TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

bluediamond-TV

A+ A A-

Sport

Transfert : Marcellin Koukpo pourrait signer en Tunisie

Marcellin-Koukpo

Le championnat national de Ligue 1 du Bénin, quoique de retour après une longue absence due à des crises à répétition au niveau du Comité exécutif de sa fédération, a de la cote. A peine s’est-il achevé, que nombre de ses joueurs se retrouvent déjà à l’extérieur pour passer des tests. Parmi eux figure Marcellin Koukpo des Buffles du Borgou. Qualifié pour représenter le Bénin à la prochaine Ligue africaine des champions, l’équipe du président Laurent Gnassounou ne devrait plus compter sur l’apport de cet attaquant. Ce dernier effectue des essais du côté de la Tunisie où il séjourne depuis quelques jours.

Auteur d’une prestation remarquable au cours des éliminatoires du Chan 2018 et du tournoi de l’Ufoa, le joueur béninois est depuis quelques jours en Tunisie. Il y est pour effectuer des essais dans un certain nombre de clubs.

Avant les Buffles du Borgou, c’est au sein de la formation d’Energie Fc de la Sbee qu’il s’est révélé. Selon des sources bien informées, l’attaquant béninois serait dans le viseur du Club sportif de Sfax et du Club africain de Tunis?

A.B

En savoir plus...

Match amical et international : La sélection de la Ligue Sud tient en échec le Nigeria

Ligue-Sud-de-handball-du-Benin

La sélection de la Ligue Sud de handball du Bénin a tenu en échec (29-29), l'équipe nationale du Nigeria de handball, hier mercredi 10 janvier 2018 au Hall des arts loisirs et sports de Cotonou. Une rencontre amicale qui entre dans le cadre des préparatifs des Supers Eagles du Nigéria pour la prochaine Coupe d'Afrique des nations de handball, qui aura lieu à Libreville au Gabon.

D'une haute intensité du début jusqu'à la fin, le match a tenu toutes ses promesses. Tactiquement, techniquement et physiquement, les deux équipes ont offert un spectacle impressionnant, digne d'une rencontre de compétition d'envergure internationale.En effet, poussée par un maigre public, l'équipe béninoise a montré de belles actions face aux Nigérians. Et logiquement, l'équipe dirigée par le duo Aimé Sebio et Antoine Alladé a mené au score à la pause (15-13). De retour des vestiaires, le match a changé de visage. Le Nigeria est revenu avec une autre stratégie et mène le débat. Mais c'est sans compter avec  la détermination des joueurs béninois  mais surtout, l'intelligence du coaching de Aimé Sebio, qui profitant d'un temps mort, a bouleversé la rencontre. La fin de la rencontre offre un scénario exceptionnel puisque, menée 28-26, la sélection de  la Ligue Sud de Handball (Bénin) a eu les ressources pour finir le match à l’égalité parfaite (29-29).

Un match apprécié par les acteurs…

"Ils (Béninois) ont une bonne résistance", a lancé le coach nigérian. A l'en croire, l'équipe béninoise les a empêché de jouer. "C'est le type d'équipe que l'encadrement Nigérian cherchait", a-t-il conclu."Les gens pensent que le Bénin n'a pas de potentialités. On a des potentialités.Que ça soit sur le terrain que sur le banc. Mais le reste, il faut que les dirigeants nous fassent confiance en présentant l'équipe senior", dira Aimé Sebio. Selon ses dires, c'est une génération sur laquelle on peut compter pour avoir le résultat. "Je leur tire un coup de chapeau. Ce sont des joueurs pris à gauche et à droite et avec deux séances d'entraînement, ils ont produit ce spectacle", se réjouit le coach. "L'équipe nigériane n'est pas une petite équipe. Ils ont des joueurs venus de l'extérieur.Mais on a su les canaliser ", a déclaré le manager de Flowers. Notons que pour le match retour prévu pour samedi prochain, Aimé Sebioàpromis mettre en place une autre stratégie pour surprendre l'équipe nigériane. Le public est convié à suivre un match qui promet des étincelles dans l’air.


A.F.S.

En savoir plus...

Mercato en bref : Coutinho signe enfin au Barça

Philip-Coutinho

Le FC Barcelone et Liverpool ont trouvé un accord pour le transfert, estimé à 160 millions d'euros, du milieu offensif Philippe Coutinho. Après la traditionnelle visite médicale, l'international brésilien va signer un contrat de 5 ans et demi avec le club espagnol. Retenu l'été dernier contre son gré par Liverpool, le milieu offensif a rejoint samedi le FC Barcelone lors de ce mercato d'hiver. Déterminés à recruter le Brésilien en janvier, les Blaugrana n'ont pas hésité à sortir le chéquier pour faire craquer les Reds. Pour assurer leurs arrières, les Blaugrana ont d'ailleurs précisé le montant de la future clause libératoire de l'Auriverde : 400 millions d'euros. Dans le détail, le Barça devrait verser immédiatement 120 millions d'euros, puis 40 millions d'euros de bonus éventuels. Il devient le 3e joueur le plus cher de l'histoire du football derrière Neymar, transféré l'été dernier au Paris Saint-Germain pour 222 millions d'euros et Kylian Mbappétransféré au PSG pour 180 millions d'euros. Il sera présenté ce lundi au Camp Nou.

Mahrez à Liverpool, çà négocie !

Si Thomas Lemar (Monaco) fait partie des cibles potentielles pour prendre la succession du Brésilien Philippe Coutinho, c'est bien Riyad Mahrez (Leicester) qui pourrait être l'heureux élu. Mahrez se rapproche de Liverpool. Intéressé par Thomas Lemar, l'actuel 4e de Premier League devrait finalement laisser tomber cette piste pour… Riyad Mahrez (26 ans). Auteur d'un début de saison de grande qualité avec notamment 7 buts et 6 passes décisives en championnat, l'Algérien a retrouvé son niveau de l'exercice 2015-2016, à l'issue duquel il avait été élu meilleur joueur de Premier League par ses pairs. Désireux de franchir un cap en rejoignant un club plus huppé, le Fennec est bien évidemment emballé par ce possible départ. Malgré la volonté de Claude Puel de conserver son joueur, qu'il a su mettre en confiance en le replaçant à un poste de meneur de jeu où il fait des malheurs, la direction des Foxes a promis de le laisser filer si une offre d'environ 50 millions parvenait jusqu'à leur bureau. Une somme que Liverpool n'aurait absolument aucun mal à débourser avec le pactole obtenu de la vente de Coutinho.

PSG : Diarra réclame un gros contrat

Libre depuis la résiliation de son contrat à Al-Jazira, Lassana Diarra (32 ans) est annoncé proche du Paris Saint-Germain cet hiver. Dans son édition du jour, Le Parisien confirme cette tendance en évoquant un accord imminent entre les deux parties concernant un bail jusqu'en juin 2019. Cependant, les discussions se poursuivent entre l'ancien Marseillais et les dirigeants franciliens concernant ses émoluments. Courtisé par de nombreux clubs anglais, Diarra compte bien en profiter pour "figurer dans la fourchette haute des salaires parisiens" selon le média régional. Donnant sa priorité au PSG, l'ancien milieu de terrain du Real Madrid devrait rapidement s'engager avec l'actuel leader de la Ligue 1.

M.M

En savoir plus...

5e du Karaté Challenge de Lomé : Le Bénin honoré, plusieurs athlètes distingués

Karate-challenge-Lome

Le club BassaïRyu a organisé, samedi 23 décembre 2017, la 5e édition du Tournoi Karaté Challenge au stade Omnisports de Lomé (terrain de basket-ball). Au terme de la compétition, les jeunes Karatéka béninois ont glané 18 médailles dont 8 en or, 4 en argent et 6 en bronze. Les jeunes Karatéka ont honoré le Bénin à travers plusieurs distinctions individuelles. Trois pays ont pris part à ce challenge notamment le Ghana, le Bénin et le Togo (pays hôte).

Fidèle à sa mission de préparer une relève de qualité, Rock Quenum président de la Fédération béninoise de Karaté-do (Fbk-do) a inscrit ses jeunes pratiquants audit challenge. Une participation précieuse puisque le Bénin a été plus que honoré de par les prestations de ses ambassadeurs. En effet, les jeunes athlètes ont donné le meilleur d’eux-mêmes et ont fait parler leur talent sur les tatamis de Lomé (au Togo), le savoir-faire béninois dans l’art martial. «Je suis très heureux de cette prestation des jeunes béninois. C’est la preuve que nous avons bien fait de mettre un accent particulier sur la jeunesse. Ceci nous permettra d’avoir un grenier de talents qui pourrait servir dans le long terme le Karaté béninois», dira le président Rock Quenum qui n’a pas manqué de remercier les autorités notamment le ministre Homeky pour tout ce qu’il fait pour le sport béninois et le Karaté en particulier, tout en l’exhortant à en  faire davantage.

M.M.

En savoir plus...

Carnet noir à la Fegafoot : Régis Manon décédé

Regis-Manon

L’ancien international gabonais Régis Manon est décédé, lundi 1er janvier 2018, à Libreville à l’âge de 52 ans, suite à une longue maladie. Pendant que l’année 2018 se pointait à l’horizon, la Fegafoot (Fédération Gabonaise de foot) plonge dans une tristesse. On a appris le Jour de l’an le décès de Régis Manon. Cet ancien attaquant avait été le fer de lance de l’Azingo National (ancien surnom de l’équipe nationale gabonaise) dans les années 1980-1990. Sa riche carrière de joueur avait conduit ce petit gabarit à porter les couleurs du Tours FC (un club français) de 1983 à 1990, avant de revenir au pays sous les couleurs du canon FC 105 de Libreville de 1993 à 1997. Ce natif de Libreville y résidait depuis qu’il avait raccroché les crampons en 1996. Devenu entraîneur, il apparaissait régulièrement dans les médias locaux pour y commenter les affaires du football.

Kamar ADJIBADE

En savoir plus...

Tournoi de l'Ufoa dames : Le Bénin dans le chapeau 2

football

Lors de la remise de subvention et de matériels aux Ligues départementales, le président Moucharafou Anjorin a profité pour annoncer le tirage au sort de la Coupe de l'Union des Fédérations ouest-africaine de la Zone B. Ledit tirage aura lieu, mardi 9 janvier 2018 au siège de la Fédération ivoirienne de football (Fif). Sont engagés dans cette compétition, le Nigeria, le Ghana, la côte d'Ivoire, le Sénégal, le Burkina Faso, le Togo, le Niger et le Bénin. Ces huit pays seront répartis en deux poules de quatre pays en fonction du dernier classement Fifa Coca-Cola des dames du mois de septembre 2017. Ainsi, la Côte-d'Ivoire, pays hôte, sera tête de la poule A alors que le Nigeria, premier au classement Fifa ballon sera la tête de la poule B. Par ailleurs, le Ghana et le Sénégal sont dans le chapeau 1; le Burkina Faso et le Bénin sont dans le chapeau 2 puis le Togo et le Niger dans le chapeau 3. Dans le cadre du tirage au sort, la présidente de la commission nationale du football, Floriane Affoutou est désignée pour siéger au sein du Comité d'organisation de l'Ufoa.

M.M

En savoir plus...

Séminaire pour le développement du judo africain : Le Bénin représenté par Eric Olafa

Eric-Olafa

Du 21 au 22 décembre 2017 à Casablanca au Maroc, Eric Olafa, le secrétaire général de la Fédération béninoise de judo (Fbj), a participé au séminaire pour le développement du Judo Africain. Une initiative de l'Union africaine de Judo et soutenu par la Fédération Internationale de Judo (Fij). A ce rendez-vous de partage de connaissances, 42 participants ont honoré de leur présence. Au cours de la première journée, six thèmes  ont été respectivement présentés par le Directeur de la l'Union africaine de judo, le Directeur de l'arbitrage,  le Directeur sportif,  le Directeur de l'éducation et du Coaching et par des Experts de la Fédération Internationale qui ont tous fait un brillant exposé sur leur thème de prédilection. Notons que le secrétaire général de la Fédération béninoise de judo, Éric Olafa a été retenu par l'Union Africaine de Judo pour être l'élément modérateur au cours de l'exposé sur le thème ‘’Système de qualification pour les Jeux olympiques".

A.F.S.

En savoir plus...

Open d'escrime de Cotonou : La Côte-d'Ivoire remporte le premier prix

open-escrime-cotonou

(Objectif atteint pour Jacques Okoumassoun)
Du 21 au 23 décembre 2017, a eu lieu Palais des sports du stade de l’Amitié Mathieu Kérékou, la première édition de l'Open d'escrime de Cotonou. Pendant trois jours, la vingtaine d’escrimeurs venus du Togo, de la Côte-d’Ivoire et du Bénin ont rivalisé d’ardeur pour être comptés parmi les meilleurs pour inscrire leurs noms en lettre d’or au palmarès dudit tournoi. Au terme de la compétition, les Ecureuils escrimeurs n'ont pu résister devant leurs adversaires ivoiriens et les Togolais. Ainsi, au classement général, c’est la Côte-d'Ivoire qui a remporté le premier prix en totalisant trois médailles en or, deux en argent et deux en bronze. Elle est suivie par le Togo qui a décroché une médaille en or, deux en argent et une en bronze. Le Bénin termine troisième sur trois participants avec trois médailles en Bronze.  Objectif atteint par le président de la Fédération béninoise d’escrime Jacques Okoumassoun et ses membres, qui ont tout au long de ces trois jours de compétition, travaillé main dans la main pour tenir le pari de l'organisation. Les regards sont désormais tournés vers la prochaine édition avec des innovations.

Zoom sur le tableau complet des médailles

Catégorie Sabre Individuel

1er (OR): Kouassikonan (CIV)
2ème  (Argent): Emmanuel Kouadio (CIV)
3ème ex-aequo (Bronze) Euloge Aoutchémè (Bénin) et Louis Kassifoun (Togo)

Catégorie Fleuret/Equipe

1er (Or) : Côte-d’Ivoire
2ème (Argent): Togo
3ème  (Bronze): Bénin

Catégorie Sabre/Equipe

1er (OR) :Togo
2ème (Argent): Côte-d’Ivoire
3ème  (Bronze): Bénin
Lire le bilan général
1er Côte-d’Ivoire : 3 médailles Or, 2 en argent et 2 en bronze
2ème Togo : 1 médaille Or, 2 en argent et 1 en bronze
3ème Bénin : 3 médailles en Bronze

A.F.S.

En savoir plus...

Stage international de formation des encadreurs et juges arbitres : Six Béninois dont cinq juges-arbitres étaient du rendez-vous

aviron-formation

Du 07 au 16 décembre 2017, la Fédération béninoise d'aviron, course de pirogue et pédalo (Féba-Cpp) a participé au stage international de formation des encadreurs et juges arbitres de niveau en aviron à Agbodrafo au Togo. Un premier pas vers la certification finale et la reconnaissance en la qualité d'encadreurs et de juges arbitres internationaux de la Fédération internationale des sociétés d'aviron (Fisa). Pour ce rendez-vous, la Féba-Cpp a aligné six stagiaires béninois dont cinq juges-arbitres et un entraineur. Ces six représentants béninois ont, en effet valablement défendu les couleurs béninoises et ont réussi avec grand succès, le stage du premier niveau conduit par l'expert Français Stéphane Durand chez les encadreurs et l'expert Tunisien Ben Khedder Anis au niveau des juges-arbitres. Au terme dudit stage, une régate internationale a opposé, le Benin, le Togo et la Côte-d'Ivoire sur cinq épreuves distinctes que sont: skiff homme, skiff dame, double homme, double dame et mixte, catégorie senior. Egalement sur ce plan, les rameurs béninois qui ont regagné Agbodrafo la veille de la régate (qui s'est tenue le 16 décembre 2017) se sont toutefois bien comportés et s'en sont tirés d’affaire avec huit breloques dont deux en or, cinq en argent et une en bronze. Pour rappel, au 12e Championnat d'Afrique d'aviron qui a eu lieu en Tunisie (20 au 22 octobre 2017), le Bénin a décroché la médaille de bronze grâce à Privel Hinkati sur l’épreuve de 2000 mètres dans la catégorie des poids lourds chez les seniors. Alors que, Adéline Satignon a remporté la médaille d’or sur 500 mètres skiff chez les dames juniors à l’occasion de la 11e régate internationale (du 12 au 18 octobre 2017), toujours en Tunis. C’est dire que l’aviron béninois se porte de mieux en mieux et ceci est à mettre à l’actif du Comité exécutif de la Féba-Cpp avec à sa tête le président Gbadamassi qui œuvre pour le développement de cette discipline au Bénin.

A.F.S.

En savoir plus...

Tournoi international d’escrime/Open de Cotonou : Jacques Okoumassoun pour la promotion de l’escrime

open-de-cotonou-escrime

(Trois pays attendus pour une vingtaine d’escrimeurs)
Du 21 au 23 décembre 2017, Cotonou sera la capitale de l’escrime sous régional. Ceci, à travers l’organisation de la première édition du tournoi international d’escrime/Open de Cotonou. Lors d’une conférence de presse, le président de la Fédération béninoise de l’escrime (Fbe) Jacques Okoumassoun a levé un coin de voile sur la compétition ainsi que les objectifs visés. C’était hier, mardi 19 décembre 2017 à la salle de conférence du Palais des sports du stade de l’Amitié Mathieu Kérékou.

Promouvoir et vulgariser l’escrime au Bénin mais aussi dans la sous-région. Tel est l’un des objectifs visés par le comité exécutif de la Fbe avec à sa tête, le président Jacques Okoumassoun en organisant l’acte N°1 du tournoi international d’escrime/Open de Cotonou qui va réunir une vingtaine d’escrimeurs venus de la Côte-d’Ivoire, du Togo et du Bénin, pays d’accueil dudit open. Le Nigéria, quatrième pays participant sera à Cotonou en tant qu’observateur. Pour Jacques Okoumassoun, cette compétition deviendra un tournoi statutaire de la Fbe. ‘’Nous devons amener l’escrime vers les sportifs’’, a-t-il déclaré avant de préciser que c’est un engagement qui sera honoré. Pour le secrétaire général de la Fbe Edouard Tchiappè, ce tournoi permettra non seulement de promouvoir l’escrime au Bénin et dans la sous-région  mais surtout de jauger le niveau des escrimeurs.

Les escrimeurs béninois au top niveau…

Au cours de cette conférence de presse, l’entraineur national William Chrysostome a rassuré que son groupe composé de six escrimeurs est au top niveau pour défendre valablement les couleurs du Bénin. A l’en croire, les moyens ont été mis à disposition pour une bonne préparation de la sélection béninoise. C’est pourquoi il a invité le public à se déplacer au Palais des sports du stade Mathieu Kérékou pour pousser les ambassadeurs béninois à la victoire. Rappelons que les escrimeurs seront soumis à deux épreuves notamment l’épreuve de sabre et celle de fleuret aussi bien en individuel qu’en équipe. Ainsi, dans l’efficacité, dans la loyauté et dans le respect, la Fbe s’engage à relever le défi de l’événement.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !