TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

bandeau-TocToc 1

A+ A A-

Sport

Can Gabon 2017 : Leicester privé de plusieurs joueurs

marhez

(Quatre entraîneurs viennent du continent africain)
Dès samedi 14 janvier 2017, le continent africain va vibrer aux rythmes de la Coupe d’Afrique des nations (Can) Gabon 2017. Déjà, au niveau des différents états-majors, c’est la veillé d’âme. Du côté des équipes nationales qui seront au Gabon, c’est la préparation et les réglages qui focalisent l’attention. Conséquence, les joueurs internationaux  abandonnent leurs clubs respectifs au profit des sélections nationales. En Angleterre, dans le championnat le plus relevé du monde, Leicester est le club anglais qui compte le plus de joueurs africains. Ils sont au nombre de sept. Il s’agit de Daniel Amartey et Jeff Schlupp du Ghana, de Yohan Benalouane de la Tunisie, de Riyad Mahrez et Islam Slimani de l’Algérie ; de Ahmed Musa et Wilfred Ndidi  du Nigéria.

Quatre entraîneurs viennent du continent africain

A cette grande fête du football africain, sur les 16 pays présents, seuls quatre auront à leur tête des sélectionneurs d’origine africaine. Ces pays sont le Zimbabwe avec Callisto Pasuwa, la Rd Congo avec Florent Ibengé, le Sénégal avec Aliou Cissé et la Guinée Bissau avec Baciro Candé. Rappelons que la finale va connaître son épilogue dimanche 5 févier 2017 au terme de la finale.

A.F.S.

En savoir plus...

Fed Cup : Yannick Noah et Mary Pierce pour remplacer Amélie Mauresmo

Yannick-Noah-et-Mary-Pierce

Les deux derniers vainqueurs français de Roland-Garros, Yannick Noah et Mary Pierce, co-dirigeront l'équipe de France de Fed Cup, en remplacement d'Amélie Mauresmo, qui a quitté son poste pour raison de maternité.

C'est officiel : Yannick Noah a choisi Mary Pierce comme adjointe pour reprendre en main l'équipe de France de Fed Cup qui reste sur une douloureuse finale perdue en novembre dernier contre la République tchèque.L'équipe a perdu son emblématique capitaine Amélie Mauresmo et sa meilleure joueuse Caroline Garcia qui a décidé de faire une croix sur l'édition 2017. Il fallait donc une équipe de choc pour la relancer.«C'est un honneur et un privilège de représenter la France. Je suis très contente et j'ai hâte de commencer l'aventure avec toute l'équipe», a confié Mary Pierce. Son rôle sera exactement le même que Cédric Pioline, son équivalent chez les hommes en Coupe Davis. «Je vais être les yeux de Yannick sur les grands tournois», a-t-elle expliqué, en commençant par l'Open d'Australie (16-29 janvier).La Franco-Américaine de 41 ans signe son retour près des courts, dix ans après son dernier match sur le circuit professionnel à Linz en octobre 2006. Depuis, elle s'était installée au sein une communauté pentecôtiste sur l'île Maurice. Elle avait fait un premier pas en 2015 vers le monde du tennis, en intégrant le Conseil d'administration de la Fédération internationale de tennis.Le premier test de Pierce aura lieu en février à Genève contre la Suisse, adversaire au 1er tour des Françaises.

Sport.fr

En savoir plus...

Saison 2016-2017 : Deux challenges pour Noèlie Yarigo

yarigo

Demi-finaliste des Jeux olympiques de Rio, Noëlie Yarigo doit atteindre l'excellence. D'après le plan de préparation qui lui a été concocté, la guéparde béninoise entend atteindre deux grands objectifs cette saison. En effet, la reine béninoise des 800m participera en juillet 2017, aux Jeux de la francophonie qui se tiendront à Abidjan en Côte-d'Ivoire. A cette compétition, l'athlète envisage une médaille, aux dires de Claude Guillaume, son entraîneur. «Le Bénin aime les médailles et fête les sportifs qui en rapportent. Nous y travaillons et aux Jeux de la francophonie, Noëlie Yarigo rentrera toute au moins avec une médaille. C'est possible et c'est l'un de ses objectifs», a-t-il déclaré. Après les jeux de la Francophonie, l'athlète du Cec déversera ses courroux sur Londres où se tiendront en août 2017, les mondiaux d'athlétisme. A ces mondiaux, la championne du Bénin oubliera ses déboires de Pékin 2015 et va se battre pour terminer tout au moins finaliste. Pour y parvenir, l'athlète de Running 41 a entamé la préparation depuis le 15 octobre 2016 à Cotonou avant de bloquer un stage de trois mois au Kenya du 30 décembre 2016 au 27 mars 2017. Après l'étape kényane, l'athlète béninoise sera à même de se confronter à d'autres champions au cours des compétitions européennes à travers plusieurs meetings déjà en vue. Noëlie Yarigo quitte Cotonou le 27 décembre et est attendue au Kenya le 30 décembre 2017.

Carinos CHANHOUN (Coll)

En savoir plus...

Echos des internationaux béninois : Sessegnon, Mounié et Tinhan buteurs

sessegnon

Plusieurs internationaux béninois ont été en vogue le week-end écoulé dans leurs clubs respectifs. C'est le cas de Stéphane Sessegnon, Steve Mounié, et Jonathan Tinhan qui ont été buteurs. Par contre, d'autres ont participé aux mauvais résultats ou non de leurs formations.

Sessegnon et Mounié buteurs, Montpellier déroule

Deux Béninois se sont positivement illustrés lors du match opposant Montpellier à Bordeaux comptant pour la 18e journée de la Ligue 1 en France. Il s'agit du capitaine des Ecureuils du Bénin, Stéphane Sessegnon (20e) et de son compatriote Steve Mounié (90e). Les deux ont marqué deux des quatre buts inscrits par Montpellier. Ils ont d'ailleurs joué l'intégralité de la rencontre. Un succès qui permet à Montpellier de remonter à la 11e place avec 22 points (-2).

Farnolle titulaire, Le Havre battu à domicile

Devant son public, le gardien N°1 des Ecureuils du Bénin et ses partenaires havrais ont été humiliés (0-2). Leur bourreau a nom, Tours. Une équipe qui joue pourtant les derniers rôles au classement. Fabien Farnolle qui a joué l'intégralité du match a même écopé d'un carton jaune (90e). A la suite de cette défaite, Le Havre s'éloigne du peloton de tête et est désormais 8e au classement avec 27 points (+2)

Tinhan buteur, Adénon titulaire, Amiens ramène le nul

A l'instar de Sessegnon et Mounié, Jonathan Tinhan en Ligue 2 en France a aussi fait parler de lui-même. En effet, lors de la clôture de la phase aller de la Ligue Domino's face à Laval (2-2), le Franco-béninois Jonathan Tinhan (27 ans) a retrouvé le chemin des filets, sept matches après son dernier but qui remontait au 24 octobre 2016 permettant aux siens d'égaliser à la 81e minute. Ainsi, il termine la première phase de championnat avec huit réalisations en18 apparitions. Un match qui a aussi connu la présence du défenseur axial béninois Abdul Khaled Adénon. Le promu Amiens est 7e avec 29 points (+8).

Koukou sur le banc, Lens s'impose devant son public

Les Sang et Or de Lens ont terminé la phase Aller en beauté. Pour le compte du 19e chapitre de la Ligue 2 française, l'équipe de Lens s'est imposée devant Gaz Ajaccio (2-1). Une victoire de Lens qu'a suivi depuis le banc de touche, le Béninois Djiman Koukou, désormais abonné hors terrain. Un beau succès qui permet à Lens d'être dauphin au classement (2e) avec 32 points (+7).

Adéoti présent, Caen atomise Metz

Tout va bien pour l'international béninois Jordan Adéoti qui retrouve peu à peu une place de titularisation au sein de l'équipe type de Caen. A l'occasion de l'acte 18 de la Ligue 1 en France, il a encore tenu son rang en participant activement au succès de son équipe. Laquelle a atomisé Metz sur ses installations (3-0). Le Béninois a joué toute la rencontre. Une bonne performance qui permet à Caen de s'éloigner provisoirement de la zone rouge, désormais 16e au classement avec 18 points (-11).

90' pour Allagbé et Kiki, 27 pour Djigla, Niort battue

Soirée cauchemardesque pour Niort et sa colonie béninoise. Pour cause, Saturnin Allagbé et ses coéquipiers ont été laminés par Strasbourg (3-0). Présent dans les buts, Allagbé n'a pu éviter le pire aux siens. Même la participation de David Kiki sur le côté gauche et l'entrée de David Djigla (63e) n'ont rien changé au score. Un revers qui renvoie Niort à la 11e position avec 25 points (-3).

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Départ pour le Kenya : Noëlie Yarigo rencontre ses fans

Yarigo-Noélie-3

Elle a tenu le pari! La championne béninoise aux 800m a passé une matinée agréable avec ses admirateurs. Noëlie Yarigo, demi-finaliste des Jeux olympiques de Rio a tout simplement,ce dimanche matin au stade de l'amitié Mathieu Kérékou, conquis le cœur de ses mordus. Des félicitations et encouragements lui ont été adressés pour avoir bien vendu le Bénin aux Jeux olympiques derniers. Des glorifications qui feront bientôt de l'athlète de Running 41, la sportive la plus aimée et la plus connue du Bénin. En témoignent les milliers de fans qui se bousculaient pour serrer la main à la grande championne béninoise des 800m, ou pour se faire signer des autographes et immortaliser ce moment de rêve avec des photos, des selfies, et groupies.

C.C. (Coll)

En savoir plus...

Championnat régional de Montville : Odile Ahouanwanou décroche la 1ère place

Odile

Première victoire pour Odile Ahouanwanou en cette saison 2016-2017. Ceci, lors du championnat régional de Montville en France. L'athlète béninoise a remporté, dimanche 18 décembre 2016, les épreuves de Pentathlon. Après les épreuves combinées, l'athlète du stade Sottevillais a totalisé 4120 points et monte sur le podium. Odile Ahouanwanou écrase toute la concurrence et s'octroie la première place devant Quaresma Dias Da Fon (4075 pts), Laure Lepresle (3012 pts), Karine Bonnissent (2509 pts), Mathide Garnier (2667 pts), et Marion Loisel (2179pts). «Ça a été dur ce titre mais l'objectif est atteint», a laissé entendre Odile Ahouanwanou. «Je suis contente de cette performance car cela me rassure. Mes efforts à l'entraînement donnent leurs fruits», a-t-elle fait savoir. A l'en croire, ses regards sont désormais tournés vers les prochaines compétitions afin de battre un nouveau record.

A.F.S.

En savoir plus...

Semi-marathon de Nagadèze du Niger Daouda Korongo sur la ligne de départ

Daouda-Korongo

Il a soif de compétitions! Le champion du Bénin des courses de fond, Daouda Korongo est obligé de se surpasser avant de se mesurer à d'autres champions comme lui. Conscient de l'absence de compétitions au plan local, l'athlète béninois entend participer à celles de la sous-région. David Daouda Korongo est depuis samedi au Niger où il doit participer vendredi 16 décembre 2016, au Semi-marathon de Nagadèze. Joint par la rédaction, l'athlète béninois affirme qu'il participe à titre personnel pour l'amélioration de son chrono et surtout pour rester en jambe puisque le Bénin manque incontestablement de ces genres d'initiatives. Daouda Korongo est très concentré sur le travail et laisse intact son objectif. Celui de représenter le Bénin aux Jeux olympiques Tokyo 2020.

Carinos CHANHOUN (Coll)

En savoir plus...

Finale du tournoi de l'Uemoa : Le Sénégal décroche son 3e titre

tournoi-de-luemoa-senegal

Démarrée samedi 26 novembre 2016, la 7e édition du tournoi de l'Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) de football a connu son épilogue, samedi 2 décembre 2016 au stade de Lègue avec le sacre du Sénégal. En finale, les Lions de la Teranga, version locaux ont battu leurs homologues du Mali (1-0), remportant leur troisième titre de la compétition.

Les Lions de la Teranga décrochent leur troisième trophée de l'Uemoa. En finale, ils se sont contentés d'un service minimum mais largement suffisant pour s'adjuger dame coupe. Annoncé tel un revanchard, le Mali n'a pu rien faire pour briser le mythe de 2011, tombeur face au même Sénégal (1-0). Ainsi, deux fois de rang, le Sénégal s'impose logiquement et devient le seul pays de l'espace qui a décroché le trophée trois fois après 2009 et 2011.

D'un niveau au-dessus de la moyenne, l'étape de Lomé aura permis de dénicher de nouveaux talents qui pourraient faire parler d'eux dans l'avenir. L'édition de 2016 est désormais conjuguée au passé et les regards sont fixés vers celle de 2017. Selon les dernières informations elle se jouera à Cotonou.

Abdul Fatai SANNI, de Lomé pour Matin Libre

En savoir plus...

Confédération africaine de Roller sport : Le Béninois Nathanaël Koty élu président

nathael-koty

Le Congrès électif de la Confédération africaine de Roller Sport s’est déroulé à l’hôtel Azalai de Cotonou samedi 03 décembre 2016. C’était en présence du secrétaire général de la Fédération internationale de Roller sport, Marrota Roberto. A l’issue des élections, c’est le Béninois Nathanaël Koty qui a été porté à la tête de la Confédération.

La Confédération africaine de Roller sport a désormais un président. Il s’agit du Béninois, Nathanaël Koty élu par ses pairs samedi dernier à la faveur du Congrès électif qui a réuni une vingtaine de pays africains à Cotonou. Pour le Président de la Fédération béninoise de Roller sport, le Bénin devient la capitale du Roller sport grâce aux efforts conjugués de tous. Quant au Président du Comité national olympique et sportif du Bénin, Julien Minavoa, une synergie d’actions s’impose pour le rayonnement de cette discipline en Afrique. Tout en se disant convaincu que l’Afrique marquera positivement sa présence aux rendez-vous internationaux notamment les Jeux olympiques 2020 à Tokyo, il a confié que le choix du Bénin pour abriter ledit Congrès atteste de la volonté de l’instance internationale à donner une nouvelle dynamique à ce sport. Pour finir, il a témoigné sa gratitude au ministre Oswald Homéky pour l’intérêt qu’il accorde aux sports au Bénin. Le Secrétaire général de la Fédération internationale de Roller sport a fait savoir que la mobilisation s’intensifie au quotidien autour de la discipline avant de rappeler quelques défis que devra relever le bureau dirigeant de la Confédération africaine de Roller sport. Procédant à l’ouverture des travaux, le ministre des Sports, Oswald Homéky a réitéré son engagement d’inscrire la discipline au rang des sports d’élite et rassuré la fédération béninoise de Roller, du soutien du gouvernement en vue du rayonnement de la discipline. «Le Bénin est prêt à apporter sa contribution à l’éclosion effective de Roller sport en Afrique. L’Afrique a soif de montrer son talent en matière de Roller sport» a-t-il déclaré. Après l’amendement des statuts et règlement de l’instance, les différents délégués ont accordé leur confiance au Béninois Nathanaël Koty, élu Président de la Confédération africaine de Roller sport.

Aziz BADAROU

En savoir plus...

Transfert : Niort sécurise son joyau

Saturnin-Allagbe

Saturnin Allagbé reste chamois. Le gardien de but béninois de Niort a paraphé un nouveau contrat de deux ans avec son club. Ce renouvellement de son contrat vient à point nommé. Ce joueur formé à Tanéka, depuis le début du championnat, montre des prestations de grande classe qui lui ont valu à maintes reprises de figurer dans l'équipe type de Ligue 2. Le joueur ayant eu six étoiles vient de voir son bail prolongé de deux ans. Une bonne affaire sans doute des chamois niortais qui semblent sécuriser l'homme en forme de la troupe au risque de le voir partir sans en tirer le meilleur. Ce qui peut sembler bien compliquer au vue de la forme actuelle de l'international béninois à l'approche du mercato hivernal. Affaire à suivre

Boris AKAN (Coll)

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !