TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Cash-and-arts-4-matin-libre

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Sport

Echos des internationaux béninois : Michael Poté buteur, Dossou passeur et buteur

michael-pote

La saison footballistique 2017-2018 tire à sa fin. Moment idéal pour certains clubs de se battre pour des titres ou pour une place en compétitions continentales. A cet effet, les internationaux béninois se sont illustrés. C’est le cas de Michaël Poté qui a scoré pour Apoel Nicosie et de Jodel Dossou pour Austria Lustenau. Pour d’autres, c’est la lutte pour le maintien. Pour la énième fois, les internationaux béninois ont répondu présent sur les différents stades européens.

Poté buteur : Précieuse victoire pour Apoel Nicosie

Il a marqué un but important pour son équipe Apoel Nicosie. Un but qui vaut de l’or. Il s’agit de Michael Poté qui a marqué le but de la victoire pour sa formation sur le terrain de Ael Limassol (1-2). Ce qui offre une victoire précieuse au club historique de Chypre en route vers un 27e sacre.L’attaquant béninois partage la 2e place des meilleurs buteurs de son club avec le norvégien Zahid Ghayas 10 buts chacun. Après la 35e journée dudit championnat, Apael est leader au classement avec 83 points.

90 minutes pour Adéoti, l’Aj Auxerre tenue en échec

Vainqueur à Châteauroux (1-2) pour le compte de la 36e journée, le club auxerrois a été tenu en échec par l’Ac Ajaccio (1-1). Une rencontre comptant pour la 37e journée de Domino’s Ligue 2 en France. L’international béninois et capitaine de son équipe, Jordan Adéoti, a disputé les 90 minutes de jeu sans pouvoir marquer. Il a même écopé d’un carton jaune (79e). Un nul sans conséquence puisque, l’Aj Auxere est assuré de son maintien. Avec 47 points (-03), Auxerre se loge à la 11e place au classement général de Ligue 2 française.

Dossou passeur et buteur : Austria Lustenau vainqueur
 
L’ailier droit béninois a encore brillé le week-end écoulé en Ligue 2 autrichienne. En effet, pour le compte du 32e chapitre de ce championnat, l’international béninois Jodel Dossou a permis à son club de remporter les trois points du match face à Kapfenberg (0-2). Le Béninois a été passeur décisif sur le premier but puis a aggravé le score pour le 2-0. Il marque son 6e but de la saison. Austria Lustenau est 6e au classement avec 40 points.  

60 minutes  pour Djigla, Niort battu devant son public

Battu lors de la 36e journée par Reims (3-1), Niort poursuit avec ses mauvais résultats en cette fin de saison  (Domino’s Ligue 2). Pour le compte du 37e chapitre, Niort s’est encore incliné face à Le Havre (0-1). Un match qui a connu la présence du Béninois David Djigla, sorti à la 60e minute de jeu. Une contre-performance sans conséquence majeure car Niort est classé 14e au classement avec 41 points (-13).

90 pour Adénon : Amiens tenu en échec par le Psg
 
Deuxième nul de suite pour Amiens qui assure son maintien en Ligue 1 Française. Mais ce n’était pas gagné d’avance. Face au Paris saint Germain (Psg), Amiens a été à la hauteur de la tâche en obtenant le point du nul (2-2), synonyme du maintien. L’international béninois Abdul Khaled Adénon a tenu son rang de leader dans l’axe de la défense en disputant l’intégralité du match. Après 36 journées, Amiens est 13e au classement avec 42 points (-06).

75 pour Koukou : Lens s’incline

Vainqueur du Paris Fc lors de la 36e journée, Lens s’est, cette fois-ci incliné en déplacement sur la pelouse de Tours (4-2). Ceci, malgré la présence du colosse milieu de terrain béninois Djiman Koukou. Il a disputé 75 minutes de jeu sans éviter le pire à son club. Un revers sans danger puisque, Lens est assuré du maintien. Le club lensois  est 16e au classement avec 40 points (-02).

60 mn pour Mounié : Huddersfield obtient le nul en déplacement
 
Après un succès et un revers, Huddersfield town est allé accrocher Manchester City à domicile (0-0). Une affiche comptant pour l’avant dernière journée de Premier League en Angleterre. L’attaquant béninois Steve Mounié a joué 60 minutes de jeu avant d’être remplacé. Huddersfield town est 16e au classement avec 36 points (-29) et devra lutter pour le maintien.

Kiki sur le banc, Brest vainqueur à domicile

L’équipe de Brest poursuit son invincibilité depuis trois journées. Face à Quevilly, la formation brestoise a encore confirmé et s’est logiquement imposée (2-0). Une rencontre de la 37e journée de Domino’s Ligue que le latéral gauche béninois n’a pas joué. Il a été préféré au banc de touche du début jusqu’à la fin du match. Son absence n’empêche pas Brest de remonter au classement. Avec 64 points (+15), Brest est 4e et peut envisager le barrage pour la montée en Ligue 1 la saison prochaine.  

Sessegnon présent : Genclerbirligi s’incline devant son public
 
90 minutes pour le capitaine du Bénin Stéphane Sessegnon mais défaite de sa formation Genclerbirligi face à Antalyaspor (0-1). Les mauvais résultats continuent donc pour le club de Genclerbirligi qui enregistre une énième défaite. Genclerbirligi est dans la zone rouge, 17e sur 18 équipes avec 30 points (-16).  

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Gymnasiades 2018 : Quatre athlètes représentent le Bénin

Nafissath-Radji

La ville de Marrakech au Maroc, abrite depuis le 2 mai et ce, jusqu’au 9 mai 2018, la 17e édition des Jeux olympiques du sport scolaire, Gymnasiades 2018. Une initiative de l'International school sport federation (Isf) qui réunit près de 4000 jeunes étudiants âgés de 15 à 18 ans venant de 60 pays à travers le monde. Le Bénin n’est pas absent à cet événement d’envergure internationale. Il est représenté  parquatre athlètes dans deux disciplines sportives. Il s’agit de Joseph N’Gui Fadégnon et Morel Tognidéau Tir à l’Arc puis de Kassandre Ashley Gnon Déguénon et Nafissath Abéké Radji en natation. Notons que la délégation composée  de sept membres avec comme chef Smith Judicaël Ayadokoun, Directeur général adjoint de l’Office béninois du Sport scolaire et universitaire (Obssu)compte également en son sein Paul Félix Zinsou (coach de tir à l’arc et président de la Fédération béninoise de tir à l’arc) et André Dohou (Directeur de la promotion du sport scolaire et universitaire et spécialiste de natation).

A.F.S.

En savoir plus...

Championnats d’Afrique de natation de la zone 2 : Le Bénin présent avec trois nageurs

championnats-de-natation-zone2

Le top du 6e chapitre des Championnats d’Afrique de natation de la zone 2 sera donné ce vendredi 4 mai 2018 à Dakar au Sénégal, à la piscine olympique Pointe. Une quinzaine de pays sont attendus. A ce rendez-vous régional, le Bénin est présent avec trois nageurs.

Jefferson Kpanou, Emile Azanleko, et Jimmy Alognissou, tous des nageurs locaux. Contrairement donc aux autres éditions où on note la présence de la jeune nageuse Nafissath Abéké Radji, cette année, il ne sera pas ainsi. Elle a, en effet, été mise à la disposition de la sélection béninoise qui prend part aux Jeux olympiques du sport scolaire, Gymnasiades 2018 qu’abrite la ville de Marrakech au Maroc du 2 au 9 mai 2018. Ces nageurs locaux ont un défi. Car, à elle seule, elle décrochait des médailles pour le Bénin quand elle y participe. Une lourde charge de ce fait pour ces trois ambassadeurs qui doivent donner raison à leur entraîneur Théophile Lakoussan qui les a sélectionnés pour défendre les couleurs du Bénin.

Près de 102 nageurs annoncés pour une quinzaine de pays…

La tâche ne sera visiblement pas facile pour les trois représentants béninois. Ils auront en face d’eux, une centaine de concurrents qui proviennent du Burkina Faso, de la Centrafrique, du Congo Brazzaville, du Ghana, de la Guinée Conakry, du Mali, du Niger, du Nigéria, du Togo, de la Côte-d’Ivoire, de la Gambie et du Sénégal. « Environs 102 athlètes sont annoncés pour cette 6e édition des championnats d’Afrique de la Zone 2 de natation», a confié Dr Mohamed Diop, président de la Fédération sénégalaise de natation (Fsn). Pour rappel, en 2016, c’est le Sénégal qui a abrité ces championnats avec une participation de 11 pays. Deux ans plus tard, une quinzaine est attendue. «Cela montre que notre pays est entrain de réussir sa mission qui consiste à former, aider, et appuyer les autres pays de la zone à aimer cette discipline », a laissé entendre Mohamed Diop. Pour lui pour cette édition, les performances seront ‘’très’’ belles et les niveaux élevés. «Pour la première fois, nous aurons des demi-finalistes de niveau international», a-t-il confié.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Deuxième édition du mondial des communautés : Les hostilités lancées, premier succès pour le Bénin

Imourou-Bouraima

Le coup d’envoi de la deuxième édition du mondial des communautés a été donné samedi 28 avril 2018 au stade de l’Amitié Mathieu Kérékou. En match d’ouverture, c’est le Bénin qui s’est imposé devant le Tchad (3-2).L’initiative est de l’Ipad. Elle vise le brassage entre les communautés étrangères vivant au Bénin autour du football.

C’est donc parti pour plusieurs semaines de compétition. Et elles sont 10 équipes à aller à l’assaut du trophée mis en jeu par la plateforme de l'Initiative panafricaine pour le développement (IPaD). En match d’ouverture qui a eu lieu devant Imourou Bouraïma, Directeur des sports et de la formation sportive, représentant le ministre des sports, c’est le Bénin qui a obtenu ses premiers points de la compétition devant le Tchad (3-2).Baranon Ouro (10e), Aurel Debouto (30e), et Zimé Bio (77e) ont scoré pour le Bénin. Stéphane Mgbagossoum (7e) et ABoubacar Abdelharim (51e) ont permis au Tchad de réduire la note. Pour Ferréole Adoukonou, promoteur de la compétition, «le but est de créer le brassage entre les communautés étrangères vivant au Bénin autour du sport roi». A l’en croire, le Mondial des communautés est un creuset né pour apporter des solutions aux problèmes de développement de l'Afrique à travers le sport en général et le football en particulier. C’est pourquoi, il a invité le public à effectuer massivement le déplacement pour soutenir les différentes équipes engagées. Rappelons qu’on retrouve dans la poule A, le Bénin, le Tchad, le Niger, la Républicaine centrafricaine, et le Djibouti. La poule B sera animée par le Cameroun (tenant du titre), le Mali, le Nigéria, le Liban, et l’Ethiopie.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Championnat d’Afrique de Karaté zone 3 : Le Bénin finit 3e avec 06 médailles en or

karate-zone-3

Les karatékas béninois ont pris part du 20 au 21 avril dernier, à l’édition 2018 du Championnat d’Afrique de karaté de la zone 3. Au terme de cette compétition qui a eu pour cadre, la salle des arts martiaux de l’Institut des sciences du sport et du développement hum.3ain (Issdh) au Burkina Faso, le Bénin a terminé 3e avec 20 médailles dont six en or, cinq en argent, et neuf en bronze.

Les représentants béninois ont encore prouvé qu’ils sont  ascendants. De compétition en compétition, ils montrent leur savoir-faire et essayent de se hisser sur le podium. A Ouagadougou, les karatékas ont encore relevé leur niveau de jeu sur le tatami en terminant à la troisième place au terme de la compétition. Ceci, avec 20 médailles dont six en or, cinq en argent, et neuf en bronze.Toutefois, cette performance n’est pas du goût de Rock Quenum, président de la Fédération béninoise de karaté (Fbk). A l’en croire, la sélection béninoise doit vite se reprendre pour de meilleurs résultats. «Nous avons du pain sur la planche. Nous devrons retrousser nos manches pour parvenir à de meilleurs résultats», a-t-ilaffirmésurbeninwebtv. «Je n’éprouve aucune satisfaction»,confie-t-il.

Le Burkina Faso, roi au bercail…

Devant son public, le Burkina Faso a ravi la vedette aux autres pays pour la 2e fois de suite. Avec une moisson de 29 médailles, il vient en tête du classement général avec 12 médailles en or, six en argent, et 11 en bronze. Une performance qui permet au Burkina Faso d’asseoir sa suprématie dans la Zone 3 parlant du karaté. On retrouve à la deuxième place, les Mena du Niger devant le Bénin, la Côte d’Ivoire, et le Togo. Le Nigéria a participé à la compétition sans athlètes, mais avec des arbitres et des officiels. Notons que le prochain Championnat de la zone 3 aura lieu au Nigéria.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Circuit Itf/Cat des 14 ans et moins à Lomé : Le Bénin perd trois finales sur quatre

tennis

Démarrée mercredi 18 avril dernier, la première étape du Circuit Itf/cat des 14 ans et moins a connu son épilogue dimanche 22 avril 2018 à Lomé au Togo. Sur les quatre finales, le Bénin n’a enregistré qu’une seule victoire.

Et pourtant, le Bénin avait réussi à se hisser au niveau de quatre finales, aussi bien chez les jeunes filles qu’au niveau des jeunes garçons. Malheureusement, il va en perdre trois. Chez les jeunes filles, on a noté deux défaites. En simple, la jeune Béninois Gloriana Nahum a échoué en trois sets face à l’Ivoirienne Sadjio Coulibaly (6/4, 1/6, 7/10). Même performance en double puisque les Béninoises Gloriana Nahum et Rodia Noudogbessi se sont inclinées en trois sets face à  Sadjio Coulibaly et Minet de la Côte-d’Ivoire (7/5, 1/6, 4/10). Mais contrairement aux jeunes Béninoises, les jeunes garçons ont relevé le défi en double. Dylan Bruce et Mariano Kpodéziaou ont eu le dessus en deux sets sur les Togolais Padio et Cossi Dogbefu (6/0, 6/3). En simple, Mariano Kpodéziaou n’a pu rééditer la même performance et a perdu la finale en deux sets contre le Mauricien (6/3, 6/0). Faut-il le rappeler, la délégation béninoise était composée, au total, de quatre filles, quatre garçons et de deux coaches. Il y a chez les filles, Nahum Gloriana, Rodia Noudogbessi, Émilienne Gantékponcheho, Elleazard Hounfoga.  Chez les garçons, Mariano Kpodéziaou, Gillian Nahum, Emmanuel Udebdi, Bruce Dylan. Leur l'entraîneur a été Christian Allowakinou. Pourtant, aux dires du patron de la Direction technique, Mathieu Ossou Azo, les choix effectués ont été plutôt sportifs. Notons que le Bénin était vainqueur l’année dernière chez les filles à domicile. L’expérience de la capitale togolaise pour défendre a été un goût amer pour les jeunes béninois. Notons que la deuxième étape dudit circuit a démarré dimanche 22 avril et va connaître son épilogue ce mardi 24 avril 2018 toujours à Lomé.

A.F.S.

En savoir plus...

Echos des internationaux béninois : David Djigla marque, beaucoup de béninois présents

David-Djigla

La grande majorité des béninois qui évoluent en Europe ont brillé par leur présence sur les pelouses. Certains se sont même bien illustrés en marquant de but. C’est le cas du sociétaire de Niort qui a ouvert la marque pour son équipe mais battue  au terme du temps règlementaire (2-1).

David Djigla buteur : L’équipe de Niort battue
 
Après trois matches nuls, l’équipe de Niort s’est déplacée sur la pelouse de Châteauroux. (2-1)! Pourtant, c’est la formation de Niort qui a ouvert la marque par l’entreprise de l’international béninois David Djigla (8e minute). seulement, les locaux ont rétabli la parité une minute plus tard puis ont aggravé la note. Malgré son but, le Béninois David Djigla a cédé sa place à la 59e minute de jeu. A quatre journées de la fin de Domino’s Ligue 2, Niort est 14e au classement avec 38 points (-13).

Fabien Farnolle rejoue : Yeni Malatyaspor s’incline

Longtemps abandonné au banc de touche, le gardien de but béninois Fabien Farnolle a renoué avec la pelouse turque. Il fallait attendre la 30e journée de Super Ligi pour voir la troisième titularisation de l’international béninois sous le maillot de Yeni Malatyaspor. Malheureusement, pour son retour, Fabien Farnolle a encaissé trois face à Besiktas (3-1). Yeni Malatyaspor est 10e au classement avec 38 points (-06).    

90 minutes pour Adénon : Amiens vainqueur de sa rencontre
 
Défait à Lyon (3-0) pour le compte de la 33e journée en Ligue 1 en France, la formation d’Amiens a refait son retard une journée plus tard. En effet, en accueillant son homologue de Strasbourg, Amiens a tout simplement pulvérisé son adversaire du jour (3-1).  Une rencontre comptant pour la 34e journée de Ligue 1 française. Une énième fois de suite, le défenseur international béninois a encore tenu son rang de titulaire en jouant l’intégralité du match. A la suite de ce succès, Amiens fait un grand pas vers le maintien, à quatre journées du champion. Amiens est 13e au classement avec 40 points (-06).

David Kiki absent : Brest tient le nul à l’extérieur

Après deux succès de rang à domicile, l’équipe de Brest est allée arracher le point du match face à Sochaux (1-1). Une rencontre que le latéral gauche béninois David Kiki a suivi dans les tribunes. L’international béninois n’est toujours pas entré dans le schéma tactique de son entraîneur. 8e au classement avec 55 points (+10), Brest est déjà assurée du maintien après 34e journées.

Jordan Adéoti présent : L’Aj Auxerre battue en déplacement
 
Troisième revers de suite pour l’Aj Auxerre dans le championnat français de Domino’s Ligue 2. Pour le compte de la 34e journée dudit championnat, l’Aj Auxerre a été défait en déplacement sur la pelouse de Nancy (2-1). Ceci, malgré la présence du milieu de terrain béninois Jordan Adéoti qui a disputé l’intégralité du match. Une contre-performance sans conséquence majeure puisque, l’Aj Auxerre est 11e au classement avec 43 points (-01).

90 minutes pour Koukou : Lens tenue en échec

L’équipe de Lens continue sa série de matchs nuls. Le dernier en date est celui obtenu face à Havre  pour le compte du 34e chapitre de Domino’s Ligue 2 (3-3). L’international béninois Djiman Koukou a disputé les 90 minutes. Encore un nul de plus pour Lens qui pourrait lui coûter la relégation puisque, Lens est à la 16e place avec 37 points (+01), à cinq unités du premier non relégable.

90 minutes pour Sessegnon : Genclerbirligi atomisé
 
Défait lors de la 29e journée sur le terrain de Kayserispor (3-2), Genclerbirligi a encore concédé une nouvelle défaite pour le compte de la 30e journée. Et pourtant, l’équipe évoluait à domicile mais elle n’a vu rien que du feu face à Osmanlispor (0-3). Le milieu de terrain et international béninois Stéphane Sessegnon a disputé les 90 minutes de jeu sans pour autant éviter la défaite à son équipe qui se retrouve désormais dans la zone rouge. Genclerbirligi est 17e au classement sur 18 équipes avec 30 points (-14).

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Tirage 2ème édition du Mondial des communautés : Bénin # Tchad en ouverture

football

La plateforme de l'Initiative panafricaine pour le développement (IPaD) réunira pendant plusieurs jours, le monde autour du sport à travers la 2ème édition du Mondial des communautés dont le tirage au sort a déjà eu lieu. En match d’ouverture, c’est le Bénin qui sera face à son homologue du Tchad.

Les équipes sont désormais fixées et ont une idée claire sur leurs adversaires. Ainsi, on retrouve dans la poule A, le Bénin, le Tchad, le Niger, la République centrafricaine et le Djibouti. La poule B sera animée par le Cameroun (tenant du titre), le Mali, le Nigéria, le Liban et l’Ethiopie. Le top de la compétition sera donné, samedi 28 avril prochain au stade de l'Amitié Mathieu Kérékou de Cotonou. A en croire FerréoleAdoukonou, coordonnateur de la plateforme (IPaD), l’objectif est de réunir le monde autour du sport suivant la thématique de l'emploi des jeunes. En effet, l’idée, selon ses dires,est d'unir et de créer des liens de fraternité entre les communautés étrangères vivant au Bénin grâce au sport. Il a estimé que grâce au Mondial des communautés, les communautés étrangères vivant au Bénin peuvent se connaître et développer entre elles, des relations de fraternité. Au-delà des communautés, il y a les ambassades et les consulats qui seront aussi présents. «Nous n'allons pas continuer par tendre la main. Aujourd'hui, le mondial des communautés est un creuset de promotion touristique, de promotion culturelle et sportive», a souligné FerréoleAdoukonou. Pour le président du Comité d’organisation, Charles Titigouéti, le Mondial des communautés est l'un des projets phares de l'IPad. «C'est pour nous, le moment d'aller à la rencontre de ces représentations diplomatiques pour nous dire ce qu'il nous faut véritablement dans notre pays », a-t-il martelé.

A.F.S.

En savoir plus...

Circuit Itf/Cat des 14 ans et moins de Lomé : Le Bénin présent avec huit tennismen et deux capitaines

tennis

(La délégation béninoise à Lomé depuis lundi dernier)
La capitale togolaise (Lomé) abrite, du 18 au 24 avril 2018, le Circuit Itf/Cat des 14 ans et moins. Pour ce rendez-vous, le Bénin sera présent avec quatre filles, quatre garçons, et deux coaches. Le circuit sera qualificatif pour le 2eme Championnat d'Afrique des 14 ans et moins qui aura lieu en septembre prochain.

Le Bénin compte être présent aux rendez-vous continentaux du tennis dans les catégories d’âge. Un objectif en phase avec les ambitions du gouvernement en place. Ainsi, la Fédération béninoise de tennis (Fbt) se bat pour être présente aux différents circuits. C’est ce qui justifie d’ailleurs leur présence à Lomé pour le compte du circuit des 14 ans et moins. «Le moral de la troupe est au beau fixe», rassure le capitaine Christian Allowakinou, peu avant leur départ lundi 16 avril 2018. Pour le patron de la Direction technique, Mathieu OssouAzo, les choix effectués ont été plutôt sportifs. «Nous avons pris les meilleurs au terme des tournois et autres compétitions statutaires de la Fédération », a-t-il laissé entendre.Les performances du Bénin (désormais classé 9esur le continent dans la catégorie des 14 ans et moins) est, confie Bernardin Codjo, Secrétaire général de la Fbt, le produit des efforts du Ministère des sports et des membres de la Fédération. Soulignons, que chez les filles, le Bénin est représenté par Nahum Floriana, Rodia Noudogbessi, Émilienne Gantékponcheho, Elleazard Hounfoga. Au niveau des garçons, Mariano Kpodéziaou, Gillian Nahum, Emmanuel Udebdi, Bruce Dylan défendront les couleurs nationales.

A.F.S.

En savoir plus...

Championnat d’Afrique senior de judo, Tunisie 2018 : Le Bénin rentre la queue entre les jambes

judo

(Il termine 22e sur 23 pays présents)
Du 12 au 14 avril 2018, a eu lieu, au Palais sportif El Menzah de Tunis (en Tunisie), la 39e édition du Championnat d’Afrique des nations senior de judo, Tunisie 2018. Au terme de la compétition, le Bénin a terminé 22e sur 23 pays au classement général avec zéro médaille. Quant au pays hôte, la Tunisie, elle a dominé la compétition avec 15 médailles dont cinq en or, quatre en argent, et six en bronze.

Désillusion ! Le Bénin rentre plutôt au bercail la queue entre les jambes. L’expérience tunisienne a été amère pour les deux judokas béninois qui ont trouvé plus fort mentalement, techniquement, et physiquement qu’eux. Dans la catégorie des moins de 90Kg, le Béninois Celtus Dossou-Yovo a été éliminé de la compétition après avoir livré deux duels. En effet, battu sur sanctions (trois shido, Hansoku Make) par le Ghanéen Victor Ahiavor, il a été repêché et a été, à nouveau battu par le malien Boubacar Traoré. Même scénario pour Auguste Daga dans la catégorie des moins de 66Kg. Au classement chez les hommes, le Bénin se place à la 18e position sur 19 pays et 22e sur 23 pays au classement général. Ces prestations doivent interpeller les responsables du judo béninois. Ils doivent absolument revoir leur copie.

Le Maghreb domine littéralement la compétition…

Si le Bénin, ainsi que les pays d’Afrique noireont été l’ombre d’eux-mêmes dans ce rendez-vous continental, tel n’est pas le cas des pays d’Afrique du Nord. Seul le Sénégal (quatre médailles dont deux en argent et deux en bronze) a pu s’inviter dans le top 5 avec sa cinquième place au classement général. La 39e édition du Championnat d’Afrique de judo a été dominée par le pays hôte, la Tunisie avec un total de 15 médailles dont cinq en or, quatre en argent et six en bronze. Elle a été suivie par l’Algérie avec 16 médailles dont quatre en or, trois en argent, et neuf en  bronze. Le Maroc complète le podium avec 10 médailles dont quatre en or, trois en argent, et trois en bronze.

Tableau féminin

Moins de 48 Kg
1. OlfaSaoudi (Tun)
2. Aziza Chakir (Mar)
3. GeronayWhitebooi (Zaf)
3. HadjerMecerem (Alg)

Moins de 52 Kg
1. Fatima Zahra El Gorachi (Mar)
2. HelaAyari (Tun)
3. FaizaAissahine (Alg)
3. Meriem Moussa (Alg)

Moins de 57 Kg
1. IRAOUI Soumiya (MAR)
2. ALZENAN Lamiaa (EGY)
3. JELASSI Nesria (TUN)
3. KHELIFI Ghofrane (TUN)

Moins de 63 Kg
1. BJAOUI Meriem (TUN)
2. BELATTAR Sofia (MAR)
3. AGOUAR Imene (ALG)
3. BELKADI Amina (ALG)

Moins de 70 Kg
1. NIANG Asmaa (MAR)
2. BELLAKEHAL Souad (ALG)
3. BOUCHOUCHA Nihel (TUN)
3. AGONO-WORA Karene (GAB)

Moins de 78 Kg
1. OUALLAL Kaouthar (ALG)
2. MZOUGHI Sarra (TUN)
3. SNYMAN Unelle (ZAF)
3. HAMED Alaa (EGY)

Moins de 78 Kg
1. CHEIKH ROUHOU Nihel (TUN)
2. ASSELAH Sonia (ALG)
3. SAGNA Monica (SEN)
3. MBALLA ATANGANA Hortense Vanessa (CMR)

Compétition Open
1. CHEIKH ROUHOU Nihel (TUN)
2. SAGNA Monica (SEN)
3. MBALLA ATANGANA Hortense Vanessa (CMR)
3. SNYMAN Unelle (ZAF)

Tableau masculin

Moins de 60 Kg
1. BASSOU Issam (MAR)
2. DHOUIBI Fraj (TUN)
3. REBAHI Salim (ALG)
3. DIOP Moussa (SEN)

Moins de 66 Kg
1. ABDELMAWGOUD Mohamed (EGY)
2. ABELRAHMAN Ahmed (EGY)
3. BASSOU Imad (MAR)
3. ZOURDANI Houd (ALG)

Moins de 73 Kg
1. NOURINE Fethi (ALG)
2. MOHYELDIN Mohamed (EGY)
3. QUIFUCUSSA Acacio (AGO)
3. EL MEZIATI Ahmed (MAR)

Moins de 81 Kg
1. ABDELALL Mohamed aly (EGY)
2. MOUTII Achraf (MAR)
3. BEN AMMAR Abdelaziz (TUN)
3. MOHAMED Abdelrahman (EGY)

Moins de 90 Kg
1. BENAMADI Abderahmane (ALG)
2. SNOUSSI Oussama Mahmoud (TUN)
3. LE BEAU Eyale (COD)
3. HAZEM Ali (EGY)

Moins de 100 Kg
1. DARWISH Ramadan (EGY)
2. BOUYAKOUB Lyes (ALG)
3. BELHIMER Bilal (ALG)
3. BEN KHALED Anis (TUN)

Plus de 100 kg
1. JABALLAH Faycal (TUN)
2. NDIAYE Mbagnick (SEN)
3. ABDELLAOUI Mustapha (MAR)
3. TAYEB Mohamed Amine (ALG)

Compétition Open
1. BELREKAA Mohamed Sofiane (ALG)
2. ELNAGAR Maisara (EGY)
3. JABALLAH Faycal (TUN)
3. DOLASSEM Dieudonne (CMR)

Classement général de la compétition

1ère : Tunisie (5 en or, 4 en argent, et 6 en bronze)
2e : Algérie (4 en or, 3 en argent, et 9 en  bronze)
3e : Maroc (4 en or, 3 en argent, et 3 en bronze)
4e : Egypte (3 en or, 4 en argent, et 3 en bronze)
5e : Sénégal (4 médailles dont 2 en argent et 2 en bronze)

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !