TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN NEW GO 970x250 Px-01-1

A+ A A-

6ème Congrès ordinaire de la Csa-Bénin C’est officiel : Dieudonné Lokossou se retire

Syndicats

(Anselme Amoussou pressenti nouveau Sg/Csa)

Annoncé sur le point de départ depuis quelques semaines, le secrétaire général de la Confédération des syndicats autonomes (Csa-Bénin), Dieudonné Lokossou vient de déposer officiellement le tablier pour tourner dos au monde syndical. A la faveur du 6ème Congrès ordinaire qui se tient depuis hier, lundi 19 décembre 2016 au Palais des Congrès, le bouillant syndicaliste devra transmettre le gouvernail à un nouveau secrétaire général de la confédération syndicale.

« J'ai le grand plaisir de vous annoncer publiquement (...) que, au terme de ce présent congrès, je vais quitter la tête de l'une des plus grandes confédérations syndicales de notre pays », ce sont les propos tenus par Dieudonné Lokossou hier à l'ouverture du Congrès ordinaire de la Csa-Bénin. L'homme se dit fier d'avoir défendu les intérêts des partenaires sociaux comme cela se doit. « Je quitte sans regret et avec le sentiment profond du devoir accompli », a poursuivi Lokossou. C'est donc officiel, Dieudonné Lokossou quitte le monde syndical. L'homme se conforme au principe d'alternance à la tête de la Csa-Bénin. Il ne pourra donc pas franchir la ligne rouge de Toboula, comme il l'avait annoncé. A l'issue du Congrès ordinaire de la centrale qui se tient du 19 au 21 décembre 2016, le Sg Lokossou cèdera sa place à un autre syndicaliste. Pour l'heure, le seul syndicaliste pressenti pour succéder à ce dernier est le secrétaire général Anselme Amoussou, l'un des plus grands camarades de lutte de Lokossou. « On deviendra sclérosé à la tête d'un syndicat si on y reste jusqu'à 20 ans... Si certaines organisations syndicales ne procèdent pas à l'alternance, ce n'est pas le cas de la CSA Bénin ",avait déclaré ce dernier. Tout en reconnaissant que la mission n'a pas été aisée malgré les acquis syndicaux, le syndicaliste s'est excusé auprès des Chefs d'Etat, ministres, cadres et autres pour les avoir heurté dans l'exercice de ses fonctions. « J'accorde également mon pardon à tous ceux qui m'ont offensé par méchanceté gratuite », a ajouté le Sg Lokossou. L'homme mettra aussi un accent particulier sur la cohésion au sein des centrales syndicales. « (...) Vous devez maintenir cette cohésion pour sauvegarder nos acquis sociaux mis à rudes épreuves ces derniers temps », lança-t-il

Aziz BADAROU

Dernière modification lemercredi, 21 décembre 2016 06:26
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !