TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN BUSINESS BRAND

A+ A A-

Sport

Départ pour le Kenya : Noëlie Yarigo rencontre ses fans

Yarigo-Noélie-3

Elle a tenu le pari! La championne béninoise aux 800m a passé une matinée agréable avec ses admirateurs. Noëlie Yarigo, demi-finaliste des Jeux olympiques de Rio a tout simplement,ce dimanche matin au stade de l'amitié Mathieu Kérékou, conquis le cœur de ses mordus. Des félicitations et encouragements lui ont été adressés pour avoir bien vendu le Bénin aux Jeux olympiques derniers. Des glorifications qui feront bientôt de l'athlète de Running 41, la sportive la plus aimée et la plus connue du Bénin. En témoignent les milliers de fans qui se bousculaient pour serrer la main à la grande championne béninoise des 800m, ou pour se faire signer des autographes et immortaliser ce moment de rêve avec des photos, des selfies, et groupies.

C.C. (Coll)

En savoir plus...

Championnat régional de Montville : Odile Ahouanwanou décroche la 1ère place

Odile

Première victoire pour Odile Ahouanwanou en cette saison 2016-2017. Ceci, lors du championnat régional de Montville en France. L'athlète béninoise a remporté, dimanche 18 décembre 2016, les épreuves de Pentathlon. Après les épreuves combinées, l'athlète du stade Sottevillais a totalisé 4120 points et monte sur le podium. Odile Ahouanwanou écrase toute la concurrence et s'octroie la première place devant Quaresma Dias Da Fon (4075 pts), Laure Lepresle (3012 pts), Karine Bonnissent (2509 pts), Mathide Garnier (2667 pts), et Marion Loisel (2179pts). «Ça a été dur ce titre mais l'objectif est atteint», a laissé entendre Odile Ahouanwanou. «Je suis contente de cette performance car cela me rassure. Mes efforts à l'entraînement donnent leurs fruits», a-t-elle fait savoir. A l'en croire, ses regards sont désormais tournés vers les prochaines compétitions afin de battre un nouveau record.

A.F.S.

En savoir plus...

Semi-marathon de Nagadèze du Niger Daouda Korongo sur la ligne de départ

Daouda-Korongo

Il a soif de compétitions! Le champion du Bénin des courses de fond, Daouda Korongo est obligé de se surpasser avant de se mesurer à d'autres champions comme lui. Conscient de l'absence de compétitions au plan local, l'athlète béninois entend participer à celles de la sous-région. David Daouda Korongo est depuis samedi au Niger où il doit participer vendredi 16 décembre 2016, au Semi-marathon de Nagadèze. Joint par la rédaction, l'athlète béninois affirme qu'il participe à titre personnel pour l'amélioration de son chrono et surtout pour rester en jambe puisque le Bénin manque incontestablement de ces genres d'initiatives. Daouda Korongo est très concentré sur le travail et laisse intact son objectif. Celui de représenter le Bénin aux Jeux olympiques Tokyo 2020.

Carinos CHANHOUN (Coll)

En savoir plus...

Finale du tournoi de l'Uemoa : Le Sénégal décroche son 3e titre

tournoi-de-luemoa-senegal

Démarrée samedi 26 novembre 2016, la 7e édition du tournoi de l'Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) de football a connu son épilogue, samedi 2 décembre 2016 au stade de Lègue avec le sacre du Sénégal. En finale, les Lions de la Teranga, version locaux ont battu leurs homologues du Mali (1-0), remportant leur troisième titre de la compétition.

Les Lions de la Teranga décrochent leur troisième trophée de l'Uemoa. En finale, ils se sont contentés d'un service minimum mais largement suffisant pour s'adjuger dame coupe. Annoncé tel un revanchard, le Mali n'a pu rien faire pour briser le mythe de 2011, tombeur face au même Sénégal (1-0). Ainsi, deux fois de rang, le Sénégal s'impose logiquement et devient le seul pays de l'espace qui a décroché le trophée trois fois après 2009 et 2011.

D'un niveau au-dessus de la moyenne, l'étape de Lomé aura permis de dénicher de nouveaux talents qui pourraient faire parler d'eux dans l'avenir. L'édition de 2016 est désormais conjuguée au passé et les regards sont fixés vers celle de 2017. Selon les dernières informations elle se jouera à Cotonou.

Abdul Fatai SANNI, de Lomé pour Matin Libre

En savoir plus...

Confédération africaine de Roller sport : Le Béninois Nathanaël Koty élu président

nathael-koty

Le Congrès électif de la Confédération africaine de Roller Sport s’est déroulé à l’hôtel Azalai de Cotonou samedi 03 décembre 2016. C’était en présence du secrétaire général de la Fédération internationale de Roller sport, Marrota Roberto. A l’issue des élections, c’est le Béninois Nathanaël Koty qui a été porté à la tête de la Confédération.

La Confédération africaine de Roller sport a désormais un président. Il s’agit du Béninois, Nathanaël Koty élu par ses pairs samedi dernier à la faveur du Congrès électif qui a réuni une vingtaine de pays africains à Cotonou. Pour le Président de la Fédération béninoise de Roller sport, le Bénin devient la capitale du Roller sport grâce aux efforts conjugués de tous. Quant au Président du Comité national olympique et sportif du Bénin, Julien Minavoa, une synergie d’actions s’impose pour le rayonnement de cette discipline en Afrique. Tout en se disant convaincu que l’Afrique marquera positivement sa présence aux rendez-vous internationaux notamment les Jeux olympiques 2020 à Tokyo, il a confié que le choix du Bénin pour abriter ledit Congrès atteste de la volonté de l’instance internationale à donner une nouvelle dynamique à ce sport. Pour finir, il a témoigné sa gratitude au ministre Oswald Homéky pour l’intérêt qu’il accorde aux sports au Bénin. Le Secrétaire général de la Fédération internationale de Roller sport a fait savoir que la mobilisation s’intensifie au quotidien autour de la discipline avant de rappeler quelques défis que devra relever le bureau dirigeant de la Confédération africaine de Roller sport. Procédant à l’ouverture des travaux, le ministre des Sports, Oswald Homéky a réitéré son engagement d’inscrire la discipline au rang des sports d’élite et rassuré la fédération béninoise de Roller, du soutien du gouvernement en vue du rayonnement de la discipline. «Le Bénin est prêt à apporter sa contribution à l’éclosion effective de Roller sport en Afrique. L’Afrique a soif de montrer son talent en matière de Roller sport» a-t-il déclaré. Après l’amendement des statuts et règlement de l’instance, les différents délégués ont accordé leur confiance au Béninois Nathanaël Koty, élu Président de la Confédération africaine de Roller sport.

Aziz BADAROU

En savoir plus...

Transfert : Niort sécurise son joyau

Saturnin-Allagbe

Saturnin Allagbé reste chamois. Le gardien de but béninois de Niort a paraphé un nouveau contrat de deux ans avec son club. Ce renouvellement de son contrat vient à point nommé. Ce joueur formé à Tanéka, depuis le début du championnat, montre des prestations de grande classe qui lui ont valu à maintes reprises de figurer dans l'équipe type de Ligue 2. Le joueur ayant eu six étoiles vient de voir son bail prolongé de deux ans. Une bonne affaire sans doute des chamois niortais qui semblent sécuriser l'homme en forme de la troupe au risque de le voir partir sans en tirer le meilleur. Ce qui peut sembler bien compliquer au vue de la forme actuelle de l'international béninois à l'approche du mercato hivernal. Affaire à suivre

Boris AKAN (Coll)

En savoir plus...

Finale du tournoi de l’Uemoa : Mali # Sénégal, Remake de 2011

tournoi-de-luemoa-mali

La 7e édition du tournoi de l’Union économique monétaire ouest africaine (Uemoa) de football va connaître son épilogue samedi 3 décembre 2016. La finale opposera au stade de Kégué, les Aigles du Mali aux Lions de la Téranga du Sénégal. Une affiche à l’allure de revanche puisqu’en 2011, le Sénégal avait pris le dessus sur le Mali en finale (1-0). Vainqueur en 2009 et en 2011, le Sénégal qui a été premier de la poule B (7 points) part avec la faveur des pronostics même si le Mali a été deux fois finaliste. Sur le terrain de Kégué, la rencontre s’annonce donc ouverte et seule l’équipe la plus entreprenante pourra repartir avec le trophée.

A.F.S.(De Kégué, Lomé au Togo pour Matin Libre)

En savoir plus...

Uemoa 2016/3e journée : Les Ecureuils du Bénin derniers de leur groupe

benin-burkina-tournoi-de-luemoa

Les Ecureuils du Bénin n’ont pu atteindre leur objectif. Celui de disputer au moins la finale du tournoi de l’Uemoa. Hier, jeudi 1er décembre 2016, sur le stade de Kégué, les poulains de Mathias Déguénon se sont contentés d’un nul (0-0) face aux Etalons du Burkina Faso, terminant derniers dans la poule B.

En affrontant le Burkina Faso dans l’ultime match de poule, les Ecureuils avaient pour ambition de terminer sur une bonne note. Ceci, malgré leur élimination précoce après leur revers face à la Guinée Bissau (1-0) et le nul (0-0) obtenu devant les Lions de la Téranga du Sénégal. Déterminés et engagés pour une victoire avant de quitter le tournoi, les Ecureuils sont montés sur le terrain avec le même état d’esprit que face au Sénégal. Entreprenants, volontiers dans l’entrejeu, les poulains ont tenté des tentatives pour ouvrir le score. Mais la défense du Burkina Faso était présente et repoussait les assauts offensifs des Béninois. D’un côté ou d’une autres, les 22 acteurs ont livré une bataille en milieu de terrain mais le match resté équilibré jusqu’à la 45e minute de jeu quand la tête de Nabil Yarou a retrouvé la barre transversale à la suite un corner disputé par Mama Seibou. C’est sur ce score que le juge malien Boubou Traoré a renvoyé les deux équipes aux vestiaires.

De retour de la pause, les 22 acteurs ont maintenu leur stratégie de combat en milieu de terrain. Mais les déchets techniques constatés de part et d’autre n’ont pas permis de voir de but. Même si certaines actions défensives et offensives ont pu retenir l’attention du maigre public de Kégué. Et l’une des rares offensives, le Burkina Faso a failli ouvrir le score mais le tir croisé de Razak Benin a retrouvé le poteau, au grand bonheur de Steve Glodjinon. Malgré les tentatives de part et d’autre, aucun but ne sera plus marqué jusqu’au coup de sifflet finale de la rencontre. Dans le même groupe, le Sénégal a laminé la Guinée Bissau sur le score écrasant de 5-0 validant son ticket pour la finale. Le Bénin reste dernier de la poule B avec deux points (-01) et sans marquer le moindre but

Abdul Fataï SANNI
(De Kégué, Lomé au Togo pour Matin Libre)

Bénin, nul en attaque
Le seul pays qui n’a pas marqué le moindre but dans le tournoi de l’Uemoa reste le Bénin. En trois rencontres, l’attaque béninoise a été absente, inefficace, et en manque d’inspiration. L’attaquant Ghislain Débouté a été l’ombre de lui-même, mélangeant torchons et serviettes sur un terrain de football. Conséquence, le Bénin a été le mauvais élève de la compétition en attaque et rentrera au bercail avec zéro but de marqué. Une honte pour Mathias Déguénon qui, avant le top du tournoi, clamait sur tous les toits qu’il entend atteindre l’objectif à lui assigné par la Fbf. Au terme du tournoi, le constat est là. Le staff technique ainsi que l’équipe ont été l’ombre d’eux-mêmes.

A.F.S.

En savoir plus...

Tournoi de l’Uemoa / Match Burkina Faso # Bénin : Les Ecureuils locaux pour la confirmation ?

ecureuils-locaux

Les Ecureuils locaux du Bénin vont livrer ce jeudi 1er décembre 2016, leur ultime et dernière rencontre de la poule B. Ce sera face aux Etalons du Burkina Faso, une équipe burkinabé qui a besoin d’une victoire face au Bénin pour espérer la qualification pour la finale.

Le Bénin ne défendra pas sa place de finaliste de la dernière édition du tournoi de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) de football. Pour cause, il a déjà perdu tout espoir d’être premier de la poule B en concédant un nul et vierge (0-0) face au Sénégal lors de la deuxième journée. Ceci, après avoir été battu d’entrée par la Guinée Bissau (1-0). Un bilan très négatif qui est contraire à l’objectif assigné à Mathias Déguénon, patron de l’encadrement technique du team local. Cependant, même si le Bénin a montré un meilleur visage face au Sénégal, il serait important que la troupe à Déguénon, au-delà de leur bilan mitigé essaie de confirmer face aux Etalons du Burkina Faso. Eux, qui ont besoin d’une victoire impérative face au Bénin et d’un faux pas du Sénégal qui sera, quant à lui, opposé à la Guinée Bissau. Le Burkina Faso a donc besoin de points pour croire en son exploit de défendre son titre. Mais, face aux Ecureuils locaux qui ont envie de mieux faire, la rencontre s’annonce compliquée pour les 22 acteurs. Tout compte fait, le Bénin a besoin d’un bon résultat pour sortir la tête haute de la compétition et le sélectionneur local en est bien conscient. «Nous avons une rencontre face au Burkina Faso et je crois que c’est une équipe que nous avions rencontrée, il y a de cela quelques années en finale. Ce serait l’occasion pour nous de démontrer que nous avons de la valeur au Bénin, que nous avons des joueurs pour faire le boulot. Donc, c’est avec la même ambition face au Sénégal que nous allons affronter le Burkina Faso», a laissé entendre Mathias Déguénon livrant ses impressions après le match face aux Téranga du Sénégal.Pour y arriver, Mathias Déguénon doit encore revoir son système de jeu, surtout l’attaque qui a manqué de réalisme tout au long du tournoi. Une défaite envenimerait la situation.    

Abdul Fataï SANNI, de Lomé (Togo) pour Matin Libre

Les affiches de la 3e journée/ Poule B

15h :     Burkina Faso     #     Bénin
15h :     Sénégal     #     Guinée Bissau

Les Résultats de la 3e journée / Poule A

Togo             #     Niger         0-0
Mali             #     Côte-d’Ivoire     0-0

En savoir plus...

Uemoa 2016/ Match Bénin # Sénégal : Un nul qui élimine définitivement le Bénin

ecureuils-locaux

Les Ecureuils locaux du Bénin n’ont pas pu créer la sensation sur le terrain de Kuékué hier mardi 29 novembre 2016. Pour le compte de la 2e journée de la poule B du tournoi de l’Uemoa, le team local s’est contenté d’un nul et vierge (0-0) qui scelle définitivement le sort du Bénin. Désormais éliminée, la troupe à Mathias Déguénon va chercher à sortir par la grande porte face au Burkina Faso qui sera quant à lui, à la quête d’un succès impératif.

Dos au mur avant cette confrontation, les Ecureuils locaux du Bénin avaient systématiquement besoin d’une victoire pour se relancer dans une poule B où deux équipes avaient pris une option pour la bataille de la première place. Deen Koukpéré et cie devraient livrer une finale avant l’ultime journée du groupe. Ainsi, dès le coup d’envoi de la rencontre par l’arbitre Ivoirien Miessan Allou, les poulains de Mathias Déguénon ont tenté d’assiéger le camp sénégalais mais sans pouvoir inquiéter le gardien de but Lamine Sarr. Le système de jeu mis en place par Déguénon a changé la physionomie de la rencontre, laquelle était faite de petites passes et de ré-dédoublement. Face aux géants sénégalais, le Bénin a trouvé de petites failles mais sans pouvoir concrétiser les rares occasions. Côté Sénégalais, les minimes opportunités ont été vidangées. Et c’est fort logiquement que le juge de la rencontre a sifflé la fin de la première partie (0-0).

De retour des vestiaires, les Ecureuils plus engagés et gonflés à bloc ont continué sur la même lancé. Marcelin Koukpo (certainement l’homme du match), Waris Aboky, Ghislain Débouto, et autres,ont à maintes reprises mis en danger la défense sénégalaise mais se heurtaient sur le dernier rempart. Le Bénin a eu la balle du match à deux, voire trois reprises mais la maladresse et l’inefficacité des attaquants béninois ont eu raison d’eux. Conséquence, le Bénin s’est contenté d’un nul et vierge (0-0) qui l’élimine définitive de la course pour une place en finale. Notons en première heure, que le Burkina Faso a battu la Guinée Bissau (1-0) et devient un précieux prétendant pour la lutte à la finale.

Abdul Fataï SANNI, de Kuékué
(Lomé, Togo) pour Matin Libre

Résultats de la poule B

Guinée Bissau         #       Burkina Faso     0-1
Bénin             #       Sénégal     0-0

Classement au terme des matches

Sénégal           4 points +1      Burkina Faso     3 points
Guinée Bissau        3 points       Bénin         1 point -1

Impressions après match

Mathias Déguénon, sélectionneur du Bénin

«Contrairement à la première rencontre où j’étais un peu déçu, ce soir, je peux dire que je suis satisfait du résultat. Parce que j’ai vu une équipe très engagée, une équipe qui voulait la victoire, une équipe qui a su mettre en pratique tout ce que nous lui avions dit. Et je crois que dame chance n’a pas été de notre côté. Nous n’avions pas été réalistes devant les buts malgré les nombreuses occasions que nous avions eues. Mais, je suis satisfait de l’ensemble de la rencontre».

Ba Moussa, Capitaine du Sénégal

« On savait que le match n’allait pas être facile. Donc, comme vous le savez, pour le premier match, on a eu les trois points et le Bénin avait zéro point. Et forcement, en jouant aujourd’hui, on savait que le Bénin est venu pour prendre les trois points et on savait que le match n’allait pas être facile. Mais, ce match est du passé et on pense déjà au match à venir».

François Koto, Entraîneur du Sénégal

« Ce que je peux dire, c’est que, je suis très satisfait de mes joueurs. On a montré quelque chose de mieux. Ça commence par venir. Parce que, si le match a été un peu difficile, c’est parce qu’on a raté trop d’occasions de but. Si on avait concrétisé ces occasions, peut-être qu’on ne serait pas là aujourd’hui. Néanmoins, je félicite les adversaires du Bénin qui ont très bien joué aujourd’hui (hier mardi, ndlr). Je pense que si le Bénin avait joué ce match contre la Guinée Bissau, le Bénin n’allait jamais perdre ce match. Aujourd’hui ça se comprend. C’était le match de leur vie. C’est une équipe qui voulait rester pour jouer le reste de la compétition. Sachant que, si elle perdait, elle est complètement out de la compétition. Donc, c’est normal qu’on assiste à un match difficile comme cela. Et moi, je suis très satisfait du résultat qui me maintient toujours en première position et maintenant, on va gérer le troisième match. Comme je l’ai dit, il faut gérer match par match et chaque match avec sa réalité. Les deux matches sont terminés et il nous reste la Guinée Bissau. Si on gagne, on est premier de la poule. Donc, il n’y a pas de soucis. On va mettre notre va-tout pour sortir premier du groupe».

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !