TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN BUSINESS BRAND

A+ A A-

Sport

7e édition du tournoi de l’Uemoa : Première défaite du Bénin face à la Guinée Bissau (1-0)

ecureuil-locaux

Démarrée samedi 26 novembre 2016 au stade Kégué à Lomé, la première journée de la 7e édition du tournoi de l'Uemoa a rendu son verdict avec à la clé, quatre affiches. La dernière qui a opposé les Ecureuils locaux du Bénin à son homologue de la Guinée Bissau a vu le succès des Guinéens sur la plus petite des marques (1-0). Les Ecureuils du Bénin devraient remporter ce premier match pour se rassurer et maximiser leur chance pour une place en finale. Mais avec cette défaite, la mission semble impossible pour Mathias Déguénon et ses poulains qui ont mordu d'entrée la poussière face à une petite équipe de la Guinée Bissau qualifiée pour la Can Gabon 2017. Pourtant, dès le coup d'envoi de la rencontre, ce sont les Béninois qui ont annoncé les couleurs en manquant l'occasion à la première minute de jeu par l'entremise de Marcelin Koukpo. A la suite de cette occasion, s'en est suivi un jeu décousu, fait de passes à l'adversaire. Un milieu de terrain inexistant et très lent dans les relances. Même les rares occasions ont été mal négociées. En face d'eux, une équipe de la Guinée-Bissau qui a pris en main le milieu de terrain mais à l'image des Béninois, conjuguaient avec le diable au niveau des derniers gestes. Sur ce score nul (0-0) et ennuyenx, l'arbitre malien Karemba Ousmane a renvoyé les deux équipes aux vestiaires. De retour, les deux équipes sont revenues avec les mêmes intentions. Les 22 acteurs ont tenté de scorer pour se mettre à l'abri mais le coup de la fatigue a pris le dessus sur les joueurs. Pas de mouvement autour du porteur de jeu. Il faudra attendre la 70e minute de jeu pour voir la première occasion franche de la Guinée Bissau mais face au gardien béninois Christophe Aifimi, l'attaquant guinéen a raté le dernier geste. Une minute plus tard, la Guinée Bissau ouvre le score à la suite d'une bourde de Christophe Aifmi qui profite à Toni da Silva. Lequel a propulsé la balle au fond des filets vides. Impuissants et dépassés par les événements, les Béninois ont tenté de rétablir la parité sur deux actions successives de Joël Sogbo et Marcelin Koukpo mais le gardien de but de la Guinée Bissau Manga Filipe était intraitable dans son but. Rien ne sera plus marqué jusqu'au dernier coup de sifflet de l'arbitre de la rencontre. Mauvaise entrée en compétition du team local du Bénin qui s'est mis en difficulté et qui devra systématiquement battre le Sénégal et le Burkina Faso lors de deux prochaines rencontres pour espérer la qualification. Rappelons que dans ce même groupe, le Sénégal a pris le dessus sur le Burkina Faso en première heure par le score de deux buts à un (2-1). Le Sénégal et la Guinée Bissau dominent donc cette poule B avec trois points chacun.

Impression d'après match

Mathias Déguénon, sélectionneur des Ecureuils locaux

« Il faut dire que c'est une déception parce que nos ambitions en venant ici, c'est de faire mieux. Il faut comprendre que pour un premier match d'une telle compétition, il est très important de se rassurer. Nous venons de passer à côté du sujet. C'est une très grande déception pour moi. Nous sommes passés à côté de notre manière de jouer. Habituellement, notre jeu commence de la défense en attaque mais ce soir, ils ont carrément sauté les lignes (...). Ils ont voulu chercher haut les attaquants alors que nous avons en face, une défense bien en place, une défense composée des joueurs de grandes tailles donc, les duels au niveau de nos attaquants ont été suffisamment gagnés par l'adversaire. C'est une très grosse erreur.»

Deen koukpéré, capitaine des Ecureuils locaux

« Notre objectif est de venir remporter la compétition. On n'a pas pesé sur l'équipe. On est tous déçu. La Guinée n'est pas une petite équipe. On a voulu précipiter notre manière de jouer, se mettre devant eux (...) »

Propos recueillis par : A.F.S.

Résultats de la 1ère journée

Togo # Mali 0-1

Côte-d'Ivoire # Niger 0-0

Sénégal # Burkina Faso 2-1

Guinée Bissau # Bénin 1-0

Affiches de la 2e journée

Poule A

Niger # Mali

Togo # Côte-d'Ivoire

Abdul Fataï SANNI, depuis Lomé (Togo) pour Matin Libre

En savoir plus...

Classement Fifa du mois de novembre 2016 : Bénin, 14e en Afrique et 66e au monde

fifa

L’instance  du football mondial a rendu public jeudi 24 novembre 2016, le classement Fifa Coca-Cola de ce mois. Les Ecureuils du Bénin, toujours sans compétition sont dans le top 15 en Afrique. Le Bénin se positionne au 14e rang avec 526 points. Au plan mondial, il est à la 66e place juste derrière le Cameroun (65e) et le Mali (61e). Un classement dominé par le Sénégal sur le plan africain (33e au monde). Il est suivi de la Côte-d’Ivoire (34e), de la Tunisie (34e) et de l’Egypte (36e). L’Algérie (38e) ferme le top 5. Au plan mondial, le Brésil profite de sa belle forme du moment pour s’emparer de la première place et relègue l’Allemagne à la 2e position. Pendant ce temps, le Chili se hisse au 4e rang. Le prochain classement sera publié le mois prochain.

A.F.S.

En savoir plus...

Après 35 ans de bons et loyaux services : Daniel Lauclair quitte France Télévisions

Daniel-Lauclair

Âgé de 71 ans, Daniel Lauclair a annoncé à ses collègues de France Télévisions qu'il prendrait sa retraite à la fin de l'année.
Daniel Lauclair quittera France Télévisions à la fin de l'année.

Le journaliste devenu culte par ses interventions surréalistes l'a annoncé à ses collègues lundi soir lors d'un pot de l'amitié intitulé : «L'apéro à Lauclair». Âgé de 71 ans et après 35 ans de bons et loyaux services au service des sports, celui que l'on surnomme amicalement «Danny la mèche» dans les couloirs de France Télévisions laisse derrière lui l'image d'un journaliste décalé. L'émission Tout Le Sport, diffusée sur France 3, devrait d'ailleurs lui rendre hommage dans une magnéto spéciale d'ici la fin de l'année. En attendant, nous avons retenu quatre moments qui ont marqué les dernières années de Daniel Lauclair au micro de France Télé.

Lequipe.fr

En savoir plus...

7ème édition du tournoi de l’Uemoa : Deux arbitres béninois présents à Lomé

tournoi-de-luemoa

(Lire la liste de la sélection U20 du Sénégal)
Samedi 26 novembre 2016 s’ouvre à Lomé au Togo et sur le stade de Kégué, la 7e édition du tournoi de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) de football. Une compétition qui regroupe pendant une semaine, les huit pays membres de l’espace Uemoa que sont : le Bénin, le Burkina-Faso, la Côte-d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal, et le pays hôte, le Togo. Le Bénin sera présent à cette fête non seulement avec sa sélection nationale locale de football mais aussi avec deux arbitres internationaux Fifa qui sont d’ailleurs retenus pour officier des rencontres au cours de la compétition. Il s’agit de l’arbitre Fifa, LigaliRaphiouAdissa et de l’arbitre assistant Fifa, Bello AboudouRazack. Rappelons que le match Togo # Mali est l’affiche de l’ouverture de la compétition et que le Bénin quant à lui sera l’hôte de la Guinée-Bissau dimanche 27 Novembre 2016 à partir de 18H heures de Cotonou (17H à Lomé). Un match qui devra déterminer l’avenir du Bénin dans le tournoi. En cas de victoire, il restera au Bénin de bien négocier les deux matches à venir face au Burkina Faso et au Sénégal. Lesquels, selon les dernières nouvelles seront à Lomé avec l’équipe U18 qui prépare la Can U18.

Liste des 25 convoqués

Lamine Sarr (Dakar Sacré-Cœur), Idrissa Ndiaye (Diambars), Mamadou M. Seck (Mbour PC), Mouhamadou Mansour Diawara (Oslo FA), Jean Jacques Idrissa Ndecky (Casa Sports), Mamadou Mbaye (Dakar Sacré-Cœur), Papa ArounaDiop (AJEL), Moussa Ba (Excellence Foot), Souleymane Aw(Excellence Foot), Alioune Badara Gueye (NGB), Youssouf Bangoura (AF Darou Salam), OusseynouCavin Diagne (AF Darou salam), BiraneBèye (Alphabet Foot), Akhibou Ly (CNEPS Excellence), KrepinDiatta (Oslo FA), Cheikh A. Bamba Kane(Diambars), SoulèyeSarr (Mbour PC), Cheikh Moussa NdiayeMbaye (Casa Sports), Alassane Diouf (Teungueth FC), Ibrahima Niane (Guédiawaye FC), Pape AbibGuèye (AF Darou Salam), Mamadou Pouye (Mbour PC), AliouBadji (Casa Sports), Alioune Ndour (US Ouakam), Assane Touré (NGB)


A.F.S.

En savoir plus...

Echos des internationaux béninois : Steve Mounié fait gagner un point à Montpellier

steeve-mounie

Après une semaine de trêve internationale, les différents championnats européens ont été disputés le week-end écoulé. Du côté des internationaux béninois, Steve Mounié a été une fois encore buteur permettant à Montpellier de ramener un point de son déplacement.

90 mn pour Sèssegnon, Steve Mounié buteur

Il reste le joueur le plus en vogue après les quatre derniers matches de son équipe. Pour le compte de la 13e journée de la Ligue 1 en France, l’international béninois a confirmé son statut de buteur. En effet, alors que son équipe était menée, Steve Mounié a repris un centre de Camara et d’une tête, n’a laissé aucune chance au portier adverse (1-1). A ses côtés se trouvait le capitaine Stéphane Sessegnon qui a joué l’intégralité de la rencontre. A la suite de ce nul, Montpellier est 13e au classement avec 18 points.

Adéoti présent, Imorou absent et Caen battu par Marseille

Après son succès de la 12e journée face au leader niçois (1-0), Caen n’a pu rééditer le même exploit face à Marseille pour le compte de l’acte 13 de la Ligue 1 en France. Le Béninois Jordan Adéoti qui a disputé l’intégralité du match et ses partenaires ont encaissé un but à moins de 10 minutes du terme de la rencontre. Une réalisation de Rolando (81e). Une contre performance qui replonge Caen en bas du classement. Avec 13 points (-12), Caen est 15e au classement général.

Fabien Farnolle omniprésent, Le Havre cale à domicile

L’équipe de Le Havre a perdu deux points dans la course au titre. Face à Amiens pour le compte de la 15e journée de Domono’s Ligue 2 en France, Le Havre et son gardien de but international béninois Fabien Farnolle se sont contentés d’un nul qui n’a arrangé aucune des deux formations. A la suite de ce nul et vierge (0-0), Le Havre reste 3e au classement général avec 26 points (+6).

Dossou sur le banc, Austria Lustenau leader provisoire

Les hommes d’Edmund Stöhr confirment leur pleine forme en ce début de championnat en deuxième division du championnat australien. Le week-end écoulé, la formation de l’Austria Lustenau est allée s’imposer au stade Alpenstadiun face à WSG Wattens sur un score de 2-4.Devancés à deux reprises au score dans cette partie (2′ et 36′), les verts et blancs ont prits le dessus au coup de sifflet final. L’international béninois JodelDossou est resté sur le banc. Une victoire qui permet à Austria Lustenau de consolider sa place de leader avant de recevoir Linzer ASK ( 2e ) le 25 prochain.

6 minutes de Djiman Koukou, Lens obtient un nul en déplacement

Sérieux prétendants pour la montée en Ligue 1 la saison prochaine, les Sang et Or de Lens ont obtenu le point du match nul en déplacement sur la pelouse de l’Aj Auxerre (1-1). Le milieu de terrain béninois qui a du mal à s’imposer au sein du ‘’onze type’’ de Lens n’a joué que six minutes de jeu.  Après ce nul, Lens est 6e au classement avec 23 points.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Knicks : Joakim Noah «n'allait pas bien»

noah-knicks

Joakim Noah n'a pas participé à la victoire des Knicks sur Atlanta, dimanche. Le Français est malade. Les New-York Knicks ont empoché, dimanche, leur troisième victoire en quatre matches (104-94), face à une équipe d'Atlanta diminuée par les absences (Sofolosha, Splitter). Mais le siège de Joakim Noah est resté désespérément vide. Présent à l'entraînement la veille du match, le pivot français a déclaré forfait au dernier moment, comme le racontait le coach des Knicks, Jeff Hornacek après cette victoire.«On a appris à la dernière seconde que Joakim n'allait pas bien. Il ne se sentait pas bien et a vu les docteurs, qui ont ensuite estimé qu'il valait mieux le renvoyer à la maison», a expliqué Hornacek, sans jamais nommer le mal qui a contraint Noah à renoncer. Il n'était d'ailleurs pas vraiment certain de pouvoir récupérer le Français pour le prochain match au Madison Square Garden, mardi (face à Portland). «On ne sait même pas s'il sera en état de participer à l'entraînement demain», a-t-il précisé.

Lequipe.fr

En savoir plus...

Transfert en Afrique du Sud: Mohamed Aoudou signe pour deux ans.

mohamed-aoudou

Annoncé par plusieurs médias comme revenu au pays après la période de stress passée en Algérie, l'international béninois Mohamed Aoudou (photo) pose sans détour ses valises en Afrique du sud pour un nouveau défit encore plus grand.

Le joueur de 26 ans avait été contraint de rompre son contrat avec le CR Belouizdad à cause de l'insécurité qui planait sur sa vie. Agressé à l'arme blanche à la sortie d'un match, Mohamed Aoudou met fin à 2 ans de loyaux services au grand désarroi de son président qui fondit en larmes. Pour l'international béninois, c'était clair, il fallait partir pour préserver sa vie, étant le seul étranger évoluant en Algérie et traqué par quelques supporters véreux. ''Super Moha'' n'a pas attendu longtemps avant de parapher un contrat de deux ans avec Free State Stars, club évoluant en première division sud-africaine, actuel 14e après 8 journées de Soccer League. Un choix insistant du nouveau sélectionneur italien Solinas pour renforcer son attaque. Le buteur béninois a réussi avec brio la traditionnelle visite médicale et se dit prêt pour la nouvelle aventure qui s'annonce palpitante sous ses nouvelles couleurs.

Boris AKAN (Coll)

En savoir plus...

Novak Djokovic : «J'aurais dû finir le travail plus tôt»

Djokovic

Qualifié pour les demi-finales du Masters après son succès sur Milos Raonic mardi soir, Novak Djokovic trouvait un peu à redire sur la manière mais, se satisfaisait d'avoir trouvé la clé face au service du Canadien.Novak Djokovic (après sa victoire 7-6 7-6 sur Milos Raonic) affirme : «J'aurais dû finir le travail plus tôt. Je ne suis pas content de la manière dont j'ai perdu deux fois mon service dans le deuxième set, surtout à 4-3, 30-0, après une série de mauvais points. Ceci dit, gagner en deux tie-breaks contre un serveur comme Milos, ça booste la confiance. J'étais mal embarqué les deux fois et j'ai su revenir en restant concentré. La clé, c'est de savoir saisir sa chance sur sa deuxième balle. Quand le rallye s'engageait, je savais que j'avais plus de chance de gagner le point.»

lequipe.fr

En savoir plus...

2e journée des éliminatoires du mondial 2018 : Des surprises et des confirmations…

egypte-ghana

Le week-end écoulé, a été joué sur le continent africain, l’acte 2 des éliminatoires du mondial Russie 2018. Au terme des différentes rencontres, il y a eu des surprises mais aussi des confirmations.

L’Egypte maintient le Ghana à bonne distance

Cela avait tout l’air de la finale du groupe E même si on ne jouait que la deuxième journée. Mais depuis le tirage au sort qui les a réuni dans la même poule, Egyptiens et Ghanéens savaient que l’issue de leurs confrontations directes serait déterminante pour décrocher le seul ticket en jeu pour rallier la Russie en 2018. Et après le match aller dimanche 13 novembre, c’est bien les Pharaons qui ont fait un grand pas vers la prochaine Coupe du monde grâce à leur précieuse victoire face aux Black Stars (2-0).

Le Burkina Faso bat le Cap-Vert

Le Burkina Faso s’est rattrapé sur la pelouse du Cap-Vert en s’imposant 2-0. Face aux Requins battus par le Sénégal lors de la première journée (2-0), les Etalons ont pris les choses en main très vite en ouvrant le score dès la 2e minute par Banou Diawara sur corner. Le break sera fait à la 29e minute par Préjuce Nakoulma après un super contre mené par Pitroipa. Malgré une pression capverdienne en seconde période, les Etalons ne fléchissent pas.

Le Cameroun n’avance pas

Le Cameroun n’a pu enchaîner face à la Zambie en concédant le match nul à domicile (1-1). Les Lions Indomptables ont même dû concéder l’ouverture du score à la 35e minute avec un but de Collins Mbesuma bien servi par son capitaine Rainford Kalaba. Les hommes d’Hugo Broos réagissent rapidement sur un penalty obtenu et transformé par Abubakar, après une faute de main en pleine surface de Tembo (45+3). Ce résultat nul n’arrange personne dans cette poule et le Cameroun devra vite se relever pour la prochaine journée qui le verra affronter le leader de cette poule B, le Nigéria.

L’Ouganda prend la 2e place du groupe E

L’Ouganda continue de créer la surprise en s’imposant face au Congo-Brazzaville lors de la deuxième journée (1-0). Farouk Miya du Standard de Liège inscrit le seul but de la rencontre en première période (18e). Du coup, les Cranes prennent la 2e place du groupe E. Avec deux défaites, le Congo-Brazzaville voit s'éloigner la qualification pour le Mondial 2018 en Russie.
La Tunisie s'impose 1-0 face à la Libye

La Tunisie s'est imposée face à la Libye (1-0). L'unique but a été marqué par WahbiKhazri (50'), sur penalty. Grâce à ce succès, la Tunisie et la Rd Congo partagent la tête du groupe A, avec six points chacune.

Les résultats de la 2e journée

Libye – Tunisie 0-1
Afrique du Sud – Sénégal 2-1
Ouganda – Congo 1-0
Cameroun – Zambie 1-1
Nigeria – Algérie 3-1
Cap-Vert – Burkina Faso 0-2
Mali – Gabon 0-0
Maroc – Côte d’Ivoire 0-0
Egypte – Ghana 2-0
Guinée – RD Congo 1-2

Source : Rfi

En savoir plus...

La Tunisie et la RD Congo, en position favorable

Tunisie

Pour finir les autres rencontres. Dans le groupe A, la Tunisie va ouvrir le bal ce vendredi face à la Libye et voudra confirmer son bon début d’éliminatoires où les Tunisiens avaient battu la Guinée sur le score de 2-0. Tandis que la RD Congo, qui avait battu largement les Libyens sur le score de 4-0, va également essayer de continuer de surfer sur la vague des victoires face aux Guinéens.

 

Dans le groupe C, les débats sont plus houleux. Le Sénégal, qui a trois points après sa victoire 2-0 face au Cap-Vert, va se frotter aux Sud-Africains sur le sol des BafanaBafana. L’Afrique du Sud partage actuellement la deuxième place avec le Burkina Faso, avec un point au compteur, après le match nul, 1-1, entre les deux équipes lors de la 1ère journée. Le Cap-Vert, bon dernier, essayera de se relancer à Praia face aux Etalons.

Le programme de la 2e journée

Vendredi 11 novembre 2016

 

Libye – Tunisie à Alger (Algérie)

 

Samedi 12 novembre 2016

 

Afrique du Sud – Sénégal à Polokwane

Ouganda – Congo à Kampala

Cameroun – Zambie à Limbé

Nigeria – Algérie à Uyo

Cap-Vert – Burkina Faso à Praia

Mali – Gabon à Bamako

Maroc – Côte d’Ivoire à Marrakech

 

Dimanche 13 novembre 2016

 

Egypte – Ghana à Borg El Arab

Guinée – RD Congo à Conakry

Source : Rfi.fr

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !