TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

bandeau-TocToc 1

A+ A A-

Sport

31e édition de la Coupe d’Afrique des nations : Adieu Gabon 2017… bienvenue Cameroun 2019 !

CAN-Gabon-2017

(Grand regard sur le bilan de la compétition)
Dimanche 5 février 2017, les rideaux sont définitivement tombés sur la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) Gabon 2017 avec le sacre des Lions indomptables du Cameroun. Lesquels ont battu en finale, les Pharaons d’Egypte (2-1). A cela s’ajoute pour le Cameroun, des titres individuels. Retour sur le bilan de la Can Gabon 2017.

La Can Gabon 2017 a livré son verdict avec la cinquième étoile pour le Cameroun, à la grande surprise des observateurs du sport roi. Le football aura encore montré tout son charme tout au long des 32 matches qui ont été disputés sur les quatre stades (Franceville, Libreville, Port-Gentil, Oyem) retenus pour la circonstance.Si certaines équipes favorites (Côte-d’Ivoire, Algérie, Sénégal) ont très tôt quitté la compétition, il faut dire que certaines ont confirmé leur statut. Il y a eu, toutefois, des surprises dans le carré d’as avec la présence du Burkina Faso sur le podium finale, meilleure attaque de la Can.  

Alors, que retenir en termes de buts… ?

Sur les 32 matches disputés, 66 buts ont été marqués (contre 61 en 2012 et 70 en 2008 dont 10 pour le Cameroun, ndlr). Soit une moyenne de 2,0625 buts par matches. 52 buts (sur 24 rencontres) ont été marqués au premier tour contre 14 au second (huit affiches).Le meilleur buteur de la compétition a nom Junior Kabananga de la Rd Congo avec trois réalisations alors que le meilleur passeur est le capitaine camerounais Benjamin Moukandjo. Quant au meilleur buteur sur penalty, il a pour identité André Ayew (deux penaltys). D’ailleurs, c’est sur un penalty qu’il a permis au Ghana d’accéder dans le dernier carré face au futur vainqueur du tournoi. Fabrice Ondoa, meilleur gardien de but aura marqué les esprits à l’image du Burkinabè Hervé Koffi ou du vétéran de la Can, l’Egyptien Essam El Hadary (44 ans). Il détient désormais le record du joueur le plus âgé de l’histoire de la Can. Pour rappel, le Sénégalais Ismaila Saar, âgé de 18 ans a été le joueur le plus jeune de la compétition. Avec huit buts marqués en six matches, le Burkina Faso a été la meilleure attaque de la Can alors que la meilleure défense est le Cameroun (trois buts encaissé en six rencontres). La faible attaque est détenue par l’Ouganda (un but marqué en trois matches) tandis que, le Zimbabwe a quitté la compétition en encaissant huit buts.Notons toutefois que seulement 30 buts ont été marqués en première partie (0,9375 but de moyenne) contre 36 en seconde période, soit une moyenne de 1,125 but par match. Aucun but n’a été marqué lors des prolongations. Enfin, le premier but de la Can Gabon 2017 a été marqué par le Gabonais Pierre Emerick Aubameyang alors que le dernier but de la compétition a été l’œuvre de Vincent Aboubakar du Cameroun, pays hôte de la Can 2019.

Autres données importantes…

Tout au long de la Can 2017, on retiendra près de 1227 fautes commises. Soit une moyenne de 38,34375 fautes commises par les équipes dans une rencontre. Conséquence, 85 cartons jaunes ont été distribués par les « hommes en noirs ». Ce qui envoisine 2,65625 cartons offerts par les arbitres par rencontres. Mais un seul carton rouge a été brandi au cours de la compétition. Il a été écopé par le Congolais Joyce Lomalisa Mutambala qui n’a joué que 16 minutes lors du match Rd Congo # Maroc (1-0).

Can 2017 : Christian Bassogog élu meilleur joueur  

Si le Cameroun a été sacré, équipe championne de la Can Total Gabon 2017, un joueur a pesé de tout son talent. Il s’agit du milieu de terrain offensif et attaquant camerounais Christian Bassogog. Agé de 21 ans et évoluant depuis 2015 à Aalborg (un club danois), Christian Bassogog a été logiquement désigné meilleur joueur de la compétition par la Caf. Il succède ainsi à un autre Christian, le Ghanéen Christian Atsu, meilleur joueur de la Can 2015.    

Can 2017 : L’équipe type dévoilée

La Caf a dévoilé l’équipe type de la Can Gabon 2017. Un «onze» type des meilleurs joueurs à chaque compartiment de jeu. On note la présence de trois Camerounais, un Sénégalais, un Congolais, deux Egyptiens, deux Burkinabés, et deux Ghanéens. Et sans surprise, on retrouve dans les buts, le Camerounais Fabrice Ondoa. Modou Kara Mbodji, Ahmed Hegazy, et Michael Ngadeu, assurent la base arrière. Les milieux de terrain sont, entre autres, Charles Kabore (Burkina Faso), Daniel Amartey (Ghana), Bertrand Traore (Burkina Faso), Christian Atsu (Ghana), Mohamed Salah (Egypte). Christian Bassogog (Cameroon), Junior Kabananga (Rd Congo) forment l’attaque de ce «onze» type de la Can Gabon 2017.

Un podium inattendu… !
 
A l’ouverture de la 31e édition de la Can Gabon 2017, les observateurs du football n’ont aucunement imaginé un tel podium. Mais la magie du cuir rond reste ce qu’elle est.  Les équipes favorites comme l’Algérie, le Sénégal, la Côte-d’Ivoire, ont très tôt abandonné le combat en laissant le «champ libre» aux Lions indomptables du Cameroun, désormais «Rois» de la forêt footballistique africaine. Une cinquième étoile donc pour le Cameroun. Les Pharaons d’Egypte, septuple championne d’Afrique, reviennent sept ans après sur la scène du football africain et se logent à la deuxième place avec un certain Essam El Hadary, doyen d’âge de la compétition. Le Burkina Faso, médaillé d’argent en 2013, aurait pu récidiver ou aller chercher l’or mais l’inexpérience de Koffi Hervé a payé cash. Le Burkina Faso se contente donc de sa médaille de Bronze.

Un bilan satisfaisant mais…

Au terme de cette grande fête du football africain, on note un bilan satisfaisant. La compétition aura tenu toutes ses promesses. On note de belles affiches et des rencontres palpitantes à l’image de la finale. Le tout, coiffé par une parfaite organisation.  Toutefois, le manque de spectateurs dans les tribunes et le mauvais état de certaines pelouses sont, entre autres, les couacs qu’on peut relever sans oublier l’arbitrage qui a été pointé du doigt sur certaines rencontres. En somme, la fête a été belle et les regards sont désormais tournés vers le Cameroun qui défendra son titre devant son public.
Réalisation : Abdul Fataï SANNI

Classement général des pays participants :

1-) Cameroun  2-) Egypte 3-) Burkina Faso 4-) Ghana 5-) Sénégal 6-) RDC 7-) Maroc 8-) Tunisie 9-) Gabon 10-) Algérie 11-) Côte-d'Ivoire 12-) Mali 13-) Ouganda 14-) Guinée Biseau 15-) Togo 16-) Zimbabwe

Top 10 des  meilleurs buteurs

1- Kabananga (27 ans), 3 buts
2 Mpoku (24 ans), 2 buts
3- Slimani (28 ans), 2 buts
4- Aubameyang (27 ans), 2 buts
5- Mahrez (25 ans), 2 buts
6- Mané (24 ans), 2 buts
7 - Sliti (24 ans), 2 buts
8- Bancé (32 ans), 2 buts
9- A. Ayew (25 ans), 2 buts
10- M. Salah (24 ans), 2 buts

Canal+ au cœur de la Can Gabon 2017

Si un nombre impressionnant de téléspectateurs a suivi les 32 matches en direct et en intégralité sur les écrans de télévision, c’est grâce, en partie, au groupe Canal+. Il a déployé une équipe très expérimentée du côté du Gabon, de même que des appareils de bonne facture. Les grands noms de journalistes sportifs ont, pendant plus de trois semaines, fait vivre la fête footballistique aux téléspectateurs. Des émissions spéciales ont été concoctées pour la bonne cause afin que les férus du sport roi soient au cœur de la Can. Des analyses, des commentaires, des points de vue des observateurs avertis du football, etc. Un menu alléchant pour la bonne cause tout simplement! De plus, des jeux (questions-réponses) ont été organisés, pour non seulement, inciter le public à s’intéresser davantage à la Can mais aussi à se sentir concerné.

D’ailleurs, votre quotidien « Matin Libre » en collaboration avec Canal+, a permis aux nombreux lecteurs de participer à la fête en gagnant de nombreux lots offerts gracieusement par le groupe Canal+. Ceci, grâce au jeu mis en place. La rédaction sportive de « Matin Libre » vous remercie pour votre participation et vous renouvelle sa fidélité. Rendez-vous dans deux ans pour des innovations certaines.

La Rédaction

En savoir plus...

Classement Fifa du mois de février : Le Bénin fait du surplace

ecureuils-du-benin

Le Bénin fait du surplace dans le classement Fifa du mois de février 2017. Il reste scotché à la 66e place au monde et 14e sur le continent. Depuis trois mois, le Bénin est planté sur cette position et n’a donc pas varié de rang. Sur le continent, c’est l’Egypte (23e mondial), vice-championne d’Afrique qui domine les débats suivie du Sénégal (31e) et du champion d’Afrique, le Cameroun (33e) qui a connu la plus grande progression de ce mois de février. Au plan mondial, pas un grand changement notable sauf  la permutation de place entre la France désormais 6e et la Colombie descendue à la 7e loge. L'Argentine garde toujours la première place devant le Brésil et l'Allemagne. Le Portugal est 8e juste devant l'Uruguay (9e) et l'Espagne (10e).

A.F.S.

En savoir plus...

Coupe des confédérations : Le Cameroun représentera l’Afrique

cameroun-CAN2017

Vainqueurs de la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) Gabon 2017, les Lions indomptables du Cameroun vont représenter l’Afrique au niveau de la Coupe des Confédérations. Une compétition qui va se dérouler du 17 juin au 2 juillet 2017 en Russie. Le Cameroun est logé dans la poule B aux côtés de l’Allemagne, le Chili, et l’Australie. Dans le groupe A, on retrouve le Portugal, champion d’Europe, la Russie (pays hôte du mondial 2018), le Mexique, et la Nouvelle Zélande. En effet, la compétition rassemble les équipes championnes des six Confédérations que compte la Fédération internationale de football association (Fifa). Le Cameroun va retrouver la Coupe des Confédérations après ses participations en 2001 et 2003. Pour rappel, le Cameroun avait atteint la finale face à la France (1-0, Ap) lors de l’édition de 2003 mais reste marqué par le décès en plein match du N°17 Marc Vivien Foé pendant la demi-finale. Pour le rendez-vous russe, les Lions indomptables chercheront à soulever le trophée pour la première fois mais la tâche s’annonce compliquer.

A.F.S.

En savoir plus...

Echos des internationaux béninois : Mounié signe un doublé, Kiki passeur

steve-mounie

Si les internationaux béninois ont été muets entre temps dans leurs clubs respectifs, le week-end écoulé, ils se sont fait entendre. En témoignent les réalisations de Steeve Mounié avec Montpelier et la passe décisive de David Kiki.

Doublé pour Mounié, Montpellier respire

L’attaquant béninois de Montpellier, Steeve Mounié, a été énorme dans la rencontre qui a opposé son équipe à celle de Bastia (2-1). Il a réalisé un doublé historique qui a permis à ses partenaires de prendre les trois points de la rencontre. En effet, à l’occasion de la 23e journée de Ligue française, l’international béninois a ouvert le score en reprenant à la retombée, un coup franc de Ryad Boudebouz (17e). Il finira par donner la victoire aux siens sur un second but d’un petit extérieur tranquille dans la surface. Avec ce nouveau doublé (le deuxième de la saison), Steeve Mounié reste le meilleur buteur héraultais avec 8 réalisations. Le capitaine des Ecureuils du Bénin a aussi joué l’intégralité de la rencontre. Avec 26 points (-8), Montpellier se pointe à la 13e place  de la Ligue 1 française.

90 mn pour Adéoti, Caen victorieux à l’extérieur

Dans la lutte pour le maintien, l’équipe de Caen est allée décrocher trois précieux points sur le terrain de Guingamp (1-0). Un seul but très suffisant pour revenir au bercail avec le succès. Une affiche comptant pour la 23e journée de la Ligue 1 en France. Ce succès permet à l’équipe de Caen de souffler un peu et de s’éloigner de la zone rouge. Dans cette rencontre, Jordan Adéoti a joué l’intégralité du match alors que, Emmanuel Imorou qui vient d’une blessure, est resté sur le banc de touche. Caen est 16e au classement avec 25 points (-11).

Kiki passeur, Niort victorieux face à Bourg-Péronnas

Le latéral gauche venu du Bénin a été le premier à s’illustrer en Ligue 2 française avec son équipe de Niort face à Bourg-en-Bresse. Le jeune joueur David Kiki, âgé de 23 ans et titulaire, a été tranchant dans ce match fou prolifique en buts (3-2).Mené (2-0) à un quart d’heure de la fin, Niort va renverser la vapeur. L’arrière gauche béninois a été passeur décisif sur la réduction du score par Adrien Dabasse (76e). Titulaire dans les buts, Saturnin Allagbé a sorti une parade qui a maintenu les siens dans le match quelques minutes avant leur incroyable remontée (72e). David Djigla, entré en jeu à la 63e minute, contribue ainsi à la victoire. Niort remonte à la 9e place avec 33 points (-1).  

Farnolle dans les buts, Le Havre ramène le nul

L’international et gardien de but béninois a encore tenu son rang. Il a joué l’intégralité de la rencontre qui a opposé Valenciennes à Le Havre. Dans cette confrontation, aucun but n’a été marqué mais le Béninois a été une fois encore énorme. A la suite de ce nul, Le Havre se pointe à la 13e loge avec 30 points.     

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Championnats nationaux d'athlétisme de France : Odile Ahouanwanou décroche l’argent sur le 60m haie

Odile-Ahouanwanou

Parcours sans faute pour Odile Ahouanwanou dans sa série de préparation pour le prochain championnat d'Élite d'hiver de Bordeaux. 8"41,c'est le nouveau  chrono qu'elle a réalisé, samedi 4 février 2017 à Lyon en France sur le 60m haie . Une performance qui permet à la Béninoise du Stade Sottevillais 76 de monter une fois encore sur le podium. Elle s'adjuge la médaille d'argent avec un nouveau record national. En nette progression,l'athlète vient de battre son propre  record de 8"50 sur le 60m haie enregistré à Eaubonne (France) le 22 janvier 2017. Après cette troisième médaille dans l’année en cours (2017), Odile Ahouanwanou, la spécialiste en heptathlon se dit heureuse et a  remercié le Seigneur ainsi que ses coéquipières et ses coaches. En pleine forme, la star béninoise est l'une des chances de médaille pour le Bénin aux prochains jeux de la francophonie même si son objectif actuel est de bien préparer le championnat d'Elite d'hiver.

A.F.S.

En savoir plus...

Championnat d'Afrique de tennis des moins de 18 ans : Le Bénin présent avec cinq tennismen

tennis

(La délégation béninoise s’est envolée depuis dimanche)
Dans le cadre du Championnat d’Afrique de tennis des moins de 18 ans, une délégation béninoise constituée entre autres, de cinq tennismen, s’est envolée dimanche 5 décembre 2017, dans la capitale tunisienne pour prendre part à ladite compétition. Elle se déroulera du 6 au 11 février 2017 à Tunis (en Tunisie).

Delmas N'tcha, Sylvestre Monnou, Arnaud Sèwanou (chez lesgarçons), Carmène Kpadonou, Carmine Becoudé (chez les filles), sont les cinq représentants béninois qui ont la lourde mission d’aller défendre les couleurs nationales en Tunisie. Ils y sont d’ailleurs. Mais, avant leur départ, ils ont été reçus par le président  de la Fédération béninoise de tennis (Fbt). Au cours de la rencontre, ils ont reçu le drapeau national. Pour Bernardin Codjo, secrétaire général de la Fbt, ces jeunes doivent faire mieux que leurs petits frères qui étaient à Lomé du 11 au 21janvier 2017 et qui ont décroché la 3ème place.Pour Jean-Claude Talon, président de la Fbt, la rencontre de remise de drapeau a été organisée pour permettre aux ‘’enfants’’de s’affirmer à Tunis et mieux défendre les couleurs nationales. «Nous reviendrons le sourire aux lèvres», a laissé entendre le coach Daniel Johnson. «Le public sportif peut espérer beaucoup de nous», va rassurer Delmas N'tcha. En somme, l’organisation mise en place reste un atout qui  permettra à ces jeunes joueurs  de réaliser l’exploit à Tunis.

A.F.S.

En savoir plus...

Echos des internationaux béninois : Fortunes diverses pour les footballeurs

stephane-sessegnon

Fortunes diverses pour les internationaux béninois qui étaient sur les pelouses européennes le week-end écoulé. On ne peut occulter l’humiliation (5-1) infligée à l’équipe de Montpellier des Béninois Stéphane Sessegnon et Steve Mounié.

Adénon présent, Koukou absent, Amiens sur le podium

En Ligue 2 Domino’s, c’est la 22e journée qui a retenu l’attention des férus du cuir rond, notamment la rencontre qui a opposé Amiens aux Lens. On s’attendait à un duel entre Abdul Khaled Adénon et Djiman Koukou. Mais, c’est seulement le défenseur central d’Amiens, Abdul Adénon qui a participé au succès de son équipe (2-1). Une victoire qui propulse Amiens à la deuxième place du podium avec 35 points (+9).

90’mn pour Adéoti, Caen dans la zone rouge

Pour le compte de la 22e journée de la Ligue 1 en France, l’équipe de Caen se déplaçait sur le terrain de Bastia. Au terme du temps règlementaire, c’est le score nul de parité (1-1) qui a départagé les deux équipes. Une rencontre qui a connu la participation du Béninois Jordan Adéoti. Il a disputé l’intégralité de la rencontre et a même écopé d’un carton jaune (90’+4). Un résultat qui n’arrange malheureusement pas Caen, logée dans les profondeurs du classement. Avec 22 points (-12) et un match en retard, Caen est 19e au classement général.

Mounié et Sessegnon présents, Montpellier humiliée

L’équipe de Montpellier a été laminée par l’Olympique de Marseille (5-1) dans le cadre de l’acte 22 de la Ligue 1 en France. Auteur d’un triplé, Bafetimbi Gomis a été le bourreau des nontpelliérains. Présents sur l’aire de jeu, les Béninois Stéphane Sessegnon (qui a joué l’intégralité du match) et Steve Mounié (sorti à huit minutes du terme) n’ont pu éviter la catastrophe à leur équipe. Avec 23 points (-9), Montpellier est 15e au classement et doit lutter pour le maintien.

Trois béninois présents, Niort ramène le nul

En déplacement sur la pelouse de Tours dans le cadre de l’acte 22 de la Ligue 2 en France, l’équipe de Niort s’est contentée de ramener le point du nul (0-0). Les Béninois David Kiki et Saturnin Allagbé ont joué l’intégralité du match alors que David Djigla a cédé sa place à Grich (73e). Des présences béninoises qui n’ont rien changé au match (0-0). Conséquence, Niort est 11e au classement avec 30 points (-2).

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Première édition du mondial des communautés : Le Cameroun remporte le premier prix devant le Bénin

cameroun-mondial-des-communautes

Les rideaux sont tombés, samedi 28 janvier 2017, au stade René Pleven de Cotonou, sur la première édition du mondial des communautés. Ceci, avec le sacre du Cameroun aux tirs au but face à l’équipe du Bénin (0-0, 4-2 tab). Le Tchad s’est emparé de la médaille de bronze après avoir battu le Nigéria en match de classement (1-1, 6-5 tab).

Pour cette finale du mondial des communautés qui a réuni 10 équipes, les Béninois ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes. Ils ont eu assez d’occasions en première période mais les ont vendangées. De retour de la pause, les Camerounais ont repris le jeu sans pour autant inquiéter le gardien de but béninois au terme du temps réglementaire. Malheureusement, les séances fatidiques des tirs au but ont été fatales aux Béninois (4-2 aux tab) et le Cameroun remporte le premier trophée du mondial des communautés. «Je suis content pour la victoire. (…) Les joueurs béninois se sont nettement améliorés. On les avait facilement battus lors des phases de groupe. Mais là, ils ont été tenaces», dira Narcisse Ndong, capitaine du Cameroun.«Nous avions eu assez d’occasions dans le match. On a perdu aux tirs au but. Ce n’est pas la meilleure équipe qui a gagné», a déclaré  Moubarakou Bello, entraîneur de l’équipe du Bénin. Dans son message, Bonaventure Koffi Codjia, représentant le ministre Homeky a salué et encouragé l’initiative avant de rassurer les organisateurs que le département ministériel est toujours disponible pour accompagner le sport où le besoin  se fera sentir. Pour rappel, selon Ferréol Adoukonou, les objectifs visés sont la promotion de la paix et le brassage entre les communautés étrangères au Bénin ; la promotion du brassage culturel entre les Etats afin de rendre plus dynamique l’environnement des affaires au Bénin et le renforcement des liens qui lient le Bénin avec tous les pays qu’il héberge à travers les ambassades et consulats. Notons que le Tchad a pris la troisième place de la compétition et le Nigérian Isaac Okoro a été élu meilleur buteur alors que la Guinée-équatoriale est partie avec le trophée de l’équipe fair-play.


Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

31e édition de la Can Gabon 2017 : Huit équipes pour quatre places

CAN-2017

Démarrée samedi 14 janvier 2017 à Libreville au Gabon, la 31e édition de la Coupe d'Afrique des nations (Can) Gabon 2017 aborde ce week-end, l'étape des quarts de finale. Huit équipes sont en lice pour le dernier carré de la compétition.

Elles étaient 16 nations alignées pour la conquête du prestigieux trophée le plus convoité du continent. Mais, après deux semaines de rude bataille en phase de poule, il ne reste que huit qui iront à l'assaut des quatre places pour le carré d’as. Il s'agit des Etalons du Burkina Faso, des Lions indomptables du Cameroun (poule A), les Lions de la Teranga, les Aigles de Carthage de la Tunisie dans le groupe B, les Léopards de la Rd Congo, les Lions de l'Atlas du Maroc dans la poule C, les Pharaons d'Egypte et les Blacks Stars du Ghana dans le groupe D. Huit équipes qui vont certainement livrer des combats de gladiateurs afin de décrocher l'un des quatre tickets pour les demi-finales de la fête du football africain.

Etalons # Aigles : Le meilleur pays l'emportera !

Sa meilleure performance remonte en 2004 où en tant que pays hôte, la Tunisie a été vainqueur de la Can. Après ce sacre, la suite n’a été qu’un désert. Les Aigles ont été l’ombre d’eux-mêmes durant les éditions qui se sont suivies. Face aux Etalons du Burkina Faso, (finalistes en 2013 face au Nigéria), la tâche s’annonce compliquée mais pas impossible. La Tunisie monte en puissance et a même battu l’Algérie (2-1), l’une des équipes favorites de la compétition mais qui a été très vite renvoyée au bercail. Cependant, le Burkina Faso peut compter sur son dernier rempart, Hervé Koffi, impeccable dans les buts (l’un des meilleurs de la Can). Il pourra aussi s’appuyer sur des joueurs un peu expérimentés tels que, Bakary Koné, Bertrand Traoré, ou Charles Kaboré. Mais attention aux Aigles qui ont envie de retrouver le podium après 13 ans.   

Sénégal # Cameroun: Duel entre Lions !

Vainqueur de la Can en 1984, 1988, 2000, et 2002, le Cameroun court derrière un cinquième sacre depuis 15 ans. Les générations qui se sont succédé n’ont pu jamais réussir à atteindre cet objectif. Mais cette fois-ci, avec une équipe remaniée et sans les «vieux démons», les Lions indomptables, 2e du groupe A (5 points +1) derrière le Burkina Faso seront face aux Lions de la Téranga du Sénégal. Une équipe sénégalaise qui rêve, quant à elle, d’un premier titre continental après avoir perdu celui de 2002 face au même Cameroun. C’est dire que cette rencontre est revancharde même si le Sénégal part avec un léger avantage. Il détient l’une des meilleures attaques de la compétition avec six buts marqués et seulement deux d’encaisser. De plus, les deux équipes ont,en leur sein, de jeunes talentueux à l’image de Sadio Mané, Baldé Diao Keita du Sénégal, Nicolas Nkoulou, Benjamin Moukandjo du Cameroun. Ce qui est certain dans ce duel entre «roi de la forêt» sur la pelouse de l’Amitié de Franceville, un «Lion» va devoir faire ses adieux à la Can Gabon 2017.

Rd Congo # Ghana : Deux styles différents mais jouables !

Vainqueur de la Can en 1963, 1965, 1978, 1982 en 20 participations, deuxième meilleure défense pour avoir encaissé un seul but en phase de poules de la Can Gabon 2017, le Ghana aura en face de lui, une équipe de la Rd Congo qui marque au moins deux buts par match dans cette Can. C’est donc une rencontre équilibrée, avec deux équipes jouables et deux styles de jeu différents. Pour rappel, en 2015, Ghanéens (vice-champions) et Congolais (médaillés de bronze) étaient sur le podium. Cette fois-ci, l’un des deux devrait plier bagage au dernier coup sifflet de l’arbitre.

Egypte # Maroc: Le choc du Maghreb

Une rencontre entre deux équipes du Maghreb est toujours folle, brouillonne, et d’une intensité remarquable. Le choc entre Egyptiens et Marocains pour une place en demi-finale s’annonce donc épique. D’autant plus que, les deux équipes sont à la conquête du trophée surtout avec un certain Hervé Renard sur le banc marocain. Si l’Egypte, vainqueur de la Can en 1957, 1959, 1986, 1998, 2006, 2008, 2010, est revenue sur la scène continentale après sept ans absence, c’est dire que l’équipe des Pharaons a des objectifs précis. Mais la tâche ne sera pas aisée face aux Lions de l’Atlas, qui restent sur un seul titre depuis 1976. Un défi qu’entend relever le Français Hervé Renard.

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Préparatifs du championnat d'Élites de Bordeaux : Odile Ahouanwanou bat deux nouveaux records

Odile-Ahouanwanou

La saison 2016-2017 a commencé sur des chapeaux de roue chez la jeune athlète venue du Centre du Bénin. En effet, après avoir décroché la première place lors du championnat régional de Montville en France dans les épreuves de Pentathlon en totalisant 4120 points, Odile Ahouanwanou vient de récidiver. Lors du championnat d’élite de Bordeaux disputé dimanche 22 janvier 2017 en Eaubonne (France), elle a battu, à elle toute seule, deux nouveaux records. Ceci, respectivement sur le 60m haie où elle a fait 8 secondes 50 centièmes puis au saut en hauteur avec 1m78.

Deux nouveaux records nationaux indélébiles aux performances d'Odile Ahouanwanou. L'athlète de Sotteville 76 ne cesse de faire parler la poudre en cumulant que de bonnes performances. Après son faux départ dimanche 15 janvier 2017dans le cadre de la compétition préparatoire des Élites d'hiver,la stadiste a répondu favorable à l'attente de ses fans avec de bonnes prestations. Preuve qu’elle est en nette progression. Des performances qui rassurent ses entraîneurs Arnaud Bunel et Vincent Turpin.Elle est actuellement à 19 centimètres de la performance des trois premières médaillées au Jeux olympiques (Jo) de 2016.Ces différentes performances augurent de la bonne forme de l'athlète avant le championnat d'Élites de Bordeaux. Faut-il le rappeler, l’objectif de la jeune athlète béninoise est de décrocher son minima pour les prochains Jo de 2020.

A.F.S.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !