TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Cash-and-arts-4-matin-libre

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Sport

Challenge Trophy 2016/handball : La sélection masculine du Bénin qualifiée pour les demi-finales

handball

Les handballeurs béninois de moins de 21 ans, en quête d’un nouveau sacre au Challenge Trophy de la zone 3, ont réussi avec brio leur test contre le Ghana, signant ainsi un deuxième succès en deux matchs, ce mercredi 24 août 2016 à Lomé.

Les protégés du coach Aimé Sèbio, premiers de la poule B, sont qualifiés pour les demi-finales de la compétition. Le Bénin est bien parti pour laisser bonne impression dans le tournoi de la zone 3 de Challenge Trophy de handball, édition 2016. A ce titre, trois jours après leur bon début dans la compétition face au Niger (32-19), les Ecureuils juniors handballeurs, ont réalisé une démonstration de force en disposant sur la marque de 34-27, leur concurrent direct à la première place de la poule A, le Ghana. En effet, après une première mi-temps maîtrisée par les poulains du coach Aimé Sèbio (14-11), la suite a tourné au festival offensif avec le capitaine béninois, l’ailier, Sidney Agué au mieux de sa forme. La formation béninoise a également pu compter sur une défense très solide et sur les multiples parades du gardien de but, JoelAhouiyan. Avec ce deuxième succès, les jeunes handballeurs béninois terminent à la tête de la poule A et connaîtront ce jeudi leurs adversaires pour les demi-finales. Quant aux dames, elles effectuent, après une pause de 24 heures, leur retour en compétition, ce jeudi 25 août, contre le Ghana. Une troisième victoire est indispensable pour le technicien béninois, Antoine Alladé et ses filles. Ceci, histoire de jouer le titre contre le Burkina-Faso, à l’occasion de leur dernière sortie.

A.F.S

En savoir plus...

Edition 2016 du Challenge trophy à Lomé : Belle entame des Béninois

HandBall

L’édition 2016 du tournoi Challenge trophy de handball de la zone III a démarré ce lundi  22 août au stade Omnisport de Lomé. Le Bénin représenté en homme et en dame dans ce tournoi a réussi sa sortie

Les Ecureuils handballeurs du Bénin participent à la phase régionale du challenge trophy qui se tient du 21 au 28 août 2016, au stade municipale de Lomé. Dès l’entame, les représentants béninois ont battu leurs homologues du Niger chez les dames et chez les hommes. Très engagés, les béninois ont fait un jeu parfait devant le public sportif présent avec des attaques placées, des tirs, avec une défense qui a empêché, les passes directes dans le dos des défenseurs. Les poulaines du coach Antoine Alladé,ont tout simplement dynamité leur challenger (36-08). Ce beau commencement continu avec un score de (36-16) ce 23 août 2016, contre le Togo qui a été battu par le Ghana (26-15) lors de sa première sortie. Du côté des hommes, ils ont réalisé tout le bien qu’on attendait d’eux. Les protégés du technicien béninois,Aimé Sèbio, ont fait parler leur force de frappe face à leurs adversaires du Nigéria.  Bien entrés dans la compétition, ils ont réalisé une victoire de (32-19). Un succès permettant aux Béninois d’annoncer les couleurs, et de remédier l’exploit d’un passé récent (2010) où le Benin a validé son ticket pour la phase continentale et mondiale. Leur prochaine sortie est prévue pour le mercredi 23 août prochain. 6 nations sont présentes à cette édition du Challenge trophy 2016. Au niveau des dames, à cause de l’absence de la  sélection ivoirienne, on assistera à un championnat linéaire, et chez les hommes, il s’agit du Bénin, du Niger et du Ghana qui évoluent dans la poule A et Togo, pays hôte, suivi du Burkina-Faso et de la Côte d’Ivoire, logés dansla poule B.

Abdul Fatai SANNI

En savoir plus...

Echo des Internationaux béninois : Une forme pas tout à fait reluisante

Mickael-Pote-Adana-Demirspor

Voici le deuxième numéro de la rubrique « Weekend des écureuils » avec l’entrée en lice de certains internationaux béninois. Paterne Counou, ouvre son compteur de but en Ligue 1. Mais son club perd dans la foulée. Steve Mounié lui, se dit déjà avec Montpellier. Weekend des écureuils, voici le résumé.

90 minutes pour Paterne Counou, son club s’en sort avec, 43 points.

En Première League (31è journée) au Nigériale club de Paterne Counou ‘’Akwa United’’remporte une victoire de 1-0 sur Lobi Stars8. Le club termine 8è au classement.

Le CR Belouizdad accorde 20 minutes à Mohamed Aoudou pour la 1ère journée

En Algérie, pour la Première Division (1ère journée) -CR Belouizdad joue un Nul (1- 1) contre Mc Oran 20. Le CR Belouizdad termine 7e au classement avec un point.

90 minutes de jeu pour Mickaël Poté à l’Adana Demirspor

Turquie, Deuxième division Adana Demirspor fait également un nul(0-0) contre Samsunspor.Il prend la 10è place dans le classement avec 1 point.

Déjà trois buts au compteur pour Jonathan Tinhan. 90 mn pour Khaled

En France, pour la Ligue 2 (4è journée) Amiens Sporting Club obtient une   victoire de 0-1sur le RC Lens. 90 minutes de jeu pour Khaled et 77 minutes pour le franco-béninois Tinhan. Amiens fini sa journée 5e au classement avec 7 points.

90 minutes pour Saturnin Allagbé. 45 minutes pour David Djigla et 45 pour David Kiki.

Le Chamois Niortais perd 1-4 face à Tours. Le club abritant les trois béninois fini19e au classement avec 2 points.

Cédric Hountondji, aussi pour les 90mn au Gazelec Ajaccio

Gazelec Ajaccio remporte une victoire de 1-0 contre Laval. 90 minutes pour le franco-béninois Cédric Hountondji. Au terme de la journée Le club est 4e au classement avec 8 points.

Encore 90 minutes pour Fabien Farnolle au Havre AC

Lors de sa confrontation à Troyes, Havre AC remporte 3-1. 90 minutes pour Fabien Farnolle. Le club est 7e au classement avec 7 points.

Pas de réalisation pour Koukou Djiman au Racing club de Lens

Le Racing Club de Lens consomme une défaite de 0-1 contre Amiens SC. 77 minutes pour Koukou Djiman. Le club termine 11è au classement avec 5 points.

La réalisation de Steve Mounié ne sauve pas la face à son club

En Ligue 1 française (2ème journée) Montpellier perd 1-3 face à St Etienne. 73 minutes pour Steve Mounié auteur de l’unique but montpelliérain. 13e au classement avec 3 points.

Quand Emmanuel Imorou se blesse, Jordan Adéoti est sur le banc

Le Stade Malherbe Caen remporte une victoire de 2-0 face à Lyon. 53 minutes pour Emmanuel Imorou sorti (encore) sur blessure. Jordan Adéoti sur le banc, n’obtient toujours pas de minute en Ligue 1 cette saison. 12e au classement avec 3 Points.

Rudy Gestede : Toujours deux buts au compteur

Aston Villa dans le Championship d’Angleterre pour la quatrième journée (4è journée), fait un match nul (0-0) face à Derby Country. 28 minutes de jeu pour Rudy Gestede, pas de réalisation de sa part.  Aston Villa fini la journée 12e au classement avec 5 points.

Juste 23 minutes pour Sessi d’Almeida

Le Barnsley FC essuie une défaite de 2-1 face à Huddersfiel Town.23 minutes pour Sessi d’Almeida. Le club se met au 9e rang dans le classement avec 6 points.

B.A (Coll)

En savoir plus...

Qualification Can U 17 : Les écureuils éliminés

ecureuils-cadets

(Ils s’inclinent devant la Côte d’ivoire 3-1)
Tant attendu, les Ecureuils Cadets ont finalement livréle match contre leurs homologues de la Côte d’Ivoire pour le compte de la manche retour des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations (Can) U17 Madagascar 2017. Ce samedi 20 août 2016, au stade Robert Champoux à Abidjan, ils ont essuyé un revers. 3-1 !

Les Ecureuils s’inclinent donc et sont d’emblée éliminés. Pourtant, à l’aller à Cotonou, il y a deux semaines, les jeunes béninois avaient concédé un nul 1-1. Comme changement notable, lors du match retour, le milieu Joël Vidékon buteur à l’aller, est sur le banc pendant que Modeste Chablis fait son entrée dans l’équipe de départ. Koffi Akouété a ouvert le score à la 34e minute et Bala Sangare s’est offert un doublé 41e et 43e minutes pour les ivoiriens qui mènent à la pause. Au retour des vestiaires, les béninois gardent le monopole mais cela est resté infructueux. Ce n’est qu’à la75e minute du jeu que Dieudonné Noumonvi, l’attaquant passé par Alodo Sports, réduit le score.

Abdul Fatai SANNI

En savoir plus...

JO 2016 : L’hégémonie de Noélie Yarigo

noelie-yarigo

L’athlète béninoise qualifiée en demi-finale du 800m féminin et primée malgré les mesquineries, ce vendredi 19 août 2016  à Rio de Janeiro,inscrit définitivement son nom dans l’histoire du sport béninois. Sur les six ambassadeurs nationaux, elle mérite bien une salve.

Elle rentre définitivement non seulement dans l’histoire de l’athlétisme béninois, mais aussi du sport de sa nation. Noélie Yarigo a terminé demi-finaliste du 800m des Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 1.59.78. Une performance jamais réalisée par un athlète béninois de quelques disciplines sportives depuis 1978 (l’année de la première participation du Bénin aux Jeux olympiques). Après une légendaire course lors des séries, avec à la clé, un nouveau record du Bénin en 800m (1.59.21) et une historique qualification en demi-finale de cette compétition planétaire, le guépard béninois entame sa demi-finale avec une lucidité exemplaire. Ne pouvant pas maintenir le même rythme que les reines de cette discipline au monde, l’amazone béninoise craque à 30 mètres de la ligne d’arrivée terminant 5è en 1.59.78, synonyme d’élimination. Au regard de ses conditions de préparation peu reluisants, personne ne s’attendait à cet acte de bravoure réalisé par la native de Matéri. Au départ, dédaignée par sa fédération, l’athlète de Running 41 fit une crise de paludisme à quatre semaines des Jeux olympiques. Sans compter du seul soutien de son admirable entraîneur Claude Guillaume, le Bénin n’aurait, pour l’instant, jamais franchi l’étape des demi-finales des Jeux olympiques.

Et pourtant son parcours fut caillouteux…

Être au haut niveau n’est jamais facile pour un athlète. Mais le cas de Noélie Yarigo semble saumâtre. Orpheline d’un bon encadreur, Noélie Yarigo était malencontreusement bien partie pour occire son talent inné dans une République économe en sportifs de haut rang. De près, en tourisme au Bénin lors des Championnats d’Afrique d’athlétisme de Porto-Novo, le Français Claude Guillaume la décela et promet d’en faire une championne. « Au Championnat d’Afrique d’athlétisme de Porto-Novo, je n’avais personne. Je travaillais seule et mon chrono était de 2.06. C’est quand j’ai rencontré Claude que les problèmes ont commencé. D’autres disent que je ne devrais pas intégrer son centre. Or, mon service m’avait donné le champ libre. C’est de là que j’ai accepté d’intégrer le Centre de Claude. Mais, quand Claude a commencé le travail avec moi, j’ai beaucoup progressé. Je suis passée de 2.06 à 2.00.51. Ce n’est pas facile en athlétisme », a-t-elle déclaré le mercredi 13 avril 2016 à l’occasion d’une sortie médiatique conjointe avec son entraîneur. Un véritable désastre pour une athlète qui voyait ses rêves à l’eau à cause de l’antipathie voire de la répugnance des dirigeants béninois. Le dimanche 23 août 2015, à Pékin aux mondiaux d’athlétisme, l’amazone béninoise n’en pouvait plus! Son courroux explosa après une course complètement manquée.Tristesse, désolation, déception, voire désillusion se lisaient sur le visage de la meilleure athlète béninoise de tous les temps. Yarigo connaissait à cet instant-là, l’une des expériences les plus douloureuses de sa carrière. Fondant en larmes aux micros de nos confrères de la Radio France internationale, elle exprimait ses déboires : « C’est vraiment dommage parce que j’étais venue pour représenter dignement le Bénin (…) Ce qui me fait plus mal, c’est que j’ai habité dans un camping-car en Europe le temps de ma préparation. Je me suis entraînée dans des conditions vraiment difficiles ». Une déclaration qui sera sans doute périlleuse pour l’athlète du Cec qui s’estvu injustement écarter par sa Fédération lors des Jeux africains de Brazaville. Après ceux-ci, il fallait continuer le combat contre l’athlète. Le moyen choisi par ses détracteurs, fut la cassation de ses minima réalisés le samedi 13 juin 2015 au meeting de Diamond League New York 2015 Adidas grand Prix Schedule women’s aux USA. « Noélie a eu 2’00’’51 au 800m des Diamond League de New York. Ce qui l’a valu automatiquement les minima. La compétition étant inscrite dans la liste des meetings qui peuvent fournir les minima aux athlètes. Nul doute, c’est déjà inscrit à Iaaf. Mais pour se rendre aux J.o, on a forcément besoin des avales du Cnosb. Car, c’est l’instance reconnue par le Cio. C’est pour ça, nous voulons discuter avec le Cnosb pour se fixer», a finalement expliqué Claude Guillaume le mercredi 13 avril 2016 au cours de leur sortie médiatique pour rétablir la vérité à propos du doute des uns par rapport aux minima de Noélie Yarigo. Heureusement, après cette sortie, le très altruiste Julien Minavoa, président du Comité national olympique et sportif béninois, saisit le dossier pour un dénouement rapide de la mésentente des deux parties. Aujourd’hui, sur les six athlètes présentés aux Jeux olympiques de Rio, Seule Noélie Yarigo rentrera la tête bien haute pour avoir bien vendu la patrie béninoise.

Des leçons à tirer…

Nombreux sont encore ces athlètes béninois appelés à monnayer leur talent mais qui se trouvent sans doute, bloqués par un système infernal mis sur pied par des responsables de fédérations. Alors que le Bénin semble un désert de formateurs, les responsables de cette discipline mère doivent tirer leçon du cas de Noélie Yarigo en laissant les différents athlètes, choisir leurs formateurs. Ceci, dans l’intérêt général de la nation. Claude Guillaume, vomi au Bénin et qui parvient à réaliser un exploit avec Noélie Yarigo, doit être reconsidéré pour une facilitation de son travail.

Vers la fin de la prépotence de Noélie Yarigo ?    

Il est difficile pour une athlète trentenaire de se maintenir au haut niveau. Noélie Yarigo, née le 26 août 1985 (31 ans révolu) tend vers la fin de son histoire remplie d’émotions et de chagrins. Sera-t-elle encore aux J.o Tokyo 2020 ? Difficile de l’affirmer si l’on lorgne l’évolution de son âge. En tout cas, son rêve était les Jeux olympiques de Rio et elle l’a réalisé avec la meilleure des manières. Celle de rentrer définitivement dans l’histoire de son pays devenant pour le moment, la seule athlète béninoise tombée en demi-finale des Jeux olympiques (mieux que la franco-béninoise Fabienne Faraez, recordwoman du Bénin sur 60 m, 100 m, 200 m, 400 m et relais 4 x 100 m, Ndlr). Il sera juste de penser aux remplaçants pour un futur meilleur de l’athlétisme béninois. Noélie Yarigo (61ème au classement mondial du 800m dame et 1111è au classement général des dames avec 1135 points selon All-Athletics.com, Ndlr) est finalement primée au bout de ses peines.

C.C (Coll)

En savoir plus...

J.O Bresil 2016 : Caster Semenya meilleur temps des demi-finales du 800m

Caster-Semenya

La Sud-Africaine Caster Semenya se présente comme la favorite à l'or sur 800m, après avoir réalisé le meilleur temps des demi-finales, jeudi à Rio.

Médaillée d'argent à Londres, Caster Semenya ne vise rien d'autre que l'or à Rio, comme le confirme sa prestation en demi-finale du 800m, jeudi. La Sud-Africaine a réussi le meilleur chrono (1'58''15), devant Linsey Sharp (1'58''65) et Kate Grace (1'58''79). La Polonaise Joanna Jozwik et la Kényane Margaret Wambui, qui ont chacune remporté leur série, ont également fait forte impression.

Usain Bolt survole la finale du 200m, Christophe Lemaitre en bronze !

Christophe Lemaitre a décroché la première médaille olympique individuelle de sa carrière, jeudi à Rio, en prenant la 3e place de la finale du 200m, évidemment remportée par Usain Bolt (19''78).

Sur sa distance de prédilection, Usain Bolt a écoeuré ses rivaux jeudi, encore plus qu'il y a trois jours sur 100m. Le Jamaïquain a pourtant esquissé un geste de dépit à l'issue du demi-tour de piste, visiblement déçu par son chrono (19''78). Ce sacre, le huitième de sa carrière aux Jeux, lui permet tout de même de rester en course pour un incroyable «triple-triplé» (100, 200m, 4x100m à Pékin, Londres et Rio).

Intouchable, la «Foudre» a devancé Andre De Grasse (20''02)... et Christophe Lemaitre. Agenouillé sur la piste du stade olympique, le Français, auteur d'une superbe remontée dans la dernière ligne droite, a attendu de longues secondes, les yeux rivés vers l'écran géant, avant d'exulter : il devance le Britannique Adam Gemili au millième près (20''12), et devient le premier sprinteur français médaillé olympique d'une épreuve individuelle depuis Abdoulaye Seye en 1960.

La «résurrection» de Lemaitre

Déjà performant en demie (2e chrono en 20''01), Lemaitre a réalisé une finale parfaite, malgré un plateau très relevé : outre Adam Gemili, battu au millième, le Français a devancé Churandy Martina d'un petit centième de seconde.

«C'est la plus belle victoire de ma carrière, a déclaré le Français après avoir repris ses esprits. Ces deux dernières années étaient très dures niveau résultats, blessures, performances. C'est un nouveau moi qui renaît. C'est une résurrection. Tout le travail que j'ai fait a payé au bon moment.» Lemaitre offre à l'athlétisme français sa sixième médaille aux Jeux de Rio, son meilleur total depuis les JO 1948.

lequipe.fr

En savoir plus...

Eliminatoires Can cadets 2017/Côte d’ivoire Vs Bénin : Les Béninois déjà à Abidjan

ecureuils-cadets

Les Ecureuils cadets du Bénin ont quitté Cotonou dans la matinée du jeudi 18 août  2016, pour Abidjan, où ils affrontent leurs homologues de la Côte d’Ivoire. Ceci, dans le cadre du match retour des U17. Le ministre des Sports Oswald Homeky a conduit lui-même la délégation. Mais, déjà la veille, il a tenu à rassurer les joueurs.

«Nous n’avons pas peur et nous savons que vous êtes capables de beaucoup de choses», a souligné le ministre.  En prenant la parole, le capitaine des Écureuils, Youssouf Assogba, a remercié tous les membres de la Fédération béninoise de football (Fbf) et a promis au nom de ses coéquipiers de qualifier le Bénin à la Can Madagascar 2017. Pour sa part, l’entraîneur a rassuré toute la famille du football.  «Nous avons travaillé dur et maintenant que nous connaissons l’adversaire, nous allons prendre les dispositions pour le surprendre», a, en effet, martelé Edmé Codjo. Rappelons qu’une première partie de la délégation est à Abidjan depuis hier. Elle sera suivie de la dernière vague qui quitte Cotonou ce jour et est composée des supporters et de certains journalistes. Le match aura lieu le samedi 20 août à 15h30 au stade Robert champroux à Abidjan.

A.F.S

En savoir plus...

Angleterre Championship : Rudy et Aston Villa accrochés

rudy-gestede

Pour la troisième journée de la Championship, Aston Villa a été tenu en échec à domicile par Huddersfield Town sur un score de 1-1.

La troisième journée de la Championship n’a pas été aussi prolifique comme l’auraient souhaité les 34924 spectateurs présents au Villa Park pour suivre un récital du weekend dernier face au Rotherham United (3-0). C’était pourtant bien parti dès la 26e minute par l’intermédiaire de Ross qui ouvrait le score pour les Vilains. Un score qui n’aura pas changé avant la pause. Du retour des vestiaires les locaux intensifiaient les offensives, avec une attaque portée pas le redoutable buteur béninois Rudy Gestede, double buteur lors de la deuxième journée. Mais c’est sans compter avec la défense des visiteurs solidement regroupés derrière procédant aux contres. Un coup qui leur a réussi puisqu’ils obtiennent l’égalisation en toute fin de partie (86′). C’est donc sur un score de 1-1 que s’est achevée cette rencontre avec beaucoup de pression digne d’un grand match du championnat anglais. On note également du positif du côté du colosse attaquant béninois qui a effectué un gros travail dans l’attaque des Vilains. Même s’il n’a pas marqué ce soir, il aura eu le mérite de disputer une fois de plus, toute la rencontre.Ceci, témoigne de sa bonne forme depuis le début de cette nouvelle saison. Aston Villa est 11e au classement avec 4 points après 3 journées.

Boris AKAN (Coll)

En savoir plus...

Participation du Bénin aux Jo 2016 : Noëlie Yarigo garde la flamme de l’espoir

noelie-yarigo

(Elle est qualifiée pour les demi-finales)
NoëlieYarigo a validé son ticket pour les demi-finales des Jeux olympiques (Jo) de Rio ce mercredi 17 août 2016. Le guépard du 800m de Matéri a terminé 4ème de la série numéro 4, synonyme d’une cinquième place au classement général avec un chrono d’ 1.59.12. Elle vient ainsi de battre son propre record qui était de 2'00''51.

Le Bénin est honoré. NoëlieYarigo a réussi à passer le cap du premier tour des Jo. Grand vainqueur du 800 mètres lors des championnats de France en salle 2016, elle devient ainsi le deuxième athlète béninois à se hisser à cette étape de la compétition après l’exploit réalisé par l’ancien sprinteur du 100 m, Allassane Issa aux Jo 1988 à Séoul. Après ce succès, elle tentera de relever un nouveau défi. En effet, ), à l’occasion des demi-finales, où elle s’alignera dans le couloir 8 à côté de la Sud-Africaine, Caster Semenya (1:59,31), 6ème des qualifications, NoëlieYarigo, doit rééditer l’exploit. Ce sera une première pour le Bénin si elle parvient à se qualifier pour la finale de cette catégorie assez relevée avec la présence des meilleures.

Marzouk BANKOLE (Stag)

En savoir plus...

Tournoi international «Adji» : Les nouvelles dates dévoilées

adji

Les 16, 17, et 18 septembre 2016, sont les nouvelles dates retenues par le comité d’organisation du tournoi international «Adji» qu’organise l’association Compétition du jeu Adji professionnel (Cojap). 3 pays dont 10 joueurs sont déjà retenus

Initialement prévu pour les 5, 6 et 7 août 2016, le tournoi international «Adji» a été reporté par le comité que préside le député à l’Assemblée nationale, Dah Parfait DelidjiHouangni. Aussi, c’est désormais le Centre de promotion de l’artisanat (Cpa) qui va abriter cette compétition en lieu et place du Hall des arts loisirs et sportsde Cotonou. Trois pays participeront à ce tournoi. Il s’agit du Nigeria, du Togo, et du Bénin. Selon les informations, les 10 joueurs sont déjà retenus et vont entamer les préparations dans les jours à venir. Il faut dire qu’avec la désignation des nouvelles dates et du nouveau lieu, le comité d’organisation vient de rassurer de la tenue effective de ce rendez-vous international qui va permettre au Bénin de faire parler une fois encore de lui. Le président du comité d’organisation, l’honorable Parfait DahHouangnia, pour ce fait,invité tous ceux qui hésitent encore à leur venir en appui pour que l’évènement soit une réussite. «Nous demandons à tous nos partenaires et sponsors d’être confiants. La compétition comme prévu, se tiendra dans les meilleures conditions. Mais il faut bien qu’ils nous soutiennent à la hauteur de ce que nous espérons», a confié le président du comité d’organisation

Yasinmine BABALOLA (stag)

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !