et donc malgré eux à l'exploitation par des groupes criminels, à la traite humaine et à la radicalisation politique,  menaçant la stabilité des États.

Le Bénin, à l’avant-garde dans la région !

Prenant la mesure des choses, le gouvernement du  Bénin, en sa session du Conseil des ministres du 8 février 2017, a adopté le projet du nouveau code de la nationalité béninoise, qui Selon les déclarations du  ministre d’Etat, Pascal Koupaki, a été transmis à l’Assemblée nationale pour débat et vote. Ce résultat traduit la volonté du Bénin à tenir ses engagements pris en 2011 lors de son adhésion aux conventions internationales sur l’apatridie. Celles de 1954 portant statut des apatrides et de 1961 relative à la réduction des cas d’apatridie. Cette adhésion appelle des actions telles que l’établissement des statistiques claires sur la situation, les causes et le nombre de personnes sans nationalité sur le territoire béninois. A cela, s’ajoute la relecture du code de nationalité et son harmonisation avec les dispositions des deux conventions. Le Bénin a, pour ce faire, créé avec le soutien du bureau du Hcr à Cotonou, une équipe de travail basée au Hcr et constituée des Organisations de la société civile (Osc), des médias, du gouvernement, les universitaires. Une feuille de route a  été élaborée en vue de l’éradication de l’apatridie. Validé en novembre 2014, et signé par le ministre béninois de l’Intérieur et le représentant régional du Hcr, ce plan s’inspire du plan mondial du Hcr pour la période de 2014 à 2024. Premier pays de la sous-région à avoir adopté un plan d’action à un niveau aussi élevé que celui ministériel, le Bénin a toujours organisé avec l’assistance du bureau du Hcr à Cotonou, une série de sensibilisations, sur la gestion de l’état civil, au profit des élus locaux et des personnels des administrations communales chargés de l’enregistrement des naissances et de la gestion de l’état civil.  Le Hcr a, par ailleurs, suscité et obtenu du gouvernement béninois des missions dans tout le pays pour établir un début de cartographie de l’apatridie au Bénin. Ainsi, les zones frontalières (avec le Togo) de Savalou-Ouest, de Karimama, de Malanville et de Koualou-Kourou ainsi que les contrées frontalières de l’Est rétrocédées au Bénin par le Nigeria grâce aux actions de l’Agence béninoise de gestion des espaces frontaliers (Abegief), ont été sillonnées. Dans la même période, une étude a été lancée  pour identifier les causes sociologiques du phénomène et proposer les  solutions efficaces pour lui barrer la route. Récemment le Bénin a, lui aussi et à l’instar des pays de la région, célébré les deux ans de l’appel d’Abidjan. A l’occasion des deux ans dudit appel, le Bénin a présenté ses principaux succès à l’Afrique et au monde par une série de manifestations dont une cérémonie commémorative en présence des membres du gouvernement et du coordonnateur résidant du système des Nations Unies au Bénin. La relecture du plan d’action national et son adoption, cette fois-ci, en Conseil des ministres, ne sera effective qu’au retour de Banjul, les actions devront être accélérées et la campagne relancée de plus belle au Bénin. Le pays est prêt, son gouvernement surtout et le chef du bureau du Hcr contacté dernièrement a garanti le soutien indéfectible de l’organisation qu’il représente au Bénin,  à cette marche et cette campagne du Bénin dans le but de mettre un nom sur chaque visage de personne vivant au Bénin.   

Elias BEHANZIN et Toussaint D. HOUETOHOSSOU

En savoir plus...

Affrontements meurtriers entre étudiants et policiers au Niger : La Cesa exige la réouverture du campus

education

Déclaration de la (CESA)

Suite à la manifestation des Étudiants de l'université ABDOU MOUMOUNI de Niamey réclamant de meilleures conditions d'études, le gouvernement Nigérien, en lieu et place des solutions à rétorqué par la violence. Le bilan est lourd : de nombreux blessés, des pertes en vies humaines ... Et choses plus graves, dans un communiqué bref rendu public, le gouvernement a décidé ce qui suit "Du fait des agissements des étudiants de l'université de Niamey et à la demande des autorités académiques, le Ministre de l'enseignement supérieur informe le public de la fermeture dudit campus à compter d'aujourd'hui (lundi) 10 avril 2017 et jusqu'à nouvel ordre". La Confédération Estudiantine et Scolaire d'Afrique (CESA), condamne cette décision qualifiée d'impopulaire et suicidaire; demandons aux autorités de trouver des solutions aux problèmes posés par les étudiants; exigeons du gouvernement Nigérien la réouverture sans condition du campus de Niamey; exigeons la libération sans conditions du SGA 1 du CD de l'USN ; témoignons notre soutien et toute notre compassion aux victimes; demandons que des enquêtes internationales soient diligentées afin de situer les responsabilités et punir les coupables; demandons,après les 3jours de deuil, précisément à partir du 18 avril 2017 des manifestations éclatées en Afrique et partout dans le monde dans toutes les Ambassades du Niger jusqu'à la libération du SGA1 du CD de l'USN sans oublier les autres camarades incarcérés et jusqu'à ce que justice soit rendue; Invitons la Communauté internationale notamment l'UNESCO à s'impliquer dans la résolution de la crise.

Fait à Abidjan le 14 avril 2017
Assi Fulgence Assi, Secrétaire Général de la CESA

En savoir plus...

Echos des internationaux béninois : Mounié ne marque plus, Cédric Hountondji buteur

Cedric-Hountondji

Les internationaux béninois font bonne impression dans leurs clubs respectifs. Le week-end écoulé, plusieurs ont encore été titulaires. En absence de Steeve Mounié qui ne marque plus depuis deux week-ends, c’est le défenseur béninois Cédric Hountondji qui ouvre son compteur de but en club.

Mounié et Sessegnon titulaires, Montpellier décroche trois points
 
La Ligue 1 Française était à sa 33e journée le week-end écoulé. Occasion pour Montpellier d’accueillir l’équipe de Lorient. Titulaires, Steeve Mounié et Stéphane Sessegnon ont contribué dans ce succès. D’ailleurs, à défaut de marquer, Mounié s’est transformé en passeur sur le 2e but montpelliérain de Mbenza (28’). Un succès qui permet à Montpellier de s’éloigner de la zone rouge. L’équipe occupe provisoirement   la 12e place avec 39 points (-8).

Adéoti présent, Caen obtient le nul

Pour le compte du 33e acte en France, l’équipe de Caen a ramené le point du nul de son déplacement à Metz (2-2). Une rencontre qui a tout de même connu la participation du Béninois Jordan Adéoti qui a encore tenu son rang de titulaire malgré son erreur de la journée précédente. Il a même écopé d’un carton jaune (56e). A la suite de ce nul très insuffisant, Caen est  16e au classement avec 33 points (-23).

Ligue 2 Domino’s :  Allagbé, Adénon présents,Hountondji buteur
 
La Ligue 2 Domino’s était à son 33e acte le week-end écoulé. Et nul de Gazelec d’Ajaccio de Cédric Hountondji sur sa pelouse face à Clermont (4-4). Dans ce match prolifique en but, le néo-écureuil Cédric Hountondji a une fois encore joué l’intégralité de la rencontre et a été aussi buteur. Battue par Auxerre (1-0, 32e journée), l’équipe d’Amiens de Khaled Adénon a renoué avec le succès. Face au Havre du portier béninois Fabien Farnolle (absent), les Amiénois ont été vainqueurs du duel (2-0). Le défenseur béninois a disputé l’intégralité du match. Par contre, singlant revers pour Niort sur ses propres installations. En effet, la formation niortaise a été humiliée par Brest (0-3). Pourtant, le Béninois Saturnin Allagbé était dans les buts de même que son compatriote David Kiki dans son couloir gauche. Ils étaient impuissants face aux Brestois. Enfin, Lens et son béninois Djiman ont été surpris à domicile par Auxerre (0-1). Une défaite suivie depuis le banc de touche par le colosse Djiman Koukou. Au classement général, Lens est 3e au classement avec 55 points (+12). Les autres clubs dans lesquels évoluent les internationaux béninois sont les uns derrières les autres. Amiens, Niort, Gazelec d’Ajaccio et Le Havre sont respectivement 6e, 8e, 9e et 10e avec chacun 51 points (+11), 47 points (-5), 45 points (+3) et 44 points (+2).

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

26e tour international du Togo : Cissé Issiaka vainqueur, succède à Mathias Sorgho

Cisse-Issiaka

Démarrée mardi 11 avril 2017, la 26è édition du tour cycliste international du Togo a connu son épilogue, dimanche 16 avril 2017 au terme du circuit de 80 à Lomé. Au finish, c’est l’Ivoirien Cissé Issiaka, vainqueur de la première étape qui a décroché le maillot jaune de la compétition succédant au Burkinabè Mathias Sorgho.

Le 26e tour du Togo est désormais conjugué au passé avec le sacre de l’Ivoirien Cissé Issiaka qui n’a plus lâché le maillot jaune remporté lors de la première étape entre Lomé et Danyi (151 km). L’Ivoirien succède du coup au Burkinabè Mathias Sorgho. La dernière étape qui est un circuit de 80Km a été conquise par le Belge Stein Van Couler. Quant aux coureurs béninois, ils sont restés à leur place habituelle du dernier rôle. Deux Béninois figurent dans le classement général. Il s’agit d’Emmanuel Sagbo (37 e) et Augustin Acakpo (57 e). Les regards sont désormais tournés vers Cotonou pour le tour du Bénin et les représentants béninois ont l’obligation de relever le défi. Celui de faire mieux qu’au tour du Togo.

Classement général

Pays-Bas ; Rd Congo ; Côte-d'Ivoire ;Belgique ; Mali ; Burkina-Faso ; Togo (A) ; Ghana ;France ; Nigeria ; Togo (B) ; Niger ; Bénin

A.F.S.

En savoir plus...

2e championnat d’Afrique de scrabble : Le Bénin décroche le bronze en classique

equipe-nationale-de-scrabble-benin

(Gevron Tchiakpè termine meilleur espoir)
La capitale ivoirienne (Abidjan) a accueilli du 11 au 15 avril 2017, la 2e édition du championnat d’Afrique de scrabble. Au terme de la compétition, le Bénin est rentré bredouille en individuel mais avec une médaille de bronze en Coupe des Nations en classique. Le jeune scrabbleur GevronTchiakpè a été désigné comme meilleur espoir  (moins de 25 ans) de la compétition alors que et Djibril Moussa Fils a terminé, quant à lui, premier de sa catégorie (Série 4 Elite).

Du côté des Béninois, les fruits n’ont pas réellement tenu la promesse des fleurs. L’objectif est loin d’être atteint et le président de la Fédération béninoise de scrabble (Fébésc) Roland Kouton n’a pu être satisfait de la performance de ses poulains. En effet, sur les 10 scrabbleurs béninois présents dans la capitale ivoirienne, seulement une médaille a été ramenée au pays. Le big four de l'équipe nationale de scrabble du Bénin composé de Julien Affaton (triple vice-champion du monde et champion du monde en 2014), de François Xavier Adjovi (double médaillé de bronze au championnat du monde), d’Emile Diaz Agbanglassi et de Hervé Ayodélé Boni (champion du Bénin), sur qui les espoirs reposaient ont tout simplement déçu au vu des différents résultats individuels, loin des podiums escomptés. Si ce n’est que le bronze décroché au niveau de la Coupe des Nations en classique. Cependant, au-delà de ce cuisant échec, le président Roland Kouton a été soulagé par les prestations de deux jeunes. «Seuls lots de consolation pour le Bénin, le jeune GevronTchiakpè termine meilleur espoir (moins de 25 ans) et Djibril Fils Moussa termine premier de sa catégorie (Série 4 Elite, Ndlr)», a-t-il fait remarquer. Notons que la Côte-d’Ivoire, la Rd Congo, le Sénégal et le Cameroun ont occupé les quatre premières places de l’épreuve reine (classique). «Le Bénin sait dorénavant la qualité du travail qu’il lui reste à faire pour retrouver son passé glorieux», a rassuré le président de la Fébésc Roland Kouton.
 
Palmarès de la 2e édition du championnat d’Afrique de scrabble

Epreuve Elite

Mathieu Zingbé Gueu (Côte-d’Ivoire)
Eugène Lama (Rd Congo)
Alassane Sow (Sénégal)

Epreuve Blitz

Patrick Ulrich Seunang (Cameroun)
Mathieu Zingbé Gueu (Côte-d’Ivoire)
Roland François Balog (Cameroun)

Epreuve Paires

Anselem Sohi- Mathieu Zingbé Gueu(Côte-d’Ivoire)
Abdourahmane Moussa-Abdoul-Razack Mahamane Garba (Niger)
Alassane Sow-Babacar Mbengué (Sénégal)

Epreuve Classique

Patrick Ulrich Seunang (Cameroun)
Ange Bialé (Côte-d’Ivoire)
Papa Mbacké Thioune (Sénégal)

Epreuve Défi Africain

Abib Alabi (Côte-d’Ivoire)
Eugène Lama (Rd Congo)
Franck Balou Bi Seri (Côte-d’Ivoire)

Epreuve Coupe des Nations

Duplicate : Côte-d’Ivoire, Cameroun, Sénégal
Classique : Côte-d’Ivoire, Sénégal, Bénin

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Formation pour la paix et la sécurité à Abidjan : Rejo/Qds informe les journalistes sur la question

medias

Le réseau des journalistes spécialistes des questions de défense et de sécurité au Bénin (Rejo/Qds) a organisé une conférence de presse le 13 avril 2017 à la maison des médias Thomas Megnanssan de Cotonou. C’était une occasion pour les membres de réseau de faire le point du séminaire du centre africain de formation pour la paix et la sécurité qui a eu lieu à Abidjan en côte d’ivoire.

Du 27 au 29 mars 2017, le Bénin a été représenté dans la capitale ivoirienne pour prendre part  à un séminaire initié par le centre africain de formation pour la paix et la sécurité de l’institut d’étude de sécurité et le Rejo/ Qds du Benin. C’était autour du thème  «information et communication sur les questions de sécurité et de défense : quelles collaboration entre force de défense et de sécurité (Fds) et acteurs des médias ». Cette formation a eu  pour objectif d’élucider la complexité des défis sécuritaires et des systèmes de sécurité en Afrique, d’explorer les aspects communicationnelles sur les sujets relatifs à la sécurité et à la défense. Elle a également eu pour visée  d’améliorer les attitudes descriptives et prospectives des acteurs des médias sur les questions de sécurité et de défense(…). Selon Etienne Houessou, président du Rejo/Qds  « Notre pays a été associé à ce séminaire pour présenter notre expérience de la coopération entre nous et la grande muette en terre ivoirienne. Dans la mesure où notre collaboration avec les forces de sécurité a été prise comme un label ». Pour le chef bureau presse et relation publique état-major général des armés Silifatou Bouari, la collaboration entre les forces armées et la presse est une nécessité en vue de fournir les bonnes informations aux populations. Fidel Ayikoué le président d’honneur du réseau affirme que quelque chose ce fera pour éviter qu’il y ait des amalgames dans les écrits des journalistes.

Thérèse Wohndéna GNITONA

En savoir plus...

2e championnat d’Afrique de Scrabble à Abidjan : Pas de podium pour le Bénin dans les épreuves de blitz

equipe-nationale-de-scrabble-benin

Abidjan, la capitale ivoirienne accueille depuis mardi 11 avril 2017, le 2e championnat d’Afrique de Scrabble. Le Bénin présent à ce rendez-vous avec 10 scrabbleurs n’a pu rien faire dans les épreuves de blitz qui ont pris leurs marques mercredi 12 avril 2017. «Pas de podium pour le Bénin. Notre champion Julien Affaton termine 7è sur 73 compétiteurs», a fait remarquer Roland Kouton, président de la Fédération béninoise de scrabble (Fébésc) présent en Côte-d’Ivoire. Aux dires du président, le Blitz est une variante très speed du scrabble Duplicate. «Le temps accordé par coup est d'une  minute», a-t-il fait savoir. Dans cette épreuve, c’est le Camerounais Patrick Ulrich Seunang qui est venu en tête avec un total de 8084 points. Il est suivi de l’Ivoirien Mathieu Gueu Zingbé (4056 points) et du Camerounais Roland François Balog avec 4026 points. Le premier béninois au classement est 7e avec 3959 points et porte les griffes de Julien Affaton. Rappelons que, selon Roland Kouton, l’objectif du Bénin était de ramener assez de médailles au pays, en jouant les premiers rôles afin d’accéder aux différents podiums. Pour l’heure, l’objectif est loin d’être atteint et les Béninois ont encore le temps de se rattraper dans les autres disciplines que sont : duplicate classique, la paire, élite puis défi africain et l’international.

Zoom sur le classement des Béninois

1-    Affaton Julien, 7è
2-    Adjovi Xavier, 21è
3-    Hounsou Roland, 23è
4-    Agbanglassi Emile,  27è
5-    Tchiakpe Gevron, 31è

A.F.S.

En savoir plus...

Meeting international de Maurice : Marthe Koala réalise 42m85 au lancé de javelot

Marthe-Koala

Après quelques mois de vacances dans son pays natal (au Burkina Faso), suivis de plusieurs mois de préparation entamée depuis octobre 2016, la Burkinabè Marthe Christiane Yasmine Koala, vainqueur de l’épreuve de l’heptathlon en 2014 à Marrakech (Maroc) avec 5 454 points, a renoué cette année avec les compétitions. Pour sa première sortie internationale en 2017, c’est le meeting international de Maurice qui a accueilli la jeune athlète, sacrée vice-championne d’Afrique aux 100m Haies aux 20emes Championnats d’Afrique d’athlétisme de Durban (du 22 au 26 juin 2016). Une compétition au cours de laquelle la Burkinabè a réalisé une performance de 42m85 au lancé du javelot. «J’ai débuté ma saison au meeting international de Maurice avec une meilleure performance de 42m85 au lancé du javelot », a posté l’athlète sur sa page facebook avant d’ajouter qu’elle a de très bonnes sensations pour sa première compétition. «Que la saison commence !», s’exclame-t-elle. Pour la spécialiste d’Hepthatlon (elle passe de 5852 points à 5952 au dernier championnat d’Afrique d’athlétisme, Ndlr), outre cette première sortie, d’autres meetings l’attendent notamment en Europe. Si elle se dit satisfaite de sa saison écoulée en battant son propre record, elle a confié que son objectif reste les mondiaux d’athlétisme. Actuellement au Centre de formation d’athlétisme de l’’Ile Maurice, la jeune burkinabè reste tout de même optimiste et croit en ses capacités pour représenter valablement dans l’avenir son pays aux Jeux olympique de 2020, rêve de tout athlète.   

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Tour cycliste de Togo 2017 : Merx Peter vainqueur de la deuxième étape

Merx-Peter

La 26è édition du tour cycliste international du Togo dont le top a été donné, mardi 11 avril 2017, à Lomé, était à sa deuxième étape, hier mercredi12 avril 2017. Au terme de cette deuxième journée, c’est le Hollandais Merx Peter qui est sorti vainqueur avec un chrono de  2h33mn27s.  

Après la première étape remportée par l’Ivoirien Cissé Issiaka, c’est Merx Peter qui lui succède au terme de l’acte 2 de l’édition 2017 du tour du Togo. Avec un chrono de 2h33min27sec, le coureur hollandais, Merx Peter a devancé le Belge Stein Van Couter et l’Ivoirien Sanogo Abou, respectivement deuxième et troisième. Pour Merx Peter, ce sacre n’a pas été facile.«Le climat est très chaud et c’est plus différent qu’en Pays-Bas. Ce n’est pas comme des montagnes qu’en Pays Bas. Le parcours est bon. C’est un bon pays le Togo»,a-t-il fait remarquer. A l’en croire, son ambition est de gagner des étapes. «Je ne suis pas un grimpeur. Je suis un sprinteur. Aujourd’hui dans la montagne, j’étais dans le premier groupe et à la fin j’ai été le meilleur sprinteur»,a-t-il fait savoir au micro du site d’information sportive africatopsports avant d’ajouter «C’est ma première fois en Afrique. C’est ma première fois au Togo mais mon père habite au Togo depuis deux ans et il me dit que, il fait chaud ici, pour moi ce n’est pas un problème».Notons que le maillot jaune n’a pas changé d’épaule. Il reste porté par l’Ivoirien Issiaka Cissé, vainqueur de la première étape.La troisième étape sera disputée ce jeudi 13 avril 2017 entre Kanté et Kara, 68 km. Rappelons que les coureurs béninois sont toujours l’ombre d’eux-mêmes du côté du Togo.


A.F.S.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !