TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Couverture linkedln

A+ A A-

Sport

45eme championnat du monde de scrabble : Le Bénin bat en ouverture le champion du monde en titre

scrabble

Vendredi 22 juillet 2016 s’est ouvert à Agadir au Maroc, le 45e championnat du monde de scrabble francophone où sont présentes, 17 Fédérations que sont la Belgique, le Bénin, la Suisse, la Côte d'Ivoire, l’Algérie, la France, le Gabon, le Maroc, le Mali, le Niger, la Nouvelle Zélande, le Québec, la Roumanie, le Sénégal, le Tchad, le Togo et le Congo. A l’ouverture du championnat, Olindé Fandohan du Bénin a battu le champion du monde en titre.

Qui succédera au Néozélandais Nigel Richards ? Lui-même? Schélick Ilagou Rekawe, deux fois finaliste malheureux ? Ou Julien Affaton, quatre finales pour une victoire ? Bien malin qui pourrait s’imaginer le futur vainqueur du championnat. Mais le Bénin a déjà annoncé les couleurs. En effet,  à l’ouverture de la compétition, alors que tous les pronostics étaient en sa faveur, le Néozélandais Richards Nigel, champion du monde en titre, est passé à côté de son match sous les yeux vigilants du Béninois Olindé Martus Fandohan. L'Ecureuil a créé la sensation en faisant douter son challenger et au finish le battre dans les dernières minutes. Dans ce match classique de la compétition, Olindé Martus Fandohan, joueur de série B et de côte 1972, inconnu du grand public et qui n'est même pas dans le classement international a simplement inscrit son nom dans les annales de cette discipline sportive en montrant son savoir-faire puis en dominant Richards Nigel  (462 á 451). Mais la suite a été catastrophique pour le scrabbleur béninois car cumulant trois séries de défaite avant de s’imposer face au Marocain Moa Mohamed (479-340). Par ailleurs, notons cinq succès sur sept de Julien Affaton, Emile AGbanglassi et de François Xavier Adjovi. Soulignons toutefois le mauvais rendement de Tirburce Hounkonnou, Hervé Boni, d’Anita Bohoun, de Victor Gbénou et de Roland Renaud Kouton, président de la Fédération béninoise de scrabble. La compétition connaîtra son épilogue mercredi 27juillet 2016.

A.F.S.

En savoir plus...

Académie de Football-Pfa : Moudachirou Amadou s’impose déjà

amadou-moudachirou

Présenté en avril 2016 comme Directeur technique du  Prestige football académie (Pfa), l’ancien capitaine des Ecureuils du Bénin, Moudachirou Amadou n’a pas mis du temps pour séduire les responsables de la dite académie. En effet, après avoir participé à l’intégration d’un jeune de son écurie dans un centre français, il vient de  faire déplacer en Allemagne pour un stage de près d’une semaine, l’équipe cadette du Pfa de l’Afrique du Sud. Un séjour d’une semaine conclu par un match amical joué contre les jeunes de l’équipe amateur de Tsv Rohr, qui n’est rien d’autre que son ancien club. Une rencontre que les poulains de l’ancien capitaine des Ecureuils ont remportée par le score de 4-3. Ceci, avec l’appui technique du fils de Moudachirou, Amaro Amadou. Lequel a montré son talent en devenir. Si le football béninois a du mal à avoir un nom au plan local, on peut cependant être fier de voir les compatriotes béninois faire la fierté des autres nations. Une preuve que, ce ne sont donc pas des Béninois capables de gérer ce sport qui en manquent.

A.F.S.

En savoir plus...

Commissions permanentes de la Caf : Le Bénin encore honoré par l’instance

caf

La Confédération africaine de football (Caf) vient d’honorer à nouveau le football béninois. Pour cause, le Bénin compte trois nouveaux commissaires aux matches de la Caf dans ses rangs. Il s’agit de Malick Gomina, Marius Dadjo et Floriane Afoutou. Ces trois personnes vont désormais servir le football africain lors des matches de la Caf. Ils s’ajoutent ainsi aux frères Didavi, Bruno et Arthur qui ont déjà une certaine expérience dans ce domaine. D’autres vont également faire leur entrée dans le cercle fermé de la Caf. Il s’agit de Marius De Chacus, Raphiou Paraïso et Magloire Oké. Malgré la crise qui secoue le football béninois, la Caf continue de faire confiance aux Béninois. Soulignons par ailleurs que l’ancien arbitre international béninois de football Bonaventure Coffi Codjia qui s’est envolé, vendredi 15 juillet 2016, pour le Caire pour suivre une formation d’instructeur d’arbitres de la Caf, pourrait revenir au bercail avec le titre d’instructeur arbitre de la Caf. Un mérite pour notre « Bona national » qui aura montré tout son talent arbitral en Afrique et dans le monde avec plusieurs matches de la Can et de la Coupe du monde à son actif.

A.F.S.

En savoir plus...

En préparation intensive pour le Jo 2016 : Noëlie Yarigo bat son record personnel

noelie-yarigo

L’athlète béninoise et native de Matéri, Noëlie Yarigo continue de faire parler d’elle avant les Jeux olympiques de Rio 2016. Elle a, en effet, remporté la course au 400m, au meeting International de Lille de Métropole en battant son propre record avec un temps de 54’’04. Ceci, dans sa deuxième épreuve sportive. Elle a remporté ainsi le prix devant l’Américaine Jordan Lavender (54’’31) et la Sénégalaise Fatoumata Diop (55’’67). Satisfaite de sa course, elle affirme avoir ‘’essayé de jouer à la gagne’’. «C’est un bon test pour moi-même si aux Jeux Olympiques, je vais défendre les couleurs nationales au niveau des 800m », va-t-elle indiquer. Pour son coach Claude Guillaume, ce meeting est un bon test pour Yarigo après le championnat d’Afrique d’athlétisme de Durban. Cependant, l’objectif reste le même, les Jo de Rio 2016. Et pour atteindre son objectif, le guépard de Pendjari s’attèle en participant à une série de compétitions afin d’être au mieux de sa forme. Un plan de préparation qui, sûrement, portera un résultat positif au Brésil.

A.F.S.

En savoir plus...

Edition 2016 de la Coupe Davis : Objectif non atteint pour le Bénin

alexis-Klegou

Fin de l'aventure pour le Bénin dans le cadre de l’édition 2016 de la Coupe Davis qui a eu lieu à Antananarivo (Madagascar). Les Ecureuils tennismen n’ont pu atteindre leur objectif. Celui d’accéder au groupe 2, zone Afrique-Europe. Face aux Marocains, Loïc Didavi et Alexis Klégou ont tout simplement courbé l’échine.

Les Ecureuils tennismen n’ont pas pu rééditer l’exploit de 2012 à la Coupe Davis, groupe 3 Zone Afrique. Les ambassadeurs béninois à ce rendez-vous se sont inclinés en demi-finale devant la sélection marocaine (0-2), manquant l’opportunité d’intégrer le groupe II. Pourtant, les Béninois ont montré un meilleur visage en début de la compétition. Mais le brin de fraîcheur  physique et mentale a eu raison des poulains du capitaine Bruno Danhouan. Pour cause, lors de ces play-offs, Loïc Didavi et Alexis Klégou (photo), malgré leur volonté et détermination à atteindre leur objectif ont courbé l’échine respectivement face à Yassine Idmabarek(6-2/6-0) et Amine Ahouda (6-3/6-4).Un succès qui valide l’intégration du Maroc dans le groupe 2 (Afrique-Europe)au même titre que le Madagascar qui a, quant à lui, disposé de la Namibie (2-0).

Revenir plus aguerris…

Pour le n°1 béninois Alexis Klégou, c’est une défaite qui a affecté tout le groupe. «J'ai donné le maximum sans pouvoir sortir le niveau habituel», va-t-il affirmer au terme de la rencontre avant de se justifier : «Nous avons laissé énormément d'énergie dans le duel contre Madagascar. Ce qui nous a joué un mauvais tour». Cependant, il a promis revenir plus aguerri à l’occasion de la prochaine édition. «… nous serons de retour l’année prochaine et donnerons tout pour ne plus fléchir », va-t-il conclure.

A.F.S.

En savoir plus...

Championnat Ouest Africain : Le Bénin accueille l’événement

Roller-Africa-Games

Quatorze (14) pays membres de l’Union des fédérations Ouest africaines de roller sport (Ufoars) prendront part à l’édition 2016 du championnat ouest africain de la discipline. Un événement qui aura lieu du 1er au 4 septembre 2016. Ce sera sous l’égide de l’Ufoars en collaboration avec la Fédération internationale de roller sport (Firs). A ce rendez-vous, le Freestyle, le roller de course, et le skateboard sont les trois disciplines qui seront soumis aux pratiquants de ce sport qui nécessite beaucoup d’endurance, d’intelligence mais aussi des protections particulières. Cependant, il faudra souligner  que le skateboard est une discipline qui fera son entrée dans les disciplines olympiques de Tokyo 2020. Une décision qui sera prise et rendue officielle le 3 août 2016 à Rio lors du congrès du Comité international olympique (Cio). Pour l’heure, la Fédération béninoise de roller sport s’active pour la réussite de l’organisation.

A.F.S.

En savoir plus...

Après avoir passé quatre saisons à Indiana Pacers : Le Franco-béninois Ian Manhinmi change d’air

Ian-Manhinmi

(Et il rejoint désormais Washington Wizards)
Courtisé par plusieurs clubs de Nba lors de l’intersaison, le Franco-béninois Ian Manhinmi  (photo) a finalement fait son choix. Il va rejoindre les Washington Wizards après avoir passé quatre saisons chez les Indiana Pacers. Le pivot âgé de 29 ans et haut de 2m11 pour 104Kg a paraphé un contrat de quatre ans pour un montant de 64 millions de dollars. L’international franco-béninois touchera en moyenne 16 millions de billets verts par saison. Ce qui fait, le quadruple de ce qu’il gagnait par rapport à 2012, où il avait signé en faveur des Indiana Pacers pour 16 millions de dollars sur 4 ans. Il s'agit d'une superbe opportunité pour le tricolore d’origine béninoise. Lequel va en plus pouvoir bénéficier d'un temps de jeu intéressant en concurrence avec le pivot Marcin Gortat.«Il y avait beaucoup d’équipes qui m’appelaient mais j’avais le sentiment que Washington était vraiment pour moi, vu le joueur que je suis », va-t-il indiquer aux confrères de info.com. «Après avoir parlé au coach et à Ernie Grunfeld, (président), ça a été très facile pour moi de prendre ma décision », va-t-il préciser avant de conclure : « Ils étaient décidés à faire venir des joueurs avec un fort caractère pour essayer de construire une équipe de la bonne façon avec les bonnes pièces, avec un cinq majeur qui est uni. Des joueurs qui peuvent jouer dur, jouer le type de jeu de Scott Brooks». Auteur d’une très belle saison 2015-2016 avec les Indiana Pacers, Ian Manhinmi a disputé 71 matches pour 9,3 points et 7,1 rebonds et 1,1 contre de moyenne). Désormais, l’international Français-béninois a soif d’écrire une autre page dans sa carrière.

A.F.S.

En savoir plus...

1er tour de la Coupe Davis 2016 : Deuxième sortie, deuxième victoire

alexis-klegou

Tout se déroule, pour le moment, bien pour le Bénin qui prend part à la Coupe Davis qu’abrite le Madagascar. C’est du moins, ce qu’on peut dire. Puisque, après deux sorties de suite, le Bénin reste invaincu et devra maintenir le cap pour atteindre ses objectifs.

Les protégés du capitaine Bruno Danhouan présentent depuis le début de la Coupe Davis, un bon visage à Antananarivo. En effet, après avoir réussi leur entrée en compétition, lundi 11 juillet 2016, sur le court de l’Université d’Antananarivo au Madagascar, les Ecureuils tennismen ont réédité l’exploit lors de leur deuxième sortie. Pour cause, en simple, Loïc Didavi et Alexis Klégou (numéro 1 béninois) ont respectivement battu sans complexe et avec un jeu séduisant  Youcef Rihane (6-3/6-4) et Mohamed Hassan (6-2/6-4) de l’Algérie. En double, le duo  constitué des deux internationaux béninois, Alexis Klégou et Loïc Didavi n’a plus fait que confirmer la victoire déjà conquise, en laminant par 6-1/6-1, le duo algérien Mohamed Hassan-Youcef Rihane. Avec ces différentes prestations, le Bénin est bien parti pour laisser son empreinte dans le tournoi de la Coupe Davis, zone 3 Afrique, édition 2016. Toutefois, on ne devrait pas encore crier victoire, car il reste encore assez de rencontres pour espérer accéder au groupe 2, Europe/Afrique. Rappelons que lors de leur première sortie, Loic Didavi a pris le dessus en simple sur le Bostwanais Lefa Ashley Sibanda (6-2 /7-5)  alors que Alexis Klégou a battu Phenyo Matong (6-1/ 6-1). En double messieurs, la paire Félix Hounkpèvi/ Magloire Yakpa a, tout simplement, confirmé face au duo Aobakwe Lekang / Bayani Moilwa (6-3/ 6-2).

Il faudra cependant noter que dans la même poule B que le Bénin, le pays hôte, le Madagascar a su se défaire du Kenya par 3 victoires à 0 tandis que le Botswana était au repos. Dans la poule A, le Maroc, grand favori du tournoi a battu la Namibie par 3-0. Idem pour le Cameroun qui a pris le dessus sur le Mozambique au moment où le Nigeria était au repos. La compétition se poursuit ce mercredi 13 juillet 2016.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Echos des internationaux béninois : Et déjà, ils se font remarquer dans leurs clubs !

khaled-adenon

C’est déjà la pré saison au niveau des championnats européens. Une occasion pour les internationaux béninois de s’afficher pour gagner une place de titulaire dans le onze de départ de leur club respectif.

Adénon et Amiens entament bien !

Le démarrage de la saison sportive 2016-2017 de la Ligue 2 n’est plus qu’une question de semaines. Pour cause, après Djiman Koukou et Cédric Hountondji, le défenseur international béninois Khaled Adénon a aussi disputé son premier match test avec son club Amiens en guise de préparation. Dans une rencontre amicale face à Reims, le Béninois et capitaine de sa formation a participé au maintien du score (1-1). Khaled Adénon n’a pas seulement participé à la montée du club en Ligue 2, mais il est considéré comme le patron de la défense des Amiénois et le joueur le plus expérimenté et adulé du club.

Jodel Dossou, double buteur, puis double passeur !

Pour le compte de leur ultime rencontre de préparation, le club du Béninois Jodel Dossou d’Austria Lustenau n’a pas fait de détail face à SC Brühl, club de deuxième division Suisse. Jodel Dossou a été remarquable en s’impliquant sur  quatre des huit buts que son club a marqués. Auteur de deux buts et de deux passes décisives, l’ancien joueur de Red Bull Salzburg  a prouvé qu’il reste un joueur sur qui tout club peut compter. Annoncé dans plusieurs équipes européennes notamment en Italie, Jodel Dossou est cependant concentré sur son début de saison qui s’ouvre le 16 juillet 2016 où l’équipe d’Austria Lustenau sera opposée à Ferlach.

Gestede participe à la fête en signant un doublé

Après Jodel Dossou, un autre Béninois s’est fait remarquer en match de préparation. Il s’agit de l’attaquant béninois Rudy Gestede qui a participé au festival de but de son club Aston Villa. En effet, relégué en Championship, les Villans sont en préparation en Autiche  où ils ont disputé un match amical face au club de Grazer, une équipe de division régionale. Aligné en seconde période, l’attaquant béninois Rudy Gestede a marqué, le 6e et le huitième but des siens (8-0).

Et de deux pour David  Didavi

Transféré à Wolfsburg pour le compte de cette saison, le Germano-béninois se fait déjà remarquer. En effet, Wolfsburg a entamé sa présaison par une rencontre amicale. Un match joué face aux amateurs de Veltins-Auswahl avec une prestation remarquée de l’Allemand d’origine béninoise Daniel Didavi. L’équipe de Wolfsburg  a tout simplement mis à genou leur adversaire en le battant sur une note humiliante de 15-0. Le milieu offensif germano-beninois a logiquement participé à la fête et a été auteur de deux buts, respectivement à la 27e et 28e minute du match. La nouvelle recrue fait déjà parler d’elle.

Réalisation : Abdul Fataï SANNI et CarinosCHANHOUN

En savoir plus...

Des mandats d’arrêt contre la Fbf, le Conor et les représentants Fifa : Une leçon de droit de la justice béninoise à la Caf et à la Fifa

Constant-Omari-et-sidi-Diallo

Nouveau rebondissement dans la crise qui secoue le football béninois. La justice béninoise à travers le juge Issoudine Ibrahim, juge d’instruction au Tribunal de 1ère instance de 1ère classe de Porto-Novo a décerné un mandat d’arrêt contre les membres du bureau exécutif de la Fédération béninoise de football (Fbf) ainsi que tous les membres du Comité de normalisation (Conor). Mais la surprise ici, c’est qu’un mandat d’arrêt international est également décerné contre Constant Omari, représentant de la Fifa et Sidi Diallo, représentant de la Caf, tous deux présents à la dernière Assemblée générale ayant conduit à l’élection d’Anjorin Moucharafou, malgré la décision de suspension du Tribunal de 1ère instance de 1ère classe de Porto-Novo.Par leur présence, le congolais Constant Omari, un proche de Moïse Katumbi et l’ivoirien Sidi Diallo ont donné une caution morale à une assemblée générale pourtant interdite par la justice béninoise.De sources concordantes, c’est une personne présente à l’Assemblée générale qui aurait déposé la plainte et qui aurait affirmé, qu’en réalité, il n’a jamais eu vote, contrairement aux affirmations des membres de la Fifa et du Conor. La Fifa et la Caf auraient-elles donc cautionné une telle mascarade ? De tout temps, le principe de non-ingérence dans les affaires de la Fifa a été évoqué par les partisans d’Anjorin Moucharafou pour justifier la tenue du congrès électif. Mais la justice béninoise ne l’entend pas de cette oreille. La preuve, le mandat d’arrêt international délivré contre ces membres de la Fifa et de la Caf. Une leçon de droit de la justice béninoise que ces instances de football qui se croient supérieures aux institutions des pays membres ne sont pas prêtes d’oublier. Affaire à suivre !

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !