TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

www.matinlibre.com 1000x250  pixels

A+ A A-

Intégration de la nouvelle économie et de la société du savoir : L’expertise de Amath Soumaré

Amath-Soumare

Le développement stratégique des entreprises africaines face à la globalisation des nouvelles technologies et de la nouvelle Economie est devenu un sujet de grand intérêt. La question préoccupe au plus haut degré, AmathSoumaré, Senior Expert Intelligence Economique et Développement. Il a donc mené la réflexion sur les  nouvelles orientations pour le développement des entreprises africaines.

Selon Amath Soumaré, Senior Expert Intelligence Economique & Développement (Etats, Entreprises & Collectivités) Président SOPEL International, Paris, la fin du monde bipolaire a  substitué un monde d'ordre, à un monde de chaos. Ainsi à l’en croire, la mondialisation, la globalisation financière, la financiarisation de l'économie et la digitalisation de la monnaie sont les nouvelles armes de cette guerre économique.  Le monde enclenche donc une transition vers des activités nouvelles comme l’intelligence economique et la Nouvelle economie. Ce qui marquera surtout la relégation ou la confirmation des innovations de certaines entreprises africaines. D’où la nécessité pour chaque dirigeant, de mesurer avec objectivité le devoir de mettre au service de son entreprise, toutes les capacités et moyens dont il dispose, pour saisir des opportunités ou détecter des menaces.   Aujourd'hui, le défi capital à relever est de créer et maintenir au meilleur niveau, les avantages compétitifs dans la complexité croissante de l’environnement international. Et L’Intelligence Economique, la société du savoir, les Technologies de l’information, la Nouvelle économie sont les nouvelles armes des entrepreneurs de ce nouveau millénaire,a indiqué l’expert.  

De la société du savoir à la société de l’information

Pour AmathSoumaré, si la société du savoir a toujours existé, la société de l’information quant à elle, n’existe que depuis une vingtaine d’années. La société de la connaissance est beaucoup plus vaste et complexe que la société de l’information qui n’en est, en définitive qu’une composante.  Ce qui a changé aujourd’hui, c’est l’importance que prend la connaissance, le savoir, la connaissance pénètre tout désormais.  On se rend compte qu’aujourd’hui, le seul moyen d’être compétitif c’est de pouvoir intégrer de la connaissance.  Ceci consiste à améliorer la qualité, le contrôle de qualité pour avoir une qualité supérieure, mais aussi un  marketing plus rapide, plus animé. On est désormais  passé de l’économie de l’industrie à la nouvelle économie, nouvelle société du tertiaire  qui passe par Internet. C’est l’ère de la marchandisation du savoir où la connaissance est  devenue l’un des facteurs les plus  déterminants pour toute politique.  

Des revers aux lourdes conséquences

Envisagé comme cela,  tout paraît simple mais les revers de cette société du savoir peuvent avoir de lourdes conséquences, telles que la  cybercriminalité, l’insécurité financière et bancaire,  tous les usages pervers auxquels on peut avoir recours,  le problème du nouveau rôle voire de la disparition de certaines institutions, le problème de la propriété intellectuelle, a prévenu AmathSoumaré. Cette nouvelle économie appelle donc à de nouvelles règles qui devront être mises au point le plus rapidement possible.  

Des défis pour l’Afrique

Face à la nouvelle donne économique, l’Entreprise Africaine doit construire son propre développement et l’adapter surtout à ses environnements interne et interne.  Les Africains doivent prendre conscience définitivement, de  l’importance  du savoir, des contenus et  des talents individuels qui ont désormais plus de valeur sur les marchés que l’industrie, a fait savoirAmathSoumaré.

Thomas AZANMASSO

Dernière modification lejeudi, 27 octobre 2016 03:42
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !