TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN BUSINESS BRAND

A+ A A-

Journée internationale des migrants: Les manifestations lancées hier

Oeuvre

Le 04 décembre 2000, l'Assemblée des Nations unies a proclamé le 18 décembre de chaque année, Journée internationale des migrants. C'est dans le cadre de cette célébration que l'Agence nationale des migrations et de la diaspora (Anmd) a procédé, avec le soutien de la Coopération suisse, hier, lundi 19 décembre 2016 au Palais des congrès de Cotonou, au lancement des manifestations entrant dans le cadre de cette 16e édition de la Journée internationale des migrants.

L'Agence nationale des migrations et de la diaspora est un organisme sous tutelle du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération. Elle a pour mission d'engager et d'intégrer la diaspora béninoise et les migrants dans le processus du rayonnement international et du développement socioéconomique du Bénin. Pour ce faire, plusieurs projets, tels que Programme Mida-Bénin, Programme Tmp-Bénin et Projet d'appui à la gestion de migration/Diaspora et développement, sont en train d'être exécutés et visent une réplique à la fuite des cerveaux, la mobilité des talents pour combler les insuffisances des marchés du travail et impacter les économies à travers la performance des entreprise, le dialogue nationale sur la migration, etc.

Dans son allocution, le président de l'Union des ressortissants de la Cedeao, Lamine Cissé, a souligné que la migration est un phénomène naturel et dynamique qui enrichit les échanges culturels. Tout en regrettant que souvent ce sont les pays qui sont à la cause de ces déplacements de populations, souvent à cause de guerre, qui ferment leurs frontières aux migrants en dépit des lois, il formulera le vœu que si l'occident ferme ses frontières aux migrants africains, l'Afrique doit les ouvrir pour ses fils et filles. A sa suite, le chargé de bureau de l'Organisation internationale pour les migrations au Bénin, Nassirou Afagnon, a précisé qu'il y a près de 250 millions de migrants dans le monde et 38% des flux migratoires se font entre pays du Sud contre 34% entre les pays du Sud et du Nord. Pour AnicetteDjokpéSavoédo, représentante de la directrice résidente du Bureau de la Coopération suisse au Bénin, cette journée rappelle que la migration n'est pas un accident de l'histoire mais un phénomène d'actualité. Au nom du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, le secrétaire général, Hermann Araba, a souligné que cette journée est une occasion pour exhorter les Etats à promouvoir le droit de ces personnes du monde. « La migration n'est pas un problème tout comme elle n'est pas une solution idéale », a-t-il fait comprendre.

Cette année, le thème retenu par la communauté internationale est : « Respect, sécurité et dignité pour tous : quelle contribution des migrants ? ». Mais au plan nation, c'est autour du thème : « Tout homme est migrant » que les manifestations vont se dérouler. Elles vont durer deux jours et seront marquées par une exposition vente, un concert au stade Mathieu Kérékou et des colloques.

Bertrand HOUANHO

Dernière modification lemercredi, 21 décembre 2016 06:26
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !