TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

www.matinlibre.com 1000x250  pixels

A+ A A-

Sport

Echos des internationaux béninois : Sessègnon, Gestede et Gounongbé toujours en compétition

rudy-gestede

La majorité des championnats européens sont à la trêve mais certains continuent de s’animer. Tel est le cas en Angleterre et en Belgique. Le week-end écoulé, trois internationaux étaient sur les pelouses d’Europe. Fortunes diverses pour ces joueurs qui ont toutefois apporté leur touche à leurs clubs respectifs.

Rudy Gestede muet, Aston Villa tenu en échec puis battu

A l’occasion du boxing day en Angleterre, Aston Villa recevait samedi dernier sur ses installations son homologue de West Ham. Dernier au classement, Aston Villa avait besoin d’une victoire pour respirer et se repositionner. Mais le club du Béninois Rudy Gestede (titulaire), s’est contenté du nul (1-1). Hier, l’équipe était également au charbon pour le compte de la 19è journée. En déplacement sur la pelouse de Norwich City, les Villans ont essuyé un revers (2-0). Le Béninois Gestede a pris la place de Bacuna (69è). Aston Villa reste toujours lanterne rouge de Premier League avec 8 points (-19).

Sessègnon présent, West Bromwich revient

Restons toujours en Premier League pour avoir les nouvelles du capitaine des Ecureuils du Bénin, Stéphane Sessègnon. Avec son club West Bromwich, le capitaine était entré en cours de jeu (59è) face à Swansea City. Une rencontre que Sessègnon et ses partenaires ont perdu sur un score étriqué (1-0). Le seul but de la rencontre a été l’œuvre de Ki Sung-Yueng (9è). Hier, pour l’acte 19 du championnat anglais,  Stéphane Sessègnon qui a disputé l’intégralité de la rencontre et ses coéquipiers ont réalisé le service minimum face à Newcastle (1-0). L’unique but a été l’œuvre de Darren Fletcher (78è). A la suite de ces deux résultats, West Bromwich Albion reste 13è au classement avec 23 points (-6).

90 mn pour Gounongbé, Westerlo s’incline

Westerlo va mal. Et les journées passent et se ressemblent pour le club. En effet, l’équipe de l’attaquant béninois Frédéric Gounongbé est dans la zone rouge. Le week-end écoulé, Westerlo était en déplacement sur la pelouse du 2è au classement de Ligue Jupiler. Face à Anderlecht, Westerlo a courbé l’échine (2-1). Stefano Okaka Chuka (45’) et Guillaume Gillet (59’) sur penalty ont marqué pour les locaux. Jens Cools (45’) a réduit le score aux siens. L’international béninois Frédéric Gounongbé a joué l’intégralité de la rencontre mais est resté muet devant les buts adverses. Westerlo reste toujours dernier au classement avec 16 points (-21).
 
Réalisation : A.F.S.

En savoir plus...

Meilleurs buteurs africains du moment : Deux Béninois y figurent

football

Deux Béninois, un Zimbabwéen et trois Camerounais figurent dans le classement des 20 meilleurs buteurs africains du moment. Un classement dominé par Pierre Emérick Aubameyang et réalisé par nos confrères d’afriquefoot.rfi.fr. Pierre Emerick Aubameyang est incontestablement le meilleur buteur africain actuel. Le Gabonais arrive en tête d’un classement réalisé sur les 12 meilleurs championnats européens selon l’indice Uefa, et qui a pris en compte les joueurs sélectionnables en équipe A en Afrique. Dans ce classement on retrouve l’International béninois, Frédéric Gounongbé, auteur de 8 réalisations en 18 matchs cette saison. Son compatriote, Daniel Didavi, arrive en 20e position. L’attaquant de Stuttgart n’a toujours pas encore accepté d’évoluer sous les couleurs des Ecureuils du Bénin.

Source: rfi.fr

En savoir plus...

Foot Ligue 2 : Ogounbiyi et Paris Fc, c’est fini !

mouri-ogoubiyi

Buteur samedi dernier avec la réserve contre Saint-Ouen-l'Aumône (1-0), Mouri Ogounbiyi n'est plus un joueur de Paris Fc. L'international béninois (33 ans), qui était lié jusqu'en juin 2016 au club de la capitale, a trouvé un accord pour résilier son contrat. Vainqueur de laCoupe de France avec Guingamp en 2009, Ogounbiyi avait été l'un des acteurs de la montée du Pfc en Ligue 2 la saison dernière (30 matchs, 3 buts). Mais il n'est jamais apparu en Ligue 2 depuis le mois d'août. Le remplacement de Denis Renaud par Jean-Luc Vasseur n'a rien changé à sa situation. Le départ d'Ogounbiyi sonne le début d'un mercato qui s'annonce agité pour le Pfc. Si le staff et les dirigeants espèrent engager trois à cinq joueurs, ils cherchent aussi à dégraisser un effectif pléthorique (33 joueurs).

source:  leparisien.fr

En savoir plus...

Après deux succès de rang au championnat de Zones 2 et 3 : Les jeunes handballeuses béninoises face aux Ivoiriennes

hand-ball

« A cœur vaillant, rien d’impossible ». Les jeunes handballeuses béninoises ont surpris à Yamoussoukro dans le cadre du championnat cadet de handball de zones 2 et 3. Au gymnase de l’Inp-Hb (Sud) en Côte d’Ivoire, les béninoises ont dicté leur loi (24-15) aux filles du Burkina-Faso. Cette belle prouesse a été confirmée devant le Mali. Les joueuses de Grégoire Amorè n’ont pas fait de détail face à leurs challengers, qu’elles ont littéralement atomisé (31-16). Les dames béninoises affrontent ce mardi 22 décembre 2015 leurs homologues de la Côte d’Ivoire restées invaincibles face au Mali et au Burkina-Faso. Soulignons que sur les sept pays attendus, cinq ont honoré le rendez-vous de Yamoussoukro. Il s’agit de la Côte d’Ivoire, Bénin, Burkina Faso, Ghana et le Mali. Le Nigéria et le Togo ayant fait défection. Les oppositions se déroulent en aller simple entre les cinq pays présents. Précisons que la sélection qui aura engrangé le maximum de points sera déclarée vainqueur de la compétition.

Rovelte Fotso (Coll)

En savoir plus...

Tennis Futures au Nigéria : Le Béninois Alexis Klégou gagne quatre points

Alexis-Klegou

L’international béninois de tennis, Alexis klégou, poursuit sa progression. Après avoir été médaillé d’argent lors des 11è jeux de Brazzaville, il entend retrouver son niveau d’avant. Dans cette perspective, il multiplie des tournois internationaux afin d’améliorer son niveau de jeu et progresser dans le classement Atp. C’est d’ailleurs, l’une des raisons qui a justifié sa présence au Nigéria afin de prendre part au tennis Futures. Dans cette compétition, l’international béninois a battu en huitième, le russe Filenkov classé 1620ème Atp en deux sets (6/1;6/1). Mais il est tombé sur plus fort que lui en quart de finale. En effet, il a été écarté à la tête de série numéro 1, 219ème Atp, par Setkic Aldin de nationalité bosniaque en deux sets (6/0;6/3). C'est d’ailleurs le Bosniaque qui devient le vainqueur de la compétition en remportant  le Futures du Nigéria. En double, Alexis Klégou et son partenaire, le zimbabwéen Garanganga, Takanyi 437 Atp n’ont pu venir à bout du duo néerlandais composé de Van Der DuimAntal (497ème Atp) et Pel David (sans classement). Quant au Béninois Alexis Klégou, il devra se relancer dans le second Futures. Selon les informations, l’aventure devrait prendre fin le 21 décembre 2015 et une place en finale lors du Futures 2 lui garantirait un bond de plus dans le classement Atp.

A.F.S.

En savoir plus...

Echos des internationaux béninois : Des prestations mi-figue, mi-raisin

rudy-gestede

Les internationaux béninois ont eu du mal à s’illustrer le week-end écoulé dans leurs clubs respectifs. Si d’aucuns n’ont pu scorer, certains sont restés abonnés aux bancs de touche. Seul Abdel Fadel Suanon a été buteur. Bref rien de sensationnel à se mettre sous la dent.

Gestede titulaire, Aston Villa battu à domicile

Après son nul face à Southampton (1-1) lors de la 15è journée de Premier League, l’équipe d’Aston Villa est retombée dans ses travers. Pour le compte de la 16è journée du championnat anglais, Aston Villa a été battue par Arsenal à domicile (0-2). L’attaquant béninois Rudy Gestede, titulaire sur le match a été une fois encore muet jusqu’à sa sortie (57è). Aston Villa est toujours dernier au classement avec 6 points (-17).

Sessègnon absent, West Bromwich tient le nul

Restons toujours en Angleterre pour avoir les nouvelles du capitaine des Ecureuils du Bénin, Stéphane Sessègnon. Lequel n’a pas effectué le déplacement de Liverpool avec les Albions pour le compte de l’acte 16 du championnat anglais. Mais son absence n’a pas empêché ses coéquipiers de ramener le point du nul de leur déplacement (2-2).  Malgré ce nul, West Bromwich Albion est toujours bloqué au 13è rang avec 20 points (-5).

Didavi absent, Stuttgart ramène le point du nul

Tout comme Stéphane Sessègnon en Angleterre, le germano-béninois Daniel Didavi a brillé par son absence lors du 16è chapitre de Bundesliga. Pourtant, son club était en déplacement sur la pelouse de Mayence, actuel 7è au classement. Mais cela n’a pas inquiété les coéquipiers de Daniel Didavi qui se sont contentés du point du nul (0-0). Malheureusement insuffisant pour ne pas éviter la queue du classement, 18è avec 12 points (-17).

90 pour Gougongbé, Westerlo cale à domicile

Westerlo va mal. De même que son attaquant béninois Frédéric Gounongbé qui ne pèse plus sur les défenseurs adverses. Après avoir été humilié  par Oh Louvain (1-5), Westerlo s’est contenté d’un match nul (0-0) face à Racing Genk (19è journée). Un résultat qui n’a rien apportéde nouveau au classement de Westerlo puisque Gounongbé et ses partenaires sont toujours bons derniers de la Ligue Jupiler avec 13 points (-20). Quant à l’international béninois, il a disputé l’intégralité de la rencontre et est resté l’ombre de lui-même.

Rouge pour Imorou, Adéoti finit le match et Caen se contente du nul

Caen perd des points. Ce week-end, il en a encore perdu deux dans la course au podium. Synonyme, Caen quitte le top 3. Ceci, fait suite au nul réalisé à Rennes (1-1) pour le compte de la 18è journée de la Ligue 1 de France. Pourtant, tout avait bien commencé pour Caen quand le Béninois Emmanuel Imorou a écopé d’un carton rouge. Il s’en suivra un but de rennais qui n’a pas émoussé les coéquipiers de Jordan Adéoti, entré en cours de jeu à la place de seube (63è). Un nul à conséquence puisque Caen, quitte le top 3, et est désormais 4è avec 30 points (+2), à une unité du 3è rang.

Duel entre Mounié et Farnolle, Nîmes et Le Havre partagent le point

La Ligue 2 de France était le week-end à sa 18è journée. Occasion pour les férus du cuir rond de suivre le duel entre deux internationaux béninois. Steve Mounié de Nîmes et FarbienFarnolle de Le Havre. Titulaire dans l’attaque nîmoise, steveMounié n’a pu inquiéter son coéquipier del’équipe nationale,FarbienFarnolle. Mais Maoulida aura permis à Farnolle d’aller chercher à deux reprises le ballon dans ses filets (80è et 86è). Louiserre (18è) et Mousset (52è) avaient pourtant ouvert le score  pour Le Havre. 2-2 est donc le score qui a sanctionné la rencontre. Le Havre est 6è au classement avec 28 points (+2) alors que Nîmes reste mauvais élève de la Ligue 2 avec 9 points (-7).

90 pour Kiki et Koukou, Niort cale à domicile

L’équipe de Niort a été tenue en échec sur ses propres installations par la formation de Tours (0-0). Un match entrant dans le cadre de la 18è journée de Ligue 2. Une rencontre qui a connu la présence de deux internationaux béninois, David Kiki et DjimanKoukou, dès le coup d’envoie de la rencontre. Quant à David Djigla, il est entré en cours de jeu à la 67è minute en lieu et place de Chafik Tigroudja alors que le quatrième béninois du club niortais saturnin Allagbé est resté abonné au banc de touche. A la suite de ce nul, Niort est 16è au classement avec 17 points (-4).   

Suanon signe un doublé,  Dhamak progresse

Abdel Fadel Suanon (20 ans) a été l’unique buteur béninois le week-end écoulé. L’attaquant béninois a signé son premier doublé de la saison pour un large succès 4-2 de son club Dhamak en deuxième division saoudienne. Son compteur tourne à six réalisations désormais. L’international béninois Fadel Suanon reste désormais un joueur essentiel du dispositif de son club et il s’affirme au fil des journées.
Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Echos des internationaux béninois : Michaël Poté marque son 12è but de la saison

michael-pote

L’international béninois et attaquant de Adana Demispor a encore fait parler de lui, ce week-end en Turquie. Il a marqué le 3è but dans son club, le 12è de la saison. Ses coéquipiers de l’équipe nationale,par contre, n’ont pas été réalistes et efficaces. Même si la majorité a brillé par leur présence dans leurs championnats et clubs respectifs.

Poté buteur, Adana Demispor gagne en déplacement

Rien ne l’arrête. Chaque week-end en Turquie, l’attaquant béninois Michaël Poté ne cesse de faire trembler les filets adverses. Et en marge de la 13è journée de Super Ligi 2, l’international béninois a marqué le troisième but de sa formation (90è), le 12è de la saison face à Yeni Malatyaspor. Pourtant, c’est le Nigérian Sunday Mba qui a ouvert le score aux  siens.  Mais Godoy Gonzalo par auto-goal aura remis les pendules à l’heure après que Burak Alak (45è) et Michaël Poté (90è) n’aggravent le score.  Adana Demispor totalise désormais 22 points.

44’pour Sessegnon, West Bromwich tient le nul

Le capitaine des Ecureuils du Bénin, Stéphane Sessègnon, n’a fait que 44 minutes de jeu le week-end écoulé. Face à Tottenham pour le compte de la 15è journée de Premier League, l’ancien joueur des Requins de l’Atlantique n’a même pas fini la première partie de la rencontre. Il a été remplacé par Garner (44è). Toutefois, West Bromwich Albion s’est contenté du nul (1-1). Les Albions sont toujours dans la 2è partie du classement (13è) avec 19 points (-9).

Gestede titulaire, Aston Villa ramène un point

Après deux revers de rang, Aston Villa a retrouvé ce week-end un petit sourire à la suite du nul enregistré en déplacement sur le terrain de Southampton (1-1). L’attaquant béninois Rudy Gestede a été une fois encore muet devant les buts adverses mais aura pesé de son poids pour l’obtention de ce résultat. Il a été remplacé par Westwood (75è). Malgré ce nul, Aston Villa est toujours bon dernier du championnat anglais avec 6 points (-15).
 
Didavi présent, Stuttgart fait du surplace

Stuttgart est toujours dans la zone rouge. Pour le compte de l’acte 15 de Bundesliga, il n’a pu mieux faire qu’un nul (1-1) face à Werder Breme (15è avec 14 points -14). Dans ce duel de bas de tableau, les coéquipiers du germano-béninois Daniel Didavi sont toujours en difficulté dans ce championnat. Daniel Didavi a disputé 80 minutes de jeu. Stuttgart est avant dernier du classement (17è) avec 11 points (-17).

Retour perdant de Imorou, Caen défait à domicile

A la suite de sa défaite à domicile face à Lille, l’équipe de Caen  n’est plus le dauphin du Psg en Ligue 1 de France. Pour le compte du 16è chapitre du championnat français, Caen a été battue devant ses supporters (1-2). Le bourreau des Caennais est Yassine Benzia, auteur d’un doublé (28è, 56è). Dans ce match, Emmanuel Imorou a retrouvé son flanc gauche alors que Jordan Adéoti est entré en cours de jeu (46è) en lieu et place de Seube. A la suite de ce revers, Caen est relégué au 3è rang avec 29 points (+2).
 
46’ pour Gounongbé, Westerlo n’y arrive plus

Rien ne va plus pour Westerlo et son international béninois Frédéric Gounongbé. En Ligue Jupiler, l’équipe cumule des contre-performances sur des mauvais résultats. Chaque journée du championnat belge, la formation encaisse des buts et en marque moins. Ce week-end, le scénario a été identique. Westerlo a été laminé en déplacement par l’avant dernier du classement Oh Louvain (5-1). Un résultat qui maintient Westerlo et Gounongbé  bon dernier avec 12 points (-21). L’attaquant béninois a disputé 46 minutes de jeu et a été remplacé par Visnakovs.   
 
Farnolle à deux reprises, Le Havre assure l’essentiel

Après sa défaite face à Nancy (3-1), Le Havre et Fabien Farnolle ont renoué avec  le succès. Pour l’acte 17 de la Ligue 2 en France, Le Havre a battu Evian Tg (3-2). Dans cette rencontre, le gardien de but béninois Fabien Farnolleest allé à deux reprises, chercher le ballon dans ses filets. Mais au finish, Le Havre sort vainqueur du match et est désormais au pied du podium (4è) avec 27 points (2).
 
Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Bénin dans le top 20 en Afrique et 87è mondial : L’arbre qui cache la forêt…

ecureuils-du-benin

Le jeudi 3 décembre 2015, l’instance de gestion du football international a dévoilé le classement Fifa Coca-Cola du mois de décembre (le denier de l’année en cours). Le Bénin a réalisé une remarquable remontée en intégrant le top 20 en Afrique et une position de 87è au monde. Un rang qui cacherait le véritable niveau de jeu des Ecureuils du Bénin.

Cette performance est certainement la résultante de la victoire des Ecureuils du Bénin face aux Etalons du Burkina Faso
lors des éliminatoires du mondial Russie 2018 et de son match nul face au Mali en éliminatoires de la Can 2017. Le Bénin a fait un meilleur bond depuis cinq ans (25 places). Mais les faits sont là.

Le Bénin ne sera pas du dernier virage de la campagne russe. De loin, il suivra les éliminatoires et le mondial. Actuellement 3è de son groupe pour le compte de la campagne africaine (Gabon 2017), le Bénin devra batailler fort pour espérer tout au moins la deuxième place, occupée actuellement par le Soudan du Sud. Abordons les catégories d’âges, c’est tout simplement la catastrophe. Pas de championnat de jeunes pour assurer la relève ni de compétition devant permettre aux joueurs d’avoir de la matière dans les jambes. La dernière participation du Bénin à une compétition africaine des jeunes
(U-17, U20) remonte en 2013 en Algérie où les Ecureuils juniors ont échoué au premier tour. La suite, c’est l’affaire de trucage sur les âges au niveau des cadets et tout ce qui a entouré ce feuilleton avec la sanction venant de la Caf.

Juste pour un temps…

Maintenir ce rang ou faire mieux serait impossible pour plusieurs raisons. D’abord, l’absence d’un championnat digne du nom au Bénin. Le Comité de normalisation mis en place par la Fifa s’attèle à relever ce défi mais le temps qui lui est imparti, ne saurait le lui permettre, vu les chantiers qui l’attendent. Ensuite, le Bénin n’est pas dans les éliminatoires du mondial russe. Et pendant une année (2017), il sera absent du champ footballistique. D’ailleurs, le Bénin n’a même pas l’habitude de profiter des journées Fifa afin de livrer des matches amicaux. Enfin, il n’est pas certain de se retrouver du côté du Gabon pour la Can 2017. Avec seulement deux points dans les valises, les Ecureuils du Bénin devront impérativement gagner le Soudan en match Aller et Retour puis réaliser un bon résultat face à la Guinéeéquatoriale à Cotonou et tout au moins un nul au Mali lors de la 6è et ultime journée pour espérer rêver de l’une des deux places réservées aux deux meilleures (équipes) deuxièmes de toutes les poules (13 au total). Des équations à plusieurs inconnues qui mettent le Bénin sur une mauvaise pente. Encore une preuve que l’actuelle position du Bénin est tout simplement ‘’l’arbre qui cache la forêt’’ et qu’il ne faut pas en réjouir mais penser à comment faire pour que le football béninois sorte de son état calamiteux.

Reconstruire le football béninois….

On ne fait pas d’omelette sans casser les oeufs, dit-on. Le football béninois, baigné dans les crises interminables, a besoin d’être reconstruit. Oui ! Nécessaire pour finir avec l’improvisation ambiante mais surtout l’amateurisme. Le football béninois n’a plus besoin des hommes qui vont profi ter de lui mais qui vont lui apporter des changements, une plus-value. Le nouveau bureau qui sera élu au terme de la mission du Comité de normalisation doit relever le défi . Il doit relancer le chantier du football à la base, tant souhaité mais jamais mis en application. Il doit relancer un véritable championnat semiprofessionnel capable de faire vivre la jeunesse sportive. Il doit enfin organiser des championnats de catégories d’âges. Les seuls repères qui peuvent permettre au Bénin d’être constant dans les classements Fifa à venir.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Echos des internationaux béninois : Quatre béninois ont retrouvé le chemin des buts

didavi

Les internationaux béninois ont encore renoué avec les championnats européens au sein de leurs clubs respectifs. Occasion pour certains d’entre eux de faire trembler les filets. Il s’agit de Poté, Dossou, Didavi et Tinhan.

Didavi buteur, Stuttgart coule

Le club allemand de Stuttgart sombre de plus en plus dans les profondeurs du classement. Le week-end écoulé, pour le  compte de la 14è journée de Bundesliga, Stuttgart, club au sein duquel évolue le germano-béninois, Daniel Didavi a bu l’eau. Face à Borussia Dortmund, Stuttgart n’a pas fait le poids devant Pierre Emerick Aubameyang(double buteur) et ses coéquipiers (4-1). Le seul but de Stuttgart est l’œuvre du joueur d’origine béninois Daniel Didavi (41è). 10 points dans les valises, Stuttgart occupe la 16è place du championnat allemand.

Poté marque, Adana Demirspor cale

L’attaquant béninois d’Adana Demirspor Michaël Poté a marqué le but le plus rapide du championnat turque de deuxième division à la première minute de jeu. Mais insuffisant pour remporter les trois points de la rencontre face à Balikesirspor pour l’acte 12 du championnat (2-2). En marquant ce but, Poté signe sa 11è réalisation de la saison. Adana Demirspor est 7è au classement avec 19 points.

Dossou marque, Austria Lustenau concède le nul

Pour le compte de la 16è journée de la 2è Division autrichienne, Austria Lustenau et le Béninois Jodel Dossou, accueillaient la formation de Wiener Neustadt. Les locaux ont attendu la 70è minute de jeu pour ouvrir le score par l’entremise de l’ailier béninois Jodel Dossou, son troisième but de la saison. Mais la joie a été de courte durée puisque les visiteurs ont rétabli la parité (1-1). Avec 29 points,Austria Lustenau est 5è au classement.

Tinhan buteur sur penalty, Amiens battu

Il a marqué son 5è but dans le championnat français de 3è Division. Mais le but du Béninois Jonathan Tinhan n’a pas pesé dans la balance. Puisque son club Amiens a été au finish battu par Bastia lors de la 14è journée de National. Un revers qu’a suivi Abdul Khaled Adénon, capitaine d’Amiens depuis l’infirmerie car le défenseur béninois est blessé. Malgré la défaite, Amiens peut encore rêver du podium puisque l’équipe occupe le 5ème rang avec 21 points.

90 pour Gounongbé, Westerlo n’y arrive plus

Les journées passent et se ressemblent pour Westerlo et son international béninois Frédéric Gounongbé. En Jupiler Ligue, l’attaquant béninois n’est plus décisif. Il est en manque d’inspiration. Conséquence, son club lutte pour le maintien. Et pour l’acte 17 du championnat, Westerlo a été surpris à domicile par Ostende (0-1). Une contre-performance qui plonge davantage Westerlo au dernier rang du championnat belge avec 12 points.

Sessègnon titulaire, West Bromwich tient le nul

Le capitaine des Ecureuils du Bénin Stéphane Sessègnon gagne désormais la confiance de son entraîneur. Il a été une fois encore titulaire. Face à West Ham, il a disputé la moitié de la rencontre qui s’est soldée par un score nul (1-1). A la pause, Sessègnon a été remplacé par Rickie Lambert. Grâce à ce nul en déplacement, West Bromwich Albion est 13è au classement de la Premier League avec 18 unités.

Imorou absent, Adéoti remplaçant et Caen devient dauphin

Qui peut imaginer que Caen pourrait être le dauphin du Psg en France ? Mais c’est réel. Au terme des rencontres du 15ème  chapitre de Ligue 1, l’équipe de Caen des Béninois Emmanuel Imorou (absent) et Jordan Adéoti se positionne au 2è rang du classement général avec 28 points. Ceci, grâce à la gifle que l’équipe a infligée aux Girondins de Bordeaux sur leurs propres installations (1-4). Jordan Adéoti, entré en cours de jeu à la place de Seube (62è) a contribué au succès des siens. Caen peut donc rêver d’une  place européenne la saison prochaine.

Trois béninois présents, Niort tenu en échec

David Kiki, Djiman Koukou (90 minutes) et David Djigla (22mn) sont les trois internationaux béninois sur quatre que compte Niort qui ont fait honneur aux couleurs nationales dans le championnat français de Ligue 2. Les footballeurs béninois ont donné le meilleur d’eux mêmes mais n’ont pu permettre à leur formation de remporter le gain de la victoire (0-0). A la suite de ce nul, Niort est 16è au classement avec 16 points à deux unités du premier reléguable.

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Cérémonie officielle de récompenses : Christophe Aifimi élu meilleur gardien de la Côte-d’Ivoire

Christophe-Aifimi

Le troisième gardien des Ecureuils du Bénin Christophe Aifimi (26 ans) vient d’être distingué. Dans la nuit du samedi 21 novembre 2015, il a été désigné meilleur gardien du championnat ivoirien pour le compte de la saison 2014-2015. Ceci, à l’occasion de la cérémonie officielle de récompenses des meilleurs acteurs du championnat de la Côte-d’Ivoire.

Sacré champion dans le championnat de première division ivoirienne avec l’As Tanda, l’international béninois, Christophe Aifimi, est l’un des artisans du sacre (photo) de son club. Le néo-international béninois vient ainsi d’obtenir son premier titre personnel.Devenu capitaine et un maillon fort du dispositif de Tanda avec à la clé, 15 matches sans encaisser durant l’exercice 2014-2015, Christophe Aifimi connaît les débuts de ses heures de gloire. Du haut de ses 1m84 pour 76 kilos, ce gardien, athlétique et régulier dans ses performances, s’est construit une solide réputation dans le championnat ivoirien. Ses parades, ses sorties aériennes et ses arrêts-reflexes font de lui une valeur sûre. En effet, C’est à Abobo, une Commune populaire au nord d’Abidjan que Christophe Aifimi a commencé à jouer au football. Enfant, il ne rêvait pourtant pas d’être un gardien de but. Il l’est devenu par un concours de circonstance. En 2000, il intègre, à 11 ans, le centre de formation Palma lions club d’Aboboté. Chez les minimes, il participe activement au titre de champion. Quatre ans plus tard, il atterrit au Wac d’Abidjan, un club de troisième division, sous forme de prêt. De 2006 à 2008, il joue 46 matches sur 52 possibles en D3 et s’impose comme un titulaire indiscutable à son poste. Ses performances ne laissent pas indifférents les dirigeants du Stella qui s’attachent ses services en 2008 après un match amical où il aura montré encore toute sa classe. Originaire de Sakété dans le département du Plateau au Bénin, le troisième gardien des Ecureuils est né à Abidjan et a la double nationalité. Son rêve de porter le maillot de l’une des deux sélections nationales semble se réaliser même si avec ces trois sélections en équipe nationale du Bénin, il n’a pas encore pris place dans les cages. Mais, il se positionne comme un sérieux challengeur pour le niortais Saturnin Allagbé qui reste abonner au banc de touche dans son club.

A.F.S.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !