TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

- cover VISUEL DE COMMUNICATION - MILLION AVEC FANICKO - by Axel DigitXplusFR 3

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Sport

Échos d'un international béninois : Jodel Dossou signe en deuxième division suisse

jodel-dossou

L'international béninois Jodel Dossou quitte le championnat autrichien pour celui de suisse. En effet, l'ancien joueur de Tonnerre de Bohicon et des Requins de l'Atlantique au Bénin a fait ses adieux au club autrichien de deuxième division Austria Lustenau. Il évoluera désormais dans le championnat suisse avec le club Fc Vaduz qui a été relégué en deuxième division. L'international béninois a paraphé un contrat de deux ans. Il aura donc pour objectif de faire remonter son nouveau club dans l'élite suisse. Un nouveau challenge donc pour l'ailier béninois qui doit prouver à Ospelt Ruth, présidente du Fc Vaduz qu'elle ne s'est pas trompée  sur son choix. Faut-il le préciser, ce recrutement a été effectif grâce aux conseils de Guy Martial Appiah et sa structure Holding/AGM Football Management.

Fatai Sanni

En savoir plus...

Eliminatoires Can U20 / Bénin # Gambie : Les Ecureuils juniors décrochent leur billet pour le dernier tour

ecureuils-juniors

(Samson Akinyoola, homme du match : vers le pas de Omotoyossi ?)
Battus en déplacement à Banjul pour le compte de la manche Aller du second tour des éliminatoires de la Can U20 (1-2), les Ecureuils juniors du Bénin en match retour, ont renversé la valeur une semaine plus tard en s’imposant face aux jeunes scorpionsde la Gambie (2-0). Un résultat acquis grâce au public béninois qui a joué véritablement le rôle du 12e homme  en accompagnant son équipe à la qualification. C’était dimanche 20 mai 2018 au stade René Pleven de Cotonou 2.

La victoire était impérative pour le Bénin afin de continuer l’aventure. C’est donc chose effective. Ceci, grâce à un seul joueur qui a été tout simplement réaliste devant les buts gambiens. Il s’agit de Samson Akinyoola qui a réalisé le doublé (14e et 49e), permettant à son équipe de s’imposer au sifflet final de la rencontre (2-0). Pourtant, ce n’était pas gagné d’avance. Vu le temps de préparation de l’équipe béninoise, les résultants inquiétants lors des matches amicaux de préparation et surtout que la Gambie sortait d’une compétition de l’Ufoa où elle a été vainqueur devant le Libéria. Mais face à tous ces paramètres, la volonté et l’envie d’aller décrocher la qualification pour le dernier tour des éliminatoires ont amené les jeunes Ecureuils du Bénin à se surpasser. Un état d’esprit qui a d’ailleurs marché aux jeunes Ecureuils grâce à deux buts marqués en début de chaque mi-temps. Du réalisme, c’est ce qu’on en demande aux attaquants et Samson Akinyoola, avec un ‘’sang olympique’’ a prouvé qu’il a un avenir radieux s’il continue le travail et corrige de façon personnelle, quelques déchets techniques.   

Note des joueurs : l’équipe béninoise s’est améliorée mais…

Certes, l’essentiel a été fait avec la qualification. Mais beaucoup de choses restent à parfaire dans le jeu des Béninois. Ligne par ligne, il a des choses à corriger au plus vite avant les deux matches à venir face au Ghana (qui a validé son billet face à l’Algérie 2-0). Dans les buts, même si le gardien Abiola Katchon (5/10) a fait deux arrêts importants pour garder sa cage inviolée, il n’a pas été toutefois rassurant. Rachad Chitou (entraîneur des gardiens de but) n’a pas cessé de le rappeler à l’ordre à chaque fois. Dans l’axe de la défense, le duo Joël Aubin Vidékon (7/10) et Charlemagne Azongnitondé (6/10) a fait le boulot mais a parfois péché dans la précipitation. L’axe n’a pas commis les mêmes erreurs qu’aller et donc, doit continuer à parfaire le travail. Peu rassurant en début de match, Youssouf Assogba(6/10) a finalement offert une passe parfaite du premier but pour se mettre en confiance. Les deux latéraux ont fait le job même si le latéral gauche Gourou Samadou (5/10) semble un peu absent sur le plan offensif et parfois fébrile dans l’animation défensive. Bref, la défense aura joué son rôle même si le coach Valère Houandinou va corriger quelques détails car on a remarqué qu’enfin de partie, les joueurs ne mettaient plus en application ses consignes. Parfois absents sur les seconds ballons, les milieux de terrain béninois n’ont pas réellement fait le jeu. Le coach doit les recadrer les fois à venir pour que les mêmes erreurs ne se répètent pas. Toutefois, on ne peut fermer l’œil sur le travail individuel fait par Rodrigue Kossi (7/10), qui juste devant la défense aura ratissé assez de balles. Il a, à ses côtés, un certain Ibrahim Ogoulola (6/10) qui empêchait les gambiens de jouer en avant. Dieudonné Noumonvi (6,5/10), gardait le ballon dans les pays et mettait du rythme en milieu de terrain. Par contre, Charbel Gomez (4,5/10) sur qui le jeu devrait se reposer a été totalement absent dans l’animation offensive. Des pertes de balles, des contrôles non réussis, des passes à l’adversaire. Bref, il a été l’ombre de lui-même. Cependant, dans le dernier quart d’heure où la Gambie menaçait pour au moins marquer un seul but, il a apporté du soutien défensif à son équipe. En attaque, il a été énorme. A l’image d’un certain Razack Omotoyossi, Samson Akinyoola pèse sur la défense adverse. Il a été le bourreau de la défense gambienne. Balle au pied, un contre un, vitesse, puissance…bref, il a été tout simplement l’homme du match. C’est à juste titre que Samson Akinyoola (8/10) a été ovationné dès sa sortie. Il doit toutefois continuer le travail pour être grand joueur. A côté de Samson Akinyoola, il y avait Odo Chabi Bio (7,5/10), technique et gardait aussi le ballon. Il donnait de la vivacité à l’animation offensive. Les deux attaquants étaient complémentaires jusqu’à sa sortie sur blessure alors qu’il offrait la balle (du 2-0) à Samson Akinyoola.     

Et le public joua sa partition…

Ce succès est également à mettre à l’actif du public qui aura joué le rôle du 12e homme. La guerre psychologique a commencé dès que les Gambiens sont montés sur l’aire de jeu. Le 12ème joueur aura poussé son équipe du début jusqu’à la fin. Chants, danses, tout était mis à contribution pour la victoire finale. Ce que l’entraîneur gambien a d’ailleurs reconnu. «Vous avez le 12e joueur aujourd’hui qui a joué un rôle important dans la qualification. Les supporters ont été importants dans ce match», a avoué en conférence de presse le sélectionneur gambien.

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Edition 2018 du Tiaba : Quatre pays à l’assaut de deux trophées

basket-ball

Du 17 au 21 mai 2018, Cotonou sera la vitrine du basket-ball des vétérans aussi bien en hommes qu’en dames. Ceci, à travers l’édition 2018 du Tournoi international des anciens basketteurs (Tiaba). Quatre pays sont à l’assaut des trophées mis en jeu.

Qui vous dire que les anciens, que dis-je, les vétérans ne savent pas jouer au basket-ball ? En tout cas, faites le déplacement du Hall des arts, loisirs et sports (Hals) de Cotonou et de l’Unafrica de Cotonou pour vivre ce spectacle inédit qu’entendent donner quatre pays venus de la Côte-d’Ivoire, du Congo, du Togo et du pays hôte, le Bénin. Au niveau des hommes, il y aura les clubs comme : 2Abc, Uabu, 3 Pointers d’Agla (Bénin), Ripopo (Côte-d’Ivoire), Vétérans du Congo, Barbus, Amicale 70 (Togo). Chez les dames, elles seront quatre équipes à savoir 2A2B du Bénin, Ripopo de la Côte-d’Ivoire, Vétérans du Congo et Aabato du Togo. Durant donc quatre jours, ces vétérans pourront montrer à la jeune génération ce qu’ils ont dans les bras ainsi que, quelques gestes techniques dont-ils pourraient s’en inspirer. Bref, le spectacle sera au rendez-vous. Déjà, les organisateurs invitent le public sportif béninois a massivement effectué le déplacement du Hall des arts et de l’Unafrica pour soutenir toutes les formations présentes au Bénin mais surtout pour pousser très loin les équipes béninoises.   

Zoom sur le calendrier duTiaba Bénin 2018

Vendredi  18 Mai  (Hall des arts)

18h :UABU  # Congo  (C1)
19h :2A2B  # Congo  (Dame )

Samedi 19 Mai (Unafrica)

08h :2ABC  # Togo  (C1)
09h:Côte-d’Ivoire # Togo (Dame)
10h :Togo  # 3P  (C2)
15h :UABU  # Congo  (C1)
16h : 2A2B  # Congo (Dame)
17h :2ABC # Togo  (C1)
18h : Côte-d’Ivoire # Togo  (Dame)

Dimanche 20 Mai

12h: 3P # Togo (C2)
13h: 1er AC1 # BC1
14h: 1ère D1 # D2
Poule AC1 :UABU # Congo
Poule BC1 :2ABC # Togo
Poule D1 :2A2B # Congo
Poule D2 :Côte-d’Ivoire # Togo

A.F.S.

En savoir plus...

Manche retour du second tour des éliminatoires U20 : Les Ecureuils juniors proches de la qualification ?

ecureuils-juniors

Battus en déplacement, dimanche 13 mai 2018, à Banjul pour le compte de la manche Aller du second tour des éliminatoires de la Can U20 (1-2), les Ecureuils juniors du Bénin ont le dos au mur. Ils doivent impérativement battre, dimanche 20 mai 2018 au stade René Pleven de Cotonou 2, les juniors gambiens pour espérer la qualification. Cependant, le public béninois doit jouer un rôle important en accompagnant véritablement son équipe à la qualification.

Le score 2-1 obtenu à Banjul est à prioriun bon résultat pour les Béninois qui ont pu marquer au moins un but à l’extérieur. Ce seul but pourrait être une source de motivation et de confiance pour la bande à Valère Houandinou qui, au match retour de ce dimanche 18 mai aura cette fois-ci, le soutien du public. Le 12e homme jouera donc son rôle pour la qualification. En outre, le match reste ouvert et l’encadrement technique du Bénin doit profiter des deux jours qui restent pour corrigerau plus vite les déchets observés au cours du match Aller. Quoi qu’on dise, l’équipe béninoise encaisse trop de buts. Un aspect sur lequel le staff doit travailler davantage sans toutefois oublier l’aspect offensif. Puisque, des buts, le Bénin en aura également besoin pour assurer sa qualification pour le dernier tour de la compétition. Toutefois, les juniors béninois doivent éviter d’en encaisserassez au risque d’hypothéquer leurs chances de qualification.

A.F.S.

En savoir plus...

Fédération internationale de Maracana associations : Charlemagne Bleu élevé au grade d'officier du mérite sportif

Charlemagne-Bleu

Le réveil du maracana en Afrique et dans le monde,on le doit à un seul homme. Il s’agit de l’Ivoirien Charlemagne Bleu, président de la Fédération internationale de maracana (Fima), qui a reçu, une fois de plus, la reconnaissance de l'État ivoirien. Ainsi, pour service rendu à la nation ivoirienne mais aussi à toute l’Afrique, le président de la Fima, Charlemagne Bleu a été élevéau grade d'officier du mérite sportif par le ministre ivoirien des Sports et des loisirs, François Albert Amichia. C’était samedi 12 mai 2018 au palais des sports de Treichville à l’occasion de la grande journée de « Reconnaissance et du mérite ». A en croire Mathias Combou, Secrétaire général de la Fédération béninoise de maracana (FéBéMa), plus de 107 personnes, notamment,acteurs, sportifs, responsables fédéraux, partenaires du mouvement sportif ivoirien,ont été décorés dans une ambiance bon enfant. A travers cette distinction, l’honneur revient à la grande famille du Maracana qui doit relever des défis cette année. D’abord, l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (Can) de maracana(la 7e édition) qui aura lieu cette annéeà Abidjan en Côte-d’Ivoire du 24 au 30 septembre 2018. «C'est un défi à relever pour la Côte-d'Ivoire qui a suppléé le Gabon, initialement désigné pour cette édition», a préciséle président Charlemagne Bleu dans les colonnes de ‘’apanews’’. Aussi, comme défi, l’organisation pour la première fois, de la Coupe du monde de Maracana. Deux défis que doivent relever le président de la Fima, Charlemagne Bleu et son bureau exécutif.

A.F.S.

En savoir plus...

46ème journée de la Efl Championship Anglaise : Fréderic Gounongbé retrouve le Premier League avec Cardiff City

Frederic-Gounongbe

Le club anglais de Cardiff City de l’international béninois Fréderic Gounongbé se fera, dès la saison prochaine, compter à nouveau parmi les clubs évoluant en première division anglaise. Ceci, grâce à un match nul qu’il a arraché au Reading, samedi 05 mai dernier, en English Football LeagueChampionship Anglaise. Un résultat qui permet ainsi au club de se hisser à la deuxième place du championnat, synonyme de promotion en Premier League.

C’est en marge de la 46ème journée d’English Football LeagueChampionshipAnglaise que l’international béninois Fréderic Gounongbé et les siens, se sont contentés du score nul et vierge pour valider leur billet pour la montée. Face à des visiteurs pourtant déterminés, Cardiff City a su trouver les ressources nécessaires pour garder sa cage inviolée durant les 90 minutes de temps réglementaire. Pendant ce temps, Fulham a réussi à battre Birmingham (3-1). Un résultat qui permet donc à Cardiff City  de totaliser 90 points et de se retrouver à la deuxième place du classement, derrière  Wolverhampton qui comptabilise 99 points. Cet exploit induit directement le retour de Cardiff en Premier League, après quatre années de relégation. Fréderic Gounongbé qui a participé à ce challenge qu’a réalisé son club, ne comptait que sa troisième titularisation de la saison. Il pourra éventuellement retrouver son compatriote Steve Mounié en Premier League dès la saison prochaine en cas de maintien de Huddersfield Town, club au sein duquel évolue ce dernier.


Janvier GBEDO (Stg)

En savoir plus...

Premier tour Interclubs nationaux d’athlétisme : Odile Ahouanwanou s’illustre, Sotteville emporte

Odile-Ahouanwanou

Le week-end du 5 au 6 mai 2018, a eu lieu en France, l’édition 2018 des interclubs nationaux d’athlétisme. A l’arrivée, ce fut une démonstration de force  des athlètes du Stade Sottevillais.Ils ont gagné le premier tour à domicile. La Béninoise Odile Ahouanwanou s’est aussi bien illustrée.

L’athlète béninoise Odile Ahouanwanou a une fois encore confirmé sa suprématie sur les interclubs d’athlétisme. En effet, elle a remporté le 100m haies en 13’’80 en ne laissant aucune opportunité à ses concurrentes lors de ce  premier tour des interclubs divisions N1. Elle a également terminé première au saut en hauteur en réalisant 1m70. La grande forme des Sottevillaises s'est confirmée en équipe sur le relais 4x4. Elles ont terminé la course en beauté à la première place. Des performances qui classent  le club de Sotteville-lès-Rouen à la  première position au décompte final de ces interclubs. Ceci, grâce à la prestation de la Béninoise. Ces performances sont le fruit d'un stage intense de  préparation de deux semaines en Belgique. Après ce résultat, Odile Ahouanwanou n’a pas manqué   de remercier ses entraîneurs, Vincent Turpin et Arnaud Bunel. Elle a également témoigné sa gratitude à la Fédération béninoise d'athlétisme (Fba) qui, selon ses dires, a financé son stage. «C'est mon résultat certes mais je tiens à dire que c'est avant tout un résultat de mes coaches et de la Fba», a fait savoir la spécialiste en heptathlon.

A.F.S.

En savoir plus...

Echos des internationaux béninois : Michael Poté buteur, Dossou passeur et buteur

michael-pote

La saison footballistique 2017-2018 tire à sa fin. Moment idéal pour certains clubs de se battre pour des titres ou pour une place en compétitions continentales. A cet effet, les internationaux béninois se sont illustrés. C’est le cas de Michaël Poté qui a scoré pour Apoel Nicosie et de Jodel Dossou pour Austria Lustenau. Pour d’autres, c’est la lutte pour le maintien. Pour la énième fois, les internationaux béninois ont répondu présent sur les différents stades européens.

Poté buteur : Précieuse victoire pour Apoel Nicosie

Il a marqué un but important pour son équipe Apoel Nicosie. Un but qui vaut de l’or. Il s’agit de Michael Poté qui a marqué le but de la victoire pour sa formation sur le terrain de Ael Limassol (1-2). Ce qui offre une victoire précieuse au club historique de Chypre en route vers un 27e sacre.L’attaquant béninois partage la 2e place des meilleurs buteurs de son club avec le norvégien Zahid Ghayas 10 buts chacun. Après la 35e journée dudit championnat, Apael est leader au classement avec 83 points.

90 minutes pour Adéoti, l’Aj Auxerre tenue en échec

Vainqueur à Châteauroux (1-2) pour le compte de la 36e journée, le club auxerrois a été tenu en échec par l’Ac Ajaccio (1-1). Une rencontre comptant pour la 37e journée de Domino’s Ligue 2 en France. L’international béninois et capitaine de son équipe, Jordan Adéoti, a disputé les 90 minutes de jeu sans pouvoir marquer. Il a même écopé d’un carton jaune (79e). Un nul sans conséquence puisque, l’Aj Auxere est assuré de son maintien. Avec 47 points (-03), Auxerre se loge à la 11e place au classement général de Ligue 2 française.

Dossou passeur et buteur : Austria Lustenau vainqueur
 
L’ailier droit béninois a encore brillé le week-end écoulé en Ligue 2 autrichienne. En effet, pour le compte du 32e chapitre de ce championnat, l’international béninois Jodel Dossou a permis à son club de remporter les trois points du match face à Kapfenberg (0-2). Le Béninois a été passeur décisif sur le premier but puis a aggravé le score pour le 2-0. Il marque son 6e but de la saison. Austria Lustenau est 6e au classement avec 40 points.  

60 minutes  pour Djigla, Niort battu devant son public

Battu lors de la 36e journée par Reims (3-1), Niort poursuit avec ses mauvais résultats en cette fin de saison  (Domino’s Ligue 2). Pour le compte du 37e chapitre, Niort s’est encore incliné face à Le Havre (0-1). Un match qui a connu la présence du Béninois David Djigla, sorti à la 60e minute de jeu. Une contre-performance sans conséquence majeure car Niort est classé 14e au classement avec 41 points (-13).

90 pour Adénon : Amiens tenu en échec par le Psg
 
Deuxième nul de suite pour Amiens qui assure son maintien en Ligue 1 Française. Mais ce n’était pas gagné d’avance. Face au Paris saint Germain (Psg), Amiens a été à la hauteur de la tâche en obtenant le point du nul (2-2), synonyme du maintien. L’international béninois Abdul Khaled Adénon a tenu son rang de leader dans l’axe de la défense en disputant l’intégralité du match. Après 36 journées, Amiens est 13e au classement avec 42 points (-06).

75 pour Koukou : Lens s’incline

Vainqueur du Paris Fc lors de la 36e journée, Lens s’est, cette fois-ci incliné en déplacement sur la pelouse de Tours (4-2). Ceci, malgré la présence du colosse milieu de terrain béninois Djiman Koukou. Il a disputé 75 minutes de jeu sans éviter le pire à son club. Un revers sans danger puisque, Lens est assuré du maintien. Le club lensois  est 16e au classement avec 40 points (-02).

60 mn pour Mounié : Huddersfield obtient le nul en déplacement
 
Après un succès et un revers, Huddersfield town est allé accrocher Manchester City à domicile (0-0). Une affiche comptant pour l’avant dernière journée de Premier League en Angleterre. L’attaquant béninois Steve Mounié a joué 60 minutes de jeu avant d’être remplacé. Huddersfield town est 16e au classement avec 36 points (-29) et devra lutter pour le maintien.

Kiki sur le banc, Brest vainqueur à domicile

L’équipe de Brest poursuit son invincibilité depuis trois journées. Face à Quevilly, la formation brestoise a encore confirmé et s’est logiquement imposée (2-0). Une rencontre de la 37e journée de Domino’s Ligue que le latéral gauche béninois n’a pas joué. Il a été préféré au banc de touche du début jusqu’à la fin du match. Son absence n’empêche pas Brest de remonter au classement. Avec 64 points (+15), Brest est 4e et peut envisager le barrage pour la montée en Ligue 1 la saison prochaine.  

Sessegnon présent : Genclerbirligi s’incline devant son public
 
90 minutes pour le capitaine du Bénin Stéphane Sessegnon mais défaite de sa formation Genclerbirligi face à Antalyaspor (0-1). Les mauvais résultats continuent donc pour le club de Genclerbirligi qui enregistre une énième défaite. Genclerbirligi est dans la zone rouge, 17e sur 18 équipes avec 30 points (-16).  

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Gymnasiades 2018 : Quatre athlètes représentent le Bénin

Nafissath-Radji

La ville de Marrakech au Maroc, abrite depuis le 2 mai et ce, jusqu’au 9 mai 2018, la 17e édition des Jeux olympiques du sport scolaire, Gymnasiades 2018. Une initiative de l'International school sport federation (Isf) qui réunit près de 4000 jeunes étudiants âgés de 15 à 18 ans venant de 60 pays à travers le monde. Le Bénin n’est pas absent à cet événement d’envergure internationale. Il est représenté  parquatre athlètes dans deux disciplines sportives. Il s’agit de Joseph N’Gui Fadégnon et Morel Tognidéau Tir à l’Arc puis de Kassandre Ashley Gnon Déguénon et Nafissath Abéké Radji en natation. Notons que la délégation composée  de sept membres avec comme chef Smith Judicaël Ayadokoun, Directeur général adjoint de l’Office béninois du Sport scolaire et universitaire (Obssu)compte également en son sein Paul Félix Zinsou (coach de tir à l’arc et président de la Fédération béninoise de tir à l’arc) et André Dohou (Directeur de la promotion du sport scolaire et universitaire et spécialiste de natation).

A.F.S.

En savoir plus...

Championnats d’Afrique de natation de la zone 2 : Le Bénin présent avec trois nageurs

championnats-de-natation-zone2

Le top du 6e chapitre des Championnats d’Afrique de natation de la zone 2 sera donné ce vendredi 4 mai 2018 à Dakar au Sénégal, à la piscine olympique Pointe. Une quinzaine de pays sont attendus. A ce rendez-vous régional, le Bénin est présent avec trois nageurs.

Jefferson Kpanou, Emile Azanleko, et Jimmy Alognissou, tous des nageurs locaux. Contrairement donc aux autres éditions où on note la présence de la jeune nageuse Nafissath Abéké Radji, cette année, il ne sera pas ainsi. Elle a, en effet, été mise à la disposition de la sélection béninoise qui prend part aux Jeux olympiques du sport scolaire, Gymnasiades 2018 qu’abrite la ville de Marrakech au Maroc du 2 au 9 mai 2018. Ces nageurs locaux ont un défi. Car, à elle seule, elle décrochait des médailles pour le Bénin quand elle y participe. Une lourde charge de ce fait pour ces trois ambassadeurs qui doivent donner raison à leur entraîneur Théophile Lakoussan qui les a sélectionnés pour défendre les couleurs du Bénin.

Près de 102 nageurs annoncés pour une quinzaine de pays…

La tâche ne sera visiblement pas facile pour les trois représentants béninois. Ils auront en face d’eux, une centaine de concurrents qui proviennent du Burkina Faso, de la Centrafrique, du Congo Brazzaville, du Ghana, de la Guinée Conakry, du Mali, du Niger, du Nigéria, du Togo, de la Côte-d’Ivoire, de la Gambie et du Sénégal. « Environs 102 athlètes sont annoncés pour cette 6e édition des championnats d’Afrique de la Zone 2 de natation», a confié Dr Mohamed Diop, président de la Fédération sénégalaise de natation (Fsn). Pour rappel, en 2016, c’est le Sénégal qui a abrité ces championnats avec une participation de 11 pays. Deux ans plus tard, une quinzaine est attendue. «Cela montre que notre pays est entrain de réussir sa mission qui consiste à former, aider, et appuyer les autres pays de la zone à aimer cette discipline », a laissé entendre Mohamed Diop. Pour lui pour cette édition, les performances seront ‘’très’’ belles et les niveaux élevés. «Pour la première fois, nous aurons des demi-finalistes de niveau international», a-t-il confié.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !