TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

www.matinlibre.com 1000x250  pixels

A+ A A-

Sport

Edition 2017 du tournoi de l’Ufoa : Le Bénin termine quatrième, le Ghana vainqueur

ecureuils-locaux

Les Ecureuils A’ du Bénin ont terminé au quatrième rang du tournoi de l’Union des Fédérations Ouest africaines (Ufoa) de football qui s’est joué au Ghana (du 9 au 24 septembre 2017). Lors du match de classement, le Mena du Niger a pris sa revanche en battant le Bénin (2-1). Le Niger décroche ainsi la troisième place du tournoi, synonyme de médaillé de bronze. Au même moment, le Ghana a remporté la compétition en battant le Nigeria en finale (4-1).

Vainqueur du Niger lors du troisième match de poules (2-1), le Bénin n’a pas récidivé face à cette même équipe du Mena lors du match de classement du tournoi de l’Ufoa disputé hier, dimanche 24 septembre 2017, à Cape Coast au Ghana. Dans cette affiche à l’allure de retrouvailles, le Niger a affiché son objectif dès le début de la rencontre. Celui de monter sur le podium. 2-1 !!! C’est le score qui a sanctionné le match en faveur du Niger qui a pris sa revanche contre le Bénin. L’ouverture du score est intervenue à la 29e minute de jeu grâce à Halidou Garba avant que Victorien Adébayo Adjè ne double la mise à la 85e minute de jeu. Mais Nabil Yarou a réduit le score dans les arrêts de jeu (90e +1).Le Niger prend logiquement sa revanche et termine médaillé de bronze. Quant au Bénin, il a terminé au pied du podium et se contentera de 10 mille dollars. Notons que c’est le Ghana qui a remporté le trophée en battant le Nigeria (4-1) et empochera également 100.000 dollars. Le finaliste 50.000 et le 3è prend 25.000 dollars.

Une défense béninoise défaillante…

Au terme de cette compétition, le Bénin a encaissé huit buts au total en six rencontres. Ce qui signifie que le Bénin encaisse au moins 1,33 but par match. Ceci, avec le plus lourd score du tournoi (4-0) face au Sénégal. Preuve que la défense béninoise n’a pas été présente sur les actions offensives adverses même si Steve Glodjinon a sauvé ses buts à maintes reprises. Pourtant, Oumar Tchomogo a fait appel à deux joueurs défensifs qui évoluent hors du territoire national, en occurrence Junior Salomon et Paterne Counou. Malheureusement, leur présence n’a rien changé. Les duos Salomon-Counou ou Salomon-Yarou ou encore Counou-Yarou dans l’axe défense béninoise n’ont rien donné d’intéressant, si ce n’est d’aller ramasser le ballon au fond de leurs filets. Il y a donc urgence pour Oumar Tchomogo de trouver la solution idéale pour ce compartiment qui est désormais le mal de cette sélection locale du Bénin.      

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

½ finale du tournoi de l’Ufoa/ Bénin # Nigeria : Pas de miracle pour les Ecureuils malgré leur prestation

benin-nigeria

Les Ecureuils A’ du Bénin ne joueront pas, dimanche 24 septembre 2017, la finale du tournoi de l’Union des Fédérations ouest africaines (Ufoa) de football. Pour cause, ils ont été éliminés lors de la première demi-finale par le Nigéria (0-1). Ceci, malgré une copie appréciable contraire à leur dernière sortie face au Niger.

10 minutes seulement ont suffi aux poulains d’Oumar Tchomogo pour encaisser le premier but de la rencontre. Une réalisation de l’attaquant nigérian Ali Rabiu. Ça restera d’ailleurs l’unique réalisation de la rencontre, synonyme d’élimination pour le Bénin. Pourtant, les deux équipes ont cherché durant le reste du temps à aggraver le score d’un côté ou à revenir à la marque de l’autre côté. Mais le score restera têtu malgré l’infériorité numérique du Bénin, suite à l’expulsion de l’attaquant béninois Marcellin Koukpo qui a très tôt abandonné ses coéquipiers. Mais les Béninois ont résisté durant les 45 dernières minutes. Ils auraient même pu revenir au score, voire corser l’addition, mais l’inefficacité et le manque de précision dans le dernier geste restent le mal des joueurs béninois. Le miracle n’a donc pas eu lieu malgré la bonne prestation des joueurs béninois même si des choses restent à parfaire dans le jeu dans sa globalité.     

Nigériens et Béninois se retrouvent pour le bronze

Vaincu en demi-finale par le Nigéria, le Bénin va retrouver le Niger (battu par le Ghana en seconde demi-finale 2-0) pour le match de classement. Une rencontre qui sera très attendue par les deux pays. Car, pour le compte du troisième match de poule, le Bénin avait battu le Niger (1-2) sur fond de contestation arbitrale. En effet, l’arbitrage avait été pointé du doigt dans ce match car le Niger avait évolué à 9 contre 11 durant plus d’une heure d’horloge à la suite de deux expulsions. Ce remake s’annonce donc très tendu et on verra le vrai visage de la sélection béninoise. Rappelons que la finale de l’édition 2017 du  tournoi de l’Ufoa opposera le Ghana, pays hôte et le Nigria.

A.F.S.

En savoir plus...

Demi-finale du tournoi de l’Ufoa : Le Bénin peut-il créer l’exploit face au Nigeria ?

benin-nigeria

Vainqueur du Nigeria à Cotonou (1-0) puis vaincu à Kano (2-0), le Bénin retrouve son voisin de l'Est pour un troisième acte en moins d’un mois. Mais cette fois-ci, une place en finale est en jeu pour le compte du tournoi de l’Union des Fédérations ouest africaines (Ufoa) de football (du 9 au 24 septembre 2017) au Ghana. Aussi bien sur le papier, que sur le terrain, le Nigeria part avec les faveurs des pronostics surtout que les Béninois, lors de ces deux dernières sorties dans ce tournoi, n’ont pas convaincu. Le Nigeria devrait donc dérouler face au Bénin physiquement atteint. C'est d'ailleurs là, la grande inquiétude. Puisque, sur ce plan encore, le Nigeria n'est plus à présenter. Alors, pour ne pas faillir, Oumar Tchomogo doit mettre en place une équipe soudée avec plus de vivacité en milieu de terrain. Ce compartiment doit être  complémentaire à la défense, surtout l'axe central qui a montré sa fébrilité  face au Sénégal et au Niger. Ce qui est certain, la rencontre s'annonce difficile voire compliquée pour Marcellin Koukpo et ses partenaires qui doivent se surpasser pour un miracle. Car en football, tout est possible. Rappelons que le match se joue ce jeudi à 16 heures.

A.F.S.

En savoir plus...

Echos des internationaux béninois : Stéphane Sessegnon passeur décisif pour son retour

stephane-sessegnon

Pour son retour en championnat, le capitaine des Ecureuils du Bénin Stéphane Sessegnon a été passeur décisif sur l’unique but de son club Montpellier. De son côté, Michael Poté a été titularisé pour la première fois avec Nicosie sans pouvoir éviter la défaite à son équipe. Par contre, Steve Mounié a brillé par son absence en Angleterre tout comme Djiman Koukou en France.

Sessegnon passeur : Montpellier gagne en déplacement
 
Absent lors de deux derniers matches, le milieu de terrain béninois Stéphane Sessegnon a contribué au succès de son équipe. Il a été passeur de l’unique but de la rencontre avant de céder sa place à l’un de ses partenaires (84e). Grâce à ce succès à Troyes (0-1), Montpellier est 12e au classement avec 7 points (-1) après six journées en Ligue 1 en France.

Domino’s Ligue 2 /7e journée : 90 mn pour deux Béninois

La Ligue 2 Domino’s était à son 7e acte le week-end écoulé. Deux béninois ont disputé 90 minutes de jeu avec leurs clubs. Il s’agit de Saturnin Allagbé avec Niort qui a été malheureusement battu par Orléans (3-1). Même sort pour Jordan Adéoti avec Auxerre battu par Nîmes (3-0). Pendant ce temps, David Kiki à Brest et Cédric Hountondji avec Gazélec d’Ajaccio ont brillé par leur absence sur le terrain mais leurs clubs ont été victorieux respectivement face à Havre (1-0) et Clermont (2-1). Après sept journées, Brest est 6e avec 13 points (+3). Gazélec Ajaccio (14e) ; Niort (15e) ; Auxerre (18e) totalisent respectivement 9 points (-1) ; 8 points (-4) et 4 points (-10).

Adénon présent : Amiens battu à domicile
 
Après deux succès de rang, l’équipe d’Amiens a chuté à domicile face à l’Olympique de Marseille (0-2). Le défenseur béninois Abdul Khaled Adénon qui a disputé les 90 minutes de jeu n’a pu éviter la défaite aux siens. A la suite de ce revers, Amiens après six journées en Ligue 1 est classée 14e avec 6 points (-5).

Koukou absent : Lens obtient son premier succès

Le Racing club de Lens, en ouverture du huitième chapitre de Domino’s Ligue 2 en France a obtenu son premier succès de la saison. L’équipe lensoise a battu Quevilly (2-0). Un match qui a connu l’absence de l’international béninois Djiman Koukou. Lens a désormais 3 points (-7) et est 19e au classement.

90 mn pour Poté : Apoel Nicosie surpris
 
Titularisé pour la première fois avec Nicosie, l’attaquant béninois Michael Poté n’a pas fait trembler le filet adverse. Au contre, son club Apoel Nicosie a été surpris par Anorthosie à la 30e minute de jeu (0-1) pour le compte de la 4e journée du championnat chypriote de Première Division. L’international béninois a disputé toute la rencontre. Avec seulement 3 points au compteur, Apoel Nicosie est 10e au classement mais a deux matches en retard.

Mounié absent : Huddersfield Town tenu en échec

Auteur de deux buts depuis le début de la saison, l’attaquant béninois Steve Mounié a manqué le match du week-end écoulé face à Leicester City. Les deux équipes se sont neutralisées (1-1). L’international béninois a suivi de loin la prestation de ses partenaires depuis les tribunes et devra revenir plus inspiré lors des prochaines journées. Huddersfield Town est 6e au classement avec 08 points (+02).  


Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Tournoi Ufoa / Niger # Bénin 1-2 : Les Ecureuils A’ en demi-finale sans convaincre

ecureuils-locaux

Les Ecureuils A' du Bénin  ont validé leur ticket, hier mardi 19 septembre 2017, pour les demi-finales du tournoi de l'Union des Fédérations ouest africaine (Ufoa) de football. La bande à Oumar Tchomogo a battu dans la douleur son homologue du Mena du Niger (1-2) sans convaincre.

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Cueilli à froid après seulement six minutes de jeu par le Niger, le Bénin a eu la vie sauve grâce à une défense nigérienne qui a fini par craquer sous le coup de la fatigue (1-2 ; 88e). Une réalisation de Jules Elégbédé, entré quelques instants plus tôt. Mais ce fut un spectacle de honte offert par les Ecureuils A' du Bénin qui ont eu le privilège d'évoluer en supériorité numérique (9 contre 11) durant près d'une heure d'horloge. Ceci, à la suite de deux expulsions nigériennes. D’abord, celle du gardien Yahaya (qui a remplacé le titulaire Daouda Kassaley en cours de jeu, 20e) puis  de Souley (32e) qui a écopé d’un deuxième carton jaune synonyme du rouge pour laisser son équipe à 9 et un joueur de champ comme gardien de but. Certes, le Bénin a gagné le match dans la douleur et par césarienne mais la copie offerte par Marcellin Koukpo et ses partenaires laisse à désirer.

Des joueurs très limités, un entraineur dépassé…

Si Tchomogo a fait entrer Elegbédé pour le but victorieux, on ne peut concevoir qu'à 11 contre 9, le Bénin soit incapable d'asseoir son jeu. Impossible d'aligner trois à quatre passes successives, impossible de créer le surnombre, incapable de prendre le jeu à son compte pour dominer la rencontre outrageusement. Pendant 60 minutes, le Bénin a été non seulement incapable de construire une phase de jeu mais a aussi manqué d’intelligence pour se créer des opportunités de but. Bref, toute l'équipe béninoise a laissé une copie minable voire calamiteuse où les carences aussi bien des joueurs que du staff technique avec à sa tête Oumar Tchomogo ont été révélées à la face du monde footballistique.  Certains joueurs béninois, dépassés par la vivacité et la volonté des Nigériens d'aller au bout de leur objectif, ont même confondu  la pelouse verte à un terrain de basket-ball. C'est tout simplement une honte pour le Bénin, de voir son drapeau humilié de la sorte malgré le succès. En somme, un match ennuyeux et dormant, à vite oublier. Surtout que l’adversaire en demi-finale a nom Nigeria, qui a d’ailleurs éliminé Tchomogo et ses poulains du Chan Kenya 2018, il y a de cela quelques semaines.

A.F.S.

En savoir plus...

Etape 1 du circuit ITF juniors des 18 ans et moins : Quatre médailles pour le Bénin, Delmas N'tcha confirme

Delmas-NTcha

Démarrée mardi 12 septembre 2017, l’étape 1 du circuit Itf juniors des 18 ans et moins de tennis a connu son épilogue, dimanche 17 septembre 2017 au Tennis club de l’Amitié (Tca) du stade Mathieu Kérékou. En finale chez les garçons, le Béninois Delmas N'Tchas’est imposé devant le Tunisien Adam Nagoudi en deux sets (7/5 ; 6/4).

Annoncé comme l’une des valeurs sûres du tennis béninois, Delmas N'Tcha, a confirmé son statut en décrochant le titre de champion à l’étape  1 du circuit Itf juniors des 18 ans et moins à Cotonou. En finale, face au Tunisien Adam Nagoudi, le duel tant attendu a tenu toutes ses promesses. Dans ce combat, l’Aigle de Carthage pensait faire d’une bouchée l’Ecureuil mais Delmas N’Tcha, sur des détails, a fini par remporter le tournoi en deux sets (7/5 ; 6/4). Ceci, grâce à l’appui du public qui a massivement effectué le déplacement.Delmas N’Tcha décroche l’étape 1 de Cotonou avant de prendre la route pour Lomé (Togo) pour le compte de l’étape 2 du circuit. En double, Delmas N'TCHA et Sylvestre MONNOU  ont remporté la finale face à la paire Aziz Helali (Tunisie)/Obasoto Adebola (Irlande) en trois sets(4/6, 6/1, 10/6). Chez les filles, le Bénin s’est arrêté en demi-finale en simple avec Becoudé Carmine et en double en quart de finale. La paire Anttilla Alexandra (Finland) et Joksovic Doroteja (Serbie) remporte le circuit en double dame en 2 set à 1 avec time break (7/5 ; 2/6 ; 10/8) devant la paire nigériane Adétunji - Quadré. Mais en simple dame, c’est Adetunji Adetayo qui est vainqueur  face à la camerounaise Eloundou 2 set à 0 (6/2 ; 6/3). En somme, le Bénin s’en sort  bien avec quatre médailles avec en ligne de mire le jeune Delmas N’Tchaqui espère continuer cette progression pour être mieux classé. Pour sa part, Bernardin Kodjo, secrétaire général de la Fédération béninoise de tennis, pense que le Bénin fera de ce circuit désormais un label vu le nombre de participants (18 nations, 48 garçons et 29 filles). A l’en croire, le résultat du Bénin est à saluer même si au niveau des filles, le Bénin avec Bécoudé s’est fait battre en demi contrairement à l’année dernière.

A.F.S.

En savoir plus...

Classement Fifa du mois de septembre : Le Bénin avance de trois places

fifa

L’instance du football mondial a publié le classement Fifa Coca cola du mois de septembre 2017. Et bonne nouvelle pour le Bénin qui a progressé de trois rangs. Conséquence, le Bénin est désormais 20e au plan africain et 88e dans le monde. Cette amélioration serait la conséquence de sa bonne prestation face à la Guinée équatoriale (1-2) à Malabo lors de la Journée Fifa en début du mois de septembre. Sur le continent, c’est l’Egypte qui reste le pharaon de l’Afrique devant la Tunisie et les Lions de la Téranga du Sénégal. Au plan mondial, c’est l’Allemagne qui prend la tête du classement en devançant le Brésil. Le Portugal (+3) et l’Argentine (-1) sont respectivement 3e et 4e au classement. La Belgique (+4) ferme le top 5.  

A.F.S.

En savoir plus...

Phase de poule du tournoi de l’Ufoa : Le Bénin face à la Côte-d’Ivoire ce jour

ecureuils-locaux

Après sa brillante victoire face au Cap Vert en éliminatoire directe du tournoi de l’Union des fédérations ouest africaine (Ufoa) de football, les Ecureuils A’  du Bénin vont affronter pour leur premier match de groupe, leurs homologues de la Côte-d’Ivoire. Une rencontre équilibrée si l’on se fie à leur récente rencontre amicale à Abidjan où le score était de parité (1-1). Mais cette fois-ci, les objectifs sont tout autre et les deux équipes seront à la conquête des premiers points, très importants pour la suite des rencontres à venir. Fort de leur succès face au Cap vert (2-0), les poulains du sélectionneur Oumar Tchomogo vont certainement chercher à rééditer l’exploit mais face aux Ivoiriens bien avertis et certainement plus en jambes, le match s’annonce aussi bien difficile que compliquée pour les 22 acteurs. Mais la réalité sera sur le rectangle vert et seule l’équipe qui sera réaliste, attentive et rigoureuse, sortira vainqueur de la rencontre. Rappelons que le Bénin est bougé dans la poule B en compagnie du Niger, du Sénégal et de la Côte-d’Ivoire alors que la poule A est animée par le Ghana, la Guinée, le Mali et le Nigéria.

Programme complet de la phase de groupe

14/09/2017 (Poule A)

Mali # NIGERIA à 15H Cape coast stadium         0-0
GHANA # GUINÉE à 18h cape coast stadium  2-0

15-09-2017 (Poule B)

SÉNÉGAL # NIGER à 15H cape coast stadium
COTE D’IVOIRE # BENIN à 18H cape coast stadium

16-09-2017 (Poule A)

GUINÉE # NIGERIA à 15H cape coast stadium
GHANA # MALI à 18H cape coast stadium

17-09-2017 (Poule B)
NIGER # CÔTE D’IVOIRE à 15H cape coast stadium

SÉNÉGAL # BÉNIN à 18H cape coast stadium

18-09-2017 (Poule A)

GUINÉE # MALI à 18H à Ndoum stadium
GHANA # NIGERIA à 18H cape coast stadium

19-09-2017 (Poule B)

NIGER # BÉNIN à 18H Ndoum stadium
SÉNÉGAL # CÔTE D’IVOIRE à 18H cape coast stadium

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

25e édition du tournoi de la solidarité à Ouagadougou : Un bilan positif pour le Bénin, hôte de la 26e édition

delegation-beninoise-tournoi-solidarite

Le Burkina Faso a accueilli du 7 au 11 septembre 2017,  la 25e édition du tournoi de la solidarité en athlétisme. Un rendez-vous sous-régional qui a réuni pendant trois jours, plus de 300 athlètes dont ceux du Bénin. Au terme de la compétition, le Bénin a terminé 3e avec 25 médailles dont quatre en or, huit en argent et 13 en bronze.

Le Mali, le Niger, le Bénin et le Burkina Faso (pays hôte) sont les pays ayant été du rendez-vous du 25e chapitre du tournoi de la Solidarité en athlétisme. Présent dans plusieurs épreuves, le Bénin a laissé bonne impression au pays des hommes intègres. Il s’en sort avec une moisson de 25 métaux dont quatre en or, huit en argent et 13 en bronze. Les médailles en or sont l’œuvre de Daouda kourongou aux 10000m et 5000m ; de NoëlieYarigo aux 1500m puis au relais dames 4x400m. « Je suis venue au 1500m pour l’or. C’est fait. Mon objectif est alors atteint» dira la native Materi qui a promis donner tout pour une médaille au 4x400. «Je donnerai tout pour que nous ayons aussi une médaille au 4x400 », a-t-elle promis après avoir remporté l’or aux 1500m. Une parole tenue puisqu’au relais 4x400, NoëlieYarigo et ses coéquipières ont terminé premières, synonyme de la quatrième médaille en or pour le Bénin. Ainsi, aussi bien chez les dames qu’au niveau des hommes, le Bénin a fini troisième. Conséquence, au classement général, le Bénin a aussi terminé troisième avec ses 25 médailles, derrière le Burkina Faso et le Mali mais devant le Niger.

Bénin, pays hôte de la 26e édition

Désormais, les regards sont tournés vers la 26e édition qui a été attribuée au Bénin. Une information rendue officielle lors de la cérémonie de clôture de la 25e édition qui a eu lieu à Ouagadougou au Burkina Faso. Une belle occasion pour les athlètes béninois qui devront non seulement défendre les couleurs du pays au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo, mais aussi faire mieux que leur troisième place occupée à Ouagadougou. Rappelons que la délégation béninoise est déjà au bercail.

Classement par catégorie

Hommes : Burkina Faso, Mali, Bénin et Niger
Dames : Mali, Burkina Faso, Bénin et Niger
Classement général : Burkina Faso, Mali, Bénin et Niger

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Echos des internationaux béninois : Poté ouvre son compteur but

Mikael-Pote

Les internationaux béninois convoqués par leurs clubs ont répondu présents sur le terrain. Entre autres, Adénon, Allagbé, Adéoti voire Poté. D’ailleurs, l’ancien joueur d’Adana Demispor a ouvert son compteur de but avec Nicosie en chypre.

Michael Poté buteur : large succès de Nicosie

Pour son premier match en championnat chypriote, Michael Poté (32 ans) a participé au succès de l’Apoel Nicosie sur le terrain de Nea Salamis (4-1). Entré en cours de jeu (75è), l’international béninois a marqué le quatrième but des siens (4-1, 86è). Après trois journées, Nicosie est 4e au classement avec 3 points mais a deux matches en retard.

90 mn pour Adénon : Amiens gagne en déplacement

Une nouvelle victoire pour l’équipe d’Amiens lors de la 5e journée de la Ligue 1 en France. Un succès obtenu sur le terrain de Strasbourg (1-0) avec en défense le Béninois Abdul Khaled Adénon. Amiens est 13e au classement avec 6 points (-3).

Allagbé présent, Djigla absent : Niort battu à domicile

En l’absence de David Djigla, mais en présence de Saturnin Allagbé, Niort (pour le compte de l’acte 6 de Domino’s Ligue 2) a été battu par Paris Fc (2-0). Le gardien béninois n’a pu éviter le pis. Niort est 12 e au classement avec 8 points (-2).

Adéoti au rendez-vous, Auxerre obtient  un nul

Pour le compte de la 6e journée Ligue 2,  Aj Auxerre a tenu en échec l’équipe de Tours sur ses installations (1-1). Le béninois Jordan Adéoti d’Auxerre a disputé toute la rencontre mais n’a marqué aucun but. Auxerre se retrouve à la 17e place avec 4 points (-7).

68 mn pour koukou, Lens s’incline à domicile

Rien ne va plus pour Lens et son Béninois Djiman koukou. Face à Lorient, Lens a encore lâché des points et a été défait (2-3). L’international béninois Djiman Koukou a joué 68 minutes de jeu avant de céder sa place à l’un de ses partenaires. Une défaite qui les plonge au fond du classement avec 0 point (-8).

Thérèse Wohndéna GNITONA (Stag)

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !