TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN NEW GO 970x250 Px-01-1

A+ A A-

Sport

Championnat national belge d’athlétisme : Une athlète béninoise annoncée sur la ligne de départ

Kabiratou-Nassam

Une athlète béninoise se mesurera à l’élite belge dans le cadre de l’édition 2017 du championnat national belge d’athlétisme. Il s’agit de Kabiratou Nassam qui séjourne depuis plus d’une année en Belgique. Ce sera dimanche 2 juillet 2017. Plusieurs compétiteurs du monde professionnel comme amateurs sont annoncés ainsi que des athlètes d’autres nationalités. Ceci, pour rehausser le niveau de la compétition. La Béninoise Kabiratou Nassam sera présente au niveau des 5000 mètres. Le seul bémol concernant la native de Djougou est qu’elle sera sur la course mais hors concours car n’étant pas de nationalité belge. «Je ne serai pas classée mais je connaîtrai mon temps et mon niveau», nous a-t-elle confié. Cependant, sa présence lui permettra de jauger son niveau et de s’habituer à la grande compétition. Une façon pour elled’honorer dignement  les couleurs béninoises. Rappelons que Kabiratou Nassam avait déjàpris part, dimanche 28 mai 2017, à la compétition « 20Kms de Bruxelles ». Elle a terminé à la deuxième loge au classement général féminin décrochant la médaille d’argent avec un chrono de 1h14min37s et 110e sur les 40.000 concurrents.

A.F.S.

En savoir plus...

Rencontre amicales entre le Bénin et le Togo : Les Ecureuils scrabbleurs l’emportent par 40 victoires à 32

ecureuils-scrabbleurs

Après les championnats nationaux de scrabble qui ont connu la participation d’une cinquantaine de scrabbleurs avec une surprise dans les rangs des nouveaux champions du Bénin, l’équipe béninoise était en amicale face à son homologue du Togo, dimanche 18 juin 2017 au siège de la Fédération béninoise de scrabble (Fébésc) à Aïbatin. Une rencontre régionale de scrabble classique entre les équipes nationales de scrabble togolaise et béninoise. Au terme d’une rencontre amicale de 72 rondes, ce sont les Ecureuils scrabbleurs du Bénin qui sont sortis vainqueurs par 40 victoires à 32. Une belle occasion pour Julien Affaton (champion du monde classique en 2014), François Xavier Adjovi, Emile Agbanglassi, Moussa-Fils Djibril et autres Hervé Boni de non seulement jauger leur niveau face à un autre adversaire mais confirmer leur titre de champions en titre du Bénin. De plus, cette rencontre entre dans le cadre des préparations pour les joutes à venir notamment les championnats du monde de scrabble.Car faut-il le rappeler, le Directeur des sports d’élite au ministère des Sports, lors des derniers championnats nationaux de scrabble (du 2 au 5 juin 2017 à la Fss) Bonaventure Coffi Codjia, dans son discours de clôture, a invité les scrabbleurs à continuer le travail afin que le titre mondial revienne au Bénin. Précisons pour finir que ces championnats du monde sont prévus en Suisse du 12 au 19 août 2017.

A.F.S.

En savoir plus...

Auteur d’une saison de qualité avec Montpellier : Steve Mounié fait objet de convoitise

steeve-mounie

Steve Mounié (Photo) avec 14 buts en Ligue 1 la saison écoulée fait partie des attaquants espoirs les plus convoités cet été. L’international béninois de 22 ans est sur les tablettes de onze écuries cet été et devra faire un bon choix sportif pour son propre progrès. Si les clubs comme Leicester, Middlesbrough, Galatasaray et West Ham semblent un peu refroidir leur intérêt à l’ancien Croco, d’autres écuries à l’instar de WBA, Watford, Fulham (Angleterre), Nice, Lyon (France), Francfort et Fribourg (Allemagne) ne lâchent pas la piste menant à l’attaquant béninois. Selon Midi Libre, une offre conséquente de Fribourg, entre 7 et 10 millions d’euros, pourrait arriver dès ce week-end sur le bureau des dirigeants du MHSC encore que le club avait refusé 7 millions d’euros de Fulham l’été dernier. Toutefois le natif de Parakou devrait prioriser un départ vu l’ambition du club Héraultais qui joue clairement le maintien en Ligue 1 depuis plusieurs saisons. Mounié pour progresser et prétendre à une carrière de gloire, doit saisir sa chance cet été. Et vous, vous le préférez dans quel club la saison prochaine ?

Carinos CHANHOUN (Coll)

En savoir plus...

Meeting Kladno à Prague : Quatre nouveaux records pour Odile Ahouanwanou

Odile-Ahouanwanou

(Elle n’a pas encore validé son billet pour les mondiaux)
Le week-end écoulé, alignée au meeting Kladno à Prague en République Tchèque, Odile Ahouanwanou, spécialiste de l'heptathlon a encore laissé bonne impression. L'athlète de Sotteville 76 ne cesse de faire parler la poudre en cumulant que de bonnes performances. Elle a, en effet, battu quatre nouveaux records lors de ce rendez-vous international. Aux 200m et 800m, Odile Ahouanwanou a respectivement réalisé un chrono de 24" 13 et 2''20''03. Au lancer de javelot, elle a fait un jet de 45m26 puis enfin, aux 100m haies, elle a fait forte sensation avec un temps de 13’’35. D’ailleurs dans cette rubrique, l’athlète béninoise a laissé derrière elle, son chrono de 13’’55 qui lui a permis de décrocher à Bakou en Azerbaïdjan en mai 2017,la médaille d’or lors des Jeux de la solidarité islamique. Sa présence à     Prague lui a permis de totaliser 6131 points. Des performances qui peuvent être bénéfiques au Benin lors des prochains Jeux de la Francophonie  du 21 au 30 juillet 2017 en Côte-d'Ivoire. Toutefois, elle doit redoubler d’effort afin d’obtenir le minima pour les prochains championnats mondiaux d’athlétisme prévus pour le mois d’août 2017 à Londres. Un nouveau défi pour Odile Ahouanwanou qui doit faire mieux que ses 6131 points au cours de prochaines joutes. Au cas où la pensionnaire de Sotteville 76 en France aurait maintenu le même rythme de performance (6131 points),  Il lui manque au moins 69 points  pour valider son billet pour Londres 2017.


A.F.S.

En savoir plus...

Prochains championnats du monde d’athlétisme : Marthe Koala obtient ses minimas pour Londres 2017

Marthe-Koala

La vice-championne d’Afrique aux 100m Haies à Durban en Afrique du Sud (du 22 au 26 juin 2016), Marthe Christiane Yasmine Koala a officiellement validé son ticket pour les prochains mondiaux d’athlétisme qui vont se dérouler à Londres du 4 au 13 août 2017. Une validation obtenue à l’occasion  de l’Iaaf World Challenge Combined Event en République Tchèque du 17 au 18 juin 2017réunissant toutes les meilleures heptathlètes. Avec 6230 points,Marthe Christiane Yasmine Koala a obtenu les minimas lui donnant droit aux championnats du monde d’athlétisme.

Vainqueur de l’épreuve de l’heptathlon en 2014 à Marrakech (Maroc) avec 5 454 points, Marthe Yasmine Koala vient de réaliser l’un de ses rêves de l’année 2017. En effet, la Burkinabè, spécialiste de l’épreuve a validé son billet d’entrée aux prochains championnats du monde d’athlétisme, Londres 2017. Avant d’atteindre cet objectif, l’ancienne championne d’Afrique junior (100m haies en 2013) et médaillée de bronze aux Jeux africains de Brazzaville en 2015 en heptathlon (5664 points) a bataillé très dur pour obtenir les minimas, soit, 6230 points. Par la même occasion, elle a battu trois nouveaux records. D’abord au lancer de poids, l’athlète Burkinabè a amélioré sa performance 13m32 à 13m59 et s’est classée 5e. Ensuite, au saut en longueur, a été classée 3e avec 6m22 battant son propre record qui était de 6m16. Enfin, aux 800m, Marthe Koala a réalisé un chrono de 2:17.15 battant également son propre record qui était de 2:19.65.En somme, au terme de la compétition, elle a été positionnée à la troisième marche du podium avec un total 6230 points,décrochant ainsi la médaille de bronze, derrière deux Tchèques. «Je suis très satisfaite de ma prestation. Car l'objectif cette année était de réaliser les minimas pour les championnats du monde et faire honneur à mon pays », a déclaré Marthe Yasmine Koala qui devra cependant vite oublier cette performance et se préparer en conséquence pour mieux aborder d’autres stars à Londres, début août 2017. Un nouveau défi pour la native de Bobo-Dioulasso (Burkina Faso).

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Tournoi des équipes militaires de l'Afrique : Pénible apprentissage pour l’équipe béninoise

volleyball

Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso abrite depuis dimanche 11 juin 2017, le Tournoi de volleyball des équipes militaires de l'Afrique. Mais dur et pénible apprentissage pour le représentant béninois, Entente Vbc des Forces armées béninoises. En effet, logé dans la poule B en compagnie du Togo et de la Guinée, le Bénin a enregistré deux défaites en autant de sorties. D’abord face au Togo, l’équipe béninoise a tout simplement courbé l’échine (3 sets à 0). L’on pensait que c’était un faux-pas. Mais hélas. Car face à la Guinée, Entente des Forces armées béninoise a encore subi un deuxième revers de suite (3 sets à 1) terminant dernière de la poule B. Ces deux contreperformances ne sont pas une fin en soi. L’équipe béninoise doit cependant redoubler d’effort et travailler davantage pour les joutes à venir. Une amère expérience car c’est toujours bon de jauger son niveau de jeu face autres pays. Rappelons que ce tournoi a été organisé par Olao dont le président est le Colonel burkinabé David Kabré, précédemment ministre des sports du Burkina Faso. La compétition va connaître son épilogue samedi 17 juin 2017.

Quelques résultats enregistrés

Côte-d'Ivoire    #  Mali 3 sets à 1
Togo               #  Guinée 3 sets à 2.
Burkina Faso   #  Côte-d'Ivoire 3 sets à 1
Togo              #  Bénin 3 sets 0  
Bénin             #  Guinée 1 set à 3

A.F.S.

En savoir plus...

Côte d'Ivoire : Le corps de Cheick Tioté rapatrié finalement jeudi

Cheick-Tiote

Le rapatriement du corps de Cheick Tioté décédé soudainement le 5 juin en Chine, initialement prévu lundi, aura lieu finalement jeudi, a indiqué la Fédération ivoirienne de football (FIF)

"La dépouille mortelle du joueur Tioté Cheick Ismaël arrivera le jeudi 15 juin à 13h50 (GMT) à l'aéroport international d'Abidjan" précise un communiqué de la FIF.

Un hommage devrait alors être organisé pour le joueur, vainqueur de la CAN-2015 et finaliste de l'édition de 2012.
"Les Éléphants" et l'encadrement technique, de retour de Bouaké après le match perdu (3-2) samedi contre la Guinée pour les qualifications à la CAN-2019, conduits par le président de la FIF ont présenté leurs condoléances lundi à la famille du défunt à Abidjan.

Membre de l'équipe nationale ivoirienne durant les Mondiaux 2010 et 2014, international à 52 reprises, Tioté a effectué la plus grande partie de sa carrière à Newcastle.

Âgé de 30 ans, le milieu de terrain est décédé lors d'une séance d'entrainement avec son club duBeijing Enterprises (D2 chinoise).

AFP

En savoir plus...

1ère journée des éliminatoires de la Can 2019 : Service minimum pour le Bénin face à la Gambie

stephane-sessegnon

Dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can) Cameroun 2019, les Ecureuils du Bénin ont battu par le score étriqué d’un but à zéro (1-0), les Scorpions de la Gambie. L’unique but de la partie a été marqué par le capitaine des Ecureuils Stéphane Sessegnon. Un service minimum qui permet au Bénin de remporter les trois points de la partie. C’était hier, dimanche 11 juin 2017, au stade de l’Amitié Mathieu Kérékou.

C’est dans un stade plein à craquer à cause de la gratuité décrétée par le gouvernement béninois pour pousser les Ecureuils à la victoire que les protégés d’Oumar Tchomogo ont réalisé l’essentiel face aux Scorpions de la Gambie (1-0). Ce fut très dur et compliqué pour Oumar Tchomogo et les siens qui ont pourtant bien entamé la partie avec un état d’esprit de vite tuer le match. Malheureusement, le Bénin a trouvé en face de lui, non seulement un gardien de but gambien en état de grâce mais aussi une défense gambienne soudée et bien regroupée autour de son dernier rempart. Jodel Dossou, à deux reprises  a failli scorer (3’ et 9’) mais Boubakar Sanneh était présent dans ses buts, également à la 39e minute de jeu sur une tête de Micheal Poté à la suite d’un centre de David Kiki. De retour des vestiaires, le capitaine des Ecureuils a pris ses responsabilités et d’une frappe des 30 mètres, a trompé la vigilance du gardien gambien pour ouvrir le score (1-0) pour le bonheur du public ayant effectué massivement le déplacement. A la suite de ce but, les tentativesde Steve Mounié (55e et 58e),  pour aggraver le score ont été vaines. Même les quelques maigres incursions de l’équipe gambienne n’ont rien donné de potable. C’est sur ce score étriqué (1-0) que Stéphane Sessegnon et ses coéquipiers ont fait l’essentiel, décrochant les trois points. Au-delà de ce service minimum, le sélectionneur béninois doit tirer les enseignements nécessaires pour corriger le tir. Car le jeu produit par le Bénin face à la Gambie ne peut battre, ni le Togo en reconstruction, ni l’Algérie à Cotonou (favorite de la poule D).      

11 entrants de Tchomogo face à la Gambie

Gardien : Fabien Farnolle
Défenseurs : Olivier Verdon ; Cedric Hountondji ; Abdul Khaled Akiola Adenon ; David kiki
Milieux : Djiman Koukou ; Mama Seibou ; Stéphane Sessegnon ; Jodel Dossou(Jacques Bessan, 85e)
Attaquants : Pote Michael (Marcellin Koukpo, 71e) ; Steve Mounié
Remplaçants : Sartunin Allagbe, Junior Salomon, Richard Bakary, Jacques Bessan, Moise Adilehou, Ibrahim Ogoulola, Marcelin Koukpo

Quelques impressions d’après match

Oumar Tchomogo, sélectionneur du Bénin
 
«Je crois que physiquement, on était bien pendant au moins une heure. C’est un match de foot. On ne peut pas être parfait pendant 90 minutes. On a eu des temps faibles et des temps forts où on a eu des occasions même si on n’a pas tout concrétisé. (…) On a commencé à travailler et il faut nous laisser le temps de faire venir ces binationaux»

Stéphane Sessegnon, capitaine des Ecureuils

« On n’a pas eu le temps pour travailler ensemble. On n’a eu qu’une semaine. Ce n’est pas facile. Sur le match, je suis satisfait. On a produit du bon jeu et on a créé pas mal d’occasions. On a péché un peu dans la finition, mais avec une certaine cohésion, on a fait l’essentiel. On est bien entré dans le match. On s’est dit qu’il faut vite mettre la pression. Si on était deux ou trois à zéro à la mi-temps, ce n’était pas volé. On s’est créé des occasions mais on n’a pas pu les concrétiser.  A un moment donné, il faudrait que je prenne ma responsabilité d’ancien et de capitaine. C’est ce que j’ai essayé de faire. Après, ça m’a souri. Mais il faut surtout féliciter le travail de l’ensemble des joueurs…»

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

16emes Championnats d’Afrique des nations : Océane Ganiero championne en kumité (-55Kg)

Oceane-Ganiero

(Le Bénin avec quatre médailles se place 8e)
La karatéka béninoise Océane Ganiero a été sacrée championne d’Afrique de karaté en kumité dans la catégorie -55Kg. Un sacre obtenu au Cameroun du 2 au 5 juin 2017  lors des 16emes Championnats d’Afrique des nations de karaté dames. Le Bénin est revenu au bercail avec au total, quatre médailles dont une en or et trois bronze.

Avec huit athlètes présentes au Cameroun, le Bénin, au terme de la compétition, est classé 8e en remportant quatre médailles dont trois en bronze et une en or. C’est la moisson ramenée par les protégés du président de la Fédération béninoise de karaté (Fbk), Rock Quenum. La médaille d’or a été remportée par la médaillée de bronze aux derniers jeux africains de Brazzaville 2015 Océane Ganiero. En finale  dans la catégorie -55Kg kumité, elle s’est débarrassée d’une Tunisienne pour s’adjuger le titre de champion d’Afrique. «La clé de cette victoire face à la Tunisienne a été la détermination», a-t-elle fait savoir. Selon ses dires, elle est « restée très concentrée et déterminée jusqu’à la dernière seconde». Elle a ajouté qu’elle « est allée sans stress sur le tatami » et surtout, elle n’a pas « beaucoup réfléchi». De son côté, Rokiyath Moustapha a décroché la médaille de bronze dans la catégorie -61 Kg en kumité. Les deux autres bronze ont été remportées en équipe dame respectivement en kumité et en kata. Rappelons que 25 pays ont pris part aux championnats et que c’est la Tunisie qui a dominé la compétition avec 16 médailles dont sept en or. Elle est respectivement suivie par l’Egypte (huit médailles dont six en or) et le Cameroun (22 médailles dont 4 en or).

A.F.S.

En savoir plus...

Journées Fifa : Plusieurs matches amicaux au programme

ecureuils-du-benin

(Le Bénin brille par son absence…)
Après les championnats qui ont déjà pris fin dans plusieurs pays en Europe, place est laissée aux sélections nationales d’affûter leurs armes pour les prochains rendez-vous internationaux notamment les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 pour certaines, où celles de la Can Cameroun 2019 pour d’autres. Ainsi, pour peaufiner leurs préparatifs et corriger certaines lacunes, plusieurs sélections nationales se sont données rendez-vous pour s’affronter en amical. C’est le cas de la France qui va affronter ce vendredi 2 juin 2017, l’équipe de Paraguay. L’équipe Chilienne et son homologue Burkinabè se livreront au même exercice. Le week-end, plusieurs rencontres sont aussi programmées. Les férus suivront, samedi 3 juin 2017, avec attention, les affiches Gabon # Zambie, Ethiopie # Ouganda, Portugal # Chypre. Le dimanche 4 juin 2017, le Togo va accueillir les Comores alors que la Rd Congo sera face au Botswana. Enfin, dans un duel qui promet, les Pays Bas d’un certain Robben seront face aux Eléphants de la Côte-d’Ivoire (17h40).

Le Bénin absent des matches amicaux…

Pendant que les sélections africaines s’activent pour la première journée des éliminatoires de la Can 2019, les Ecureuils du Bénin sont au repos. Le sélectionneur national Oumar Tchomogo qui a aussi en charge la sélection locale serait en train de revenir de la Côte-d’Ivoire après avoir livré deux matches amicaux face au Ghana (1-1) et à la Côte-d’Ivoire (1-1). Pendant ce temps, les internationaux béninois n’ont même pas rejoint le campement. Selon les informations, la Gambie serait du côté du Ghana pour mieux affûter ses armes face au Bénin le 11 juin 2017 au stade de l’Amitié Mathieu Kérékou. Certes, le Bénin aura livré un match amical face à la Mauritanie (1-0) mais cela ne devrait pas être une fin en soi. On devrait multiplier les rencontres amicales comme le font les autres sélections A  (le cas du Togo qui est dans le même groupe que le Bénin, ndlr) afin de maintenir la cohésion de l’équipe. Ce qui est certain, les Ecureuils ont l’obligation d’une victoire devant leur public pour se réconcilier avec lui après la débâcle malienne l’empêchant de se retrouver au Gabon, en janvier-février  pour la Can 2017, d’ailleurs remportée par le Cameroun, pays hôte de celle de 2019.

Quelques matches amicaux programmés

Vendredi 02Juin 2017

19h: France # Paraguay
23h30: Chili # Burkina Faso

Samedi 3 Juin 2017

15h : Gabon # Zambie
15h : Portugal # Chypre
17h : Ethyopie # Ouganda

Dimanche 4 Juin 2017

15h: Togo # Comores
15h : Rd Congo # Botswana
17h30 : Pays bas # Côte-d’Ivoire

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !