TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

bandeau-TocToc 1

A+ A A-

Sport

Première édition du mondial des communautés : Le Cameroun remporte le premier prix devant le Bénin

cameroun-mondial-des-communautes

Les rideaux sont tombés, samedi 28 janvier 2017, au stade René Pleven de Cotonou, sur la première édition du mondial des communautés. Ceci, avec le sacre du Cameroun aux tirs au but face à l’équipe du Bénin (0-0, 4-2 tab). Le Tchad s’est emparé de la médaille de bronze après avoir battu le Nigéria en match de classement (1-1, 6-5 tab).

Pour cette finale du mondial des communautés qui a réuni 10 équipes, les Béninois ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes. Ils ont eu assez d’occasions en première période mais les ont vendangées. De retour de la pause, les Camerounais ont repris le jeu sans pour autant inquiéter le gardien de but béninois au terme du temps réglementaire. Malheureusement, les séances fatidiques des tirs au but ont été fatales aux Béninois (4-2 aux tab) et le Cameroun remporte le premier trophée du mondial des communautés. «Je suis content pour la victoire. (…) Les joueurs béninois se sont nettement améliorés. On les avait facilement battus lors des phases de groupe. Mais là, ils ont été tenaces», dira Narcisse Ndong, capitaine du Cameroun.«Nous avions eu assez d’occasions dans le match. On a perdu aux tirs au but. Ce n’est pas la meilleure équipe qui a gagné», a déclaré  Moubarakou Bello, entraîneur de l’équipe du Bénin. Dans son message, Bonaventure Koffi Codjia, représentant le ministre Homeky a salué et encouragé l’initiative avant de rassurer les organisateurs que le département ministériel est toujours disponible pour accompagner le sport où le besoin  se fera sentir. Pour rappel, selon Ferréol Adoukonou, les objectifs visés sont la promotion de la paix et le brassage entre les communautés étrangères au Bénin ; la promotion du brassage culturel entre les Etats afin de rendre plus dynamique l’environnement des affaires au Bénin et le renforcement des liens qui lient le Bénin avec tous les pays qu’il héberge à travers les ambassades et consulats. Notons que le Tchad a pris la troisième place de la compétition et le Nigérian Isaac Okoro a été élu meilleur buteur alors que la Guinée-équatoriale est partie avec le trophée de l’équipe fair-play.


Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

31e édition de la Can Gabon 2017 : Huit équipes pour quatre places

CAN-2017

Démarrée samedi 14 janvier 2017 à Libreville au Gabon, la 31e édition de la Coupe d'Afrique des nations (Can) Gabon 2017 aborde ce week-end, l'étape des quarts de finale. Huit équipes sont en lice pour le dernier carré de la compétition.

Elles étaient 16 nations alignées pour la conquête du prestigieux trophée le plus convoité du continent. Mais, après deux semaines de rude bataille en phase de poule, il ne reste que huit qui iront à l'assaut des quatre places pour le carré d’as. Il s'agit des Etalons du Burkina Faso, des Lions indomptables du Cameroun (poule A), les Lions de la Teranga, les Aigles de Carthage de la Tunisie dans le groupe B, les Léopards de la Rd Congo, les Lions de l'Atlas du Maroc dans la poule C, les Pharaons d'Egypte et les Blacks Stars du Ghana dans le groupe D. Huit équipes qui vont certainement livrer des combats de gladiateurs afin de décrocher l'un des quatre tickets pour les demi-finales de la fête du football africain.

Etalons # Aigles : Le meilleur pays l'emportera !

Sa meilleure performance remonte en 2004 où en tant que pays hôte, la Tunisie a été vainqueur de la Can. Après ce sacre, la suite n’a été qu’un désert. Les Aigles ont été l’ombre d’eux-mêmes durant les éditions qui se sont suivies. Face aux Etalons du Burkina Faso, (finalistes en 2013 face au Nigéria), la tâche s’annonce compliquée mais pas impossible. La Tunisie monte en puissance et a même battu l’Algérie (2-1), l’une des équipes favorites de la compétition mais qui a été très vite renvoyée au bercail. Cependant, le Burkina Faso peut compter sur son dernier rempart, Hervé Koffi, impeccable dans les buts (l’un des meilleurs de la Can). Il pourra aussi s’appuyer sur des joueurs un peu expérimentés tels que, Bakary Koné, Bertrand Traoré, ou Charles Kaboré. Mais attention aux Aigles qui ont envie de retrouver le podium après 13 ans.   

Sénégal # Cameroun: Duel entre Lions !

Vainqueur de la Can en 1984, 1988, 2000, et 2002, le Cameroun court derrière un cinquième sacre depuis 15 ans. Les générations qui se sont succédé n’ont pu jamais réussir à atteindre cet objectif. Mais cette fois-ci, avec une équipe remaniée et sans les «vieux démons», les Lions indomptables, 2e du groupe A (5 points +1) derrière le Burkina Faso seront face aux Lions de la Téranga du Sénégal. Une équipe sénégalaise qui rêve, quant à elle, d’un premier titre continental après avoir perdu celui de 2002 face au même Cameroun. C’est dire que cette rencontre est revancharde même si le Sénégal part avec un léger avantage. Il détient l’une des meilleures attaques de la compétition avec six buts marqués et seulement deux d’encaisser. De plus, les deux équipes ont,en leur sein, de jeunes talentueux à l’image de Sadio Mané, Baldé Diao Keita du Sénégal, Nicolas Nkoulou, Benjamin Moukandjo du Cameroun. Ce qui est certain dans ce duel entre «roi de la forêt» sur la pelouse de l’Amitié de Franceville, un «Lion» va devoir faire ses adieux à la Can Gabon 2017.

Rd Congo # Ghana : Deux styles différents mais jouables !

Vainqueur de la Can en 1963, 1965, 1978, 1982 en 20 participations, deuxième meilleure défense pour avoir encaissé un seul but en phase de poules de la Can Gabon 2017, le Ghana aura en face de lui, une équipe de la Rd Congo qui marque au moins deux buts par match dans cette Can. C’est donc une rencontre équilibrée, avec deux équipes jouables et deux styles de jeu différents. Pour rappel, en 2015, Ghanéens (vice-champions) et Congolais (médaillés de bronze) étaient sur le podium. Cette fois-ci, l’un des deux devrait plier bagage au dernier coup sifflet de l’arbitre.

Egypte # Maroc: Le choc du Maghreb

Une rencontre entre deux équipes du Maghreb est toujours folle, brouillonne, et d’une intensité remarquable. Le choc entre Egyptiens et Marocains pour une place en demi-finale s’annonce donc épique. D’autant plus que, les deux équipes sont à la conquête du trophée surtout avec un certain Hervé Renard sur le banc marocain. Si l’Egypte, vainqueur de la Can en 1957, 1959, 1986, 1998, 2006, 2008, 2010, est revenue sur la scène continentale après sept ans absence, c’est dire que l’équipe des Pharaons a des objectifs précis. Mais la tâche ne sera pas aisée face aux Lions de l’Atlas, qui restent sur un seul titre depuis 1976. Un défi qu’entend relever le Français Hervé Renard.

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Préparatifs du championnat d'Élites de Bordeaux : Odile Ahouanwanou bat deux nouveaux records

Odile-Ahouanwanou

La saison 2016-2017 a commencé sur des chapeaux de roue chez la jeune athlète venue du Centre du Bénin. En effet, après avoir décroché la première place lors du championnat régional de Montville en France dans les épreuves de Pentathlon en totalisant 4120 points, Odile Ahouanwanou vient de récidiver. Lors du championnat d’élite de Bordeaux disputé dimanche 22 janvier 2017 en Eaubonne (France), elle a battu, à elle toute seule, deux nouveaux records. Ceci, respectivement sur le 60m haie où elle a fait 8 secondes 50 centièmes puis au saut en hauteur avec 1m78.

Deux nouveaux records nationaux indélébiles aux performances d'Odile Ahouanwanou. L'athlète de Sotteville 76 ne cesse de faire parler la poudre en cumulant que de bonnes performances. Après son faux départ dimanche 15 janvier 2017dans le cadre de la compétition préparatoire des Élites d'hiver,la stadiste a répondu favorable à l'attente de ses fans avec de bonnes prestations. Preuve qu’elle est en nette progression. Des performances qui rassurent ses entraîneurs Arnaud Bunel et Vincent Turpin.Elle est actuellement à 19 centimètres de la performance des trois premières médaillées au Jeux olympiques (Jo) de 2016.Ces différentes performances augurent de la bonne forme de l'athlète avant le championnat d'Élites de Bordeaux. Faut-il le rappeler, l’objectif de la jeune athlète béninoise est de décrocher son minima pour les prochains Jo de 2020.

A.F.S.

En savoir plus...

Championnat d'Afrique de tennis des cadets : Le Benin sera en Afrique du Sud

tennis-cadets

Sans nul doute, le Benin sera présent en Afrique du Sud en mars et septembre 2017 pour le prochain championnat d’Afrique de tennis des 16 ans, 14 ans et moins, de la Confédération africaine de tennis (Cat). Il a validé son ticket lors du championnat de zone qui a eu lieu à Lomé du 10 au 21 janvier 2017.

Sauf changement de dernière minute, le Bénin devrait être présent à ce rendez-vous continental. Pour cause, il a validé cinq billets dont trois en individuel et deux en équipe. Cette prouesse est à mettre, notamment, à l’actif des jeunes filles qui se sont brillamment illustrées. Au nombre d’elles, on peut citer Carmine Bécoudé qui a battu en finale dans la catégorie des 16 ans et moins, la Malienne Aichata Keïta (6/3, 6/0). A elle s’ajoute Carmène Kpadonou, médaillée de bronze, et Bissola Lassissi, classée 4eme. Elle sont aussi validé chacune une place et participeront au prochain championnat d'Afrique de tennis. En équipe, la paire Bécoudé/ Kpadonou a gagné l'épreuve de double fille chez les 16 ans et moins. Au finish, le Bénin est revenu de Lomé avec trois médailles d'or glanées. «Les deux équipes béninoises des 14, 16 ans et moins filles, ont elles aussi, décroché leur qualification», a laissé entendre Romain Setome, l'un des deux entraîneurs qui ont conduit les joueurs béninois à Lomé. Au classement général après le décompte des points, le Nigéria vient en tête suivi de la Côte-d'Ivoire et le Bénin termine sur la 3eme marche du podium.

Abdul  Fataï  SANNI

En savoir plus...

Echos des internationaux béninois : Les joueurs béninois muets sur l’Europe

jonathan-tinhan

La Can Gabon 2017 n’a aucunement empêché les championnats européens de se dérouler. Pour cause, plusieurs rencontres ont été disputées le week-end et les internationaux béninois ont connu des fortunes diverses.

Tinhan présent, Estac de Troyes battue
 
Fraichement débarqué à l’Estac de Troyes, l’international Franco-béninois Jonathan Tinhan a raté son premier match avec sa nouvelle équipe. Lors de la 20e journée de la Ligue 2 en France, Troyes a concédé une défaite face à Ajaccio (1-2). Un match pourtant très bien parti pour les locaux qui déjà à la 5e minute de jeu, sur une bonne déviation de Jonathan Tinhan pour Adama Niane, ouvrait le score par l'entremise de Samuel Grandsir (1-0).  Mais au  dernier coup de sifflet, c’est l’équipe d’Ajaccio qui s’empare des trois points. Jonathan Tinhan, a cédé sa place à la 78e minute. Troyes est l'actuel 6e de Ligue 2 avec 32 points.

Adéoti présent, Caen respire un peu
 
Mal en point cette saison en championnat, l’équipe de Caen est en position défavorable et lutte pour le maintien. Face à l’olympique de Lyon, les Caenais ont souffert mais au finish, ont remporté les trois points de la rencontre comptant pour la 20e journée de la Ligue 1 en France. Jordan Adéoti a disputé l’intégralité de la rencontre, contrairement à son compatriote Emmanuel Imorou, toujours à l’infirmerie. Un succès qui fait toutefois du bien au Caen, 15e au classement avec  21 points -11).   

Sessegnon et Mounié présents, Montpellier tenue en échec

Toujours en Ligue 1 de France avec cette fois-ci l’équipe de Montpellier qui a accueilli son homologue de  Dijon. Une lutte pour le maintien qui n’a connu de vainqueur ni de vaincu. Pourtant surpris à la 27e minute, Montpellier a rétabli la parité par l’entremise de Jérôme Roussillon (1-1). Malgré la présence de deux inernatinaux béninois Stéphane Sessegnon et de Steve Mounié, aucun but ne sera plus marqué. Montpellier perd deux points et se positionne à la 12e place avec 23 points (-3).

25mn pour Gestede, Middlesbrough ramène le nul
 
De retour en premier League anglaise, l’attaquant international béninois Rudy Gestede n’a eu que 25 minute pour s’exprime. Un temps insuffisant qui ne peut permettre au Béninois de scorer face à Watfort. Toutefois, il aura apporté son athlétique dans l’attaque de Middlesbroug sans tout de même inquiéter les filets adverses. Avec 16 points, Middlesbroug est 20e au classement avec  16e points (-5).


Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Can Gabon 2017 : Et la fête du football africain commença!

Senegal-CAN-2017

(Quatre rencontres disputées, 10 buts déjà marqués)  
Le coup d’envoi de la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) Gabon 2017 a été donné samedi 14 janvier 2017 au Stade de l’Amitié Sino-gabonais de Libreville. Le match d’ouverture a opposé le Gabon (pays hôte) à la Guinée Bissau. Au terme de cette première rencontre de la Can 2017, c’est le score nul qui a départagé les deux équipes (1-1). Trois autres matches ont suivi.

C’est le match opposant le Gabon à la Guinée Bissau qui a donné le top du 31e chapitre de la Can après une cérémonie d’ouverture sanctionnée par un concert avec la présence de plusieurs artistes africains de renom. Si le pays d’accueil a mis les petits plats dans les grands pour que l’organisation soit une réussite, sur le terrain de Libreville avec une pelouse en bon  état, les fruits n’ont pas tenu la promesse des fleurs. Emérick Aubameyang et ses coéquipiers n’ont pas assuré. Le score finale de la rencontre Gabon # Guinée Bissau a émoussé l’ardeur des supporters qui étaient massivement sortis pour apporter leur soutien aux Panthères du Gabon afin de les pousser à la victoire. Le Gabon annoncé favori du match d’ouverture a fini par être piégé par les Lycaons de la Guinée Bissau (1-1).

Pourtant, l’enfant prodige du pays et capitaine de sa formation, Emérick Aubameyang, a montré la voie à son équipe en ouvrant la marque (53e) après une première mi-temps chaotique. Mais les ‘’petits poussins‘’ de la poule A, pour leur première participation à une phase finale de la Can,ont atteint leur objectif en décrochant le match nul (1-1) face au pays hôte. Ceci, à la suite du but égalisateur de la tête de Juary qui a profité d’un coup de pied à la 90e minute de la partie.

Cameroun # Burkina Faso : Ni vainqueur ni vaincu

A l’instar du match d’ouverture, le deuxième match de la poule A entre les Lions indomptables du Cameroun et les Etalons du Burkina Faso n’a connu ni vainqueur ni vaincu. Mais à l’opposé du premier match qui était d’un niveau au-dessous de la moyenne, la rencontre entre le Cameroun et le Burkina Faso a été âprement disputée entre les 22 acteurs. Match tactique, fait de phases de jeu d’une intensité à haut débit avec une débauche d’énergie en milieu de terrain. Les équipes ont tout simplement offert le spectacle qu’il fallait au public de Libreville. Benjamin Moukandjo, capitaine de sa formation, a ouvert la marque sur un coup franc magistralement joué (35e). Mais à force de manquer des occasions de but, le Cameroun a été rattrapé au score. Et c’est à la suite d’un coup franc que Dayo a placé sa tête à bout portant pour rétablir la parité (1-1, 75e). Dans cette poule A, les quatre équipes sont à l’égalité parfaite avec chacune un petit point.                   

Abdul Fataï SANNI

Les résultats du week-end

Samedi 14 janvier 2017

Gabon         #     Guinée Bissau         1-1
Burkina Faso         #      Cameroun         1-1

Dimanche 15 janvier 2017

Algérie         #     Zimbabwe         2-2
Tunisie         #     Sénégal         0-2

En savoir plus...

Can Gabon 2017 : Hermann Mensah parle des enjeux marketing de l’évènement

CAN-Gabon-2017

La 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) Gabon 2017 a démarré le week-end dernier. Entre les grands espoirs que portent cet évènement et les attentes des nombreux passionnés, nous faisons avec Hermann Mensah, consultant en marketing sportif une analyse des enjeux marketing de l’évènement.

La Coupe d’Afrique des Nations a démarré samedi dernier au Gabon. Quel est le sentiment qui anime le passionné de sport et de marketing sportif que vous êtes ?

Je vous remercie avant tout de me donner l’opportunité d’exprimer mon appréciation par rapport à l’un des évènements sportifs les plus importants pour tous les africains. Comme tous les amoureux du sport et du football, c’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai suivi le démarrage de la compétition avec la cérémonie d’ouverture et les premiers matchs de cette 31ème édition. C’est une fierté de voir que le peuple gabonais tient le pari de l’organisation, malgré les quelques incertitudes que nous ressentions, il y a encore quelques semaines. Je suis donc très heureux que les africains puissent à nouveau à travers cette Can retrouver la joie et toute l’allégresse que procurent cette compétition qui dans notre culture est perçue comme un véritable moment de fête.

Si, à votre avis, le Gabon tient le pari de l’organisation, quel est selon vous les différents enjeux de cette édition pour la Confédération africaine de football (Caf) et pour les organisateurs ?

De mon point de vue, il existe une pluralité d’enjeux autour de cette édition de la Can. Des enjeux liés à l’édition elle-même et les enjeux traditionnels, non encore relevés et qui sont liés à la compétition. On peut aisément en citer un certain nombre, mais ceux qui retiennent mon attention sont les enjeux sportifs et marketing. Ces deux enjeux sont pour moi inter reliés puisque le rôle du marketing dans le sport est de valoriser les acquis ou qualités du produit sportif. En conséquence, depuis que les millions de spectateurs et de téléspectateurs africains consomment avec assiduité les produits sportifs de grande qualité tels que la Ligue des champions, les Championnats européens de football (qui sont désormais beaucoup plus accessibles); le football africain, en particulier la Coupe d’Afrique des nations connaît une concurrence élevée. La production footballistique doit donc être améliorée et le challenge des différentes Fédérations, des équipes techniques, et des stars du continent sera, au cours de cette édition, de produire un football qui fera rêver le public, un football qui maintient les téléspectateurs devant leurs écrans et qui drainent du monde vers les stades. Le challenge reste entier quand on sait qu’une génération de stars africaines ne participe pas à cette Can : celle des Drogba, Eto’o, Yaya Touré, etc, qui était hyper médiatisée du fait de l’intérêt des clubs dans lesquels ces stars évoluaient et du rôle qu’elles y jouaient. Aujourd’hui, nous avons une nouvelle génération de joueurs qui se construisent progressivement une image sur le continent et qui se doivent de se surpasser pour donner envie au public de passionnés de les suivre et de les accompagner. C’est le premier niveau de challenge.

Le marketing sportif de manière générale fait appel à des notions parmi lesquelles les droits Tv, les droits commerciaux (sponsoring), la billetterie, et les produits dérivés. Dans le contexte de la Can, l’organisation d’une billetterie rentable reste un gros enjeu en raison des mêmes indicateurs de concurrence que nous avons cités plus haut et de la faiblesse de la culture de se rendre régulièrement au stade. Et l’un des challenges de cette édition de la Can reste incontestablement la capacité des organisateurs à remplir les stades surtout qu’on sait les présages de boycott qui pesaient sur cette édition gabonaise. En clair, il faudra trouver le moyen de susciter chez les populations gabonaises et celles qui vivent sur ce territoire, la détermination de se rendre dans les stades pour être les témoins physiques d’un évènement mémorable. Remplir les stades durant toute la compétition en développant des idées marketing attractives reste un challenge véritable pour cette Coupe d’Afrique des nations.

Vos attentes ne sont-elles pas idéalistes quand on connaît le programme marketing de la Caf?

Lorsqu’on fait une analyse du programme marketing de la Can, on peut y voir des progrès par rapport à ce qui se faisait il y a encore quelques années. Sur le terrain de la commercialisation des droits Tv et droits commerciaux (sponsoring), il y a beaucoup de choses qui ont été améliorées et des acquis sur lesquels nous pouvons nous reposer puisque la consommation existe réellement au niveau des téléspectateurs (malgré la concurrence des autres compétitions, de nombreux africains suivent les matchs de la Can devant leurs différents terminaux) et il y a également une émulation visible autour des marques qui se positionnent sur l’évènement et qui développent des programmes très attrayants pour valoriser leur sponsoring. La faiblesse existe au niveau de la consommation directe à l’intérieure même des stades et donc des questions de billetterie qui restent posées. Mon point de vue est qu’il faut, à court terme, créer un programme spécial de sport spectacle qui apporte des solutions concrètes aux potentiels consommateurs, puis à long terme, créer une vraie consommation au niveau de la billetterie en construisant une culture réelle de fréquentation des stades par les différentes cibles, grâce au développement des championnats nationaux. Aujourd’hui, on peut donc, de droit, sans paraître idéaliste ou trop ambitieux, attendre de cette édition de la Can des idées de sport spectacle qui drainent les populations gabonaises dans les stades tout au long de la compétition.

Votre mot de la fin Monsieur Mensah…

Je voudrais vous remercier pour cet échange et souhaiter à tous les Africains et aux nombreux passionnés de football de prendre énormément de plaisir au cours de cette Coupe d’Afrique des nations. Je souhaite aussi qu’une réflexion profonde soit faite pour créer les conditions d’un évènement rentable à tous les niveaux pour le continent et que l’obligation pour la Caf et les responsables du football de relever les différents enjeux de cet évènement important pour les africains soit favorable au développement et à la professionnalisation des championnats nationaux sur tout le continent.

En savoir plus...

Can Cameroun 2019 : Pas de tours préliminaires pour le Bénin

ecureuils-du-benin

Le tirage au sort de la Can Cameroun 2019 a été effectué hier jeudi 12 janvier 2017 à Libreville au Gabon. Bonne nouvelle pour les Ecureuils du Bénin, actuels 14e en Afrique et 66e au monde!Ils sont, en effet, exemptés des tours préliminaires. En effet, selon le règlement  de la Caf concernant les éliminatoires de la Can Cameroun 2019, les six pays moins classés engagés dans les éliminatoires vont jouer les tours préliminaires. Les deux meilleures équipes issues de cette phase préliminaire vont s’ajouter aux autres pays pour la phase de poules. La même source nous informe que les éliminatoires seront entamées en juin 2017. Par ailleurs, il faut noter que 12 groupes seront constitués. Les premiers des 12 poules sont d'office qualifiés et seront accompagnés par les trois meilleurs deuxièmes de tous les groupes. Rappelons que c’est le Cameroun qui abritera la 32e édition de la Can.

A.F.S.

Can 2019 : Bénin Logé dans la poule D

Groupe A : Sénégal, Guinée Equatoriale, Soudan, Sao Tomé ou Madagascar
Groupe B : Cameroun, Maroc, Malawi, Comores ou Maurice
Groupe C : Mali, Gabon, Burundi, Djibouti ou Sud Soudan
Groupe D : Algérie, Togo, Bénin, Gambie
Groupe E : Nigeria, Afrique du Sud, Libye, Seychelles
Groupe F : Ghana, Ethiopie, Kenya, Sierra Leone
Groupe G : RDC, Congo, Zimbabwe, Liberia
Groupe H : Côte d’Ivoire, Guinée, Centrafrique, Rwanda
Groupe I : Burkina Faso, Angola, Botswana, Mauritanie
Groupe J : Tunisie, Egypte, Niger, Swaziland
Groupe K :Zambie, Mozambique, Guinée Bissau, Namibie
Groupe L :Cap Vert, Ouganda, Tanzanie, Lesotho

En savoir plus...

Classement Fifa du mois de janvier 2017 : Le Bénin conserve sa 66e place, le Sénégal en peloton

fifa

Dans une période sans grandes compétitions internationales, la Fédération internationale de football association (Fifa) a rendu public, hier jeudi 12 janvier, son premier classement mensuel de l’année 2017. Pas de bouleversements majeurs par ces temps dominés par les matches amicaux en prélude à la Can Gabon 2017.  Les Ecureuils du Bénin sont scotchés à la même place, soit 66e au monde. Sur le continent, le Bénin est 14e derrière le Mali (64e) et la Guinée Bissau (68e). Le classement est dominé par les Lions de la Teranga du Sénégal (33e mondial) qui sont leaders devant la Côte-d’Ivoire (34e) et l’Egypte (35e). La Tunisie et l’Algérie respectivement 36e et 39e au monde, ferment le top 5 en Afrique. Sur le plan mondial, l’Argentine de Lionel Messi est toujours le roi du football. Elle est suivie du Brésil et de l’Allemagne. Le Chili et la Belgique complètent le top 5. Notons que le prochain Classement mondial Fifa sera publié le 9 février 2017.

Voici le Top 10 africain

1- Sénégal (33e) ; 2- Côte d’Ivoire (34e) ; 3- Egypte (35e) ; 4- Tunisie (36e) ; 5- Algérie (39e) ; 6- RD Congo (49e) ; 7- Nigéria (50e) ; 8- Burkina Faso (53e) ; 9-Ghana (54e) ; 10-Maroc (57e)

Top 10 mondial

1. Argentine ; 2. Brésil ; 3. Allemagne ; 4. Chili ; 5. Belgique ; 6. Colombie ; 7. France ; 8. Portugal ; 9. Uruguay ; 10. Espagne

A.F.S.

En savoir plus...

Can Gabon 2017 : Et que la fête du foot commence!

can-2015

(Gabon # Guinée Bissau en ouverture)
Ils seront 16 pays, à partir de ce samedi 14 janvier, et ce, jusqu’au 5 février 2017, à aller à la conquête de la 31e Coupe d’Afrique des nations (Can). Un événement sportif qu’accueille le Gabon qui ouvrira le bal face à la Guinée Bissau.

Le coup d’envoi de la grande messe du football africain sera donné, ce samedi 14 janvier 2017 au stade de Libreville. Un top qui va permettre aux 16 pays participants d’aller à l’assaut du trophée, détenu par la Côte-d’Ivoire. C’est déjà la veillée d’âme du côté des états-majors qui réservent certainement aux férus du sport roi, un football spectaculaire, d’un niveau appréciable.

La Côte-d’Ivoire pour défendre son titre…

La Côte-d’Ivoire qui va défendre son titre, est favorite à sa propre succession. Elle a en son sein des joueurs de calibre international, ayant l’habitude du haut niveau et qui évoluent dans les grands clubs en Europe. Toutefois, elle devra faire attention au Ghana, finaliste de l’édition de 2017 qui répond toujours présent aux grands rendez-vous, et à bien d’autres équipes à l’instar de l’Algérie, du Cameroun, du Sénégal, ou du Maroc…

Autres équipes à suivre de près…

Outre la Côte-d’Ivoire et le Ghana, il faudra aussi compter avec le Sénégal, 1er en Afrique et 33e mondial et qui a en son sein, un certain Sadio Mané de Liverpool, 3e meilleur joueur africain de l’année 2016. Il y a aussi l’Algérie avec le meilleur joueur africain Riyad Mahrez et bien d’autres qui évoluent dans les plus grands championnats européens. On ne peut occulter l’Egypte, 3e en Afrique et 35e au monde (classement Fifa janvier 2017), sept fois vainqueur de la Can et qui revient de loin après trois éditions manquées (2012, 2013, 2015). La Tunisie (4e en Afrique et 36e mondial), le Maroc, la Rd Congo sont également des équipes sur lesquelles il faut compter. Le Gabon, pays hôte qui aura l’appui de son public n’est pas à négliger.En somme, à cette Can, les grosses cylindrées du football africain sont présentes même s’il faut noter cependant l’absence du Nigéria (7e en Afrique et 50e mondial).

Lire les quatre groupes de la Can

Poule A : Gabon, Guinée Bissau ; Burkina Faso ; Cameroun
Poule B : Algérie ; Zimbabwe ; Tunisie ; Sénégal
Poule C : Côte-d’Ivoire ; Togo ; Rd Congo ; Maroc
Poule D : Ghana ; Ouganda ; Mali ; Egypte

Programme du week-end

Samedi 14 janvier 2017

16h : Gabon # Guinée Bissau
19h : Burkina Faso #  Cameroun

Dimanche 15 janvier 2017

16h : Algérie # Zimbabwe
19h : Tunisie # Sénégal

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !